Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Récital Chopin "Piano Romantique"
vendredi 25 janvier
Pasage du GRAND PRIX CYCLISTE LA MARSEILLAISE
Dimanche 3 février 2018
AG de la confrérie St Eloi
Vendredi 8 février 2018
ENSEMBLE L'ART CONTEMPORAIN 10 ème Edition
Dès le 15 février 2018
7e édition de la fête des chandelles
Dimanche 3 février 2018
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Economie


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



Comme expliqué dernièrement, la dernière maison de la presse de Trets : Le Sagittaire, installé à la gare depuis des décennies, a failli fermer ses portes en octobre dernier.
Le très sympathique libraire, en poste depuis de très nombreuses années, très apprécié des tretsois, ne recevait plus les journaux et magazines depuis fin septembre et avait décidé d'arrêter. L'inquiétude était donc très grande sur la fermeture de ce commerce si important dans une ville comme la notre, car une ville de 11 000 habitants, chef lieu de canton, qui n'a pas de maison de la presse est une aberration énorme.

La fermeture de celle avenue Mirabeau il y a 2ans avait été déjà un non sens total entrainant alors une baisse de clientèle aux commerces environnants et de vie au quartier de la mairie, on pouvait donc craindre le pire pour le reste du village, tellement ce genre de commerce est un booster pour le commerce. Si Carrefour propose bien un point presse depuis deux ans désormais, leur rayon est bien incomplet et surtout extrèmement "fouilli", et faire la queue des plombes à la caisse pour juste un journal n'est guère enthousiasmant.

Heureusement un repreneur s'est présenté dans le courant du mois d'octobre et depuis le 1er novembre 2018, il s'agit d'un commerçant tretsois, le gérant de AZUR SERVICES (boulevard de la république) ouvert depuis Mi décembre 2011; qui est désormais le nouveau libraire vendeur de journaux de Trets. Si les tretsois sont donc très rassurés de ne pas voir ce magasin fermer , ils vont être nombreux à être bien tristes bientôt de ne plus rencontrer chaque jour Serge avec son humour et sa grande gentillesse.

Malheureusement malgré ce repreneur, le magasin n'était jusque là toujours pas livré en journaux ou magazines mais depuis mi-décembre, la situation s'améliore, le Sagittaire est de nouveau livré progressivement au fur et à mesure des parutions.
Vous pouvez ainsi retrouver comme avant tous les journaux quotidiens de presse écrite, les programmes télé, revues et de nombreux magazines sortis ces derniers jours. Le commerce retrouve vie.

C'est fait en ce début d'année, la librairie a totalement repris son train de vie normal et est désormais bien pleine comme avant, en ayant la majorité des journaux et magazines. Elle espère refaire distributeur de la Française des jeux dans les mois à venir. Souhaitons longue vie à notre maison de la presse, commerce si important en centre ville et bonne chance à son repreneur Mr Artasona.


PHOTOS JANVIER 2019

Photo d'archives







Présenté en aout dernier aux commerçants lors d'une réunion de l'association "Les Vitrines de Trets", un mois après avoir obtenu l'avis favorable de la commission départementale d'aménagement des Bouches du Rhône (CDAC) le nouveau CARREFOUR de Trets en version agrandie, subissait une énorme douche froide le 8 novembre 2018, lorsque la Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC) (l'instance de recours des décisions et avis des commissions départementales d'aménagement commercial (CDAC)) donnait un avis DEFAVORABLE à ce projet.

La CNAC avait été saisie par un recours de l'association En toute franchise et quelques commerçants tretsois (peu nombreux) et de St Maximin (sic!) opposés au projet. Un avis qui par conséquent interdisait au maire d'instruire le permis de construire du magasin. Un agrandissement qui consistait pour rappel à la création d'un ensemble commercial d'une surface totale de vente de 7 540 m2 compose d'un hypermarché « CARREFOUR » de 6 000 m2 (2 fois celui actuel), et d'une galerie marchande de six boutiques, totalisant 900 m2 (252 m2, 108 m2, 112,5m2, 112,5 m2,135 m2 et 180 m2) et d'une moyenne surface non alimentaire de 640 m2 sur le parking, et de creation d'un point DRIVE de 4 pistes de ravitaillement et de 66 m2 d'emprise au sol, a Trets. (Revoir la présentation détaillée du projet ici)

