Au coeur de la 2e étape du Tour Méditerranéen 2010 :
Trets / Peynier

 

Gros évènement à Trets et Peynier ce Jeudi 11 Février 2010 avec pour la première fois le départ et l'arrivée du Tour Méditerranéen dans ces deux villes lors de la 2e étape. L'information avait été ainsi confirmée aux élus de Trets, lors d'une réunion en mairie le 1er décembre 2009 en présence des services municipaux, du premier adjoint, de l'organisateur du tour Lucien Aymar, ainsi que des institutions : Gendarmerie, direction des routes, police municipale, centre de secours, comité des feux de foret... L'occasion de mettre au point le parcours et toute la logistique très importante que demande une telle course. "Tout le monde est sur le pont et on a fait le maximum pour avoir une belle et spectaculaire arrivée" avait ainsi commenté l'organisateur.
Car La ville s'était portée candidate pour accueillir le tour et elle a donc été retenue, mais ne payera rien pour accueillir la course, puisque c'est la CPA qui se charge de tout, mais la commune a du réaliser quelques aménagements.

Une grande histoire

Le Tour Méditerranéen avec Trets / Peynier c'est plutôt une grande histoire puisqu'il part ou arrive en général au moins une ou deux fois par an, dans un village du pays d'Aix, après Rousset, Fuveau et d'autres communes il sera donc pour la première fois à Peynier, et la seconde fois chez nous. En effet il y a 12ans, le 13 février 1998, le tour était parti à 11h de la place de la mairie pour l'étape Trets Rognac, et avait pour l'occasion traversé l'avenue du général de Gaulles, le rond point des français libres, puis tout le centre avec Jean Jaurès, Mirabeau puis était parti direction de Peynier. Auparavant une cérémonie était organisée ce jour là en mairie en présence de Poulidor, Fignon etc... Depuis il est passé de très nombreuses fois par notre commune pour prendre la direction de St Zacharie, quasiment chaque année.
 

Un dispositif important

Pour accueillir cette arrivée 2010, la ville a mis en place un dispositif important : niveau personnel pour réaliser les aménagements nécessaires. En effet deux dos d'ânes à l'entrée de Trets route de Peynier ont été supprimés à la demande du Tour (mais seront remis très prochainement assure l'élu aux travaux) tandis que les services techniques de la ville ainsi que la police municipale étaient à pieds d'œuvre dès le mercredi 10 février en début d'après midi pour installer pas moins de 600 barrières, de la fontaine du cours au rond point des français libres et ce dès deux cotés de la chaussée (avenue Mirabeau, Boulevard de la République, cours Esquiros...). A noter que la solidarité a joué entre les villes puisque 100 barrières venaient de St Maximin, 100 de Bouc Bel Air et 300 en provenance de Peynier (après le départ jeudi) sont venues renforcer la centaine que possède la commune.

 Le stationnement lui était interdit dans tout le centre ville et les parkings de la ferme et de la gare, dès la veille; pour ensuite interdire la circulation le lendemain dès midi. Tous les effectifs de la police municipale mais aussi de très nombreux bénévoles du comité feux de forêts étaient réquisitionnés le jeudi de 11h à 18h, pour surveiller chaque entrée du centre ou les parkings. La gendarmerie a ensuite renforcé les effectifs dans l'après midi. Mais ce n'est pas tout puisque les services techniques ont du retirer 4 plots avenue Mirabeau pour permettre l'installation de 3 cars podiums devant le crédit Agricole tandis que de nombreuses bottes de pailles (un tracteur entier) ont été installées sur le parcours pour sécuriser les endroits difficiles. Une grande salle de presse et un centre de commandement furent installés à la salle des colombes et à la maison des associations. Car les journalistes de toute la presse sportive couvrent cette grande course, télévision comprise qui diffuse généralement des résumés reportage le soir, ce qui fut là le cas sur France3 Med (voir la vidéo ci dessous) ! Je n'ai constaté aucun autre reportage, y compris sur les chaines sportives comme habituellement !

