Sur Facebook

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Exposition Mosaiques
7 au 28 avril 2017
Fête de la Saint Jean
Les 23 et 24 Juin 2017
Soirée festive par l'UST
29 Avril 2017
Grande fête nature chasse peche loisirs
Samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Journée shopping salon VDI
samedi 30 AVRIL 2017
Théatre LA SERIE PAGNOL
Samedi 6 mai 2017
3e SOUTH VINTAGE FESTIVAL
12/13/14 Mai 2017
Bourse aux enfants
Dimanche 14 Mai 2017
Fête de la Musique
Mercredi 21 juin 2017
Grand Gala du PHENIX Muyathai 2017
Samedi 1er juillet 2017
Puces Brocantes Vide grenier
Dimanche 9 Juillet 2017
Fête de la SAINT ELOI
Du 11 au 15 Juillet 2017
›› Suite de l'agenda tretsois

Rechercher sur le site











  • Le Journal tretsois
  • Compte-rendu


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015





Comme vous le savez profitant de ses contrats de subventions avec le conseil départemental et CPA qui courent jusqu'en 2018 mais aussi de la menace de prise en main de la voirie par la métropole d'ici 2020 la municipalité s'empresse de rénover la commune entièrement depuis un an et demi. Après avoir rénové une grande partie du tour de ville depuis juillet dernier avec Esquiros, Boyer et Vauban, la mairie va attaquer la 4e et dernière phase de rénovation du centre ville dès le mois de mai. Vous l'avez ainsi remarqué depuis la mi mars deux panneaux ont été posés sur l'avenue Jean Jaures à ses entrées pour annoncer sa rénovation. Une réunion de présentation des travaux s'est tenue ce Mardi 25 avril 2017 place de la gare, peu avant 19h, où les riverains et commerçants résidants sur celle ci (en particulier sur la phase face au boulodrome) avaient été prévenus par un tract la semaine dernière. Au final seules trois commerçantes ont fait le déplacement pour rencontrer les responsables de la société COLAS qui s'occuperont des travaux, le maire, son premier adjoint et les deux élus aux travaux Mrs Isirdi et Ferraro.

Le début des travaux aura lieu MARDI 2 MAI 2017 et la rénovation totale de l'avenue Jean Jaurès qui va pour rappel de la fontaine de la Porte de Pourrières au rond point de St Maximin durera environ 4 mois, découpée en deux phases à la durée quasi équivalente. "un phasage en 2 sera moins pénalisant , puisque lors de la 2e phase les enfants n'auront plus école ce sera moins gênant" expliquera le maire JC Feraud.


La phase 1 aura lieu du Mardi 2 mai au Vendredi 30 Juin et ira du rond point de St Maximin au croisement avec la place de la gare au niveau de BNP Paribas.

Visuellement rien ne changera sur cette phase avec ces travaux, les places de stationnement resteront au même endroit et aucune ne devrait être supprimée. Le terre plein surélevé sur le trottoir au croisement à l'angle du boulodrome de la place de la gare devrait rester en place. Le parking lui ne sera pas touché.

Durant la phase des travaux, l'avenue sera totalement barrée aux véhicules, même ceux des riverains de 7h à 17h30 il sera ainsi interdit de circuler et stationner. Pour les clients des magasins une communication sera réalisée, à la demande de ces derniers, avec des panneaux, puisque l'accès à l'avenue par le rond point de St Maximin sera fermé.

Par conséquent pour accéder à la gare il faudra passer par le centre ville puis la première portion de Jean Jaures et tourné alors en direction de la rue où se trouve le centre des impots , et passé devant le café de la gare pour aller se garer sur le parking de la gare. Pour partir il faudra ensuite emprunter la rue Feraud.




La Phase 2 se déroulera en Juillet et Aout 2017 et partira de là où ce sera arrêtée la phase 1 c'est à dire de BNP Paribas jusqu'à la fontaine de Pourrières, au croisement avec le Bvd de la République.

Si rien ne changeait dans la première phase, celle ci va totalement être bouleversée par contre. Les lois PMR pour les « personnes à mobilité réduite » ont ainsi comme on s'y attendait obliger la mairie à supprimer totalement les places de stationnements qui avaient été aménagées sur cette avenue en février 2011 lorsque celle ci est passée en sens unique. La loi oblige en effet les mairies à faire des trottoirs ayant entre 1.20 et 1.80m de largeur minimale. Or l'avenue étant très étroite avec ces batiments des deux cotés les places ne pouvaient donc pas être conservées et le centre ville en perdra donc environ 10 supplémentaires.
Les 7 places situées sur le mini parking devant Expera conseils seront elles sauvegardées. (A noter que le parking RFF esplanade de la gare va être agrandie de 92 places cette année). Par conséquent les trottoirs vont donc être élargis avec une largeur située entre 1.2 et 2.2mètres en fonction des endroits sur toute l'avenue et ce des deux cotés de la chaussée. Par ailleurs des emplacements de livraisons verront le jour cependant sur cette portion. La largeur de la chaussée sera elle du coup réduite aussi.

Une phase qui est plus complexe techniquement puisque les travaux sur les réseaux sous terrains seront plus durs et longs, les réseaux se connecteront ainsi à ceux rénovés sur le Bvd de la République en 2011.

Visuellement enfin sur toute l'avenue, rien ne changera, les trottoirs seront toujours en enrobé coloré rouge, ce qui est fort dommage car cela rompt la belle unité créée sur tout le centre ville avec des trottoirs pavés en pierre ou en béton désactivé jaune. Les élus expliquant cette conservation des trottoirs en enrobé pour une raison de cout, mais aussi de propreté, puisque le béton désactivé et les pavés sont difficilement lavables, or cette avenue a de nombreuses sorties de garages. La chaussée sera en goudron tandis que les croisements seront en béton désactivé clair pour les passages piétons.


Aucun dos d'âne ne sera créé car la chaussée sera réduite et il n'y a pas de gros problèmes de vitesse sur cette avenue. Niveau éclairage celui ci ne sera pas changé immédiatement, le changement n'aura lieu que dans les prochains mois lors du renouvellement du marché public d'éclairage, avec un passage en éclairage LED un peu partout dans Trets. A l'inverse tout le mobilier urbain sera lui remplacé. En sous terrain l'intégralité des réseaux seront rénovés sur l'avenue.

Concernant la question que tout le monde se pose depuis un mois : Comment la circulation va t'elle se faire pendant la durée des travaux sur cette portion, puisque l'avenue reçoit toute la circulation venant de l'Ouest de la commune via le Bvd de la République mais aussi celle des lotissements via le Cours Esquiros "cela n'a pas encore été clairement défini, c'est toujours à l'étude" ont répondu les élus et responsables. L'avenue étant fermée pendant les travaux en journée et juste accessible aux riverains le soir. Sachant que la meilleure des solutions serait de passer le cours Esquiros en montant permettant aux gens qui rentrent dans Trets d'en sortir et aussi d'ailleurs retrouver un tour de ville, ils arriveraient alors sur la rue Pasteur ayant le choix alors d'aller vers l'école Jean Moulin ou les lotissements via Grisolle (qui sera alors terminée) ou le gymnase, le tout en gardant une circulation en centre ville pour les commerces, plutot que d'avoir tout le centre ville bouclé pendant 2mois.


Les responsables ont enfin expliqué qu'ils feront tout pour communiquer avec les riverains et commerçants pour permettre notamment les livraisons pendant les travaux.

PLAN DES TRAVAUX SUR L'AVENUE

/ 1 Commentaires






Les festivités tretsoises ! C'est un domaine auquel Trets au cœur de la Provence tient fortement à cœur depuis sa création il y a 17ans et suit avec attention mois après mois et c'est également le cas pour les habitants qui sont très nombreux à y participer à chaque fois, les commenter et les regretter quand elles disparaissent. Elles permettent en effet à la population de s'y retrouver, de voir notre village s'animer et dans des situations inédites nous faisant souvent alors vivre des moments superbes, mémorables ou extras.

Commençons par revenir en arrière. Il y a 8ans durant sa campagne électorale le maire JC Feraud annonçait qu'il voulait redonner aux festivités leur faste d'antan, que celles ci fassent de nouveau parler en dehors de Trets. Une mission qu'il avait alors réussi en grande partie lors de son premier mandat (même s'il y avait encore à faire) en créant régulièrement années après années de nouveaux évènements festifs qui furent de grande qualité superbement organisés la plupart du temps, qui ont rencontré immédiatement un grand succès populaire et permis d'animer à merveille notre ville.

On a ainsi vu la naissance des Médiévales, des Nuits de Trets , du salon de la gastronomie, de la fête de la Libération etc. mais aussi de nombreuses autres soirées spectacles , création du marché nocturne etc., la qualité des animations proposées lors des fêtes étaient aussi en hausse. Et en 2011 le site avait naturellement écrit et c'était mérité "2011 : L'été festif le plus réussi depuis fort longtemps ?" car en effet durant ce mandat cette nouvelle municipalité avait fait de réels et beaux efforts pour animer la ville et objectivement bien plus supérieurs à la municipalité Tassy par exemple... Au niveau de la culture c'était la même chose avec un programme bien plus riche que par le passé avec minimum un spectacle par mois avec "les rendez vous culturels chaque 3e vendredi du mois" par exemple ou "Perform'art".

En fin de mandat, lors de l'interview pour les municipales 2014 JC Feraud expliquait au site : « Dès le premier jour de l’élection et même pendant la campagne électorale j’avais toujours dit, je recréerai à Trets, si possible en fonction des finances, de grandes festivités car j’avais toujours été attiré quand j’avais 17 / 18ans, par les fêtes de Trets qui étaient somptueuses et de tout temps il y a toujours eu de très belles fêtes à Trets, que ce soit la fête de la St Jean, la foire de la St Barthélémy, la St Eloi, les concerts l’été, il y a toujours eu des bals populaires qui étaient très sympathiques. Et quand j’avais 15 / 18ans, c’est l’époque où avec Mr Robiglio on s’est connu, j’avais toujours ce souvenir en tête et je pense que c’est très important dans l’animation d’un village que d’avoir ces fêtes populaires, simples où tout le monde participe. Dès que je suis arrivé c’était dans mon programme je l’avais évoqué. Si vous voulez la gastronomie, les Nuits de Trets etc. c’était dans ma tête avant d’arriver. Pour le prochain mandat on fera toujours mieux pour Trets. Oui surement on fera de nouvelles manifestations, je ne peux pas vous dire ce que l’on fera par exemple dans 4ans il y aura surement des idées nouvelles et les choses évoluent. Mais je peux vous dire que l’on fera plutôt mieux que moins bien. »

Hélas depuis 2015 ce n'est plus le cas, tout a changé et le regard des habitants est désormais très critique sur le sujet, les commerçants également (cf. les banderoles sur le cours en septembre dernier). Le budget des festivités a été divisé par près de 2 ou 3, même chose en culture. Conséquences : le nombre de soirées festives ou culturelles a énormément diminué en été en étant divisé par près de deux durant les étés 2015 et 2016 : (13 soirées ou évènements organisés lors de l'été 2016, 14 à peine en 2015, contre 20 en 2014, 21 en 2013, 20 en 2012 et 2011).

