Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Municipales2014


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015





En cette période estivale revenons sur deux sondages effectués ce printemps sur le site où vous avez à chaque fois été des centaines à répondre et dont le site ne vous avait toujours pas révélé les résultats.

Le premier avait eu lieu au début de l'année et portait sur un sujet à débat : le marché de Noël qui avait été vous vous en souvenez surement au chateau en décembre 2013, entrainant une petite baisse de fréquentation et la disparition de la magie de Noël contrairement à l'avenue Mirabeau et la place de la mairie les années passées. Et au vu de vos réponses vous êtes très largement de cet avis. En effet 73.52% des internautes tretsois qui ont répondu au sondage souhaitent un retour devant la mairie. 23.32% de nouveau au chateau et 3.16% salle des colombes comme il y a près de dix ans ! Où aura lieu le prochain marché ? Réponse bientot mais un retour devant la mairie serait bien plus féérique et vivant pour le village.

La seconde question que le site vous a posé était dans un tout autre registre : Comment qualifieriez vous la campagne des Municipales cette année ? 21.99% l'ont ainsi trouvé Interressanten 21.99% également : agressive, bizarrement alors que cette campagne fut assez calme, 18.67% ont trouvé la campagne Sans intêret, 10.79% l'ont qualifié de respectueuse, 10.79% là aussi : molassone, 9.96% ennuyeuse, 3.32% passionnante et enfin 2.49% l'ont trouvé constructive !


Si vous avez des idées de sondage à réaliser en ce moment n'hésitez pas.... / 5 Commentaires






La campagne pour les Municipales 2014 se poursuit et s’accélère. Si pour le moment nous n’avions que des candidats que l’on connaissait déjà depuis fort longtemps, puisqu’ils sont élus depuis des dizaines d’années pour certains (Jacques Mauret, Jean Claude Feraud & Roger Tassy), du sang neuf se profile à l’horizon avec de nouvelles têtes dans la vie politique tretsoise…
Et c’est d’ailleurs, pour rappel ce que vous aviez demandé lors du sondage effectué sur le site ce printemps en vous posant la question « Qui souhaiteriez vous voir à la tête de la mairie dès mars prochain et donc comme candidat ? Vous aviez alors été très nombreux à répondre (plus de 500) et le résultat était sans appel… 44.1% des votants avaient ainsi répondu vouloir une personne qui n’a encore jamais été élue à Trets.

Une envie de renouveau que désire porter Pascal Chauvin, le plus jeune candidat aux Municipales de Trets depuis très longtemps et qui a choisi Trets au cœur de la Provence pour vous annoncer sa candidature pour 2014, ce 12 novembre 2013.

Pour l’occasion le site l’a interviewé pour lui poser les principales questions que l’on peut se poser à son sujet à ce stade de la campagne. Une première longue interview qui devrait être suivie de beaucoup d’autres sur le site dans les semaines et mois à venir ; avec probablement prochainement la possibilité que vous-même puissiez poser vos propres questions aux candidats via ce site afin de réaliser des interviews comparatives sur tous les sujets qui vous préoccupent et concernent Trets : urbanisme, festivités, éducation etc.


Une campagne qui a donc démarré pour lui avec le slogan « ENSEMBLE,ECRIVONS L’AVENIR DE TRETS ». Il organisera prochainement une sorte de meeting lui aussi pour vous présenter sa candidature et ses projets. Un site internet est aussi à venir.

Tout d’abord Pascal Chauvin qui êtes vous ?
J’ai 41 ans, je suis né à Trets, j’ai fait mes premiers pas sur la place de la gare, quartier où ma famille était implantée depuis plusieurs générations et impliquée dans la vie associative comme l’U.S.T., la Confrérie de St-Eloi, ou encore le Comité d’Administration de la Cave coopérative…
Je suis marié, père de 3 enfants et j’exerce la profession de responsable de travaux et de maintenance d’infrastructure sur un site industriel (zone de Rousset).


Pourquoi vous présentez vous aux Municipales de Trets ? Qu’est ce qui vous a motivé ?
Depuis mon enfance, je n’ai cessé d’aimer Trets, vivre Trets.
J’éprouve toujours plaisir à discuter, échanger des idées sur notre village avec les anciens comme avec les plus jeunes.
Ces dernières années, j’ai pu ressentir le profond mécontentement et la lassitude des Tretsois face à la gestion communale actuelle et face aux conflits incessants de « clans » qui affaiblissent le débat public et avec lui l’intérêt général depuis des décennies.
Préoccupé par l’avenir de notre village, je m’engage aujourd’hui, pour offrir au Tretsois un renouveau, une alternative, une façon d’agir plus volontaire, avec une équipe dynamique.