 

Un départ de Peynier

Ce jeudi 11 février 2010, la magie du cyclisme a donc envahi les rues de Peynier dès 11h du matin environ, par un froid polaire -2°C et un mistral bien fort, n'attirant donc pas la foule pour voir le départ; puisqu'une centaine de personnes à peine avaient fait le déplacement pour assister à la présentation de chaque coureurs sur le parking des écoles, par le speaker officiel du tour de France, où chacun signaient la feuille de départ et étaient pour l'occasion accueilli par le maire de Peynier Christian Burles et son adjoint aux sports !
Gilbert Robiglio, 1er adjoint de Trets avait également fait le déplacement, lui qui était chargé de l'organisation tretsoise et qui sera sur place devant le podium toute l'après midi. Les cars des équipes ainsi que les voitures étaient eux installés sur toute l'avenue Jean Jaurès en bas du village. Le public en a alors profité pour demander de nombreux autographes, chose qui n'aura pas été possible à Trets.

 

 

Un parcours sibérien, mais avec une arrivée à protestations

A 12h28 exactement les 130 coureurs se sont élancés, lorsque le maire peynierois a agité le drapeau rouge et ont alors pris la direction de Rousset, Châteauneuf le Rouge, Beaurecueil, St Antonin sur Bayon, Puyloubier, Pourrières, Vauvenargues, Jouques, Peyrolles, Meyrargues, Le Puy Ste Réparade, Rognes, Lambesc, St Cannat, Eguilles, Calas, Cabriès, Bouc Bel Air, Simiane, Mimet, Gréasque, Fuveau avant de repasser au même endroit à Peynier l'après midi sur les coups de 16h10.

Une étape polaire avec en permanence des températures négatives, mais de très beaux paysages, qui était la plus longue du Tour avec 170km, où l'échappée du jour était composée de 3 coureurs : Daniel Martin (Garmin-Transitions), Sébastien Turgot (BBox Bouygues Telecom) ainsi que Stefano Garzelli (Acqua e Sapone). Ils parvenaient vite à augmenter l'écart les séparant du peloton, leur permettant ainsi de penser à la victoire. Mais dans le final, l'Irlandais parvenait à distancer ses compagnons d'échappée et restait seul devant le peloton. À 3 kilomètres de l'arrivée, Daniel Martin était toujours en tête mais il a vu dans les derniers hectomètres le retour d'un peloton, à la tête duquel se trouvait Jussi Veikkanen, le Finlandais, qui parvient ainsi à remporter cette deuxième étape au sprint sur l'avenue Mirabeau de Trets !

Une victoire qu'il doit en réalité à la chance et a un parcours mal déterminé par les organisateurs ou les hommes chargés d'indiquer le sens à l'arrivée. En effet ce parcours des 500 derniers mètres était déjà surprenant sur le papier, puisqu'il demandait aux cyclistes de prendre l'allée Mirabeau coté Nord, devant Massimelli et la Poste en sens interdit et non de passer par le coté habituel (Sud) qui avait été réservé lui aux véhicules de course. Mais l'avant-garde du peloton, est passée dans cette dérivation, 500 m avant l'arrivée.
13 sprinteurs ont alors perdu toutes illusions, à l'image d'Anthony Ravard (AG2R La Mondiale) qui était pourtant bien placé pour l'emporter. Cette dizaine de coureurs a alors protesté 2min après leur arrivée en repassant en sens inverse l'arrivée et en gueulant devant le camion des commissaires de course qui les ont classé de la 68e à la 80e place.

Niveau timing, c'est avec 10minutes de retard sur la vitesse la plus lente prévue et 40min sur la vitesse la plus élevée prévue, que les champions ont franchi la ligne d'arrivée à 16h54 exactement devant la mairie. De nombreux groupes de coureurs ont ensuite franchi la ligne jusqu'à 17h08 heure à laquelle la voiture balai est passée sous la ligne d'arrivée avec à son bord 5 éléments qui ont quant à eux arrêté cours en route, dont le Danois Michael Rasmussen (Miche), mais aussi Matthieu Sprick (Bbox Bouygues), James McCallum (Endura), Benoît Daeninck (Team Roubaix) et Dimitri Le Boulch (BigMat).