Trets a ainsi perdu ses Nuits de Trets, ses Médiévales, (deux manifestations qui ont permis de vivre des moments extraordinaires et qui resteront dans la mémoire des gens et de la commune et qui manquent beaucoup) , le marché nocturne de l'été, la fête de la St Eloi a perdu une à 2 soirées festives organisées par la mairie, la confrérie St Eloi a aussi vu sa subvention divisée par 2 l'obligeant à réduire son programme de festivités, la St Jean a vu son programme réduit en 2015 à une seule soirée (2 l'an passé cependant) , suppression de la foire de la St Barthélémy (mais ce n'est pas une décision de la mairie) et le nombre de soirées spectacles ou évènements également réduits, la fête de la libération a perdu son grand défilé et le programme culturel a lui aussi subit une grande cure d'amaigrissement depuis 2015. Seuls points positifs à noter : la création du cinéma en plein air l'été en 2015 qui est très apprécié, les festivités de Noël l'an passé qui furent historiquement riches avec une belle nouveauté : une pastorale dans les rues du centre ancien qui fut magnifique. Du coup les critiques sont nombreuses et régulièrement sur internet ou dans la rue les habitants trouvent que le village est en train de mourir à cause de ce manque d'animations.



Face à ce constat qui est facilement vérifiable, l'élu d'opposition Louis Laurent lors du conseil municipal du 12 avril 2017 demandera franchement et sans détour au maire Jean Claude Feraud si les festivités avaient un avenir à Trets ? "Suite aux soucis du comité des foires, je voulais savoir sur la totalité des festivités de Trets, si la commune est toujours preneuse de festivités, oui ou non ? car il y a beaucoup de gens qui viennent me voir , il faut savoir si la mairie est toujours preneuse pour les habitants. Car il y a la moitié des habitants qui se posent la question" demandera t'il.

Le maire a alors répondu à sa question et annoncée une excellente nouvelle sur le plan culturel pour 2017, coté festif là le doute subsiste pour cette année, le premier magistrat confondant hélas dans ses propos : culture et festivités qui sont deux choses très importantes mais cependant très différentes.

"Les festivités plus il y en a et plus il y en aura à Trets, plus nous serons satisfaits au conseil municipal et plus nous seront heureux de voir et la vitalité du tissus associatif et la vitalité de la commune qui profite à tous les tretsois et aux commerçants donc plus il y en aura mieux ce sera." dira t'il parlant alors des grosses contraintes auquel il est soumis avec l'Etat d'urgence "Toutes les manifestations publiques sont activement contrôlées par les services de l'Etat. J'ai en moyenne une réunion par mois avec les services de la police municipale et de la gendarmerie à ce sujet. J'ai fait une réunion spéciale pour la cavalcade du 14 juillet. On est soumis à des règles d'encadrement et de surveillance nombreuses. Pour la cavalcade j'ai réussi à obtenir l'accord des services de gendarmerie pour que la collaboration Police municipale, gendarmerie, mairie permette d'organiser la cavalcade car elle dure deux heures. Mais ça entraine une organisation très importante avec à tous les accès de rues : 1 chauffeur 1 voiture. Et si on le fait quand même sans l'accord de la police il y a qu'un responsable c'est moi s'il y a un problème.

Pour la soirée mousse là il n'y a même pas eu à discuter cette année, c'était niet direct, la gendarmerie s'y est formellement opposée, d'autant plus que l'an dernier il a failli y avoir un problème grave avec l'envoi d'un pétard agricole, près du bac à mousse.
Je souhaite donc que les festivités marchent bien, rencontrent l'adhésion de la population et soient reconduites. On fait tout pour les conserver et améliorer.
A Trets les festivités sont organisées à 100% par la mairie et il y aussi les autres organisées par les associations.

Par la mairie, depuis que j'ai été élu je crois que j'ai beaucoup relancé les festivités avec les nuits de Trets, médiévales, la gastronomie, on a quand même fait des festivités de bon niveaux qui ont animé le village. En 2017 il y en aura beaucoup plus; tellement qu'à ce jour il n'y a quasiment plus de créneaux disponibles pour organiser des manifestations, jusqu'à novembre tout ça grâce au département qui va venir nous aider dans toutes les festivités. Une présentation de la saison culturelle 2017 aura lieu cette année le 17 Mai à 19h au château , car j'en ai marre des rumeurs et que l'on dise n'importe quoi. Un programme d'une richesse qui n'a jamais été faites sur la commune de Trets , un programme où il y aura de tout et pour tous les publics, on essayera de trouver un créneau si vous nous proposer quelque chose. Quand je vois pour les années précédentes que l'on dit ''la pauvreté des activités culturelles à Trets'', ''au mois d'aout il ne se passe rien à Trets'', ceux ne sont que des mensonges, et ces rumeurs prennent racines, je vous invite donc tous le 17 mai pour découvrir la saison culturelle 2017.


La soirée russe en janvier a été une superbe soirée on fera bientôt la semaine Brésil en juin avec un spectacle au château, diner brésilien spécial, cours de salsa, j'ai essayé de trouver des thèmes différents, nouveaux , qui coutent moins chers que les Nuits de Trets et qui soient valorisants pour la commune. On aura ainsi bientôt toute une série de théâtre, jazz, de l'opéra, du cinéma, de la danse, donc que l'on soit plus honnête dans les propos et qu'il y ait moins de rumeurs et donc que les observateurs viennent découvrir le programme.

Pour les autres festivités organisées par toutes les associations, elles sont libres de leur projet et réalisation. La municipalité contribue aussi à aider les associations par la mise à disposition de matériels, salles ou personnels si besoin et des associations travaillent aussi avec la mairie comme la St Eloi, comité des foires et Trets évènementiel. "



Mme Graffagnino trouvera dommage que ça ne soit pas populaire tout ce qu'il annonce comme l'opéra, jazz, conférence, que ça manque de "festivités populaires" , le maire de répondre "oui peut être" parlant alors de la conférence russe ou du festival cinéma en mars "Nouveau monde" , mais l'élue d'opposition à juste titre lui répondra : "c'est un autre domaine ce n'est pas festif ce n'est pas la même chose", JC Feraud de poursuivre " il n'y aura donc pas la soirée mousse pour raison de sécurité, mais la cavalcade, les médiévales ce ne sera plus organisable dans le contexte actuel car c'est pire que la soirée mousse", ne disant rien de plus sur les festivités de cet été.

On verra donc bien ce que nous propose la mairie dans ce domaine là, festif donc en espérant qu'il soit bien plus riche que ces deux dernières années et on a donc hâte de découvrir avec impatience ce grand programme culturel 2017 qui plaira à coup sur à la population, puisque les tretsois sont férus de festivités mais aussi de culture, les spectacles que proposent la ville rencontrant eux aussi souvent un beau succès et surtout en été, 500 personnes l'an passé par exemple en aout pour un concert de piano dans la cour du château.
/ 2 Commentaires






Depuis maintenant un mois une association fait beaucoup parler dans l'actualité tretsoise malheureusement : Le comité des foires. Fondée il y a 67ans, celle qui est une des plus grosses associations de la commune, anime énormément notre village tout au long de l'année est menacée de disparaitre dans les prochaines semaines. A cela deux raisons : la démission annoncée de son président Frédéric Ferres (en poste depuis janvier 2016) suite à de nombreux accrochages avec le maire, dont un public lors de la foire de printemps de mars dernier, relayé par la Provence, et aussi de grosses difficultés financières n'ayant plus de sources de revenus, puisqu'il ne touche plus les droits de places lors des foires et marché de Noël, puisque c'est la mairie qui l'encaisse désormais comme le veut la loi. Dernier épisode en date ce mercredi 12 avril 2017 lors du vote des subventions où le comité des foires ne figurait pas dans le tableau d'attribution et n'a donc rien touché.

Une non attribution qui a évidemment fortement interrogé les élus d'opposition dont Christophe Sanna ou Mmes Fayolle et Graffagnino. Le maire Jean Claude Feraud s'est alors longuement exprimé sur le sujet pour la première fois donnant sa vision du sujet, et ce devant le président et plusieurs bénévoles qui étaient dans la salle.


" Un grand sujet que j'ai étudié longuement depuis de nombreuses semaines. Le Comité des foires a toujours posé problème , pour les vieux tretsois qui sont là ils s'en souviennent, il a toujours eu de difficultés essentiellement financières et on peut se poser des questions. Est ce que le comité des foires nécessitait un budget de fonctionnement aussi conséquent ? Est ce qu'il nécessitait une secrétaire à plein temps on peut se poser la question ? Est ce qu'il nécessitait de bénéficier d'un local à temps plein toute l'année car cela a un cout de location , de fonctionnement ? Est ce que le comité nécessitait la présence d'un photocopieur qui coute le prix d'une Ferrari, que l'on continue à payer depuis des années à hauteur de 550€ par mois, est ce que ça s'imposait ? Nous à la mairie on a un contrat pour tous les photocopieurs des services à un prix qui est très loin de ce chiffre là. Il y a donc des questions à se poser sur la gestion de ce comité des foires par le passé, je n'accuse personne, je reviens sur rien, je dis simplement on a été habitué à fonctionner comme ça depuis des années et années. Tant que l'on a pu fonctionner comme ça tant mieux, mais on ne peut plus fonctionner ainsi car l'argent est rare. L'argent du contribuable est précieux.

Il y a encore un truc qui est étonnant dans ce comité, il y a quelques années dans mon premier mandat il y avait un président sortant qui est venu me voir à la mairie pour me dire "c'est catastrophique on a un bilan déficitaire, avec tout l'investissement avec tout ce que j'ai pu donner dans cette association je voudrais sortir la tète haute de cette présidence association et ne pas partir sur un budget déficitaire." Comme j'ai entendu le discours, comme le président qui me l'a demandé est quelqu'un de très respectable , quelqu'un qui a beaucoup donné de sa personne pendant des années, pour organiser avec ses bénévoles de nombreuses manifestations et festivités sur Trets on avait voté en conseil municipal une subvention exceptionnelle de 4000€ pour le comité des foires pour faire en sorte que le solde ne soit pas négatif au départ de son président.
Ca c'est ce qui m'a été présenté, car si on regarde de plus près, même sans les 4000€ le solde n'était pas négatif donc on a été particulièrement généreux, puisque je ne voulais surtout pas que le président de l'époque ait quelque chose à se reprocher avec tout ce qu'il avait fait, pour ne pas le citer c'est Mr F Doudon. Cette subvention permettait d'embellir les comptes de l'association mais n'était pas une nécessité.


Depuis 2014 on a exhorté l'association à serrer ses frais de fonctionnement, tout en continuant à la soutenir par des subventions souvent importantes. Le nouveau président qui est dans la salle, a été parfaitement informé qu'il n'était plus possible de fonctionner comme ce qui avait été fait pendant des années. On en a même convenu ensemble, on est reparti à chaque fois en bon terme en considérant qu'il fallait inventer une nouvelle faon de fonctionner pour que le comité continue à fonctionner pour le plaisir de ses adhérents bénévoles et de la population. Et comme ça on a décidé d'appliquer des critères d'intérêt généraux, désormais ces critères sont appliqués et on demande aux associations de présenter des projets d'intérêt généraux au service et plaisir de la population, ni couvrir des frais de fonctionnement, ni là pour payer des erreurs de gestion comme un photocopieur qui coute plus de 100 000€ .


Depuis, avec le nouveau président je n'ai à ce jour aucun justificatif qui me permette d'attribuer une subvention au comité des foires"
dira t'il , lisant des échanges de mails depuis lundi où il lui demandait un rendez vous avec des documents comptables et justificatifs de bonnes utilisations des subventions communales. Le président lui a répondu mais n'a pu se libérer, lui fournissant un seul document bancaire pour le moment "avec un solde de 4000€ et je lui ai donc dit qu'il m'était impossible de traiter sa demande de subvention lors de ce conseil municipal car j'avais besoin du reste.

