Des rires par milliers avec Mado la niçoise en clôture des Nuits de Trets

 

           

 

Accueil du
site spécial

Cliquez sur les affiches pour accéder aux reportages
Coulisses & Bilan du festival

Les 2 Soirées en centre-ville

Des rires par milliers avec Mado la niçoise en clôture
des Nuits de Trets

Lundi 9 Juillet 2012

Partager sur FACEBOOK

Tristesse et rires étaient au programme de ce Lundi 9 juillet 2012 4ème soirée des Nuits de Trets, tristesse car c'était déjà la dernière soirée du festival, et rires car pour conclure c'était une grande soirée dédiée à l'humour qui était proposée en recevant une artiste très à la mode dans la région : Noëlle Perna. Une humoriste simple, décontractée, souriante, naturelle qui par contre est extrêmement différente entre "la Mado" de la scène et "Noëlle" de la vie de tous les jours, puisqu'elle est méconnaissable quasiment !

Noëlle Perna, de son nom de scène Mado la Niçoise, est une humoriste et comédienne française née à Nice en 1954. Pied-noir d'origine napolitaine et parmesane, ses parents possédaient en Algérie un bar-restaurant. Arrivés en France, à Nice, ils reprennent le « bar des oiseaux » situé dans la vieille-ville. À l'âge de vingt ans, Noëlle Perna prend leur relève dans ce café qu'elle possède toujours aujourd'hui. Passionnée par le milieu artistique, elle se produit en spectacle derrière son comptoir. Puis elle ouvre à côté de son bar un petit théâtre en 1999, où elle effectue des représentations en invitant aussi des artistes régionaux. Son succès grandissant la pousse à parcourir les salles du sud de la France. C'est ainsi qu'en 2002, elle figure pour la première fois dans une programmation nationale, avec Gad Elmaleh et Jean-Marie Bigard entre autres.

Après les spectacles "Mado La Niçoise", "Mado à sa Fenêtre" et "Mado Fait son Show", les tretsois ont ainsi pu découvrir la suite des aventures de l’héroïne aux accents du midi dans "Mado remet sa tournée" . Un spectacle dont elle a démarré la tournée en février dernier et qui a remporté à Trets un succès gigantesque, affichant complet dès la veille, c'est d'ailleurs la première fois qu'un spectacle fait complet à Trets avec 2500 spectateurs, c'est 100 de moins que M Pokora samedi mais la configuration était différente puisque là c'était assis et ils ne pouvaient pas rajouter de chaises. Car si cela avait été possible le taux de remplissage aurait ainsi été encore plus gros.
C'est donc une file d'attente immense qui a commencé à se former dès 19h devant les grilles du stade, arrivant vers 20h jusqu'au premier parking, heure d'ouverture des portes. Un public de tous âges, du jeune au retraité qui s'amusera énormément durant les 1h30 de représentation et n'arrêtera pas de rigoler en chœur, des rires puissants à chaque bonne réplique de l'artiste.

C'est à 21h37 que l'artiste entrera brusquement sur scène, sans introduction, musique ni rien et vêtu d'une tenue de ménagère, tenue qu'elle changera vite, portant alors comme tenue principale sa fameuse robe rose. Un spectacle qui avait pour fil conducteur sa pièce qu'elle jouera "le lendemain ici même " et dont elle propose aux spectateurs de voir le début, la fin et d'en raconter les grandes lignes, puis autour de cette ligne directrice Mado la niçoise décryptera alors toute l'actualité nationale actuelle et critiquera de nombreuses choses tout en balançant pas mal !

Un spectacle dans lequel elle parlera comme si elle était sur scène avec son mari Albert, et où elle portera plusieurs déguisements en fonction des scènes. Le décor était très simple, avec quelques colonnes, un porte vêtements, une chaise, un escabeau et en fond un rideau noir.

