Les 3èmes médiévales de Trets :
La grande fête médiévale

Vendredi 6 et Samedi 7 Août 2010

Créées en Aout 2008, les Médiévales de Trets sont très vite devenues l'un des grands évènements festifs de l'été à Trets, et ont aussitôt connu un succès fulgurant en terme de fréquentation mais aussi de qualité. Les deux premières années, la manifestation n'était composée que d'une soirée (puis deux l'an passé) avec un grand repas suivi d'un grand spectacle son et lumière mais pour cette 3ème édition les organisateurs que sont Lucien Bonnet et Edwige Bellanger avec tous leurs bénévoles et plusieurs amis élus ont voulu aller encore plus loin en transformant totalement la ville en cité médiévale comme elle l'était autrefois...

Avancées à début aout cette année, dans une période peu riche en festivités mais riche en vacanciers; c'est ainsi qu'un marché médiéval a pris naissance et s'est installé les Vendredi 6 et Samedi 7 Aout 2010 avec de très nombreuses animations gratuites en parallèle et surtout l'installation d'un grand camp médiéval. Une première dans l'histoire de la commune qui a connu un gigantesque succès de fréquentation attirant des milliers de visiteurs sur ces deux journées et en particulier le samedi où la ville a été prise d'assaut par des centaines et centaines de touristes français ou étrangers, rarement la ville n'en avait d'ailleurs accueilli autant !!! Le vendredi la fréquentation était elle déjà bien bonne. Mais il faut dire que le déplacement valait vraiment le détour et tout ce qui s'y est déroulé durant ces 48h fut vraiment inhabituel sur la commune et on aimerait voir une telle animation si souvent.

Arrivés dès le jeudi soir la vingtaine de comédiens ont en effet littéralement et merveilleusement animé la cité de la Porte de Pourrières à l'office du tourisme du château. Ce camp médiéval "Le banneret du midi" de toute beauté, avec ses 6 tentes montées au pied du château des remparts collait ainsi parfaitement avec le décor et a hébergé toute la troupe sur place, puisqu'ils dormaient même pour certains dans leur tente ou à proximité.
Un lieu qui fut donc synonyme de grandes animations moyenâgeuses dirigées par le chevalier Messire Estienne de Cabardes et ses compagnons Pierre l'écuyer, Messire Raymond, ses sergents, chevaliers (Messire Gilles de Blanquefort, Michel Conte de Bessieux chevalier de la Saisile), gentes dames... qui furent à la fois très drôles et impressionnants par leur investissement personnel et total puisqu'en permanence ils parlaient entre eux dans un langage moyenâgeux. Les " Mongeoit Saint Denis ", "Vaugeois" et autres cris fusèrent ainsi dans les rues du matin au soir...

Les élus de Trets leur avaient d'ailleurs en signe symbolique donné les clés de la ville le vendredi matin, qui ont ensuite été rendues le samedi soir lors du repas l'occasion de voir alors de nouvelles animations originales  (voir reportage sur le spectacle et Vidéos). Toute la troupe initiera ainsi les visiteurs à la vie au Moyen âge à travers tout d'abord des initiations à la chevalerie avec des combats d'épée ou de lances et à l'adoubement d'un chevalier, auprès des enfants dont ceux du centre aéré vendredi après midi; mais aussi présenteront de nombreuses petites saynètes diverses : combats de chevaliers, quelques petits cours d'histoire très intéressant et qui ont captivé à chaque fois une foule considérable : sur les tenues des chevaliers, leur mode de vie, comment avait lieu un adoubement d'un chevalier (avec une longue cérémonie le samedi en fin d'après midi), le maniement des armes ou encore des combats d'épée ou à la lance...

Plusieurs musiciens ou danseurs ont également égayé ces deux journées , mais ce n'est pas tout puisque La confrérie des Ours Noirs avait elle aussi son bivouac avec une troupe d'archers mercenaires qui ont initié les tretsois et touristes à la vie du camp et à quelques us et coutumes des XIIe et XIIIe siècle en matière de cuisine, chirurgie et de médecine des plantes mais aussi de confection d'armes via de nombreux stands. Des démonstrations de broderie, couturières , tir à l'arc, un sourcier avec ses baguettes égayeront par ailleurs les rues devant des visiteurs conquis et curieux tandis qu'un grand stand taverne leur offrait la possibilité de se réhydrater avec des boissons de l'ancien temps. Enfin de très nombreux ateliers étaient proposés aux enfants et plus grands sur tout le parcours : initiation à la poterie et à la taille avec un tailleur de pierre, à l'archet avec un jeu consistant à faire tomber des boites, ou encore à la calligraphie. Les enfants s'y régalaient vraiment... La fontaine de Tivoli, en face du château prenait elle un air rural avec les chèvres et ânes qui y ont pris leurs quartiers d'été pour la plus grande joie des petits
 