Un avis qui a malheureusement des conséquences énormes sur le projet global de la Burlière puisque les rares grandes enseignes commerciales qui comptaient s'implanter à Trets dans cette zone, souhaiteraient se désister désormais, puisque Carrefour était un booster pour elles, sans cet hypermarché l'affluence sera donc moindre et leur investissement ne serait du coup viable économiquement. A savoir que sur les 15 recours déposés contre ce projet, 9 commerçants ont fait savoir par lettre à la commission qu'ils se désistaient du recours au mois d'octobre. Aucun de ceux qui ont fait un recours n'était présent à la réunion d'aout.
L'avis détaillé de la commission a été communiqué en décembre dernier à l'association En toute franchise et au promoteur du Carrefour, puisque ce magasin sera géré en franchise, Mr Bracchi le porteur du projet pour la société SAS 3B INVEST a accepté de revenir sur cet avis négatif, d'expliquer comment s'était passé cette commission et ce qu'il comptait faire, en accordant mi décembre, entre deux réunions avec la Semepa (qui gère la zone) et Carrefour, une interview à Trets au cœur de la Provence.

=> Présentation détaillée de CARREFOUR

=> Dossier de la matinale de FRANCE BLEU PROVENCE
=> Reportage FRANCE3
=> Article LA PROVENCE Aout 2018
=> Carrefour retoqué : Article LA PROVENCE Novembre 2018

Sa réaction sur cet avis défavorable
"Pour moi cet avis est ubuesque, car pour nous tous les points avancés par la commission pour refuser le projet ne sont pas valables, il y en a absolument aucun qui ne sont valables. Certains petits commerçants se sont laissés embarquer par l'association En toute franchise or en fait beaucoup étaient pour ce centre commercial, beaucoup se sont désistés j'ai reçu des lettres. On avait pour ce projet l'avis favorable du commissaire du gouvernement qui a instruit ce dossier pendant deux mois qui elle aussi ne comprend pas, on avait aussi l'avis favorable du ministère du commerce.

Lors de la commission nationale, le maire de Trets Jean Claude Feraud était venu avec moi soutenir le projet, il a été entendu par la commission, a parlé un bon quart d'heure a expliqué le fonctionnement de sa ville, qu'il voulait une croissance économique commerciale et démographique raisonnable et raisonnée qui tournaient autour de trois pôles : le centre avec ses commerces, la zone René Cassin et la Burlière expliquant que s'il manquait un des 3 points le développement de la ville serait anarchique , expliquant qu'il protégeait le petit commerce, doublant le parking de la gare, avait mis en place la zone bleue, avait interdit le changement de destination de commerces vides pour les transformer en logements, il a fait un exposé très bien, félicité par le président, moi aussi je connaissais le dossier par cœur je me suis longuement exprimé.
Il faut aussi savoir qu'entre les deux commissions CDAC et CNAC on avait remodelé le dossier, car le rapporteur du gouvernement nous avait fait refaire quelques études : trafic routier, étude d'impact etc. De plus ce que je ne comprend pas c'est que l'on a eu des élus locaux et régionaux qui ont tout voté à l'unanimité pour ce projet en CDAC et là on nous le refuse. Aller à ce point là contre les élus vu le cout des études c'est bizarre."



Sa réaction sur les différents "Considérants" de la commission :

► "CONSIDERANT que l'extension, par rapport au « CARREFOUR MARKET » et sa galerie marchande actuels, est de près de 5 000 m2 dans une commune qui compte moins de 15 000 habitants ; que si la zone de chalandise a été définie de manière très étendue, le projet présente néanmoins un caractère disproportionné par rapport a cet environnement et représente, du fait de son ampleur, de sa composition et de l'attractivité qu'il va générer, un risque pour la survie du tissu commercial de centre-ville des communes avoisinantes !"