 

Mado commencera ainsi à parler des cafétérias dans les stations services avant d'évoquer ses séjours au ski avec son mari Albert et de dévier quelques minutes après sur le domaine de l'écologie annonçant que son spectacle était à économie d'énergie "Mon mari et moi on est fan de Nicolas CULOT ! Vous le faites vous à Trets le tri des déchets ?" demandera t'elle au public avant  de poursuivre sur le réchauffement climatique et l'effet de serre '"Au sujet du réchauffement climatique il y en a qui disent que c'est à cause du CO2, mais non c'est le C.O.N" et de continuer en déviant en même temps sur la politique "Je planterai des éoliennes à l'assemblée nationale avec tout l'air qu'ils brassent" ce qui fera beaucoup rire le public, car les politiques seront régulièrement son sujet favori, n'hésitant pas aussi à faire quelques jeux de mots sur le nom d'hommes politiques.

Outre quelques programmes télé, qu'elle évoquera Noëlle Perna imitera le petit fils de la nièce de Mado qui a des parents divorcés et se mettra ensuite à lire le journal, en commentant l'actualité , balançant alors sur l'équipe de France ou les corses, se moquant de leur sieste quotidienne , se mettant ainsi à chanter une chanson de Francis Cabreloni (alias Cabrel donc) "qui n'écrit que des choses pour aller dormir" dira Mado parodiant alors une chanson de l'artiste français.

Elle terminera son show à 23h05 sous de forts applaudissements du public qui s'est régalé une fois de plus, et l'artiste dira alors :  "Merci Trets pour ces applaudissements très sincères", remerciant son équipe et les gens d'être venus la voir partager sa joie. Une foule monstrueuse quittera ainsi le stade , partant pour une partie à pieds, d'autres en navette vers la place de la gare et pour la plupart en voitures, une dizaine de bénévoles se chargeront comme chaque soir de canaliser ces milliers de piétons rejoignant leur véhicule et faisant également la circulation pendant 49 minutes (durée de l'évacuation du parking ce lundi soir), une tache très difficile qu'ils ont su parfaitement gérer et avec patience, ce qui n'était pas évident car il a fallu évacuer plus d'un millier de voitures par une seule entrée comme chaque fois.

Noëlle Perna, fut une artiste très simple, qui ira ensuite discuter avec les gens et bénévoles dans le carré vip et fera avant de partir à 00h30, une photo avec les bénévoles de l'US TRETS qui ce soir encore auront comme les autres, énormément bossé, comme vous pouvez le constater dans le reportage spécial coulisses et Bilan du festival. D'ailleurs dans ce domaine, le maire de Trets Jean Claude Feraud et le président de l'Union des commerçants et artisans tretsois José Gaset monteront sur scène juste avant le one man show de l'artiste pour faire de nombreux remerciements parlant d'abord du public venu extrêmement nombreux cette année : "vous avez été merveilleux c'est un grand réconfort et je vous remercie vraiment du fond du cœur, mais ces nuits ce n'est pas simple à organiser et je tiens publiquement à remercier tous ceux sans qui ça n'aurait pas été possible" dira le maire, remerciant tout d'abord la CPA pour son aide financière, l'union des commerçants (coorganisateur du festival), les très nombreux bénévoles : le club de foot de l'UST, le CCF, les services techniques, les élus qui se sont dévoués non stop pour faire ce festival et enfin le public "On a atteint notre vitesse de croisière je pense cette année et on espérera faire mieux l'année prochaine". Des remerciements qui se feront sous un tonnerre d'applaudissements.

La 3e édition des Nuits de Trets s'est donc terminée une fois encore par un gros succès et il va donc falloir attendre un an pour revivre de si beaux moments de grands spectacles avec des artistes aussi réputés et se régaler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noëlle Perna et les bénévoles de l'UST

 

Reportage accrédité : ND ; un grand remerciement aux organisateurs de la production, du personnel municipal & mairie, aux bénévoles et à monsieur le maire; pour leurs collaborations et aides, qui ont permis de faire ce si gros reportage.

 

PRESSE

ITW dans le quotidien LA PROVENCE du 9 Juillet 2012 :
 


mesure d'audience

 Cet espace est destiné à laisser vos impressions sur les différents spectacles (merci de préciser le spectacle en question dans le commentaire)