La situation actuelle je me permets de dire que cette foire de mars a été malheureusement organisée de façon déplorable, très mal organisée pour de nombreuses raisons et j'ai à témoin un rapport de la police municipale et des plaintes des gens"
lisant alors la lettre reçue en mairie du président du syndicat des marchés de Provence qui se plaint de la "méthode employée qui est scandaleuse quant à l'augmentation des tarifs" évoquant la part d'organisation de 3€ au mètre linéaire encaissé par le comité, auquel se rajoutait le droit de place habituel de 5€ le mètre linéaire encaissé par la mairie. Pour ce président cette tarification met en péril la survie de cette foire a t'il écrit dans cette lettre. Le maire expliquant alors qu'il n'avait pas été au courant de cette tarification supplémentaire.


JC Feraud parlant alors des nombreux problèmes de sécurité qu'il y a eu selon lui lors de cette foire "En tant que maire je suis responsable de tout ce qui peut se passer sur la commune et notamment des accidents, comment la foire qui est organisée depuis des années, comment peut on organiser une foire en me faisant courir à titre personnel et à titre de représentant de maire autant de risques ?" citant alors les voitures garées place de la mairie, des commerçants mal installés, des passages non respectés, les services de secours qui ne pouvaient pas passer sur Jean Jaurès à cause d'un marchand, des étalages qui empêchaient aux gens d'accéder à la terrasse de l'hôtel... On se rappelle que le mois dernier lors de la réunion le président et les bénévoles avaient reconnu ces erreurs et s'étaient excusés (voir article)

"Je dis que cette foire était mal organisé depuis le départ avec des conditions de sécurité qui n'étaient pas bonnes. Cet encaissement de 3€ aussi n'est pas très légal [...] et c'est pour ça que le président des commerçants est furieux ! C'est pour vous dire que je n'ai pas été satisfait à titre personnel , je ne jette la pierre à personne et je ne souhaite pas qu'une telle organisation défectueuse se reproduise. Il n'y a pas eu d'incidents heureusement .



Ensuite au sujet des projets je peux en parler ! Le président que j'avais rencontré à plusieurs reprises, m'a présenté 5 projets, déficitaires à hauteur chacun de 5 à 6000€ et on me demande une subvention qui couvre les déficits à hauteur de 32 000€. Moi je n'ai pas le droit de subventionner 5 manifestations toutes déficitaires qui sont mal réfléchies et mal pensées.

* La foire : je peux l'entendre qu'ils veulent une subvention car ils ne touchent plus de recettes comme ils ne touchent pas de recette il y a quand même le repas des bénévoles à payer ce qui est normal , j'aurais pu le comprendre et donner une subvention vu le travail qu'ils font.

* Le sentier vigneron qui marche très bien, l'an passé on la fait et on a félicité les organisateurs car c'est remarquable, tout est bien organisé et pensé, mais si c'est payant, si le cout de revient est de 26€ par personnes et ont 5000€ de déficit c'est que c'est mal pensé et réfléchit or il suffit de demander un peu plus pour arriver au point 0. Permettez moi de qualifier cela de mauvaise organisation et donc l'argent des tretsois n'est pas là pour payer le déficit d'une manifestation mal pensée et payante, ils n'ont qu'à adapter le prix c'est ce qu'ils ont fait je crois cette année.

* la fête des célibataires : Excusez moi mais sur le plan éthique, philosophique et moral ça ne me satisfait pas ! Ca veut rien dire. Budget prévisionnel déficit 6000€ pour payer l'apéritif et l'orchestre. Ben si c'est la mairie qui paye tout je peux le faire tout seul surtout que ça ne me plait pas.

* Concert au château : budget prévisionnel déficit 5 ou 6000€ car gratuit, donc la subvention était pour payer l'orchestre, ça tient pas la route, donc autant faire un concert nous au château.

* Le marché de Noël là encore déficitaire, un gros partenariat avec la mairie où on fat plein de choses, s'il n'y a que ça ne vous inquiétez pas on peut l'organiser tout seul comme on fait le marché du mercredi.


La foire est le seul déficit acceptable ! Or 32 000€ pour couvrir uniquement du déficit d'un programme mal réfléchi par le bureau , je dis donc que je ne peux pas donner, mais je suis prêt à discuter avec son président et plusieurs personnes, mais de grâce ne dites pas que je veux tuer le comité des foires. Je remercie les bénévoles qui sont là mais ils ne doivent pas subir une mauvaise organisation. Les bénévoles sont tous les bienvenus à la mairie et on peut faire des projets magnifiques ensembles. Je souhaite que le comité trouve un nouvel essor, que l'on trouve un terrain d'entente et qu'il ait une activité au service de la population. Si le comité n'existe plus on organisera la foire et le marché de Noël."


On notera qu'en fin de conseil municipal le maire et le président du comité des foires se sont revus en tète à tète dehors pour discuter ce qui n'était plus arrivé depuis la foire....






Attendu depuis deux mois avec impatience par les associations tretsoises, le vote des subventions municipales 2017 a eu lieu ce mercredi 12 avril 2017 lors d'un conseil municipal très riche et très long de trois heures. L'an passé celles ci avaient eu lieu en février. Une attribution dont le mode sera inédit pour cette année puisque la municipalité a établit pour la première fois des critères bien précis désormais, pour celles qui permettent de rendre accessibles à tous des activités sportives, culturelles et de loisirs mais aussi d'animer la commune tout au long de l'année. Le montant total de cette année est de 103 740 euros, contre 132 400€ en 2016 où quasiment toutes avaient alors été divisées par deux en général et 216 720€ en 2015, première année du mandat. Un débat qui durera pas moins d'une heure 20, où seront abordés la polémique sur le comité des foires, mais aussi la vie festive et culturelle (Articles à venir).

"Cependant, il convient, afin d’assurer une parfaite compréhension des montants de subvention attribués, de déterminer des critères objectifs, permettant une meilleure lisibilité." a t'il ainsi été précisé lors de cette réunion des élus, mais les élus d'opposition et ceux qui avaient pu découvrir au préalable les sommes attribuées ont eu du mal à comprendre certaines attributions cette année . En effet si on applique la multiplication du nombre d'adhérents de certaines associations par 20€ on obtient un chiffre souvent très inférieur à la somme qui a été attribuée ce mercredi comme pour le Badminton club tretsois, l'UST, Trets Escapade (277 adhérents et une subvention de 500€), Boxing Club Ben Daou et bien d'autres par exemple.


Au final certaines associations ont eu la chance de voir leur subvention fortement augmentée sur un an (le BMX 3040€ (+1040€), la Foulée aurélienne 3520€, le Tennis (3170€), Détente et bien être 2000€ (500€ en 2016), la GST 4580€ , le Phénix Muaythai 4000€ (+3000), Alpha 3790€ (+2790€) , Le foyer rural 2470€ (650 l'an passé), Point de chute qui double avec 700€, les chasseurs 2000€ etc.

Une a vu la sienne à un niveau record grâce au nombre d'adhérents : La pêche qui est passée de 1300€ en 2015 à 700€ l'an dernier et 4660€ cette année.
Beaucoup ont par contre vu la leur diminuer une fois encore comme c'est le cas pour la confrérie St Eloi alors qu'elle organise les festivités de Trets et anime notre village pour tous les habitants 6620€ (-380€), l'UST qui passe de 11000 à 6400€, le Judo 790€ (-1210€), Les Modestes 2170€, le badminton 1950€, le handball 2780€, Le paradisier rouge (divisée par 2 à 750€) etc.

L'Amicale du personnel elle touchera 20 500 et 15 400€ : "cela ne se discute pas, elle a toujours reçu une subvention généreuse et je ne suis jamais revenu dessus. On remercie le personnel municipal, elle organise des voyages, séjour au ski, arbre de Noël des enfants , du social" répondra le maire et l'élue aux finances.

La nouvelle association des commerçants a touché elle 100€. Les subventions aux associations caritatives n'ont pas été détaillées dans le conseil et font parti d'un autre budget.


Les nouveaux critères étant :
•  1ère demande / 100€ "tant que l'on ne sait pas comment fonctionne l'association"
•  20 €/adhérent

•  En fonction de l’attractivité et de la fréquentation de la population à la manifestation :
De 1 à 100 personnes : 50€
De 101 à 500 personnes : 500 €
Supérieures à 500 personnes : 2000 €
Les subventions seront versées en une seule fois, au mois de mai 2017.


L'élu d'opposition indépendant Christophe Sanna prendra la parole lors du débat soulignant que certaines ont eu la chance de voir leur subvention en hausse et d'autres "en majorité " ont lourdement baissé soulignant " Les associations de Mme Leroux, Mr Coche qui sont élus et en même temps président d'association ont vu leur subvention pour Mme Leroux multipliée par 4 et Mr Coche par 2.5. En 2016 il y avait 18 associations culturelles qui avaient été subventionnées, 4 cette année. La culture ne fait plus partie des projets à Trets et que dire du sport 27 en 2016 plus que 18. Alors moi j'ai plusieurs questions car je ne comprend pas les attributions aux critères donnés." Prenant les exemples de plusieurs associations comme le badminton club tretsois "ils sont 150 adhérents et touchent 1950 or ils auraient du toucher 3000€", Mme Fayolle renchérira "Prenez le Boxing club ben daou qui touche 890€ ce qui veut dire qu'il a 44.5 adhérents ?" demandera t'elle !

Mrs Sanna, Chauvin, Mmes Fayolle et Graffagnino tenteront à plusieurs reprises de comprendre ces critères et différences .


Mme Musso adjointe aux associations précisera qu'il n'y a pas que le critère d'adhérents qui rentre en compte :" il y a les adhérents + l'attractivité. Et quand il n'y a pas de manifestation il ne peut y avoir de subvention pour l'attractivité. On a envoyé un mail aux associations pour qu'ils nous fassent des demandes. On a même fait deux relances successives . Les attributions se passent selon les demandes dans les dossiers. On a honoré toutes les demandes sur la base de nos critères, on n'a rejeté aucune demande, toutes les associations qui sont là sont celles qui avaient présenté un dossier complet. On est à l'écoute de toutes les associations, on leur donne les créneaux qu'ils demandent dans la mesure de nos possibilités, on les reçoit souvent"


Le maire de compléter "lors d'une manifestation sportive par exemple qui entraine beaucoup de spectateurs comme les boules qui attirent 100 personnes, à l'UST il y en a 1000, c'est en fonction de l'attractivité des manifestations organisées par les associations que l'on donne une subvention variable" soulignant qu'ils avaient demandé aux associations de valoriser leurs projets.

Au sujet de l'ATPE ils n'ont pas demandé de subventions dira Mme Musso, Mme Fayolle qui avait posé la question s'étonnera car elle n'a pas eu cette version de l'association. L'association "Trets évènementiel" n'a pas fait de demandes également car "ils sont en train de monter leur budget pour le salon de la gastronomie" répondra le maire suite à une question de Pascal Chauvin. Le maire précisera ensuite concernant la pèche que la hausse est due au nombre d'adhérents.

