Sur Facebook

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Exposition Mosaiques
7 au 28 avril 2017
Fête de la Saint Jean
Les 23 et 24 Juin 2017
Soirée festive par l'UST
29 Avril 2017
Grande fête nature chasse peche loisirs
Samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Journée shopping salon VDI
samedi 30 AVRIL 2017
Théatre LA SERIE PAGNOL
Samedi 6 mai 2017
3e SOUTH VINTAGE FESTIVAL
12/13/14 Mai 2017
Bourse aux enfants
Dimanche 14 Mai 2017
Fête de la Musique
Mercredi 21 juin 2017
Grand Gala du PHENIX Muyathai 2017
Samedi 1er juillet 2017
Puces Brocantes Vide grenier
Dimanche 9 Juillet 2017
Fête de la SAINT ELOI
Du 11 au 15 Juillet 2017
›› Suite de l'agenda tretsois

Rechercher sur le site











  • Le Journal tretsois
  • Faits


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015





Le nouveau pont rail de Trets commence à se faire une petite célébrité désormais grace à sa fonction aimant à camion. Ce dimanche 9 avril 2017 il a eu droit pour augmenter sa notoriété à un article humoristique dans les colonnes de LA PROVENCE à l'occasion du festival BD d'Aix en Provence, où les artistes ont illustré les articles du journal, dont celui ci. Un article qui a d'ailleurs été en une du site du journal.






Les gendarmes de la brigade de Saint-Maximin sont intervenus, vendredi matin 31 mars 2017, pour sécuriser une zone aux abords du Canal de Provence, à Pourrières.

C'est là qu'un promeneur aurait trouvé du matériel de guerre, huit grenades et une mine. Apparemment, ces engins explosifs n'étaient pas actifs, selon les premières constatations des démineurs de la Sécurité civile.

Une enquête devrait permettre de comprendre ce qu'ils faisaient là et, surtout, qui les a déposés.


Sources : VAR MATIN











Entre le pont rail et les fourgons c'est une grande histoire d'amour depuis maintenant 2ans. En effet pour la 6e fois au moins, si ce n'est plus, depuis sa mise en service au printemps 2015, un conducteur qui descendait comme toujours l'avenue Léo Lagrange, ce vendredi 31 mars 2017 en matinée, n'a pas fait attention à la hauteur de son véhicule et ce qui devait arriver arriva, ça a fait boom.

Son fourgon s'est alors encastré sous le pont détruisant lui aussi tout le toit de son engin ce qui va couter fort cher à son propriétaire en réparation. Le pont lui est toujours en pleine santé. Sauf erreur, la dernière fois qu'il y a eu un tel accident, remonte à octobre dernier. Qui sera sa prochaine victime ?


Photo envoyée par un internaute







On connaissait les dépots d'encombrants au pied des containers à ordures voilà un autre type de pollution qui tant à se développer sur la commune...

C'est en effet un bien triste spectacle qu'ont découvert des habitants le 17 mars, au bout du chemin de Bendel à Trets, juste en dessous du canal de Provence. Ce jour là en fin de journée en rentrant chez eux ils ont en effet découvert que quelqu'un n'avait rien trouvé de mieux que de transformer les abords de leur chemin privé en décharge avec des objets en plus très surprenants....

Sur cet amat de déchets on y trouve ainsi de nombreux jouets pour enfants, gravats de bétons, oreiller, canis, barre métallique, sacs, plastiques etc. Un vrai scandale sur ce chemin naturel sous les pins, très éloigné de la route de plus. La Police municipale contactée est venue faire un constat le week end dernier. Quelques centaines de mètres plus loin, en bordure de vignobles on découvre là encore sur un terrain privé, plusieurs dépots sauvages avec du carrelage, gravats divers etc. Il en est de même route de Rousset régulièrement sur le terrain situé en bord de l'Arc , qui est souvent victime de camions qui viennent déverser leur contenu de gravats de chantier.

Des actes d'incivilité, révoltants et purement scandaleux qui dégradent les propriétés mais aussi la nature et qui pour rappel sont punis par la loi par des amendes de 2e ou 5e classe. Il faut aussi rappeler qu'il existe une déchetterie gratuite sur la route de Rousset ouverte Du lundi au samedi : de 9h à 12h et de 14h à 18h, mais aussi le dimanche et les jours fériés : de 9h à 12h.

Chemin de Bendel

Route de Rousset
En bordure d'un vignoble au pied du mont Olympe







C'est une information surprenante mais pourtant bien véridique. Depuis 10 jours Trets compte de nouveaux habitants d'un style bien particulier qui ont élus domicile : des tigres !!! 9 fauves de différentes races "appartenant à des cirques se sont installés SANS AUTORISATION sur le terrain d’un particulier de la commune" a annoncé la mairie ce 10 février 2017.

Présents depuis le 2 février dernier ces derniers sont enfermés dans deux semis remorques aménagés en cages avec entre les deux des cages en fer qui ont été montées, les mêmes que l'on voit dans les cirques, avec en leur sommet un filet. La propriété où ils sont installés, est entourée d'une petite cloture, et située en plein dans la plaine tretsoise à un peu plus d'un kilomètre du centre ville.