Sa réponse : "Quand on voit le projet accordé à St Maximin avec le doublement de l'Hyper U on ne comprend pas du tout vu la surface commerciale qu'il y aura là bas et le nombre d'habitants, comparé à Trets avec 7000m² et un objectif d'habitants à 15 000habitants après la zac Cassin. Concernant la surface de vente, cela vient d'une étude de marché , réalisée par des bureaux d'études professionnels en application de la Loi Alur par rapport au bassin d'habitations de ménage dans un rayon de 20min en voiture . Je sais qu'En toute franchise a joué sur les mots concernant l'agrandissement de la galerie commerciale qui passe de 200 à 1000m²; mais à un magasin près on est identique à celle actuelle. Seulement les commerces actuels vivotent , j'avais des attestations dans ce sens, mais ils ne les ont pas regardé à la commission, attestations où les commerçants actuels demandaient de passer de 30/50m² à des commerces de 150 200m² s'ils veulent survivre. On n'a pas fait de galerie commerciale démesurée.
C'est un considérant très subjectif selon moi, on a aucune indication sur le nombre de mètre carré."


►"CONSIDERANT que, même si les espaces verts couvrent 6 329 m2, cette surface ne représente que 20,61% de l'emprise foncière ; que l'imperméabilisation générée par le projet, dont la surface de plancher est de 12 788 m2, et dont le parc de stationnement compte 4 650 m2 imperméabilisés et seulement 90 places perméables sur 287, reste excessive et ne répond pas aux impératifs légaux de consommation économe de l 'espace et de qualité environnementale"

Sa réponse : "Pour moi il y a une loi , or nous on est au dessus du taux d'espace vert fixé par la loi, concernant l'imperméabilité des sols elle est prévue dans la loi sur l'eau on a fait des places de parkings perméables en matériaux drainants, On a fait en plus un parking sous la dalle du magasin puisque l'on est en demi étage. Pour les 300 places dehors c'est par ratio de la loi.
On nous a dit que l'on imperméabilisait les sols de surfaces agricoles or j'ai répondu que c'était une ZAC, où tout avait déjà été créé avec l'éclairage public, les routes, trottoirs etc. qui existent déjà, ce n'est pas de mon ressort cela a été fait par la communauté.
 C'est notre intérêt de faire quelque chose d'environnemental , on ne va pas faire un magasin tout bétonné, le magasin est pas mal je pense si on regarde les photos maquettes."



►"CONSIDERANT que la zone d'implantation du projet est inondable ; que les mesures proposées pour remédier à ce risque n'éliminent pas toutes les incertitudes qui subsistent concernant la sécurité des consommateurs"
Sa réponse : "Pour moi dire cela c'est juste incroyable, car on a eu une loi sur l'eau de la communauté CPA SEMEPA , une faites aussi par moi même et le feu vert du SABA qui est la bible en matière d'innondabilité, ce point de plus n'a jamais été soulevé par personne auparavant, en ayant le feu vert du SABA on ne voit pas pourquoi on nous reproche cela. "



►"CONSIDERANT qu'en matière de développement durable, le projet est peu fait appel aux énergies renouvelables ; que seuls, 650 m2 de panneaux photovoltaïques seront installes ; que sur ce point également, le projet ne répond pas de manière satisfaisante aux exigences légales de qualité environnementale"

Sa réponse :  "Concernant le photovoltaïque la loi en demande 0, or on en a mis 650m² dans le projet, sur l'isolation thermique du bâtiment on est 30% au dessus du taux fixé et on a fait une toiture végétalisée ."



Quel avenir pour ce projet, que compte t'il faire désormais ?
"Il y a plusieurs options qui s'offrent à nous aujourd'hui car désormais est rentrée en compte la loi logement de 2018, ou loi Elan, donc on ne sera plus sur la loi ALUR. On a ainsi comme possibilité la Cour d'appel administrative si on a alors gain de cause par cette cour on repasse en CNAC, mais ils ne pourront plus avancer les mêmes considérants qu'ils ont présenté là. Sinon on a peut être dans le cadre de la Loi Elan, la possibilité de refaire une CNAC directement en modifiant quelques points : espace verts, photovoltaïques, surfaces du magasin etc. par exemple. Mais honnêtement c'est compliqué et frustrant. Evidemment le but est de recommencer, En toute franchise va surement nous guetter mais les commerçants de Trets seront désormais plus avisés et informés.
Je suis totalement incapable de dire de combien de temps cela va retarder le projet , le tribunal administratif / Cour d'appel c'est 10/15mois, si on a l'autorisation de repasser en CNAC ce sera 4 5mois je pense"