Mr Chauvin lui demandera pourquoi ils n'avaient pas donné plus que 20€ par adhérents. "Les associations sont là pour proposer des activités à leurs adhérents ainsi qu'à la population de Trets, en fonction de la taille des associations, on donne en fonction du nombre d'adhérents une subvention plus ou moins importante en fonction du nombre d'adhérents, je pense que ce critère est logique. Car une petite association recevra moins qu'une grosse association, car son nombre d'adhérents est inférieur donc ses besoins sont inférieurs. Par le passé il n'y avait aucun critère on essayait de rendre service à tout le monde mais aujourd'hui l'argent est plus rare et on se doit de contrôler la dépense de l'argent public, notre argent à tous. On n'a pas le droit de gaspiller l'argent du contribuable." et JC Feraud rappellera qu'il avait fait des réunions avec les associations pour leur expliquer cela "il fallait que les associations fassent des économies de fonctionnement et nous proposent des projets intéressants pour les associations. Il y a eu cette année moins de demandes que par le passé"


Les associations pourront toujours dans l'année faire une demande de subventions exceptionnelles comme dans le passé au cours de l'année préciseront les élus.

Mr Sanna s'étonnera que le comité des foires ne touche rien cette année "or si vous aviez été présents à leur assemblée générale vous auriez vu qu'ils étaient déjà en déficit. Aujourd'hui avec tous les efforts que font ces bénévoles vous leur enlevez en plus la recette de la manifestation (NDLR : les droits de places) " le maire reportera la discussion sur le comité après cette discussion sur les subventions et s'expliquera alors longuement sur le sujet (Article à venir).


Mme Fayolle sera étonnée à très juste titre de ce critère d'attractivité à seulement 2000€ pour la St Eloi ou le comité des foires "alors que leurs projets coutent plus chers", "on leur donne 2000€ supplémentaire à la St Eloi par rapport à ce qu'ils demandent, on prend le nombre d'adhérents donné par le président X 20€ et tant pour l'attractivité de leurs manifestations. Et les activités de la St Eloi c'est quoi ? Le repas d'hiver de la St Eloi, la cavalcade et la course de caisse à savon" lui répondra le maire, qui oubliera les jeux pour enfants, spectacles de vachettes, ou encore l'Intervillages qui réunissait plus de 500 personnes et que l'association ne peut plus faire faute de moyens depuis l'an passé... Mme Graffagnino répliquera que ces associations s'occupent des festivités pour la ville et pas pour ses adhérents.


Le débat s'enchainera ensuite sur la vie festive, culturelle et surtout le comité des foires (A SUIVRE...)
Tous les élus d'opposition du conseil municipal se sont abstenus lors du vote tandis que les élus présidents : Mrs Accola, Coche et Mme Leroux n'ont pas pris part aux votes et sont sortis de la salle lors des débats. / 1 Commentaires







C'est une bien triste réunion qui s'est tenue ce mardi 4 avril 2017 salle de l'olympe puisqu'elle a entérinée la mort des Amis du village.
Une belle association créée le 21 aout 1991 qui a tant fait pour Trets durant près de 26ans en organisant de très nombreuses expositions très intéressantes sur le passé de notre village, plus d'une dizaine de conférences consacrées à notre passé tretsois, organisé une vingtaine de grandes après midi où les anciens venaient raconter des souvenirs et histoires sur notre commune lors des "Memori e raconte", des visites de la cité pour les écoliers, ou a encore organisé de grands évènements durant toutes ces années comme l'anniversaire de la Libération en 1994, Mémoires d'écoliers en 2002, les Mistraliennes en 2004 etc. mais a surtout édité pas moins de 5 livres racontant tout le passé de Trets vendus à ce jour à plus de 4000 exemplaires.

Un énorme travail de recherches, de passage de mémoires, de spectacles, de culture véritablement rare et aussi inédit que l'on doit à ces dizaines de bénévoles investis et passionnés par notre village avec à leur tête celui qui est une véritable encyclopédie sur notre commune Guy Van Oost, lui qui a créé l'association et en a été le président durant toutes ces années. Il y a trois ans il avait ainsi annoncé vouloir passer la main pour des raisons personnelles, mais sans repreneur il avait alors prolongé son mandat à deux reprises, précisant bien que passé 2016 il arrêtera bien cette fois. 2016 est passée l'ultimatum a donc expiré et il a par conséquent pris la décision définitive de se retirer. Hélas personne ne s'est sentie capable au sein de l'association de lui succéder et faire l'énormissime travail qu'il a effectué pendant toutes ces années et donc sans président Les Amis du village ne peuvent continuer. Cette réunion a ainsi malheureusement soldé la dissolution de l'association et la répartition de ses biens.



Une réunion qui aura réuni une quarantaine de personnes (et une vingtaine de pouvoirs) ce mardi dont plusieurs élus d'opposition tous groupes confondus avec Mme Fayolle pour la gauche et les deux élus indépendants que sont Mrs Chauvin et Sanna. On regrettera par contre fortement l'absence d'élus de la majorité pour venir remercier l'association pour son immense travail alors que celle ci a tant fait pour Trets et organisé de manifestations ou expositions pour la ville et à la demande de la mairie également pendant toutes ces années, sans compter la parution des nombreux livres.

En préambule Guy Van Oost reviendra sur les raisons de cette assemblée de dissolution de l'association qui comptait jusqu'à ce jour 98 membres avec un bureau qui fonctionnait le plus souvent de manière élargie. Il rappelait que lors de la dernière assemblée générale en février dernier Yves Monnet s'était bien proposé pour prendre la succession mais quelques jours plus tard ce dernier a fait savoir qu'il décidait finalement de se retirer, expliquant les raisons de son choix personnel aux membres du bureau. Après un long tour de table de nouveau lors de la dernière réunion de bureau, pour savoir si quelqu'un souhaitait reprendre le flambeau, les 15 membres du conseil d'administration ont donc du se résoudre à dissoudre l'association. "Je pense qu'elle a un beau bilan dont peuvent s'enorgueillir ses 98 membres" dira le président.


Une dissolution que voteront à l'unanimité ce mardi les adhérents présents dans la salle. La dissolution prendra effet le 30 juin 2017, Guy Van Oost et le trésorier Rolland Dolla seront nommés liquidateurs pour les six mois à venir. Le président annonçant ensuite les modalités de cette dissolution après consultation, avis, propositions…

 
Dépôts aux Archives Départementales où les documents pourront être retirés, empruntés, consultés : statuts, livres de comptes, comptes-rendus A.G., textes des causeries dont certains devront auparavant être imprimés ou numérisés, les C.D. et D.V.D. des captations des causeries et des Memori e Raconte. Des causeries qui cependant seront prochainement accessibles sur ce site Trets au cœur de la Provence dans le sous site consacré aux Amis du village, afin que tout le monde puisse en profiter.
 
Dépôt au musée Ecole Publique : 2 bureaux d’écolier, 4 panneaux pédagogiques, des Cartes, Livres d’école etc.



Dons à des Associations tretsoises poursuivant des buts similaires et ayant des projets pour quelque chose qui devra rester dans le patrimoine de l’Association ou des Tretsois et non pour faire un apéritif par exemple, ce que ne souhaitent pas les amis du village
 
Tout d'abord Les Amis de saint Jean du Puy , le point de rendez-vous de nombreux tretsois, le 1er mai, mais aussi à maintes occasions pour des rencontres amicales de l'association où les Amis du Village se sont souvent retrouvés à Saint Jean pour des activités de réflexion et pour des repas amicaux. L'association va donc leur offrir une somme d'argent pour changer la rambarde qui descend de la buvette vers le grand cèdre et peut-être aussi financer la rambarde du « point de vue » sur St Zacharie

L’Amicale des Anciens Combattants avec qui durant ses activités les Amis du village ont beaucoup œuvré et participé pour de grands événements  (Spectacle de 1994 sur la Libération de Trets,  Exposition sur le Monument aux Morts et la 1ère Guerre Mondiale en 2006) ou en éditant le livre sur la 1ere Guerre Mondiale : « 14-18, les Tretsois dans la guerre » et « Regards sur Trets » . L'association souhaite ainsi financer une plaque commémorative du centenaire dédiée aux Tretsois morts pour la France pendant la 1ère Guerre Mondiale.


A Trets Escapade dont plusieurs membres sont adhérents en leur léguant l'ordinateur de l'association mais aussi en leur cédant leur vidéoprojecteur et écran. Yves Monnet son président, se dira touché et remerciera l'association de ce don, précisant qu'ils avaient même au départ proposer de le racheter.

Aux Amis de l’Eglise en leur donnant une cinquantaine d’ouvrages qu’ils seront libres de vendre, distribuer, faire gagner lors de leurs kermesses ou loteries.

Aux élèves du Collège les Hauts de L’Arc et les élèves des CM2 avec lesquels l'association a travaillé autour de l’histoire de Trets. "Déposer les ouvrages qui nous resteront à l’intention des élèves. C’est aussi une façon de toucher les nouvelles familles tretsoises et de leur apporter de manière sympathique « le savoir minimum des nouveaux tretsois » cher à mon cœur ! " dira le président.


Néanmoins le président précisera que TOUS les livres seront aussi toujours en vente pour TOUS , jusqu'à ce qu'il n'en reste plus à la maison de la presse de la gare ainsi qu'auprès des Amis de l'église, précisant cependant qu'aujourd'hui les livres se vendaient hélas de moins en moins. L'association doit en avoir en gros environ 500 exemplaires tous livres confondus encore en stock.

Des livres dont les deux plus anciens "Regards sur Trets" et "Trets, images de la mémoire", dont il reste d'ailleurs le plus de stocks seront offerts à tous les bénévoles ce mardi soir ainsi que le porte clé de l'association. Un beau cadeau du souvenir.
 

En conclusion de cette réunion à 19h Loulou Giay un des doyens de l'association, qui enchantait chaque année le public des Memori e raconte avec ses chants prendra la parole très ému "Messieurs dames on a passé de bonnes années ensemble, je crois que tous les tretsois regrettent que ça s'éteigne, que ça s'arrête, mais vous n'avez rien à vous reprocher, on a passé de bonnes années, on s'est régalé" terminant son allocution en larmes.
Un apéritif clôturera cette dissolution bien triste et dommageable pour Trets, qui va désormais nous raconter notre beau passé, nos vieilles histoires de bassaquets, l'historique de nos monuments, commerces, places, associations etc. ? Hélas personne probablement et c'est vraiment dommage, il ne nous restera que leurs beaux livres pour s'en souvenir.

Un grand MERCI et BRAVO aux Amis du village pour tous ce qu'ils ont fait pour TRETS pendant ce quart de siècle.
 

=> REVIVEZ TOUTE L'HISTOIRE DES AMIS DU VILLAGE, REVOIR LEURS EXPOS, MANIFESTATIONS EN REPORTAGES ou AVOIR DES INFOS SUR LEURS LIVRES, sur le mini site qui leur est consacré ici / 2 Commentaires






Ce mercredi 22 mars 2017, comme à chaque fois que le comité des foires organise un évènement, il réunissait ensuite ses bénévoles pour faire un debrieffing où chacun peut dire ce qu'il en a passé librement. Il était donc cette fois question de la foire de Printemps qui s'était déroulée 10 jours plus tot, le dimanche 12 mars et qui s'était soldée par une belle fréquentation, bien qu'en baisse en raison de la météo capricieuse une fois encore. Si le sujet de la foire a donc bien été abordé, la discussion a vite dévié sur la situation critique de l'association. Pour rappel ce matin là le président du comité a eu une altercation publique avec le maire, le premier magistrat lui reprochant alors de nombreuses choses, comme l'avait rapporté le quotidien La Provence.