Face à cette installation surprenante avec des animaux si dangereux, la Municipalité a reçu de nombreuses plaintes de gens inquiets ces derniers jours et le maire a exprimé sa colère sur le site de la mairie et pris des mesures pour les faire partir : "La municipalité FERMEMENT OPPOSÉE, a pris un arrêté interdisant l’accueil et l’installation d’animaux sauvages sur tout le territoire communal. L’installation n’est pas sécurisée et les fauves pourraient s’en échapper. Afin d’assurer la sécurité des citoyens, la Municipalité a sollicité la Préfecture et attend l’intervention des services de l’État pour faire cesser cette situation."
Un dossier inédit sur la commune, qui s'annonce complexe vu la situation.







Ce Mardi 14 Février 2017 l'affaire a fait la Une, chose rare de toutes les éditions du journal LA PROVENCE qui y a consacré pas moins d'une page entière avec deux articles très interressants interrogeant le propriétaire du terrain, la responsable de l’association "Roaar" dont le but est de protéger les animaux sauvages, le maire et le sous préfet. Il en ressort en fait qu'il n'y a non pas 9 mais 11 fauves (tigres et lions) : 5 à demeure en retraite (après une carrière dans des cirques) et 6 de passage jusqu'à fin mars en "hivernage", le propriétaire et la responsable souhaitent y construire des installations en dur. Le sous préfet lui a visiblement laissé la demande d'évacuation du maire lettre morte, expliquant que tout était aux normes et avait été contrôlé ! Bref comme prévu ce dossier s'annonce très complexe pour la mairie !
On notera au passage que cette affaire a donné de l'inspiration à la presse dans les jeux de mots "le maire sort les griffes" pour La Provence ou "Le maire de Trets en a rugi de colère" pour 20 Minutes...

A suivre donc...






Ce mercredi 1er février 2017 peu après 14h30 une grosse fumée bien noire se dégageait du cœur de la vallée, en plein dans la campagne, visible d'un peu partout. Une fumée qui était présente pendant près d'une heure jusqu'à ce que les sapeurs pompiers ne l'éteignent totalement. C'était en fait un tracteur agricole qui a pris feu dans un champ, d'où la couleur bien noire.


Photo envoyée par un lecteur






Le site de rencontres Meetic ne sert pas uniquement aux rencontres amoureuses…

Pour cet habitant de Saint- Saturnin-lès-Avignon (Vaucluse) âgé de 56 ans, il servait surtout à trouver des victimes. La dernière qui pensait trouver l’amour s’est fait dérober 6 000€ de bijoux. L’auteur des faits a pu être identifié et a été interpellé au domicile de sa compagne, également rencontrée sur le site de rencontres. Les investigations ont conduit les policiers à Trets (Bouches-du-Rhône) où réside la famille du mis en cause.

Dans la trappe d’un véhicule, un collier et une montre ont été saisis. Le mis en cause a reconnu avoir revendu les bijoux dans une bijouterie spécialisée à Marseille, à six reprises depuis juillet. L’individu fait l’objet d’une convocation devant le tribunal correctionnel au mois d’avril.

Article de LaProvence.com Samedi 28/01/2017






Triste nouvelle, un artisan tretsois est mort la semaine dernière a t'on appris dans la presse régionale, dans le journal LE BERRY REPUBLICAIN. Agé de 54 ans, originaire de Lury-sur-Arnon (département du Cher ), il est décédé jeudi 19 janvier 2017 à Saint-Cyr-sur-Mer (Var).

Jérôme Potier, artisan tretsois, spécialisé dans les travaux de maçonnerie générale et gros oeuvre de bâtiment, depuis 20ans, vivait dans le sud de la France depuis de nombreuses années. Il a perdu la vie en chutant d’un toit. Ses obsèques ont eu lieu mercredi 25 à Trets (Bouches-du-Rhône), où il habitait.

Il avait grandi à Lury, au sud de Vierzon. Sa mère y vit encore. « Il revenait de temps en temps, précise Jean-Claude Fagot, maire de Lury. Sa mort m’a fait un choc. C’était quelqu’un de très gentil. »

Sources : LE BERRY REPUBLICAIN

/ 2 Commentaires






Depuis cette nuit, vendredi 13 janvier 2017, une petite tempête de vent touche le département avec des rafles assez forte et en prime un froid polaire qui va lui durer une bonne semaine. Les chutes de neige sont elles très incertaines pour la semaine prochaine.

Mais en attendant ce vendredi matin le vent a entrainé une grosse conséquence sur la D6, route de St Maximin puisque la route a du etre coupée une grande partie de la matinée depuis 7h30, par les sapeurs pompiers, dans les deux sens.

Un poteau EDF menaçait en effet de tomber sur la chaussée au niveau du domaine Ferry Lacombe. L'alimentation électrique a alors été coupée dans le secteur en attendant l'intervention de ERDF et tous les véhicules déviés, notamment à partir du rond point des colombes à l'entrée de Trets. Les équipes sont intervenues et l'axe routier très fréquenté a pu être réouvert en début d'après midi.