Vous n’avez encore jamais exercé une fonction d’élu (conseiller municipal, adjoint etc.) n’est ce pas un handicap à votre candidature ?
C’est certainement le reproche que feront les adversaires que je rencontrai. Il ne me semble pas indispensable d’avoir été conseiller municipal pour avoir des idées innovantes.

Car de quelle expérience parle-t-on ? Celle de siéger au conseil municipal et uniquement lever la main pour valider des décisions prises en comité restreint, ne pas être entendu et ne jamais réellement s’engager.
Celle de répondre comme certains élus sollicités : « on ne peut rien pour vous, adressez-vous à la C.P.A. ou aux services de l’Etat, ce n’est pas nous »
NON ! Cette expérience, je ne l’ai pas.

Je suis attentif aux besoins de notre ville depuis toujours, et mon expérience professionnelle acquise dans un secteur industriel exigeant m’a appris à apporter à chaque demande, à chaque problème, une réponse.
C’est çà ma force ! La politique pour moi n’est pas réservée à une caste ou des catégories professionnelles.


Quelle est votre position sur l’échiquier politique ?
J’appartiens à la droite républicaine, je ne m’en cache pas. Mais le mandat de maire exige de dépasser les clivages politiques.
Les problèmes actuels de Trets ne sont ni de droite ni de gauche. Tretsois avant tout, je traiterai avec détermination, de façon juste et impartiale tous les sujets, avec une équipe de toute sensibilité dont le seul but est d’œuvrer pour l’intérêt général.


Quelle est votre analyse sur la situation actuelle de notre commune ?
Depuis 20 ans, Trets a pris un retard considérable dans tous les secteurs. Les tretsois en sont conscients et le déplorent régulièrement.
Ils sont lassés de ces querelles partisanes qui en ce début de campagne électorale reprennent de plus belle, et dont notre commune est l’otage depuis près de 20 ans. Les municipalités successives, par manque d’ambition, de volontarisme et de courage ont engagé le village dans une spirale négative.
Une reprise en main globale avec de grandes lignes directrices, fortes, claires, est indispensable pour redynamiser notre village et résoudre les problèmes quotidiens de nos concitoyens.


Quel bilan tirez vous de la municipalité de Jean Claude Feraud ?
Si je déplore la gestion opaque de la ville, la seule chose qui m’intéresse, c’est de parler de Trets et non de mes adversaires.


Quel maire souhaitez vous être ?
Je suis, et je resterai avant tout un enfant de Trets. Accessible, humble et à l’écoute de tout le monde.
Mon engagement quotidien sera basé sur 2 piliers :
- des valeurs sur lesquelles je ne transigerai jamais, la solidarité, l’honnête et le travail
- mais aussi l’échange et l’ouverture à tous.
Pour moi, être Maire de TRETS, c’est se regarder tous les matins et se demander : « Ai-je tout fait pour TRETS ? Ai-je oublié quelqu’un au bord du chemin ?» Je veux être un maire qui défende enfin, à chaque instant, les intérêts du village à la CPA comme demain à la Métropole.


Un des grands thèmes pour le moment de ces municipales tretsoises semble être les impots, qui préoccupent beaucoup les habitants et les français dans le contexte actuel national. Quelle est votre position sur le sujet ?
Il est clair que les tretsois sont tout particulièrement préoccupés par les hausses d’impôts mise en place par le gouvernement. il nous est régulièrement demandé de faire des efforts..

Pour Trets, tout en restant lucide et conscient du contexte général, je travaillerai à mettre en place la BAISSE DES IMPÔTS. Ce qui est possible ailleurs, doit être réalisé chez nous.
Cette baisse d’impôts suivra un processus très clair :
-Une gestion communale plus rigoureuse
-Une baisse des dépenses publiques
-Un audit sur les marchés publics
-Une maitrise d’ouvrage privée
-Maitrise des subventions aux associations par une aide matérielle et financière lorsque cela est nécessaire
-Au cours des prochaines années, je veillerai à faire toute la clarté sur les finances, notamment en associant l’ensemble des élus majorité comme opposition au sein d’une commission des finances qui se voudra des plus transparentes.