Devant près d'une vingtaine de bénévoles Fréderic Ferres présentera le bilan de l'évènement lors de cette réunion qui a duré plus de deux heures : "A par quelques soucis la foire s'est plutot bien passée, même si elle a été pas mal perturbée par la pluie, le retour des visiteurs est cependant positif apparemment, tandis que celui des exposants n'est pas génial niveau vente, même si le matin ça allait"

Niveau chiffres, la foire a occupé 915 mètres linéaires, contre 1030 en 2016 cependant il y a eu plus d'exposants avec 140 . Ces derniers ont donc occupé moins d'espaces cette année .

Afin de rentrer dans ses frais : communication, animations etc le comité des foires demandait cette année aux exposants 3€ par mètre linéaire "pour frais d'organisation" (puisque l'association ne touche plus les droits de place désormais), à cela se rajoutait les 5€ par mètre habituels de frais de droits de places reversés à la régie municipale. Un sujet épineux qui a entrainé une lettre de protestation du syndicat des forains. Le comité a donc eu une rentrée de 2558.5€ et la régie municipale a de son coté engrangé 4500€ (contre 5700€ l'an dernier)
La foire a couté 975€ au comité des foires contre 3000€ l'an dernier, l'association ayant en effet fait de très grosses économies sur tous les postes cette année (suppression du repas du midi pour les bénévoles, du gardiennage nocturne (pris en charge cette année par les garages), ce qui lui fait au final un bénéfice de 1440€.

Les bénévoles expliqueront que le dimanche matin il y a eu énormement d'habitants qui n'ont pas respecté l'arrêté d'interdiction de stationner, entrainant du coup la mise en fourrière de 19 véhicules.
Ils reviendront aussi sur divers points, comme un problème de sécurité avec une caravane d'exposant installée sur Jean Jaures et qui débordait sur la chaussée, une erreur qu'ils reconnaitront et s'excuseront "c'est le gros point noir de la foire", parleront de la grosse coupure d'électricité le matin qui a touché les exposants etc. Le président en profitera pour rappeler qu'il y avait eu en amont une réunion de sécurité / organisation au siège du comité des foires en présence du 1er adjoint, de l'adjoint aux festivités, du chef de la police municipale et d'autres responsables de services de la mairie.

Les gros problèmes financiers actuels de l'association seront également abordés et à cause de ces derniers la tenue du salon vigneron gourmand du 20 mai est très incertaine et l'évènement pourrait être annulé. La réponse sera donnée dans quelques jours.

Des problèmes internes à l'association seront par ailleurs évoqués lors des discussions nombreuses.

Enfin Frédéric Ferres le président de l'association, en poste depuis janvier 2016, confirmera malheureusement ce qu'il avait annoncé au quotidien LA PROVENCE : sa démission, expliquant être découragé après ces nombreux problèmes depuis cet automne : "Ce que l'on faisait depuis un an marchait plutot bien, on organisait des trucs sympas, mais je ne vois pas comment je peux continuer désormais, je ne peux plus discuter avec le maire, ce n'est plus possible. J'ai donc dit que je m'arrêterai après le sentier vigneron, une chose est sure l'an prochain je ne serai plus là en tant que président", expliquant enfin qu'il espérait fortement que quelqu'un reprenne la présidence car il ne voudrait pas que le comité des foires s'arrête (l'association a 65ans cette année). Hélas l'arrivée d'un nouveau président semble mal parti et la disparition du comité aurait du coup des conséquences dramatiques et catastrophiques sur la vie festive tretsoise.
A suivre donc...






Ce Jeudi 9 mars 2017 , la municipalité avec le collectif face au PPRIF avait organisé au casino cinéma une nouvelle réunion d'information sur un sujet qui préoccupe des centaines d'habitants depuis trois ans le Plan de Prévention des Risques Incendies de forêts (PPRIF). La dernière réunion avait eu lieu en mai dernier. Présidée par le premier magistrat, qui était entouré de Geneviève Marchio, Présidente du Collectif , Mr Pastor du SDIS13, le lieutenant Arnaud Delcorde chef du centre de secours de Trets, le chargé d'étude de la mairie Mr Joliclercq chargé de veiller à ce que les habitants respectent leurs obligations, plusieurs dizaines de personnes sont venues y assister dont plusieurs élus. Une réunion qui fut intéressante notamment en première partie avec le retour sur le terrible incendie de l'été dernier dans le département.


Tout d'abord Jean Claude Feraud annoncera que tous ceux qui n'ont pas respecté leurs obligations légales de débroussaillement (OLD) seront verbalisés, puis évoquera les travaux encore à réaliser pour défendre la commune : débroussaillage de la piste RE213 au dessus du chemin des Bonnets et St Jean, installation d'une citerne route de St Zacharie, OLD communales en régie, reprofilage de la piste RE114 qui part du chemin de marignon et qui va vers Kirbon, débroussaillage de la piste RE122 , étude pour créer une piste qui relie le chemin de la Blaque à la piste RE213. De nombreux contrôles des OLD des particuliers auront lieu .
A ce jour 43 lettres ont été envoyées aux propriétaires concernées, 8 propriétaires seront verbalisés en avril ou mai, 11 propriétaires ont reçu en 2016 des préconisations.


Une longue explication sur l'obligation de réaliser les obligations légales de débroussaillement a ainsi eu lieu par les pompiers "C'est une sécurité pour nous et pour vous" expliquera le lieutenant Delcorde. "C'est un moyen de s'auto-protéger" dira Mr Joliclercq.


Mr Pastor du SDIS13 reviendra ensuite en détails sur l'énorme incendie du 10 aout 2017 qui a touché 6 communes dont Rognac, Les Pennes Mirabeau, Vitrolles, parcourant 15km de long. Un feu qui fut très rapide et qui a engagé 560 engins dont 1790 hommes au plus fort de la lutte. Il donnera de nombreux chiffres, explications et diffusera plusieurs vidéos aériennes très explicatives pour se rendre compte de la progression du feu et la différence entre les propriétés qui avaient été débroussaillées ou non au niveau des dégâts, les OLD ont ainsi permis de préserver certains bâtis qui étaient très exposés expliquera t'il .
Ils attireront l'attention aussi sur les haies de clôture qui sont de véritables mèches qui rependent le feu diront les pompiers, précisant qu'il est impératif de bien les tailler et de noter que les cyprès est l'espèce la plus inflammable et combustible.

Mr Feraud rappellera de son coté les étapes de mise en place du PPRIF à Trets "on s'est tous unis pour essayer de faire front face à ce dossier. Il y a eu une prise de conscience, on a fait de gros travaux pour plus d'un million d'euros et vous avez tous en grande majorité réalisé ce que vous devez faire"

Les habitants poseront ensuite de nombreuses questions sur les interdictions de bruler les déchets verts, que faire en cas de feu, ou que faire si un voisin refuse de désherber "le voisin a l'obligation de le faire sinon il sera mis en demeure, la verbalisation sera effectuée par la police municipale" etc
La réunion s'achèvera peu après 20h.











Dimanche à Paris avait lieu comme chaque année après l'ouverture du salon de l'agriculture, le traditionnel Concours Général Agricole des Vins . Une référence dans le monde viticole. Il est reconnu pour son impartialité, conséquence d'un processus rigoureux de présélections en région et de sélections à Paris et la valeur de ses résultats. C'est le concours qui compte le plus grand nombre de candidats et d'échantillons en compétition. L’ensemble des vins participants au concours sont prélevés de manière aléatoire par un agent de la Chambre d’Agriculture (ou mandaté par elle) dans le stock commercial ou directement en cuve.

En 2016 le concours des vins a mis en compétition 16 754 échantillons, présentés par plus de 3 848 producteurs venant de toutes les Régions viticoles Françaises, dégustés par 3 227 jurés dégustateurs, consommateurs avertis et-professionnels, compétents pour apprécier les vins d'une catégorie donnée.


Ce Jeudi 2 mars 2017 l'association des vignerons de la Ste Victoire avait réuni la presse au château, pour présenter en compagnie de ses adhérents vignerons le palmares des médaillles obtenues cette année et celui ci est véritablement record . Les vignerons sont en effet rentrés de Paris les bras chargés de médailles de toutes sortes. Ils ont ainsi obtenu 46 médailles au total (18 en OR, 20 en ARGENT & 8 en BRONZE) ainsi qu’un prix d’excellence. C'est 12 de plus qu'en 2016. 17 Caves et Domaines y ont été récompensés.

En présence des maires de Trets, Peynier, d'un élu de Rousset et de très nombreux vignerons et propriétaires de caves et domaines, Olivier Summeire, le président de l'association s'est ravi de cette belle moisson "Qu'est ce que je suis content, je ne pensais pas que c'était possible, ça nous vaudra peut être quelques inimitiés dans le monde viticole périphérique mais je vous félicite car à ce niveau là... C'est extremement satisfaisant et pleins de promesses pour l'avenir." évoquant ensuite la crise du monde agricole "il faut tout faire pour avoir un avenir et s'exonérer de ces multinationales et groupes de distribution qui ne feront pas de quartier et qui iront toujours là où c'est le moins cher. Il faut prendre conscience de ça et préparer l'avenir en investissant, car avec l'amélioration de la qualité on arrive à vendre avec encore de la demande, nos produits meme dans un contexte plus tendu avec des produits exceptionnels il y a plus de demandes aujourd'hui. "

Jean Jacques Balikian vice président insistera sur "les caves coopératives qui récoltent de nombreuses médailles qui ne doivent pas avoir de complexes face au grands domaines et chateau." et parlera de l'importance du prix d'excellence, sachant qu'il n'y en a qu'un par région et ici c'est le domaine des diables "depuis 7ans ce domaine l'obtient, on récompense un savoir faire et il y a aussi ce terroir Ste Victoire qui a un potentiel extraordinaire et qui est sublimé, un vrai terroir avec un potentiel énorme". Une dégustation des vins primés aura ensuite lieu.


