Un pur moment de partage entre Pascal Obispo & Trets dans une ambiance de folie

 

           

Accueil du
site spécial

Cliquez sur les affiches pour accéder aux reportages
Les Coulisses des Nuits de Trets  

 Un pur moment de partage entre Pascal Obispo & Trets dans une ambiance de folie
Samedi 6 Juillet 2013

 

Seconde soirée des Nuits de Trets ce samedi 6 Juillet 2013. Après une soirée la veille dans l'émotion et l'hommage en compagnie de l'envoutante Patricia Kaas, le stade de la Gardi a basculé cette fois dans l'opposé complet avec une ambiance de pure folie et un style musical totalement différent. C'était en effet la soirée de la pop rock variétés avec un concert qui s'annonçait extrèmement prometteur sur le papier et qui au final a tenu toutes ses promesses, même plus encore.

C'est en effet une vraie bête de scène qui s'est produite à Trets, en la personne de Pascal Obispo, l'un des plus grands chanteurs français qui a tout donné à son public venu très nombreux. C'est bien simple la file d'attente devant le portail d'entrée du stade était record ce samedi, avec une bonne centaine de mètres au moins, arrivant à l'entrée du grand parking en terre. Le concert était sous le signe des tubes et du souvenir puisque cette année pour accompagner la sortie de son 1er Best Of "MillésimeS", Pascal Obispo auteur compositeur interprète est en tournée pour partager 20 ans de tubes pour lui et les autres. Pour rappel son premier album est sorti en 1990 et il en a sorti près d'une dizaine depuis.

Ce samedi ils étaient ainsi plus de 2500 personnes (ayant payé entre 20 et 39€ la place) à venir s'éclater en sa compagnie par un temps superbe, et devant un magnifique coucher de soleil sur la Ste Victoire. Histoire de chauffer le public et le faire patienter c'est une tretsoise qui a assuré à 20h50 la première partie avec Emily Lady qui fait désormais de plus en plus parler d'elle par sa musique et commence une belle carrière en France.
Elle y a interprété 4 chansons dont 3 extraites de son premier album sorti en mars avec notamment son single "Lola" et terminera par l'énergique reprise de "Maniac".

Pas de musiciens pour l'accompagner ce samedi, pour cause de problème logistique (la scène étant prise par le matériel de Pascal Obispo) mais ces derniers seront bien avec elle lundi lors de la première partie de Roland Magdane où elle donnera un concert plus étoffé, une chose est sure elle nous a mis l'eau à la bouche avec un beau petit concert ce samedi, remplie de pêche. A la fin de sa prestation c'est le maire entouré des élus de sa majorité qui montera sur scène pour la féliciter et remercier les bénévoles, mais aussi le public venu nombreux.

 

A 21h42 le moment que toute le monde attendait avec impatience arriva, devant un public bien calme alors; la star de la soirée arrivée à Trets peu avant 21h, débarquait dans une scène très sombre, remplie de fumée, vêtu d'un costume sombre et bonnet noir, chantant alors son tube phare au piano : " Lucie. Ses 5 musiciens : bateurs, basse, pianiste, guitaristes entreront sur scène juste après pour reprendre "Savoir aimer", le public commencera lui à se chauffer la voix en reprenant les refrains. Pascal Obispo saluera alors le public et trouvera le cadre superbe, notant également le très beau temps qu'il y avait.

Durant 2h10 durant, le chanteur à l'énergie incroyable donnera un concert mémorable, sans doute le meilleur depuis la création de ce festival en 2010. A part peut être avec M Pokora l'an passé, jamais nous n'avions vu une telle ambiance sur la commune, avec un public qui ne cessera de chanter, de bouger des bras, de sauter. D'ailleurs dès les premières secondes des centaines de personnes se masseront au pied de la scène pour être au plus près de leur idole, même si ça n'a pas beaucoup plus à certains spectateurs qui crieront à de nombreuses reprises "Assssssiiiiiiiiisssss" mais sans résultat évidemment. Du coup pendant près de 2h le public sera quasiment tout le temps debout à gigoter.