Enfin quelles sont vos ambitions pour TRETS ?
Le sens de mon engagement est de rendre à Trets la place et le rayonnement qu’il mérite dans le canton et le pays d’Aix.
C’est de relever les défis du quotidien, la qualité de vie, le pouvoir d’achat des familles, redynamiser le centre-ville, la sécurité, la solidarité auprès des personnes âgées.
C’est relever les défis de l’avenir, le soutien à notre jeunesse, l’emploi en démontrant le potentiel de notre commune pour accueillir un pôle d’activité, c’est le tourisme en augmentant les structures d’accueil avec des hôtels, chambres d’hôtes, camping tout en valorisant notre patrimoine.
Mon ambition est de construire un village résolument tourné vers l’avenir en s’appuyant sur son histoire. / 17 Commentaires






Samedi dernier 9 novembre Roger TASSY, maire de 1997 à 2008 a annoncé sa candidature aux municipales de 2014 lors d'un discours devant son local de campagne. Un discours qui est accompagné comme pour tous candidats d'un tract de déclaration que voici en avant première et que vous devriez recevoir dans votre boite aux lettres dans les prochains jours.

Un tract à la forme interressante qui a été réalisé sous forme d'interview, qui répond à de nombreuses questions que de nombreux habitants se posaient à son sujet comme sa démission du conseil municipal, son age ou son désir d'être à nouveau maire.
Une formule de l'interview qui n'est pas sans rappelé le tract de son ancien patron à la mairie : Loic Fauchon, qui souvenez vous avez utilisé la même formule en 1989 pour se présenter aux municipales.(revoir ici)


/ 6 Commentaires






La campagne des Municipales 2014 est désormais bien lancée à Trets, mais il y aura un absent cette année dans les candidatures. En effet le Parti communiste tretsois / Front de gauche ne présentera pas, et ce pour la première fois de liste aux élections. Si on se doutait de cela en voyant François Coquillat le responsable de la section du parti sur la commune, aux cotés de Roger Tassy ce 9 novembre pour sa déclaration de campagne, l'information a été confirmée à Trets au coeur de la Provence.

Pour rappel, en 2008, la liste de François Coquillat avait récolté 630 Voix, soit 11.82%, soit beaucoup moins qu'en 2002 avec 1088 Voix et 24.48%. L'an passé aux présidentielles JC Mélanchon avait lui séduit 857 électeurs sur Trets. Est ce cet essouflement du parti qui a conduit à cette absence d'une liste PC sur notre commune ? Non répond Sylvia Di LENA représentante du parti dans l'opposition tretsoise et bras droit de François Coquillat "Nous étions en capacité de monter une liste pour ces Municipales, mais nous n'y avons pas pensé et avons préféré privilégier l'interet communal. Déjà en 2008 la question s'était posée. La physionomie des choses a évolué au fil des ans et désormais il faut s'unir avec les gens" explique t'elle, c'est pourquoi son équipe fait alliance cette année dès le premier tour avec celle de Roger Tassy .

Elle précise également que l'idée d'union s'est faites naturellement, " c'est une simple continuité des choses, puisque nous avons dirigé la commune pendant 6ans jusqu'en 2008 avec Roger Tassy et siégé avec son équipe au conseil municipal dans l'opposition depuis 6ans. A l'échelon d'une commune il ne s'agit pas de politique, le but est de faire pour Trets, après oui on peut avoir des divergences de points de vues entre nos deux équipes mais cela ne concerne que la politique nationale, pas locale. Trets passe avant tout et après il y a le reste dont la politique nationale."
Rajoutant que leurs idées pour Trets avec l'équipe de Roger Tassy sont identiques "on travaille ensemble, on confronte nos idées" et de terminer en précisant que la concertation avec les habitants était importante pour cette équipe d'union.

/ 10 Commentaires






10 jours après le lancement de la campagne du maire sortant Jean Claude Feraud, c'est Roger Tassy qui est parti au combat ce samedi 9 novembre 2013. Une déclaration qui a semble t'il été un peu avancée sur le planning prévu pour ne pas trop laisser le champ libre à leur adversaire principal, à en juger par la communication tardive de cette réunion publique. "Ouverte à tous les tretsois" ce rassemblement a été annoncé ici samedi dernier, après l'information parue dans la presse mais n'a été communiquée sur le terrain dans Trets qu'à partir de mardi 5 novembre, via des tracts distribués sur le marché, quelques affiches collées en ville, une annonce sur leur site et dans la Provence ce vendredi (ce que n'avait pas eu son adversaire JC FERAUD). Une précipitation qui a du coup eu une incidence sur l'affluence qui fut moyenne avec 130 personnes à 11h du matin, devant son local de campagne très bien choisi puisqu'il est pile en face de la mairie au 8 avenue Mirabeau. A titre de comparaison ils étaient 170 à venir l'écouter, pour l'inauguration de ce même lieu lors des cantonales en février 2011.