PALMARES 2017
PRIX d’EXCELLENCE
• Domaine des Diables (PUYLOUBIER)
 

A.O.P. CÔTES DE PROVENCE SAINTE-VICTOIRE

ROUGE 2015
Médaille d’OR :
• Château Grand Boise (TRETS)

Médaille d'ARGENT :
• Domaine de Mauvan (PUYLOUBIER)

Médaille de BRONZE :
• Les Vignerons du Mont Sainte-Victoire (PUYLOUBIER)
 

ROSE 2016

Médaille d’OR :
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Domaine Saint Hubert
• Domaine Jacourette (POURRIERES)
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) – Rose Bonbon
• Château de la Galinière (CHATEAUNEUF-LE-ROUGE)
• Château de la Galinière (CHATEAUNEUF-LE-ROUGE)
• Château Grand Boise (TRETS)

Médaille d’ARGENT :
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Domaine Vitalis
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) - Hydropathe
• Château Gassier (PUYLOUBIER) – Pas du Moine

Médaille de BRONZE :
• Château des Brigands (POURCIEUX) - Crésus
 

A.O.P. CÔTES DE PROVENCE
ROUGE 2015
Médaille d'ARGENT :
• Domaine de Mauvan (PUYLOUBIER)
• Les Vignerons du Mont Sainte-Victoire (PUYLOUBIER) –
Les Terres Rouges


ROSE 2016
Médaille d'OR :
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Mirabeau Pure
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Mirabeau Etoile
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) – Les Petits Diables
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) – Made in Provence Classic
• Château des Brigands (POURCIEUX)

Médaille d’ARGENT :
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Lou Baou
• Château Coussin (TRETS) – La Croix du Prieur
• Domaine de l’Anticaille (TRETS) - Calypso
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) - Made in Provence Premium
• Château de la Galinière (CHATEAUNEUF-LE-ROUGE)
• Château des Brigands (POURCIEUX)


Médaille de BRONZE :
• Cellier Lou Bassaquet (TRETS) - Rascailles
• Domaine La Grande Bauquière (PUYLOUBIER) – Moment Inattendu
• Domaine Jacourette (POURRIERES) – L’Ange et Luce
• Château des des Brigands (POURCIEUX)


BLANC 2016
Médaille d’OR :
• Cellier Lou Bassaquet (TRETS) - Rascailles
• Domaine de l’Anticaille (TRETS) – Mazurka
• Château de la Galinière (CHATEAUNEUF-LE-ROUGE)
• Château des Brigands (POURCIEUX)


Médaille d'ARGENT :
• Les Vignerons du Baou (POURCIEUX) – Lou Baou
• Domaine de Mauvan (PUYLOUBIER)
• Château Ferry Lacombe (TRETS) – Haedus
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) - Made in Provence Classic
• Château des Brigands (POURCIEUX) – Trésor des Chouans

 


I.G.P. MEDITERRANEE
ROUGE 2015
Médaille d'ARGENT :
• Cellier Lou Bassaquet (TRETS)

ROSE 2016
Médaille d’ARGENT :
• Sainte-Lucie Diffusion (PUYLOUBIER) – Lucie & Co

BLANC 2016
Médaille de BRONZE :
• Cellier Lou Bassaquet (TRETS) – Fleurs de Sauvignon
• Cellier Lou Bassaquet (TRETS)











Ce lundi 6 février 2017 à 18h30 au foyer de l'olympe se tenait l'Assemblée générale annuelle d'une des associations tretsoise qui oeuvre beaucoup pour son histoire, sa culture et son patrimoine LES AMIS DU VILLAGE. Depuis plus de 25ans elle nous raconte ainsi le passé de notre si beau village à travers ses histoires, ses faits historiques, ses monuments, etc via conférences, évènements, expositions, mais aussi livres. Une cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement pour cette réunion très importante qui marquera une page capitale dans l'histoire de l'association . Parmi l'assistance figuraient les élus d'opposition Pascal Chauvin et Christophe Sanna, mais cette année encore aucun élu de la majorité !!!

LE BILAN 2016
La secrétaire de l'association commencera par dresser le bilan des activités 2016
2 Interventions dans des classes à l'école Victor Hugo et Jean moulin à l'automne traitant de la vie à Trets autrefois, puis une visite thématique de la cité pour les scolaires au printemps
Un aioli a eu lieu salle de l'olympe au printemps
Mi septembre a eu lieu la traditionnelle causerie dans le cadre des Journées du Patrimoine, au chateau devant une centaine de personnes avec pour thème "L'école, nous voudrions vous dire"
Mi Novembre avait lieu la traditionnelle après midi des Memori e raconte au cinéma casino devant 120 spectateurs avec une vingtaine de conteurs, chanteurs etc, un bel après midi malgré l'absence remarquée de plusieurs membres en raison de soucis de santé.

Depuis le Printemps les amis du village ont un site, un sous site de Trets au coeur de la Provence qui répertorie tous les reportages, actualités, causeries, infos sur les livres de l'association, expositions, évènements de l'association.... afin de valoriser leurs recherches et qu'elles soient accessibles au plus grand nombre : http://trets.free.fr/lesamisduvillage/

Guy Van Oost le président remerciera alors tous les bénévoles qui s'investissent depuis 25ans


LES FINANCES
L'association a encaissé 50€ de dons, les 98 adhérents ont permis d'encaisser 819€ de cotisation. L'aioli a couté 1178€ et rapporté 1525€.
La causerie de septembre a couté 330.63e, Memori e raconte : 684.01€
L'association a fait un acompte de 1500€ pour le 5e livre consacré à la mine.

Il y a eu au final 4312€ de dépenses sur l'année, 2566€ de recettes soit un solde négatif de -1733.95€ en raison de l'acompte du livre sinon le solde 2016 serait positif


LES LIVRES
En 2016 l'association a vendu 6 exemplaires de Regards sur Trets, 3 de Trets images de la mémoire, 6 d'Histoires de Bassaquets, 4 de celui consacré à la guerre de 14/18. Au final ces ventes ont rapporté sur l'année 127.90€

Il y a deux ans l'association avait décidé de sortir un petit livre extrait de leur causerie consacrée à la Guerre de 14 18. Malheureusement celui ci ne s'est pas vendu comme espéré (176 exemplaires sur les 250 commandés) expliquera le président qui précisera qu'ils ont fait ce livre principalement pour un devoir de mémoire "on voulait laisser une trace papier aux gens, d'où ces livres et surtout pour celui ci réalisé à l'occasion du centenaire de la 1ere guerre mondiale, on voulait ainsi rendre hommage aux 85 Poilus et qu'ils soient cités dans un ouvrage, d'autant plus que leurs plaques au cimetière s'effacent sur les tombes."

Pour cette nouvelle année l'association a décidé d'en éditer un 5e, dans la même veine que le précédent et consacré cette fois à la mine, puisque les spectateurs réclament souvent une parution de ces conférences. "C'est là aussi un devoir de mémoire. Les 3/4 des gens qui viennent à Trets ne savent pas qu'il y a sous leurs pieds toute cette couche de charbons et qu'autant de tretsois de la commune ont travaillé dans ces galeries de la mine. On voulait donc leur rendre hommage et informer les gens sur cette époque du passé de la commune"
Il est en vente à la librairie de la gare, au musée de la mine de Gréasque ou auprès des bénévoles . Les amis du village ont décidé d'offrir un exemplaire à chaque famille adhérente. Il sera aussi en ligne cet été sur le site des amis du village.
Le livre a couté à l'association 3840.2€


LA FIN DE PRESIDENCE DE GUY VAN OOST
Puis Guy Van Oost le président de l'association depuis la création de l'association fera un discours très important qui va engendrer de gros bouleversements dans les Amis du village puisqu'il faisait une immense partie du travail de recherches, de préparation des causeries qu'il lisait également, dans l'écriture des livres, organisation des manifestations, visites etc : "

Notre Association a été créée alors qu'à Trets, il n'y avait pas de Service dévolu aux associations, ni à la culture ni même d'agent de la ville pour coordonner ces secteurs importants. C'est, d'abord au titre du projet de notre premier livre « Regards sur Trets » que nous avons regroupé des gens très divers, de bonne volonté, issus de tous les horizons. Nous avons appris à travailler ensemble, nous apprécier et faire abstraction de ce qui aurait pu nous divise pour former une Belle Equipe. Par la suite une vingtaine d'Associations a eu la volonté de se retrouver ponctuellement, pour des projets importants autour des Amis du Village.

Je citerai ces manifestations les plus importantes :
-Les festivités du Bicentenaire de la Révolution qui nous ont valu un prix départemental : une Marianne d'Honneur
- Des Semaines provençales dont une pour laquelle, nous avons  été récompensés d'une « Mireille d'Argent ».
- Plusieurs manifestations pour le cinquantenaire de la Libération qui reçurent un label national.
- Je citerai encore les évènements en 2002, autour de l'Ecole et au cours desquelles nous avons mis sous clef, au Château, et jusqu'en 2050, les Messages pour l'Avenir de 350 écoliers tretsois.

Au cours de ces manifestations, on a pu mesurer les qualités des Associations, la richesse du tissu associatif, le dévouement des bénévoles, , et leur force lorsqu'ils agissent ensemble dans un but commun ! Après le tournant de 2008, notre Association s'est concentrée sur la transmission orale et écrite de la Mémoire de notre village, ce qui ne l'a pas empêchée de compter une centaine d'adhérents et de nombreux « Amis des Amis » toujours venus de tous les horizons.
Je voudrais insister sur le fait que toutes nos manifestations ont été gratuites et financées quasi intégralement par la vente de nos 4 ouvrages. Nos cotisations sont toujours à 5 euros, et nous n'avons jamais eu de subvention de fonctionnement.

Notre Association a fêté en 2016, ses 25 ans.    25 ans, à l'échelle de notre ville 2 fois millénaire, c'est insignifiant... Mais 25 ans à l'échelle humaine, c'est long. La forme n'est plus la même, la foi s'épointe, les difficultés administratives se multiplient et l'Association a besoin de sang neuf pour s'inventer de nouvelles perspectives...

Soucieux d'assurer une bonne transition, j'ai fait part de ma volonté de prendre du recul il y a 3 ans déjà. Cette volonté a été répétée et amplifiée à chaque AG, et en 2016 j'ai affirmé que j'acceptais une dernière année à la tête des Amis du Village, et que cette fois c'était irrévocable....
Et bien cette fois nous y voici : Ma mission s'achève et je pense que l'Association est saine
 
Elle a un Conseil d'Administration quasi complet, et ses membres sont, dévoués, pluriels et très efficaces. Je tiens à les remercier collectivement et individuellement. Je resterai membre du CA jusqu'à la fin de mon mandat, pour apporter mon expérience si elle est souhaitée... Nous avons en caisse de quoi assurer un fonctionnement de 2 ans à l'identique de nos activités. Merci mille fois à notre trésorier qui a assuré cette tâche délicate depuis des années, avec rigueur et efficacité ! Et puis il y a un important stock de livres/dont notre dernier ouvrage,/pour se procurer des revenus, et je me permets de vous transmettre le devoir de les proposer aux nouveaux arrivants s'ils souhaitent connaître le Savoir Minimum du Parfait Tretsois. Mon grand regret sera de n'avoir pas trouvé de successeur à l'interne...
Alors je vous lance un vibrant appel : SANS CANDIDAT A LA PRESIDENCE : l'association devra être dissoute et ce serait le pire des cadeaux à me faire"
a t'il déclaré !
Un bien triste départ qui aura de lourdes conséquences sur l'avenir de l'association pour organiser de nouvelles conférences sur Trets ou parution de nouveaux livres, il n'est pas sur qu'il y en ait donc de nouveaux vu qu'il faisait une majeur partie du travail.




LA SUCCESSION
Une grande discussion dans l'assemblée s'installera après un long très long moment de silence, car personne en gros ne se sentait capable d'assurer l'immense travail qu'effectuait Guy Van Oost. Un président , un trésorier (car Roland Dolla a démissionné pour raison de santé) et un autre membre étaient donc recherchés pour compléter le conseil d'administration de l'association.


Après un long silence donc, Pascal CHAUVIN se proposera pour compléter le conseil , saluant tout d'abord le gros travail des bénévoles et l'investissement depuis toutes ces années pour le village et précisant aussi que le nom de l'association le touchait profondément et qu'il comprenait la problématique actuelle de l'association "Je suis prêt à m'investir dans le conseil d'administration pour atteindre le nombre, mais pas reprendre la présidence à cause de mon autre engagement d'élu et auquel je tiens beaucoup. Je ne voudrais donc pas vous causer du tort à cause de cette activité. Je ne suis pas pour le mélange des genres"


Une autre longue discussion s'engagera pour trouver un président afin d'éviter la fin de l'association mais tous dans leurs discussions se demanderont qui fera le travail de recherche et l'énorme travail qu'effectuait Guy Van Oost. Yves Monnet se proposera alors mais précisera bien qu'il ne se sentait pas capable de faire tout le travail de recherches et d'organisation des manifestations, mais qu'il veut bien assumer la tache de président. Ce à quoi Guy Van Oost et d'autres préciseront qu'ils pourront trouver des gens pour faire des conférences à l'extérieur comme des universitaires, alors que Guy Van Oost précisera qu'au niveau des causeries ils commençaient à tourner en rond et avaient atteint le seuil de recherche. L'essentiel désormais est de perdurer et de respecter la connaissance du village.