Le coureur Finlandais Jussi Veikkanen (Française des Jeux) habitant pour la petite histoire Pourrières prend du même coup la tête du classement général, au détriment de son équipier biélorusse. Il a donc endossé le maillot jaune de leader. (Voir vidéo)

 

 

 

Départ dans Peynier à midi

Les cars et voitures des équipes

Les cyclistes montent sur le podium, signé la feuille de départ

 

12h28 Le départ  (Voir vidéo)

 

 

 

L'Arrivée dans Trets

Derniers préparatifs dans les rues vers 15h

15h30 Tout est près, on attend les cyclistes  (Voir vidéo)

 

 

Daniel Mangeat anime l'avenue et fait patienter la foule avec des jeux ou des infos sur la course

 


Magasin installé place de la mairie

Les élus aux premières loges


Salle de presse aux colombes

 

16h54 Les cyclistes arrivent  (Voir vidéo)

 

Classement de la 2eme étape

1- Jussi Veikkanen (FIN/Française des Jeux)
2- Fabien Bacquet (FRA/BigMat Auber) mt
3- Yohan Mombaerts (FRA/BigMat Auber) mt
4- Steven Tronet (FRA/Roubaix Lille Metropole) mt      
5- William Bonnet (FRA/BBox Bouygues Telecom) mt
...

Classement général après la deuxième étape

1- Jussi Veikkanen (FIN/Française des Jeux) en 6h08'52"   
2-
William Bonnet (FRA/BBox Bouygues Telecom) à 4"  
3- Maxim Iglinskiy (KAZ/Astana) à 6"  
4- Jean-Marc Marino (FRA/Saur-Sojasun) à 10"  
5- Yannick Talabardon (FRA/Saur-Sojasun) à 10"     
6- Arnaud Coyot (FRA/Caisse d'Epargne) à 10"     
7- Alexandre Vinokourov (KAZ/Astana) à 10"     
8- Alejandro Valverde (ESP/Caisse d'Epargne) à 10"

 

13 cyclistes déclassés protestent auprès des commissaires et refranchissent la ligne d'arrivée en sens inverse  (Voir vidéo)

 

 


Les derniers coureurs

Les cyclistes embarquent en voiture

Les journalistes et photographes devant le podium

 


300 spectateurs

17h08 la voiture balai est arrivée

Des cyclistes peu disponibles

Le public tretsois lui ne s'est hélas pas déplacé en masse là encore, puisque le parcours dans Trets était désertique, et à l'arrivée à peine 300 personnes avaient bravé les -4°C qui régnaient sur les coups de 17h. Un vrai public de passionnés qui a applaudi les cyclistes et a été animé durant une heure et demie par Daniel Mangeas speaker officiel du tour de France, qui avec son humour a su faire patienter les tretsois tout en assurant de nombreux directs radios avec la course; pour informer les spectateurs du retard du peloton.

Hélas pour le public, à l'inverse du matin il n'aura quasiment pas pu rencontrer les cyclistes, puisqu'une fois franchie la ligne d'arrivée, ils ont direct filé dans les rues pour se rendre place de la gare, monter dans leur bus et partir ! A 17h25 il n'y avait ainsi déjà plus personne, alors que la cérémonie protocolaire se terminait en centre ville.

Les bus des équipes, place de la gare

 

La remise des maillots  (Voir vidéo)

Une cérémonie très sympathique, en présence d'une foule de grands champions historiques du cyclisme (Marcel Bouardi, François Mahé, Jean Dumont, Eric Garidou, Jean Pierre Danguillaume, Michel Valbuena, Henry Anglade, Robert Bouloux, Albert Valdasseoni, Raymond Poulidor & Lucien Aymard) qui une fois présentés et s'être fait photographiés par la quinzaine de photographes d'agence de presse, de journaux mais aussi d'agences étrangères; laisseront la place aux champions du jour. Jean Claude Féraud maire de Trets remettra ainsi les fleurs au vainqueur finlandais et pourriérois Jussi Veikkanen avec qui il blaguera un peu. Il remettra ensuite le maillot de meilleur grimpeur l'irlandais Daniel Martin.