Roger Tassy 73ans, entame ainsi sa 6ème campagne municipale déjà, et plus de 30ans de présence dans la vie politique communale pour ce retraité cadre des Houillères. Présent en 1982 sur la liste de Loic Fauchon (où ils avaient perdu), il a commencé à agir dans la vie communale en 1989 où il est devenu 1er adjoint de Loic Fauchon, réélu au meme poste en 1995 il prendra sa succession brutalement en tant que maire en septembre 1997 lorsque Loic Fauchon démissionne pour raison professionnelle. En 2002 il est réélu maire de Trets de justesse lors d'une élection qui s'est jouée à 43 petites voix puis a accusé une défaite importante en 2008 face à JC Feraud, avec 464 voix d'écart et 45.7% des suffrages. Une défaite sur laquelle il n'est jamais revenue publiquement mais que l'on peut attribuer à une usure logique du pouvoir après 18ans avec la même équipe, un PLU qui faisait débat et une campagne du 2e tour de sa part qui avait choqué beaucoup de monde... Il est également conseiller général du canton depuis 2004 et dont il a été largement réélu en 2011 dont un écrasant 60.9% sur Trets, de quoi le conforter sans doute dans son envie de revenir sur la scène politique municipale.

En 2014 il repart donc au front pour reconquérir son poste de maire, alors quil se disait que ce pourrait être son ex 1ère adjointe Nathalie Gastaud, élue Premier des socialistes pour Trets par son parti . Celle ci s'en était expliquée samedi dernier dans la Provence , preferant être sa directrice de campagne. Une campagne où il devra affronter si on analyse bien, en principal adversaire non pas le maire sortant mais plutot le gouvernement et son impopularité record actuellement qui pourrait lui faire perdre des voix si les électeurs se décident à faire un vote sanction envers son camp, même si les municipales sont surtout une histoire d'homme et de programme.
Un gouvernement qui ne sera pas cité une seule fois dans son discours , même s'il tiendra à rappeler comme l'avait fait Nathalie Gastaud dans son interview à la presse qu'il n'est plus encarté, mais ne renie en rien ses appartenances à la gauche. Cette fois il privilégie le rassemblement explique t'il, mais si des surprises avaient été annoncées elles ne sont pas encore apparues , préférant sans doute garder la surprise, si ce n'est une alliance avec l'équipe communiste dès le premier tour qu'ils ont laissé entendre.


A ses cotés lors de son allocution de 20minutes, réalisé micro main, sans pupitre mais avec le discours à la main, Nathalie Gastaud, François Coquillat responsable du PC pour Trets et ancien candidat aux municipales en 2008, le maire de Rousset Jean Louis Canal et dans l'assistance plusieurs de ses anciens élus, des habitants, membres d'associations etc... Un discours très offensif sur le maire sortant, où les autres candidats par contre ne seront pas évoqués, il ne donnera pas de piste sur son programme encore contrairement au maire sortant jeudi dernier. Un point oublié par contre (volontairement ?) la métropole, dont il ne parlera pas ce qui a sans doute du surprendre Jean Louis Canal lui qui était au gouvernement cette année pour la combattre...



C'est à 11h30 qu'il prendra la parole sur l'avenue devant le local de campagne en officialisant sa candidature "Vous le savez tous maintenant, je serai candidat aux prochaines élections municipales pour être le prochain Maire de Trets. Cette décision, je l’ai murement réfléchie. J’en ai parlé pendant des mois avec mes amis, ma famille et surtout Nathalie Gastaud, ma fidèle équipière. Je vous le dis sans détour : oui, elle avait toutes les qualités et la légitimité pour faire acte de candidature. Mais nous avons elle et moi un sens du devoir que nous plaçons au dessus de tout. " dira t'il avant de parler quelques minutes plus tard de son équipe justement qu'il est en train de constituer comme les autres " Nous voulons redonner à Trets fière allure et aux habitants la fierté d’être tretsois.

Le rassemblement de ce matin, je l’ai voulu à l’extérieur pour bien montrer la démarche dans laquelle je souhaite inscrire ma campagne : l’écoute et le dialogue avec tous les tretsois, sans exclusive. Ma liste ne sera pas la liste d’un parti, quel qu’il soit
." précisera t'il avant d'aborder la politique et sa couleur " Je suis certes un homme de Gauche, vous ne m’entendrez pas dire ici le contraire. Mais je suis avant tout un homme libre de toute attache partisane, car il y a bien longtemps que je ne suis plus inscrit à aucun parti. " sans en dire plus, ni préciser le mot "PS" si ce n'est qu'il en a marre des gueguerres "J’ai entendu les tretsois me dire à quel point ils en avaient assez des partis politiques et de leurs querelles. Une élection municipale doit d’abord rassembler les compétences de tous ceux qui partagent un même idéal pour Trets. Mon seul parti c’est Trets !! Mon équipe sera donc une liste de rassemblement communal, qui réunira des personnes compétentes et motivées sur un projet. " Pas de mot néanmoins sur une alliance avec le Parti communiste (toutes les infos demain dans un article) dont son chef de file était à ses cotés ce qui veut bien dire ce que cela veut dire.