Mme Ballatore, Mr Chauvin et Mr Monnet rejoignent donc le conseil d'administration qui éliera le nouveau président

La réunion prendra fin vers 19h30






Ce mercredi 25 janvier 2017 à 18h15 se tenait comme tous les ans l'assemblée générale d'un des plus gros clubs de la commune : L'UNION SPORTIVE TRETSOISE qui aura bientot 105 ans. Une quarantaine de personnes avaient fait le déplacementd ont 6 élus : le maire, son premier adjoint, l'adjoint au sport Mr Luvera et le conseiller municipal JL Avena, mais aussi deux élus d'opposition C Sanna et P Chauvin.
En introduction le président Cyril Accola fera de nombreux remerciements : aux élus pour la mise à disposition de ses équipements, la refection de la pelouse du stade , au service des sports, les sponsors, partenaires etc mais aussi à tous les membres du bureau qui oeuvrent à ses cotés à faire fonctionner l’association, le directeur sportif, les éducateurs et dirigeants, et la section Zumba.

Enfin il annoncera que le club a deux employés, un employé pour les TAP titulaire de BPJEPS, et l’autre qui rentre dans les contrats aidés de la FFF et qui remplie les conditions afin de pouvoir passer ses dîplomes. Par ailleurs, suite à l’EURO le club a pu bénéficier de plusieurs aides en montant des dossiers afin d’acquérir du matériel, comme l’achat de cages mais aussi a acquis un nouvel ordinateur et  une sono.


Le rapport moral sera ensuite présenté sur la saison 2015/2016.

* Le club a obtenu le LABEL JEUNES ESPOIRS FFF qui a été remis le 6 décembre en présence du président du district Mr GAU et son équipe. Plusieurs récompenses : équipements ballons sacs de sport etc ont aussi été remises tandis que le club en avait profité pour mettre à l'honneur les éducateurs des catégories débutants et son directeur sportif .
* L'arbre de Noel sous une nouvelle formule le 14 décembre, le club remerciera alors le comité des foires pour la venue du père noel .

* Ensuite plusieurs tournois ont été organisés en fin de saison pour les catégories débutants et le tournoi u15

* Le Tournoi Souvenir ROBERT FREDDI 7e édition a été organisé au mois de mai avec la participation de 32 equipes. La météo était clémente cette fois, mais pour la 1ere fois faute de moyen le club n'avait pu accueillir des équipes internationales. "Cette manifestation a été une fois de plus une grande réussite grace au travail de nos bénévoles de nos parents et de nos jeunes u17 qui ont été présent pendant ces 2 jours sur les terrains."

* Organisation des rencontres inter collège de la ligue de la Méditerranée au mois de juin 2016

* 2 éducateurs GIROUX Pierce et ROBERTO Enzo ont été mis à l’honneur lors de la journée des trophées de la ville.
* Au mois d’avril les U10 U11  ont participé à la champions cup au Stade Vélodrome
* Tournois pour les U12/13 à Sète durant 3 jours.
* Participation au 1er tournoi ensemble contre le handicap à GARDANNE
* Participation à plusieurs tournois
* Les U9 ont participé aux phases de qualification de la pitchoun cup de LUYNES en septembre , à la finale régionale de la pitch cup au mois de mai.
* Organisation de stages durant les vacances scolaires.
* Organisation d'une grande soirée des bénévoles pour les récompenser de leur engagement et leur dévouement au sein du club.
* Animation tir au but sur le parking de Carrefour MARKET TRETS en juillet



Les finances du club
Celles si sont de nouveau à cheval sur deux saisons ! Au 31 décembre 2016 les recettes étaient de 100 208€, les dépenses de 114 207€ soit un solde positif de -13 997€, mais il y a eu un report de 2015 s'élevant à 29 811€ soit un solde total fin 2016 de + 15 812€. Les comptes sont seins et excédentaire précisera le trésorier, même s'ils sont fragiles car liés à des recettes extérieures. Une politique de réduction des couts a été engagée et le club cherche des postes pour faire rentrer de l'argent. Une personne spécialement chargée de trouver des partenaires et sponsors est rentrée au sein du bureau.

Toutes les cotisations n'ont pas encore été encaissé car les familles ont elles aussi des difficultés.


Le bilan de la section Zumba
La section possède deux disciplines la zumba et la country, animées par deux éducateurs. Elle compte 61 adhérents. Pas moins de six cours très dynamiques dont une bonne ambiance sont donnés par semaine. Une soirée Halloween a été organisée en octobre et avait eu un beau succès




Le bilan sportif
La saison passée fût une nouvelle fois une réussite pour l'US TRETS dans toutes les catégories de jeunes avec une montée de nos Séniors en 1ère Division de district. "Un travail remarquable de la part de nos éducateurs qui ont réussi à faire progresser nos joueurs tout au long de l'année et ont pu donc décrochés des résultats positifs durant cette saison." précisera le directeur S. Belmonte qui rappellera aussi l'obtention de la part  de la  Fédération Française de Football et du District de Provence qui a remis le Label Jeunes Espor, au mois de décembre dernier par le Président Mr GAU "Cette distinction est à mettre au  profit de nos éducateurs du foot animation ( éducateurs débutants,U10/U11,U12/13 ) qui ont su être à la hauteur grâce à leur très bon travail lors des séances d'entrainements " dira t'il.

Le club a participé avec ses équipes à de nombreux tournois dans la région et en a organisé plusieurs . Les équipes ont aussi réalisé de très bons résultats avec un excellent état d'esprit et toujours la même  envie de gagner. "L'U.S.TRETS reste un club familial et soudé pour l'avenir de nos jeunes footballeurs." remerciant alors tous les éducateurs et dirigeants du club .

Une année qui a aussi été marquée par la montée de l'équipe principale SENIORS en 1ere division du district avec une équipe composée que de tretsois et qui sont très bien classés actuellement. Ils visent la PHB l'an prochain.

Le club compte 337 adhérents cette saison dont 235 licenciés et 41 vétérans mais aussi 61 en section ''Art Ust dance''.
Il y a 50 débutants, deux équipes de poussins, deux de benjamins, deux de 15ans, et une de 17ans, une de 19ans et une de séniors.


Le programme 2017
Un loto sera organisé le 18 mars
Le tournoi Souvenir robert Freddi se tiendra le 4 juin en U15, 5 juin pour le tournoi Vétéran, le 17 juin en U13, le 18 juin en U11. Le 25 mai en débutants
Une soirée festive et dansante aura lieu au salon Francesca le 29 avril


Puis le président cédera la parole aux élus.
Gilbert ROBIGLIO 1er adjoint tout d'abord félicitera les bénévoles de leur implication et regrettera le peu de parents présents ce mercredi soir.

Puis le maire Jean Claude Feraud commencera par féliciter Cyril Accola le président "car depuis que tu es là les choses se passent bien et sont carrées." avant de parler de l'attribution des subventions "On a des difficultés à attribuer des subventions, on se doit d'etre plus merderne car l'argent se faire rare. Il faut prendre conscience d'aller prendre de l'argent ailleurs et ne plus être dépendant des subventions car l'argent public se fait de plus en plus rare, on a donc du mettre des critères et être plus transparents." puis les félicitera encore pour l'obtention du label en décembre dernier et de poursuivre "on essaye de vous aider le mieux que l'on peut avec des installations sportives de qualité , on essayera de faire l'éclairage de la pelouse. On fait beaucoup depuis des années dans le sport avec différentes installations comme la salle sportive , le gymnase, les tennis , le futur boulodrome etc."

Et de conclure en disant "Je suis très content que tu sois président, néanmoins il serait souhaitable que deux ans avant les élections (donc d'ici l'an prochain) un nouveau président prenne la succession, car il est difficile d'etre à la fois président d'une association et engagée dans une équipe municipale lors d'élections. Ca permet ainsi d'avoir un président indépendant". Le bureau soulignera alors qu'ils recherchent justement un nouveau dirigeant depuis plus d'un an mais sans résultat, comme dans beaucoup d'associations d'ailleurs malheureusement.


En cloture de la réunion Cyril Accola expliquera qu'avec son bureau ils ont décidé de nommer un Président d'honneur "cela nous tenait à coeur. C'est un des plus vieux membres de l'UST je parle de DANIEL MICHEL, afin de te remercier pour tout ce que tu as fait au sein du club, tu le mérites énormement, tu es toujours là avec nous". Il acceptera.

Une réunion qui s'achevera peu après 19h, 45min après son début.







Ce samedi 21 janvier 2017 se tenait salle des colombes, l'assemblée générale d'une des associations qui commence à devenir une des plus grosses de la commune petit à petit et ce en 3ans à peine d'existence : TRETS ESCAPADE. Elle comptait en effet pas moins de 277 adhérents en 2016. Une association fondée en septembre 2013 qui a pour but l’organisation de sorties à la journée ou de voyages, ainsi que quelques manifestations comme des lotos, repas dansants...

Et il y a eu foule à cette réunion organisée à 18h30 puisque 173 personnes avaient fait le déplacement, mais aucun élu tretsois n'était présent ce que regrettera fortement le président de l'association Yves Monnet qui précisera avoir envoyé 5 invitations personnelles. Les responsables des Cars Burles qui assurent les voyages de l'association étaient présents.

En préambule dans son discours, le président reviendra sur la forte hausse du nombre d'adhérents avec 67 supplémentaires en 2016 , en hausse constante depuis la création de l'association "cette forte augmentation nous vous la devons car le bouche à oreille fonctionne." expliquera t'il, précisant que sur ces 277 : 187 étaient tretsois et les autres des environs proches, mais qu'il y avait aussi des gens de toute la France qui participaient aux manifestations organisées par l'association.

Cependant il précisera que le prix des cotisations est en hausse pour assurer les frais divers et administratifs de l'association qui sont en augmentation croissante. Il expliquera notamment que lorsqu'ils organisent un thé dansant pas moins de 600€ sont déjà pris : pour la location de la salle 250€, l'orchestre 300€ et la SACEM 100€. "on fait tout pour vous faire les prix les plus bas possibles, mais on ne pourra plus faire des prix à 30€." annonçant que le prix passera surement dans les 32€. "L'association se porte bien grace à ses deux lotos dans l'année et votre générosité , en venant très nombreux" Il continuera en parlant de la grande convivialité qui regne au sein de l'association et le plaisir de se retrouver à chaque activité.


Au niveau des remerciements il remerciera la municipalité pour le prêt de la salle pour leurs réunions, le service associations pour les photocopies, le service comm de la ville pour la publicité faites pour les manifestations de l'assoc mais aussi les différents sponsors et commerçants pour leurs lots divers. Enfin il aura une pensée pour la personne adhérente qui est décédée cette année .