Quelles conséquences actuelles ?
"On a eu une réunion avec la Semepa et sans Carrefour la zone risque de mourir , tout le monde ira faire ses achats à St Maximin car on trouve tout sur place et Trets deviendra un désert commercial. Après cet avis négatif plusieurs nouvelles enseignes commerciales importantes qui devaient venir dans la zone, ne cessent de m'appeler car certaines veulent se désister du coup , Carrefour devant attirer les clients dans la zone, du coup tout le monde se pose la question actuellement. C'est vraiment dommage car commercialement et économiquement la ville de Trets va en patir et souffrir car aujourd'hui pour la moindre chose les gens vont à St Maximin."










En ce jour de l'EPIPHANIE des centaines de galettes des rois seront surement achetées à Trets dans ses 5 boulangeries et supermarchés et ses environs.

A Rousset, la boulangerie Pâtisserie Marc Favalessa, les fèves incluent à l'intérieur sont particulières cette année. Elle propose en effet de magnifiques macarons en or et en argent créés sur mesure par Bc-gem joaillerie, artisan joailler bijoutier de Trets, qui sont à gagner tous les week ends de Janvier dans leurs Brioches des Rois et frangipanes. Celles ci seront mises de façon éparses dans quelques galettes, 20 fèves "charm's" au total en or et argent.

Passage sur TV SUD PROVENCE, où il explique son travail et cette collaboration


Article dans LA PROVENCE du 5 janvier 2019









Retour sur la saga familiale des PIANTINO les fabricants d'un des 13 desserts des fêtes de NOËL : la pompe à huile ou aussi appelée Gibassié, via cet article du 26 décembre 2018 paru dans LA PROVENCE.. A Trets une famille en fabrique depuis des générations : les PIANTINO



Ici au marché de NOËL DE TRETS 2018






Comme chaque année à l'approche des fêtes de fin d'année, la magie de Noël est aussi présente chez les commerçants tretsois puisqu'un grand nombre ont décoré leur vitrine, devanture, intérieurs, avec des guirlandes, mis de nombreux objets ou illuminations. Mention spéciale comme toujours à Maty Fleurs qui comme chaque année en a fait une superbe et différente des Noël précédents mais aussi la boucherie de la gare et Paella Cizeron à la gare avec leur superbe sapin.


En voici les plus belles ou principales présentes en centre ville de Trets

Boulangerie de la Gare




Boucherie de la Gare : CHEZ MIMO




Paella Cizeron, à la gareGarage Icardi


Coiffeur Cours Esquiros / Le Père NOËL à AZUR SERVICES



Fleuriste MATY FLEURS






Lors de ce jour de NOËL du 25 décembre, bon nombre de provençaux ont dégusté un des 13 desserts : le gibassiés (cousin de la pompe à l’huile) ! Une spécialité de Provence fabriquée Trets chez les Piantino, qui en confectionnent depuis 1981. Ils perpétuent en famille une tradition culinaire provençale. À l’approche des fêtes, leur activité est au plus haut. Et pour cause.
Pierre PIANTINO perpétue la tradition familiale initiée en 1900 de la recette du gibassier. Son activité reste indissociable d'Aix-en-Provence. Il propose des gibassiers tous les jeudis et samedis de l'année, le matin, place Richelme. Sa recette comprend de l'huile d'olive, du sucre, de la farine, du zeste d'orange et de citron et beaucoup d'amour !

Zoom sur cette fabrique, dans ce reportage diffusé le 30 novembre sur PROVENCE AZUR TV









Ouverte au printemps dernier, la jardinerie VEGETALIS de Trets a offert à ses clients et aux tretsois un grand week end d'animations à l'occasion des fêtes de NOËL : Le NOËL DES ANIMAUX ces samedi 8 et dimanche 9 décembre 2018.

Un week end qui a rencontré un très beau succès avec du monde en permanence et notamment un pic à plus de 170 personnes le samedi soir lors du spectacle équestre. Des animations centrées donc sur les animaux et plus particulièrement les enfants avec des ballades en poney, de nombreux animaux (cochons, dindes, chèvres, lapins, oies, moutons, pintades etc) se promenaient entre les sapins avec la présence de trois fermes pédagogiques du département dont la ferme du soleil13 de Trets ou l'élevage du retour, tandis que les enfants pouvaient aussi s'initier à la poterie avec un atelier, une narratrice pour leur lire des contes de Noël, un foodtruck tenu par de jeunes étudiants était aussi présent.