Et d'attaquer d'entrée de jeu sur le bilan du maire sortant qu'il trouve catastrophique évidemment comme tout candidat d'opposition "Nous connaissons Nathalie et moi, l’état de désorganisation totale dans lequel se trouve la mairie et l’investissement considérable qu’il faudra au prochain Maire pour remettre notre ville en état de marche. Notre commune souffre. Et les tretsois m’en apportent le témoignage, chaque semaine plus nombreux dans les permanences que je tiens, ici, depuis 6 ans." prenant ensuite en référence le sondage lancé ici même depuis le 23 octobre qui vous demande la réalisation que vous retiendrez de la municipalité actuelle (voir colonne de droite) "Et les résultats de ce sondage sont édifiants : 40% des tretsois le disent, ils ne sont pas prêts d’oublier les effets du plan de circulation qui a mis la commune « cul par-dessus tête » ! Quant aux couteuses nuits, malgré leur prix astronomique, elles ne réunissent que 15% des suffrages. Maigre, très maigre bilan pour 6 ans de mandat!" expliquant que la municipalité sortante n'avait pas fait grand chose " la rénovation du cours et le jardin des remparts (qui étaient largement engagés avant l’élection de 2008) , le lavoir, " puis de faire le seul compliment de son discours, à la municipalité sortante "le centre médical : une réussite incontestable, c’est vrai et utile à tous le canton" et de reprendre " la cour du château rénovée pour moitié" évoquant sans doute la forge qui n'a pas encore été faites ," l’extension de la médiathèque et bien sur le fameux plan de circulation.

Dans des domaines aussi importants que la rénovation du centre ancien et le développement éco, on a l’impression que le temps s’est arrêté :
en 6 ans, pas une seule réhabilitation de ruine en centre ancien n’a vu le jour. Tous les dossiers de rénovation dont le maire avait hérité sont au point mort.
Côté emplois, Il aura fallu l’approche des élections pour voir soudainement surgir un énorme panneau annonçant le démarrage prochain des travaux d’extension de la zone de la Burlière : mais on en était déjà là il y a 6 ans !! Assez de temps perdu quand notre commune a tant besoin d’emplois !
Les projets stratégiques n’ont pas avancé davantage : pour la gare routière, qui est un pourtant un équipement indispensable pour notre ville, le projet a même reculé puisque le maire a annulé les procédures engagées sur René Cassin pour la maîtrise foncière des terrains, après avoir jeté au panier le plan d’aménagement que nous lui avions laissé.

La création de parkings en centre ville n’a pas davantage progressé, alors que dans le même temps les places existantes sont devenues toutes payantes. On ne parle plus non plus des aménagements de routes pour désenclaver la ville comme l’ancien chemin de Peynier ou pour sécuriser les déplacements inter quartier : faudra-t-il attendre encore 6 ans pour avoir des trottoirs et de l’éclairage entre la Maison de retraite et l’avenue Saint Eloi ?
Notre commune n’est pas bien tenue : il y a ce qui se voit et ce qui ne se voit pas. "
et de se lancer alors dans une longue liste des défauts actuels de la ville :


" L’état des finances publiques, par exemple, avec des charges de fonctionnement en hausse. Le maire se félicite de construire un gymnase. Une bonne chose pour les sportifs, c’est sur. Mais qu’en sera-t-il du coût d’exploitation lorsqu’il faudra chauffer (ou rafraîchir) une structure qui n’aura aucune isolation ? Autre exemple qui ne se voit pas forcément, les capacités d’investissement de notre ville qui ont été gaspillées. Par exemple avec des achats de terrains surpayés route de rousset, (800.000 € quand même de dépensés) qui pèsent sur le budget de la commune sans avoir d’utilité immédiate pour les tretsois. Ce qui ne va pas et qui se voit ? Je pourrais vous en parler une heure, mais je me contenterai seulement de passer en revue ce que vous pouvez tous constater, ce matin, en regardant autour de vous, ici au centre de Trets." citant alors le fleurissement à l'abandon, se plaignant des locaux "des services de l’emploi , solidarité et des personnes âgées qui n'ont que quelques mètres carrés à peine pour les accueillir mais surtout un 1er étage, sans ascenseur et inaccessible aux handicapés !! " enchainant ensuite "Partout des panneaux négligemment posés contre les arbres et des pancartes qui dégradent le paysage. Là bas, les poubelles enterrées, qui sont une nuisance terrible pour les riverains qui ne sont épargnés ni par le bruit, ni par les odeurs. "