Le bilan moral sera ensuite présenté :
La sortie cabaret du 28 février a remplis deux bus
Le grand aioli a réuni 151 personnes
Le séjour à Andorre en avril a eu 92 voyageurs
La journée champêtre du 2 juin a réuni 93 personnes
La journée à Vintimille a eu 40 personnes
Un voyage en Italie du Sud
Le repas dansant a rassemblé 126 personnes
Le loto de novembre 300 joueurs
Une autre sortie à l'automne 53 personnes

Puis la trésorière parlera des finances de l'association avec un déficit de 278€ car ils ont fait une avance pour une prochaine sortie de 2017.
Il y a eu 90 841€ de dépenses, 90 563€ de recettes "ceux sont de grosses sommes en raison des voyages qui coutent chers et ont beaucoup de participants" précisera le bureau.
Les deux lotos ont rapporté 3224€ en avril, 2957€ en novembre.


Puis seront présentés les activités prévues en 2017
* Le samedi 21 janvier assemblée générale salle des colombes 18h Gâteaux des rois
* Le dimanche 26 mars aïoli dansant avec orchestre jo'piesos
* Du 25 au 28 avril 4 jours à Playa de Aro Espagne (200€)
* Le dimanche 14 mai sortie Le Billardier Tourves : repas et spectacle Tahitien (47€ pour les adhérents)
* Le dimanche 21 mai super loto salle des colombes 15 h
* Le dimanche 11 juin sortie à la journée arrière pays Niçois
* le dimanche 10 septembre repas coquillages salle des colombes 12 h après midi dansant
* Du 25 au 30 septembre voyage 6 jours les Dolomites Italie du nord à la frontière autrichienne (685€ tout compris)
* Le dimanche 15 octobre repas dansant avec orchestre les jo'piesos salle des colombes 12 heures
* Le dimanche 12 novembre super loto salle des colombes 15 h
* Le vendredi 24 et samedi 25 novembre 2 jours Vintimille/Monaco (120€)

Les inscriptions pour les voyages sont ouvertes. Pour tous renseignements, demande de dossier d'inscription 06 13 51 63 96
Mail : tretsescapade@orange.fr
13, allée du clos Siméon 13530 Trets



Le nouveau conseil d'administration élu par vote par les adhérents sera ensuite annoncé, puis un apéritif gateau des rois, proposé pour conclure la réunion à 19h15









Ce mardi 17 janvier 2017 se tenait la grande assemblée générale d'une association qui anime énormément notre commune chaque été : LA CONFRERIE SAINT ELOI. C'est grace à ses nombreux bénévoles que Trets est en fête chaque année au mois de juillet aux alentours du 14 juillet. Rendez vous était donné cette année au domaine de la Pommée, suite à l'invitation du propriétaire, qui est le capitaine du gaillardet de 2016 qui avait été mis aux enchères lors du banquet du 14 juillet 2016. Une réunion qui malgré sa délocalisation au cœur de la vallée, a attiré les foules avec environ 80 personnes dont Mr le maire, son 1er adjoint et 4 autres élus de la majorité, mais aussi Mrs Chauvin et Sanna de l'opposition.

En introduction de son discours à 18h50, le président FABIEN DOUDON souhaitera une bonne année à tous et souhaitera que la confrérie puisse continuer à faire de si belles cavalcades et fêtes à Trets.



Le bilan 2016
Le dimanche 31 janvier 2016 l'année avait démarré avec le repas d'hiver de la St Eloi qui avait réuni 96 personnes dans la salle des colombes dans une belle ambiance.

Le samedi 30 avril s'est déroulé salle des colombes l'apéritif des charretiers avec plus d'une centaine de personnes afin de remercier les charretiers, élus et associations qui ont participé à la cavalcade de la st eloi 2015.

Le jeudi 23 juin la confrérie avait participé aux festivités de la St Jean avec son feu.

Du 11 juin au 11 juillet les bénévoles ont arpenté les rues, lotissements, rendu visite aux commerçants lors des traditionnelles aubades pour récolter de l'argent afin de financer les festivités. Elles se sont achevées par le centre ancien lundi 11 juillet puis un apéritif chez le président pour remercier les bénévoles de ce très gros travail bien difficile chaque soir.

Du 12 au 16 Juillet c'est la grande fête de la St Eloi qui a animé Trets
Elle a démarré mardi 12 avec le cortège à l'oratoire, dépôt d'un bouquet puis visite aux anciens pour les aubades à la maison de retraite. Une cinquantaine de personnes y ont participé.

Le lendemain, mercredi 13, les festivités ont débuté en centre ville dès 17h avec les jeux pour enfants sur le cours qui ont réuni des centaines de jeunes tretsois qui ont pu s'amuser et gagner des cadeaux offerts par la confrérie en participant à 6 jeux. Peu après 18h, c'est la course de garçons de café qui a divertit le public nombreux avec un parcours bien difficile, avant que cette fin d'après midi ne se termine par les promenades à poneys pour les plus petits. Les ânes eux étaient absents. Il n'y a pas eu d'animations orale et musicale cette fois , la confrérie n'en ayant pas eu les moyens financiers.

Jeudi 14 Juillet : Grande journée de festivités à Trets comme chaque année avec la journée Saint Eloi. Celle ci a démarré dès 08h30 par un dépôt de gerbe, suivi de la messe traditionnelle de la Saint Eloi à 9h avec personnes costumées et chants. A 10h le village s'est animé par les groupes folkloriques puis par un temps frisquet cette fois la grande cavalcade qui fut encore superbe a traversé les rues avec de très beaux chars, et personnes costumées et ses centaines de bêtes.
A 13h, 450 personnes s'étaient réunies au presbytère pour le traditionnel banquet de la St Eloi , qui fut très convivial avec une grosse ambiance cette année, s'achevant vers 17h. Celui ci fut marqué par ses traditionnelles enchères. La journée s'est enfin terminée vers 18h avec les jeux dans les arènes, avec des jeux de gardians présentés par la manade Valla. Les vachettes ont ensuite fait le show devant plus de 350 personnes.

Vendredi 15 Juillet, 3e course de caisse à savon qui a rencontré un énorme succès avec une affluence record en nombre de spectateurs et un nombre de participants record sur le tout nouveau parcours Rue cambon (en raison des travaux du centre ville). 15 bolides et autant de pilotes étaient sur la ligne de départ , 3 descentes ont eu lieu pour chaque. Les bénévoles ont bossé de 14h à 21h pour installer , gérer et ranger.
Le soir à 21h30 le public avait rendez vous place de la gare pour un taureau piscine en nocturne dans les arènes, suivi par plus de 300 personnes jusqu'à 23h15.

Samedi 16 les festivités se sont terminées une fois encore dans la bonne ambiance avec le traditionnel Aïoli au presbytère avec 100 convives.


Enfin samedi 24 décembre s'est tenue la messe de Noël où la confrérie a offert vin cuit et pompe à huile. Le président remerciera la famille Joly pour avoir confectionné et offert le vin chaud.


En conclusion de ce bilan, Fabien Doudon remerciera fortement La Manade Valla qui avait offert gracieusement les arènes pour les spectacles de vachettes, sans ce cadeau ils n'auraient pas pu avoir lieu, la confrérie n'en ayant eu les moyens en raison de la diminution par 2 de ses subventions municipales en 2016. Il remerciera aussi Eric Fanino qui a animé exceptionnellement gracieusement les repas de la fête.


Le Bilan financier
Le cabinet d'experts comptables a ensuite présenté le bilan financier de l'année
Le repas d'hiver a eu un bénéfice de 1946.77€
La fête de la St Eloi a couté 17 225.22€ et eu une recette de 17 446.59€ soit un bénéfice de 221.37€

Salon des agriculteurs à Salon organisé par le conseil départemental 13. Habituellement c'est le comité des foires qui y participait, mais suite au changement de président du comité et la confrérie ayant les chevaux, c'est elle qui l'a fait cette fois. Le comité des foires a créé le pole animaux de ce salon dans le passé rappellera le président. Il a rapporté 289€.

La Messe de Noël a couté 299.62€.

Parmi les autres dépenses il y a eu l'électricité, le carburant, l'achat de matériel, fournitures etc ... Elle a eu des subventions de la mairie 7000€, du conseil départemental 2500€.

Au final pour l'année 2016 l'association a un bénéfice de 1344.66€ qui est seulement du à la vente d'une bétaillère (qui a permis de rapporter 3800€) car elle ne servait plus, sans cela les comptes auraient été fortement dans le rouge insistera le président.


Il remerciera la mairie, le conseil départemental pour leurs subventions mais attirera fortement l'attention des élus sur la baisse énorme de subvention de la mairie en 2016 (divisée par 2 passant de 14 000 à 7000€) "J'espère que cette année 2017 on aura des subventions en hausse, car vu la conjoncture actuelle, on ne sait pas où on va aller. Il faut savoir que la Saint Eloi de Trets est portée très haut dans toute la région. J'espère que le message sera remonté au maire (il était parti à une autre ag) car avec le bureau on risque de devoir prendre la décision sinon de ne faire qu'une fête de la St Eloi tous les deux ans, car on n'en aura plus les moyens, je le dis sincèrement !". Pas de réponse précise du 1er adjoint.
Ce qui du coup serait CATASTROPHIQUE pour Trets , sachant que la St Eloi est la plus grosse fête de la ville chaque été et que les gens y tiennent énormément, il suffit de voir l'affluence très importante à chaque manifestation organisée par l'association tous les ans. D'autant plus que niveau festivités le programme "mairie" lors de cette fête de juillet est très pauvre depuis 2ans (une seule soirée prévue apparemment cet été encore, pour la fête celle du 14/7 d'après l'agenda distribué) ! La mairie doit décider des subventions dans quelques jours, pour un vote mi février avec un nouveau critère d'attribution sur les "projets", or la St Eloi rentre à 100% dans ces critères d'interet communal.


Il présentera ensuite le calendrier 2017 des cavalcades , puisque les bénévoles participent chaque semaine de juin à octobre quasiment aux cavalcades de la St Eloi dans une vingtaine de villes, c'est comme cela que peut avoir lieu la notre du 14 juillet. Il remerciera les propriétaires de chevaux, chauffeurs et meneurs pour leur participation, chaque week end sachant que parfois il y a deux cavalcades le même jour.




Le bureau
Il y aura 5 sortants cette année dont le président et ces 5 personnes reconduiront leur mandat.
Il soulignera aux bénévoles l'importance de prendre sa carte de membre pour une question d'assurance.


A noter que La confrérie st eloi et le comité des foires recherchent des bénévoles pour venir quelques jours par an aider à l’organisation des différentes manifestations. Si vous avez envie de donner un coup de main, participer à l’animation de notre village dans une bonne ambiance et ainsi aider à l’organisation des foires, festivités et autres manifestations ou évènements prenez contact avec le secrétariat avenue Jean Jaurès à Trets
- Comité des foires : Tél : 04 42 61 43 83 / comite.foires@orange.fr
- Confrérie St Eloi : Tél : 04.42.37.55.33 / confrerie.sainteloi@orange.fr


Il présentera ensuite le calendrier 2017
* Repas d'hiver : 29 janvier au presbytère
* Apéritif des charretiers en avril
* Salon de l'agriculture les 19, 20 et 21 juin
* Participation au feu de la St jean le 23 juin
* Les festivités de la St Eloi auront lieu du 12 au 15 juillet (sous réserve des subventions précisera le président)
* Loto de la St Eloi
* Messe de Noël le 24 décembre

Le président remerciera enfin tous les bénévoles pour leur aide toute l'année

Un apéritif avec galettes des rois faites maison aura ensuite lieu dès 19h30.


A NOTER :








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...