Mais le temps fort du week end fut un spectacle équestre proposé par deux compagnies réunies (les écuries d'Edoras, Axel et Nathan Girard) avec maniement du cheval, cracheur de feu, numéro de traversée du feu etc, joué le samedi à 17h et dimanche à 15h devant un public enthousiaste qui a beaucoup applaudi. Et évidemment en cette période le père Noël était bien présent avec la présence d'une photographe professionnelle pour faire des photos avec lui . Chaque journée débutait le matin par un petit déjeuner avec viennoiseries et cafés offerts aux visiteurs.

"On avait déjà organisé cette manifestation il y a deux ans, quand nous étions à Fuveau route de Gardanne, là avec plus d'espace on voulait faire quelque chose de beaucoup plus important, on a ainsi fait venir beaucoup plus d'intervenants , tout était gratuit. Ce n'est pas une opération commerciale que nous faisons car financièrement nous sommes perdants, mais cette manifestation destinée à nous faire connaitre puisque nous avons ouvert cette année, attirer du monde, mais surtout pour faire plaisir aux enfants . Et au final on est très agréablement surpris car il y a du énormément de monde en permanence, on est très content de ce week-end" confie le responsable de l'établissement, qui remercie chaleureusement ses employés pour leur dévouement durant ces deux journées et la préparation en amont.

Outre la rencontre avec les animaux, le spectacle, les parents en profitaient aussi pour acheter leur sapin de Noël et il y avait le choix puisque la jardinerie propose pas moins de 450 beaux sapins que des Norman, de toute taille. Au final la jardinerie estime à environ 800 personnes sur le week-end.

Des commerçants qui organisent des animations et spectacles pour le public c'est en tout cas toujours un grand plaisir et très apprécié du public, ce week end en a été le parfait exemple, on en redemande.




























Nous sommes dans une nouvelle année et donc comme tous les ans suivons l'actualité de nos commerçants et artisants tretsois, avec tous les changements qui ont eu lieu chez les commerçants de Trets en cette année 2018, avec de rares nouveautés mais surtout toujours autant de fermetures hélas...

Si vous venez vous aussi d'ouvrir un commerce ou de le transformer n'hésitez pas à le faire savoir

=> Relire l'actualité 2017 des commerces ici

● Comme annoncé à l'automne, une 200e agence immobilière a ouvert sur Trets au début de l'année, l'agence NETSTENN qui a pris place dans le local de l'ancien restaurant les Beauf's, / Chez Sisi, juste à coté du glacier boulevard de la République.

● Victime d'un incendie le 15 mars dernier l'épicerie Jean Jaures qui avait ouvert cet automne est fermé en attendant une réouverture normalement après travaux d'ici quelques mois.


● Ouverte en septembre 2014, l'entreprise Impression visuel qui réalisait des impressions de tous types, décoré des voitures également a fermé ses portes début 2018. Elle était implantée route de St Maximin.


● Elle a été remplacée dans ce local , par un tout nouveau genre à Trets un Magasin de jouets d'éveil PERIBABY(Présentation complète ici ).



● Changement de propriétaire et nom pour le Coiffeur installé boulevard Jean Jaures à l'automne dernier "Coiffure en vogue" se nomme désormais "LE BOL D'HAIR", un coiffeur qui étaitinstallé 16 cours Esquiros à Trets. (Page Facebook)


● Et ce local 16 cours Esquiros est remplacé depuis ce mois d'avril 2018 par un nouveau snack : "Bienvenue à la maison", ouvert tous les jours sauf le dimanche, proposant le midi et le soir pendant les vacances un concept de "restaurant familial", avec des produits tous frais, de la nourriture fait maison, des gâteaux "on ne fait pas de surgelés, on propose des plats du jour , des plats variés, des salades, sandwitchs etc" explique la propriétaire.