Il poursuivra se moquant "Mais ils ont une consolation : ils peuvent admirer la place que le maire s’est fait tracer, juste là derrière vous, pour se garer facilement et s’éviter les horodateurs qu’il a fait mettre partout en ville. " poursuivant sur la voirie des rues voisines "Et si le cours a été rénové, regardez l’état des rues voisines et de leurs trottoirs, comme la rue Féraud ou Léo Lagrange, laissées à l’abandon. Vous voyez, ne serait-ce que dans les 100 m qui nous entourent, tout ce qui cloche ? Et bien le Maire de Trets, lui, depuis 6 ans, il ne voit rien, il n’entend rien !! Le prochain Maire de Trets doit vraiment prendre tous ces problèmes du quotidien à bras le corps. "


Il donnera alors sa ligne directrice : "Je serai ce Maire, un Maire proche de vous, J’en prends ICI, devant vous, l’engagement. Oui, je souhaite que nous prenions vraiment notre ville à cœur ! J’en ai d’ailleurs fait mon slogan de campagne. Prendre à cœur notre ville, c’est prendre soin des espaces publics, c’est écouter les habitants et trouver des solutions ensemble dans la concertation , c’est savoir développer le logement sans construire des immeubles un peu partout, comme nous le voyons depuis 4 ans, c’est améliorer la circulation et le stationnement, pour rendre notre village attractif et en finir avec ce plan de circulation que personne ne comprend !!"


Et de prendre alors publiquement des engagements, en expliquant qu'il a bati un projet pour la commune avec "une équipe constituée de talents" mais qu'il voulait aussi batir son programme avec les tretsois "Ce projet, de faire de Trets une ville plus agréable et facile à vivre, qui donne aux jeunes les moyens de rester vivre dans leur commune et d’y fonder une famille, je souhaite y faire participer tous les tretsois. C’est pourquoi je lance une grande enquête. Vous verrez passer chez vous dans les semaines qui viennent, mes équipiers avec un questionnaire qui nous permettra d’enrichir notre programme et de confronter nos idées au terrain. Je vous demande à tous d’y répondre avec soin. Car je souhaite rompre avec la désastreuse pratique de la municipalité actuelle qui décide de tout, unilatéralement et sans concertation. L’écoute des Tretsois est la priorité."


Et de revenir sur ce qui semble être le thème principal de campagne : les impots, prenant le meme engagement que son adversaire : "Mes adversaires, toujours à court d’idée, brandissent l’épouvantail des hausses d’impôts, si demain la mairie changeait de majorité. Alors je serai très clair : L’argent public est rare ; nous devons être surs que tout euros dépensé sera utile aux tretsois et répondra à vos priorités. Je n’ai pas augmenté les impôts durant les 4 dernières années de mon mandat à la tête de la mairie et je ne compte pas changer de cap. Ne pas augmenter les impôts est une évidence pour préserver le pouvoir d’achat des Tretsois. C’est pourquoi je serai un Maire offensif à la tête d’une équipe qui se demandera pour chaque euro dépensé s’il est correctement utilisé et pour quel résultat. Il faudra donc dépenser mieux sans dépenser plus et aussi faire entendre notre voix au sein de l’intercommunalité pour décrocher des investissements stratégiques pour l’emploi, les transports ou le logement, tant attendus par les Tretsois. Oui, mesdames et messieurs je ferai face à mes responsabilités. Et c’est avec votre soutien que j’engage aujourd’hui un face à face avec le Maire sortant."

Autre engagement " je ne souhaite pas être maire pour défaire tout ce qu’a fait le Maire actuel. Il faut aller de l’avant, innover, convaincre, adapter ce qui existe en tenant compte des habitants. Je souhaite que Trets renoue avec un autre style de Maire et surtout une autre façon de fonctionner.
Les tretsois ont besoin d’un Maire proche de leurs préoccupations, qui vive à plein temps sur la commune. Les tretsois veulent un Maire qui ne soit pas un intermittent, plus préoccupé de spectacles que de travail en profondeur. J’ai du temps à donner, des idées pour l’avenir et l’envie d’améliorer le quotidien des Tretsois. Ce ne sont pas les titres et les honneurs qui motivent mon engagement pour Trets ; tout le monde le sait. "
et de revenir sur sa victoire au conseil général "Je n’ai pas non plus de compte à régler ou de revanche à prendre : ma réélection au Conseil Général, en 2011, avec 61% des suffrages tretsois vaut tous les encouragements à poursuivre mon action. L’expérience que j’ai acquise en œuvrant depuis plus de 20 ans au service des Tretsois sera utile à notre commune. Nous avons du courage, des idées et la volonté de les mettre en œuvre " revenant comme le maire sortant en fin de discours sur "son coeur" en disant que son coeur battait pour Trets "Oui j’ai le cœur qui s’emballe quand j’évoque ce que demain pourrait être fait à Trets, si on n’avait une majorité solide avec des élus qui travaillent ensemble au lieu de s’étriper" piquant alors les conflits de ces derniers mois et qu'il n'avait étonnement pas évoqué encore, et de conclure à 11h50 sous les applaudissements "Au travail, notre commune a bien besoin de nous !"