Jean Louis Canal maire de Rousset et représentant le conseil régional remettra lui le maillot du meilleur jeune à Steven Tronet tandis que le maillot du meilleur sprinteur sera remis par le député Mr Deflessel, à William Bonnet.

Cette cérémonie terminée à 17h30, de nombreux membres du conseil municipal ainsi que les champions cyclistes historiques, les membres de l'organisation du Tour, le conseiller général Roger Tassy et bien d'autres ont rejoint la salle d'honneur du chateau où se tenait une autre cérémonie au chaud cette fois.
Le maire de Trets et celui de Peynier ont alors tous deux prononcés un bref discours, dans lequel ils ont remercié les organisateurs d'être venus offrir un si beau spectacle dans leur commune, mais aussi le personnel qui a durement travaillé, avant que Jean Claude Feraud ne remette la médaille de la ville à Lucien Aymard, Poulydor et au speaker Daniel Mangeas. Ils offriront ensuite tous deux aux autres, du vin Cote de Provence. Les organisateurs en guise de remerciements offriront à leur tour un beau cadeau de remerciements à ces deux élus : un maillot dédicacé par tous les cyclistes. Cette journée du cyclisme se terminera à 18h, par un apéritif alors que dehors la neige recommençait à tomber et à tenir au sol.

 

Les anciens champions de visite à Trets : Marcel Bouardi, François Mahé, Jean Dumont, Eric Garidou, Jean Pierre Danguillaume, Michel Valbuena, Henry Anglade, Robert Bouloux, Albert Valdasseoni, Raymond Poulidor & Lucien Aymard

 

 

 Jussi Veikkanen vainqueur de l'étape

L'irlandais Daniel Martin, maillot de meilleur grimpeur

Steven Tronet,  reçoit le maillot meilleur jeune, par Jean Louis Canal

William Bonnet reçoit le maillot du meilleur sprinteur, par Mr Deflessel député


Maillot jaune à  Jussi Veikkanen


Tous les vainqueurs du jour

Au château, une cérémonie de récompenses  (Voir vidéo)

Les courses ne quittent pas la vallée

Un très bel et rare évènement donc sur Trets, bien organisé , qui a pu se dérouler grâce à une mobilisation très importante des services de la commune, des bénévoles et surtout ceux du service technique; qui aura certes provoqué de grosses difficultés de circulation et de stationnement mais qui aura bien animé le centre ville lors de cette après midi.

On a hâte qu'il revienne s'arrêter chez nous; mais en attendant pour revoir les cyclistes, les tretsois n'auront pas à patienter longtemps puisque le lendemain le Tour Med repassera à 13h10 dans les rues de Trets, pour prendre la direction de St Zacharie; suivi le dimanche 21 du Grand Prix du souvenir Jean Masse et enfin gros évènement une fois de plus avec le départ du Paris Nice le samedi 13 mars 2010 à Peynier. Cette 2e course du pays passera également sur notre territoire pour se rendre là encore direction St Jean du Puy.

 

Le Tour Med, résumé de l'étape et reportages

Reportage FRANCE 3


Jeudi 11 février 2010

Reportage de : 1.58 minutes

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Reportage complet à Peynier pour son départ et à l'arrivée à Trets suivis des cérémonies des maillots et au chateau


Jeudi 11 février 2010

Reportage de : 18minutes

 

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Album photo

de G Roman Piquant

Son blog

 
Tour Méditerranéen TRETS
envoyé par randoneeprovence.

 

 


mesure d'audience

TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Reportages : Nicolas Dobranowski et merci aux habitants pour leurs Participations Photos : N. Emiliani, N. Ughetto, JP Tamburrini, G Roman Piquant.

SOMMAIRE

Course Pédestre 2007 Course Pédestre 2008 Passage La Marseillaise 2007 Passage de courses cycliste 2008 2009, Passage de la Marseillaise