● Autre fermeture, place de la mairie cette fois puisque le magasin d'onglerie "Rêve d'ongles" ouvert en 2016 a été remplacé par quelque chose de quasi identique : "Celine coiffure et onglerie"


● Ouvert en 2012, le magasin de fruits et légumes, installé boulevard Jean JAURES à la gare "Le Potager de Chloé" change de propriétaires en ce mois d'avril.

● Le 17 mars un nouveau grand magasin a fait son arrivée à Trets, une grande jardinerie, de l'enseigne VEGETALIS, qui s'est implantée route de Pourrières. Elle était au départ installée à Fuveau, sur la route de Gardanne. Implantée sur 15 000m² elle propose des fleurs, arbres, végétaux, poteries, terreau, gazon synthétique etc...
2767 route de Pourrières 13530 Trets / Tel : 06 14 69 43 73



Photos I Lo.






AUTOMNE

Après un mois d'aout marqué par une grosse polémique médiatique sur l'agrandissement futur de Carrefour dans la Burlière et des commerçants qui exprimaient leurs inquiétudes, la rentrée commerçante à Trets est juste CATASTROPHIQUE, les fermetures s'enchainent et les tretsois voient leur centre ville avec des rideaux de plus en plus fermés, avec des conséquences dramatiques pour la vie tretsoise, heureusement on note quelques ouvertures.

● La première est un peu triste et a failli être dramatique pour notre commune. La dernière maison de la presse de Trets : Le Sagittaire, installé à la gare depuis des décennies, a failli fermer ses portes en octobre. Le très sympathique libraire, en poste depuis de très nombreuses années, très apprécié des tretsois, ne recevait plus les journaux et magazines depuis fin septembre et a décidé d'arrêter. L'inquiétude était donc très grande sur la fermeture de ce commerce si important dans une ville comme la notre, car une ville de 11 000 habitants, chef lieu de canton, qui n'a pas de maison de la presse est une aberration énorme.

La fermeture de celle avenue Mirabeau il y a 2ans avait été déjà un non sens total entrainant alors une baisse de clientèle aux commerces environnants et de vie au quartier de la mairie, on pouvait donc craindre le pire pour le reste du village, tellement ce genre de commerce et un booster pour le commerce. Si Carrefour propose bien un point presse depuis deux ans désormais, leur rayon est bien incomplet et surtout extrèmement "fouilli", et faire la queue des plombes à la caisse pour juste un journal n'est guère enthousiasmant. Heureusement un repreneur s'est présenté dans le courant du mois d'octobre et depuis le 1er novembre 2018, il s'agit d'un commerçant tretsois, le gérant de AZUR SERVICES (boulevard de la république) ouvert depuis Mi décembre 2011; qui est désormais le nouveau libraire vendeur de journaux de Trets. Si les tretsois sont donc très rassurés de ne pas voir ce magasin fermer , ils vont être nombreux à être bien tristes bientôt de ne plus rencontrer chaque jour Serge avec son humour et sa grande gentillesse.
Hélas malgré ce repreneur, le magasin n'est toujours pas livré en journaux ou magazines pour le moment espérons que la situation se débloque vite. Le site vous tiendra informé dès que la situation sera revenue à la normale…


● La seconde institution tretsoise qui a fermé début septembre est le Bar / Bureau de tabac, LE MARIGNY implanté boulevard de la République sur le cours. L'établissement qui était en difficulté depuis 2 3ans , qui avait été victime d'un acte incendiaire l'été 2017 a été mis en liquidation. Ce Bar qui a connu de nombreux noms, était présent à Trets là aussi depuis de très nombreuses décennies et était géré depuis de nombreuses années par une très sympathique famille, elle aussi très appréciée. C'est le 2e bar fermé sur le cours après le café des sports il y a 6 7ans et jamais repris jusqu'alors.


● Autre fermeture , juste en face, Mon Opticienne, le magasin de lunettes a fermé ses portes fin aout , pour déménager au Tholonet, il était ouvert depuis deux ans.

● A la Burlière c'est le magasin de fruits et légumes Le verger provençal qui a tiré son rideau, en cette rentrée (à coté de la boulangerie et de la Cave de Trets !
D'autres pourraient hélas suivre....

On termine sur une note positive enfin avec des ouvertures
● Nouvelle Pizzeria : As pizza a Trets, 158 route de Saint Maximin ( à coté de la boucherie Stefanelli et la boulangerie les monts Auréliens ) !