Un petit apéritif sera ensuite servi


A SUIVRE SUR LE SITE : Son tract de candidature
/ 15 Commentaires






Les municipales de 2014 sont bien lancées désormais. A l'occasion du lancement de la campagne du maire sortant jeudi 31 octobre 2013, le quotidien LA PROVENCE a consacré tout un dossier très interressant sur la vie politique tretsoise.
Ce dossier qui a occupé les 3/4 d'une page de l'édition de samedi 2 novembre 2013 a été concocté par la rédaction aixoise du journal et comprend un retour très détaillé sur tous les épisodes du feuilleton politique de ces 6 dernières années, complété par le résumé du meeting de Jean Claude Feraud et enfin une interview de la Première des socialistes à Trets Nathalie Gastaud, que vous avez déjà pu lire dans un autre article.

/ 3 Commentaires






Le 10 octobre dernier les militants PS désignaient Nathalie Gastaud comme Premier des Solialistes pour Trets, lui laissant le choix de désigner le candidat de son parti pour les prochaines Municipales 2014. Se choisir elle ou bien redonner sa chance à Roger Tassy.

Ce samedi 2 Novembre 2013 nous avons eu la réponse dans un dossier très interressant et fourni du quotidien LA PROVENCE consacré à nos Municipales tretsoises (en ligne demain). Le journal l'a en effet interviewé, pour la gauche et révèle que ce sera une nouvelle fois Roger Tassy comme en s'en doutait. Celle ci préférant rester en second plan comme depuis le début.

Un petit entretien interressant qui laisse suggérer dans ses propos une désolidarisation de la gauche tretsoise et de Roger Tassy vis à vis du gouvernement. Puisqu'elle rappelle que Roger Tassy n'est plus encarté depuis 1970. Il faut dire que le premier adversaire de cette équipe l'an prochain risque d'être dans son propre camp à savoir le gouvernement et son impopularité record et où les électeurs pourraient faire un vote sanction lors des Municipales.
Néanmoins cette "désolidarisation" va être difficile à faire comprendre aux électeurs sachant que Roger Tassy a toujours jusqu'à maintenant représenté le PS à toutes les élections, où le logo de son parti figurait sur ses documents électoraux, Municipales de 2008 comprises (voir dossier).

Comme l'annonce le quotidien ce samedi Roger Tassy a choisi comme JC Feraud la meilleure façon pour lancer sa campagne , le discours. Il officialisera sa candidature samedi prochain 9 Novembre 2013. Renseignements pris, ce lancement sera également en même temps l’ouverture de son local de campagne. Il invite tous les tretsois samedi 9 novembre à 11 h, avenue Mirabeau face à la mairie. Il y fera un discours pour expliquer le sens de sa candidature, qu'il souhaite placer sous le signe de la simplicité et du dialogue direct avec les tretsois fait savoir son équipe. Par ailleurs celle ci annonce qu'elle lancera également samedi un questionnaire pour que tous les tretsois puissent participer à son projet et exprimer leurs attentes.
Le combat démarre donc bien, depuis ce jeudi date à laquelle le maire sortant a lancé les hostilités. L'opposition n'aura donc pas tarder, ne voulant semble t'il pas lui laisser le champ libre trop longtemps.



ROGER TASSY LE RETOUR
À gauche, on attendait un peu le trublion du conseil municipal, Nathalie Gastaud. C'est Roger Tassy qui se présente en tête de liste face au maire sortant. Directrice de campagne, elle fait le job avec enthousiasme: "Roger est un bien meilleur candidat que moi: d'abord, parce que pour diriger une commune de
10 000 habitants, il faut du temps libre. En 25 ans de vie publique, j'ai consenti beaucoup de temps partiel, mes droits à la retraite le ressentent, j'ai besoin de travailler (Ndlr: elle est salariée du Conseil général, M. Tassy est retraité de la mine). Et puis, Roger rassure plus que moi qui a un tempérament remuant. Il incarne la stabilité, la notoriété -il a été réélu à 53 % aux cantonales de 2011".