Un vrai concert de pur bonheur, et ce sans exagération, avec un vrai partage entre l'artiste et son public, c'est bien simple sur les coups de 23h15 Pascal Obispo seul sur scène papotera près de dix minutes non stop avec les tretsois, s'étonnant que beaucoup le photographiaient ou filmaient en permanence (chose très appréciable la sécu laissera le public totalement libre ce samedi, contrairement à la veille), puis fera chanter seule une femme dans le public sur"Plus que tout au monde", une certaine Béa, avec un public qui fera alors un silence complet, tandis que les spectateurs des tribunes jaloux le feront savoir en criant.
Un moment bien drole et rare que vous pouvez revoir ci dessous en vidéo Dans le même esprit, il laissera aussi monter une toute jeune fille qui viendra lui remettre un bouquet de fleurs. Il se moquera par ailleurs, au cours du spectacle du public un peu perdu dans les paroles d'une chanson ou remerciera pendant un long moment les garçons venus accompagner leurs fiancés ce soir, qui devaient alors le supporter.

 

Un public qui en voulait toujours plus, tellement il passait un excellent moment, si bien qu'à un instant du spectacle Pascal leur dira "oh faut rentrer chez vous là !" ou encore quelques minutes plus tard alors que le public criait "encoooooorrrrre", Obispo leur répondait "Oh non on est crevé nous" pour rigoler.

Il fait dire que l'artiste a tout donné alternant des tubes très punchy à d'autres plus doux , tous chantés avec une voix au top avec des arrangements très rock, servis au passage par de très beaux jeux de lumières. A l'inverse le son lui saturait parfois, surtout près de la scène lorsque la basse était à fond. On entendra ainsi 25 titres comme "Et un jour, une femme ", "Tu trouveras", "Zen" , "Tomber pour elle (l'île aux oiseaux)", "Ma bataille", "Assassine", "1980" où il rendra hommage à son ami Daniel Darc, " Millésime" dédiée à tous les papas du monde , "Chanter", Fan" avec lunette noires , boa rose, "Le drapeau" avec un public en délire, idem juste ensuite sur "Mourir demain" puis un final varié avec des tubes allant de "L'important, c'est d'aimer" à une version très rock de "Sa raison d'être " dont il précisera qu'un nouvel album pour le sida sortira dans un an, et concluera enfin à 23h50 son show dantesque par un joli "Envie d'aimer" repris en coeur par les 2500 spectateurs .

Il quittera la scène sous l'ovation du public et s'exclamant "On a passé une super bonne soirée, en tout cas nickel". C'est 30minutes plus tard environ qu'il quittera Trets vers 00h30, s'arretant cependant avec la gentillesse qui le caractérise faire quelques photos ou autographes à la sortie de la partie coulisses où des fans l'attendaient. Les parkings qui furent bondés ce soir , gérés par les hommes du CCFF, se videront en 50minutes environ.

Bref, une soirée qui restera dans les mémoires tant elle fut excellente en tout cas. Le public est lui reparti ravi d'après les avis que l'on entendait dans les discussions...

PHOTOS NON LIBRES DE DROITS, REPRODUCTION STRICTEMENT INTERDITE

 

1ère Partie avec Emily Lady

 

21h40 Le grand concert de Pascal Obispo

 

 

  

 

 

 

 

 

Reportage accrédité : ND ; un immense merci aux organisateurs de la production Strateges, mais aussi aux bénévoles et à monsieur le maire; pour leurs collaborations et aides, qui ont permis de faire ce si gros reportage.

 

 

VIDEOS : Des moments de la soirée

Extraits du concerts

Emily Lady en 1ère partie "Lola"


Durée : 5.08min


NuitsdeTrets6juill2013-EmLady par trets

Pascal Obispo les grands moments du concert


Durée : 14.44min


Nuits de Trets 6juill2013 Obispo concert par trets

Pascal Obispo : 10min d'échanges avec le public


Durée : 9.40min


NuitsdeTrets6juill2013-ObispoDiscussion par trets

Vidéos trouvées sur le net


mesure d'audience


 Cet espace est destiné à laisser vos impressions sur les différents spectacles (merci de préciser le spectacle en question dans le commentaire)