PAELLA RECEPTION , traiteur, de Mr Cizeron ouvre un local avenue Jean Jaures place de la gare => http://www.paella-reception.fr/paella/
Retro2018/Commerce_paella.jpg

● Mais aussi un nouveau magasin, 23 bd de la république , situé sur la placette entre le bar La Bouffarde et le restaurant asiatique, face à la fontaine de la porte de Pourrières, "Moda Mia Fashion ". Ce magasin de pret à porter, dirigé par Florence BONNIFET , propose des vêtements de toutes tailles, à prix très abordables , en provenance en grande partie d'Italie, mais aussi des accessoires, bijoux, chaussures. Il est ouvert notamment entre midi et deux mais aussi le dimanche en décembre. Tel 04 42 63 23 39
Horaires : de 10 h à 19 h du mardi au vendredi et de 10 h à 20 h le samedi en non stop






● Beaucoup ne le savent peut etre pas , mais la boulangerie sous la porte de Pourrières , en centre ancien, qui avait pris feu en juin 2011 a rouvert ses portes ces derniers mois

● Déménagement enfin, le coiffeur MAY'COIFF installé depuis dix ans, route de St Maximin change d'adresse. Depuis le 5 octobre 2018, il vous reçoit dans ses nouveaux locaux, situés 3 lot les Seignieres 2 à Trets (en direction du stade de la gardi sur la droite et encore à droite dans le lotissement). Tel : 04 86 31 51 94 .

/ 2 Commentaires






Ouverte ce printemps à TRETS route de Pourrières, la Pépinière VEGETALIS fait les choses en grand pour son premier NOËL avec un Week end spécial d'animations les samedi 8 et dimanche 9 décembre, en plus de la vente des traditionnels sapins qui a démarré en cette fin novembre. Elle propose le NOËL DES ANIMAUX avec animations, ballades en poney, viennoiseries et cafés offerts le matin, présence d'un photographe avec le père Noël pour les enfants, initiation a la poterie pour les enfants, spectacles équestres, ferme pédagogique, spectacles, etc.… Voici le programme












Le feuilleton économique médiatique du mois d'aout rebondi en ce mois de novembre. Attendu avec impatience par la population, le seul gros magasin de l'agrandissement de la zone de la Burlière, le nouveau CARREFOUR de Trets en version agrandie par plus de deux connait un coup d'arrêt , pour le moment. Un agrandissement qui découle sur de nouveaux magasins dans le carrefour actuel et un autre magasin sur le parking du nouveau. Jeudi 8 novembre La Commission nationale d'aménagement commercial (CNAC) (l'instance de recours des décisions et avis des commissions départementales d'aménagement commercial (CDAC)) a donné un avis DEFAVORABLE à ce projet. La CNAC avait été saisie par un recours de l'association En toute franchise et quelques commerçants tretsois (très peu nombreux) opposés au projet.

Pourquoi ? On ne le sait pas encore, le promoteur du projet se dit très surpris par cet avis lui qui confiait cet été à Trets au cœur de la Provence, s'attendre à de nombreux recours qui entraineraient un à deux ans de retard. Le maire explique lui que le permis ne peut du coup pour le moment être accordé (Le promoteur précise que le permis n'avait pas encore été délivré officiellement pour des raisons légales en attendant les recours). Cet avis met il un point mort au projet ? On ne le sait pas encore mais vraisemblablement non, il va le retarder encore plus, pour cela il faut déjà attendre un mois pour avoir les motivations de la CNAC et que le promoteur corrige son projet s'il le souhaite... A SUIVRE
Le site vous tiendra au courant, des suites du dossier.

=> Présentation détaillée de CARREFOUR

=> Dossier de la matinale de FRANCE BLEU PROVENCE
=> Reportage FRANCE3
=> Article LA PROVENCE Aout 2018

Voici l'article de LA PROVENCE paru ce mardi 13 novembre 2018










Le prix de l'essence fait ultra polémique en cet automne 2018 en raison de son cout qui ne cesse d'augmenter jour après jour en France. Le quotidien LA PROVENCE a mené une enquête publiée dans son édition du vendredi 9 novembre 2018 sur les stations les moins chères du Pays d'Aix. Et sur les deux stations services de la commune, celle de Carrefour Market est une des moins chère pour le diesel, se classant en 13e place à 1.469€, à quelques petits centimes du leader. Esso à la Barque Fuveau est 8e.
Cependant en essence SP95 celle de Trets n'est pas classée, celle de la Barque est 13e.