L'autre nouveauté était donc le marché, qui a lui aussi eu un très beau succès. Une vingtaine d'exposants dont la plupart étaient en tenue médiévale et avec de jolis stands, ont ainsi investi le cours Esquiros durant les deux jours (certains ne venant que le vendredi ou le samedi, d'autres étant présents les deux jours) potier, savons, herbes, jouets en bois, boissons diverses d'apéritif, céramiques, objets de décorations, ceintures, bijoux, miel, fromage de chèvre, galette sucrée, épées, cuir, émaux, coutellerie, une voyante ou encore deux stands de crêpes dont un au feu de bois avec un très bel outillage etc... étaient présents "Une chose était très importante pour nous dans ce marché; c'est que tout d'abord il ne soit composé que de produits existants au Moyen âge mais surtout qu'il n'y ait qu'un seul forain par variété de produits" précisent ainsi les organisateurs de manière ainsi à ce qu'il n'y ait pas de concurrence ni de perte de qualité concernant ce dernier. Des organisateurs qui avaient silloné les fêtes de ce type depuis des mois pour établir un contact avec ces exposants mais aussi les troupes et les convaincre de participer à cette première.

Venant de toute la France (Montpellier, Peynier, Trets, Paris, Var, Vaucluse etc.) les marchands sont partis au final enchantés de leur séjour sur la commune et étaient même déçus qu'il n'y ait pas de troisième jour le dimanche, car tous ont en effet très bien vendus, certains repartant même à sec, ce qui est rare dans ce genre de manifestations à Trets, le vendeur de boucliers ou épées en bois a par exemple fait un tabac auprès des enfants . Une réussite qui permettra normalement de faire fonctionner le bouche à oreille pour l'an prochain dans la profession et ainsi on l'espère attirer encore plus de vendeurs, c'est en tout cas ce que souhaite le duo d'organisateurs si la manifestation est reconduite : "accueillir plus d'exposants et prolonger ce marché le dimanche tout en essayant d'étoffer également peut être l'offre d'animation, mais en contenant les festivités entre les portes de Pourrières et de St Jean", un périmètre qui convient en effet parfaitement à une telle manifestation vu son décor architectural.

Le midi "La taverne de la bonne Gouaille"  installée dans les jardins du presbytère et tenue par de nombreux bénévoles tretsois et élus proposait la dégustation d'un plat médiéval préparé au barbecue, recueillant une centaine de convives dont 80 le samedi venus se remplir la pense.

Les Amis de l'église proposaient de leur coté aux très nombreux touristes de faire visiter Notre Dame de Nazareth et d'accéder au clocher pour admirer la superbe vue sur la cité médiévale tandis que la SERHVA avait elle avancé sa visite annuelle de la cité (qui avait lieu habituellement le 15 aout) et a du coup elle aussi cartonné avec 80 participants. Ne parlons même pas de l'office du tourisme du château qui a explosé ses records de fréquentation durant les deux jours et a donc prouvé une fois encore l'importance de son implantation dans ce lieu.

Deux jours exceptionnels donc que l'on voudrait revoir et revivre désormais chaque année et pendant très longtemps...

=> 25Min de vidéos en bas de page

=> Reportage complet et vidéo du spectacle son et lumière


Les initiations pour les jeunes :

Tir à l'achets, combat d'épée, potier

 

Initiation à la taille


Le marché médiéval :

 

 

Le camp médiéval et ses animations

 

 

La taverne

 

 

Les animaux

 

Les jeunes du centre aéré en plein combat

 

Tir à l'arc avec le commandant

 

Calligraphie, broderie, couture et sourcier

La vie au moyen âge

 

Danses, adoubement d'un tout jeune chevalier, initiation

 

Petits cours d'histoire sur la vie des chevaliers

Le maniement de la lance, et comment protéger sa belle face à l'attaquant

Combat de chevaliers

 

Adoubement d'un chevalier

La taverne de la Bonne Gouaille

ND

VIDEOS : La fête et ses animations


Fete MEDIEVALES de Trets 2010 p1 par trets

2 jours au coeur de la fête médiévale Durée : 10.34 minutes


Fete MEDIEVALES de Trets 2010 p2 par trets

L'adoubement d'un chevalier Durée : 12 minutes

La vidéothèque du site


mesure d'audience


Reportage Vu: 5375 fois

Sommaire du site Spectacle des Médiévales 2008 Spectacle des Médiévales 2009