Photo : LAPROVENCE.COM













Ce mercredi 21 décembre 2016 au matin vers 7h et à environ 500m du rond-point de la future caserne des pompiers de Trets sur le CD6 menant à Gardanne, trois véhicules dont un fourgon, se sont percutés, occasionnant d'importants dégâts matériels.

Un des trois véhicules aurait vraisemblablement effectué un dépassement dangereux, heurtant un véhicule qui arrivait en face, ainsi que celui qu'il doublait, en tentant de se rabattre.

Les pompiers dépêchés sur place ont pu constater l'étendue des dégâts : tôles arrachées, débris éparpillés, véhicule hors d'usage, mais fort heureusement pas de blessés. Une heure où la circulation était relativement faible en cette période de vacances scolaires.

LA PROVENCE , I. LOLL
Photo d'archives







Scène peu banale saisie ce Jeudi 24 Novembre 2016 en fin d'après midi à Trets. Un car de tourisme a eu la mauvaise idée de s'aventurer dans un petit chemin en terre situé en perpendiculaire de la route de Puyloubier (D12), peu après la clinique vétérinaire. Mais malheureusement pour lui avec la pluie qui n'a cessé de tomber depuis le début de la nuit et toute la journée de ce jeudi, ce chemin était fort boueux et avec le poids très important d'un tel véhicule, ce qui devait arriver, arriva. Le car s'est alors fortement embourbé et est resté coincé !

Il a fallu l'intervention de deux grosses dépanneuses spécialisées pour le sortir de là en marche arrière, sans casse heureusement, vers 18h30. Une opération de secours qui a du coup occasionné quelques petites perturbations sur la départementale en fin d'aprem. Mais sitôt ce car sorti, c'est une petite camionnette qui est elle tombée dans le fossé du CD6 à hauteur de la station service de Casino, surement du à un freinage brutal sur la chaussée glissante. Une bien mauvaise journée pour ces automobilistes donc.













L'information est tombée en milieu de journée ce mardi 15 novembre 2016 et vient d'être confirmée par le site d'informations de LA PROVENCE.

Ce matin, un passant a fait une macabre découverte à l'aube lorsqu'il a constaté la présence d'un corps dans l'habitacle d'une voiture calcinée, stationnée sur le chemin de Coussin à Trets, en bordure d'autoroute A8, juste en bas de la grande descente. Cet incendie a en fait été éteint au milieu de la nuit dernière, vers 1 heure du matin, mais sans doute à cause du produit moussant qu'ils utilisent, les sapeurs-pompiers n'ont pas constaté la présence de ce cadavre, positionné sur le siège conducteur.

L'autopsie prévue demain devra déterminer si la personne a été tuée avant l'incendie mais aussi confirmer ou non s'il s'agit du propriétaire du véhicule en question. Si tel était le cas, il s'agirait d'un homme âgé de 56 ans, habitant les environs et très peu connu des services de police et de gendarmerie.

Le Parquet d'Aix a saisi les gendarmes de la Section de recherches de Marseille afin de déterminer ce qui s'est tramé la nuit dernière, au cours de laquelle des témoins assurent avoir entendu des détonations, qui pourraient aussi être dues à l'exercice militaire que beaucoup ont entendu dans la vallée hier soir. Toute la journée des hommes de la gendarmerie et identification criminelle étaient sur les lieux
Un épais flou entoure cette affaire.

Il faut remonter à 2014 pour une affaire criminelle dans Trets, ce mois là, un homme avait été retrouvé mort place Pailleret puis, pile une semaine plus tard, le 14 novembre soit quasiment pile deux ans jours pour jours, une fusillade avait eu lieu boulevard de l'Europe.

Sources LA PROVENCE

Depuis 19h ce mardi, Trets commence à faire la une des sites d'actualité qui reprennent tour à tour l'info : bfmtv.com, franceinfo.fr, francebleu, corsematin

Les suites de l'enquête
5 jours après les faits, le quotidien LA PROVENCE est revenu sur les suites de l'enquête dans son édition du dimanche 20 novembre. Et contrairement à ce que beaucoup pensaient il semble que ça ne soit pas un nouveau réglement de compte qui se soit produit sur ce lieu si à l'écart de la route principale voir du chemin.
Les enquêteurs de la Section de recherches de la gendarmerie de Marseille attendaient beaucoup de l’autopsie du corps de cet homme de 56 ans, habitant du secteur, retrouvé mardi matin à l’aube dans son véhicule calciné, stationné sur le chemin de Coussin à Trets, en bordure d’autoroute A8.
Cet examen a rapidement écarté l’hypothèse d’un homicide suivi de ce que l’on qualifie dans le jargon policier "un barbecue". Bien que des témoins affirmaient avoir entendu des détonations qui pourraient aussi être dues à un exercice militaire organisé à quelques kilomètres, les hypothèses d’un suicide ou d’un accident sont désormais privilégiées par les enquêteurs. A suivre...









=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...