Face à cette flambée des prix les français s'organisent sur les réseaux sociaux, pour protester avec le mouvement des GILETS JAUNES et une grande manifestation prévue samedi prochain 17 novembre 2018. Parmi eux des tretsois qui s'organisent depuis 15 jours sur internet, mais de manière assez désorganisée , à une semaine du mouvement c'est en effet le flou le plus total sur ce qu'il va y avoir. Si des manifestations sont annoncées pour les péages de l'A8 de la Barque et à celui de Pourrières, certains veulent aussi organiser des blocus à Trets même, sont évoqués ainsi les stations services, ronds points, supermarchés, mais sans rien de bien déterminer actuellement…








Halloween31oct2018 115

Triste HALLOWEEN à Trets et dans de nombreux départements français ce mercredi 31 octobre 2018, puisque pour la première fois depuis plusieurs années, le temps était catastrophique. Il a ainsi plu quasiment non stop toute la journée, ayant ainsi une grosse incidence sur la programmation et le nombre de participants alors que cette fête connait un grand succès croissant d'années en années sur la commune.

Et à Trets la fête a été véritablement sauvée par l'association des commerçants LES VITRINES DE TRETS. Pour la seconde année consécutive elle avait pris les choses en main en organisant plusieurs animations afin de faire vivre le village et ses commerces. Outre une grosse distribution de bonbons auprès des commerçants pour que les gens aillent chez eux les récupérer, la nouvelle équipe de bénévoles de l'association a organisé au foyer de l'olympe le 2e concours de déguisements & citrouilles. Autant dire qu'ils avaient bien fait de réserver cette salle (pour des raisons pratiques au départ) car ça a permis à la manifestation d'avoir lieu et de fêter halloween car si le concours avait eu lieu sur le cours comme l'an passé, il aurait du être annulé, vu les trombes d'eau qui tombaient au même moment.

Ce dernier a encore obtenu un très beau succès avec plus d'une centaine de personnes réunies, dont plus d'une cinquantaine d'enfants déguisés, dont 47 se sont inscrits au concours de déguisements. Tous ont été accueillis par un beau gouter. Malgré la grosse difficulté de gérer autant de jeunes enfants et le peu de bénévoles qu'a l'association, les organisateurs ont très bien géré la manifestation. Les 47 enfants magnifiquement maquillés, déguisés, effrayants, ont ainsi défilé un par un devant le trio du jury et ce dernier a du délibérer avec grande difficulté vu la beauté des monstres, décernant au final 4 vainqueurs, ces derniers ont alors remporté des cadeaux et de gros sachets de bonbons offerts par l'association.
3e : Manel Fall
3e exaco : Laelynn Demichelis
2e : Nina
1er : Cedric Cermolasse (Le masque de monstre)
3e
3e
2e
VAINQUEUR


LES GAGNANTS DU CONCOURS DE DEGUISEMENTS


L'autre concours, pour la seconde année consécutive, celui de citrouilles a compté 5 participants , des enfants qui les ont préparé avec leurs parents donnant de très belles citrouilles d'Halloween. Là aussi les vainqueurs ont reçu des cadeaux.
4e : Laelynn Demichelis
3e : Anastatya
2e : Nathanael
1er : Clelie et Maé frere et soeur (la double citrouille)

LES GAGNANTS DU CONCOURS DE CITROUILLES


Cette belle manifestation s'est terminée peu avant 18h30, les plus courageux partant à la chasse aux bonbons en centre ville, malgré la pluie forte. Dommage qu'il y ait eu ce temps car la fête aurait été encore plus belle et les participants plus nombreux.

=> Halloween 2018 résiste un peu aux fortes pluies, sauvée les commerçants tretsois

TOUTES LES PHOTOS DES PARTICIPANTS DU CONCOURS A VOIR DANS CE DIAPORAMA PHOTOS : 72











=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...