Si Nathalie Gastaud est secrétaire de la section socialiste de Trets, elle rappelle (est-ce tendance?) que Roger Tassy n'a plus sa carte au PS depuis les années 70 (il soutenait son frère, candidat PS face au communiste Roger Méï à Gardanne, et n'aurait pas supporté s'en être fait tancer.).
"Ce sera une liste de rassemblement, il y a aura des surprises!" Première rencontre publique samedi prochain et premier tacle à l'encontre du maire sortant : "On ne peut lui reprocher son bilan: il n'a pas fait grand-chose. Le seul problème de Jean-Claude Féraud, c'est lui".

LA PROVENCE C. Barletta 2/11/2013 / 25 Commentaires






La campagne pour les Municipales a véritablement démarré ce jeudi 31 octobre 2013 avec le lancement de la campagne de Jean Claude Feraud maire sortant. Si on connaissait sa candidature depuis un an maintenant, lorsqu'il l'avait fait comprendre en conseil municipal, puis en juillet dernier lorsque son parti l'UMP l'avait investi, cette fois sa candidature est officialisée. Agé de 63ans, marié, père de 3 enfants JC FERAUD se lance là dans sa 4e campagne électorale après celles perdues en 1995 puis 2001 et gagné avec une large avance à 54.23% des suffrages en 2008 grace à une alliance avec Jacques Mauret et Emmanuelle Jaume. Cette fois la tache va semble t'il être beaucoup plus dure, puisque les candidatures affluent à droite et qu'aucune alliance ne semble possible sur le papier vu le passé relationnel entre les candidats , mais le petit monde de la politique peut réserver bien des surprises encore jusqu'au 30 mars 2014.... Une campagne durant laquelle il devra défendre comme tout maire sortant son bilan et la crise politique qui regne depuis un an désormais avec les 7 démissions dans sa majorité.

Pour lancer sa campagne le maire sortant avait choisi la meilleure des options, celle de la réunion publique plutot qu'un tract qui n'offre que peu de retombées médiatiques, alors que la carte de la réunion permet une couverture médiatique, mêlée à un discours qui reste dans la tête des gens, permettant aux gens de savoir ce que veut vraiment faire le candidat. Une réunion ouverte "aux sympathisants et amis" était il inscrit et annoncée sur son blog, puis par tracts distribués sur le marché et annoncée ici aussi comme pour tous candidats . Près de 250 personnes sont ainsi venues l'écouter dès 19h parmi lesquels quelques employés municipaux, membres d'associations, commerçants et des habitants venus par amitié ou par curiosité ou alors en espion pour la concurrence...



C'est à 19h15 qu'il démarrera son discours de 50min, salle des colombes entourés de ses 16 élus de la majorité qui repartiront tous avec lui fera t'il comprendre puisqu'il dira qu'il lui en restait 16 autres à trouver pour former sa liste comme tous candidats.

Un discours soft, très ciblé sur les impots qui vont bien être son thème principal de campagne comme on l'avait deviné et dans lequel son seul adversaire sera le Parti Socialiste dans sa globalité et donc le gouvernement, gouvernement qui pourrait au passage être son bonus de voies d'ailleurs comme pour tous candidats de droite l'an prochain dans les urnes vu la situation politique actuelle. Un discours interessant qu'il fera sans notes, debout devant l'assistance, micro en main dans lequel il fera son bilan parlera de la crise politique tretsoise, de ses combats, des projets pour l'avenir et fera de nombreuses annonces sur des réalisations qui vont avoir lieu très prochainement.




Il commencera en introduction en annonçant : "Je voulais officiellement vous dire à vous que je serais à nouveau candidat aux elections municipales de Trets en mars 2014", sous les applaudissements. "Si je me represente cest que jai été tres heureux d'être maire de Trets pendant 6ans. Je suis content car ça a été une occupation de tous les jours très saine avec des moments parfois difficiles, c'est pas facile tous les jours car on doit résoudre des problèmes du quotidien, faire face à des travaux, des gens qui ne cessent de nous signaler que ça ou si ne va pas, mais j'en suis désolé, et parfois on est tres mauvais pour mettre parfois 3mois pour changer une ampoule dans une rue... etc mais globablement j'ai été très content et je remercie mes élus car il faut beaucoup de temps libres, de disponibilité et savoir être patient ce qui n'est parfois pas mon fort"

Et d'évoquer brièvement sa crise politique "oui on a rencontré quelques pbs, quelques démissions dans mon conseil, la politique c'est pas toujours un long fleuve tranquille, [..] on a essayé de conserver la majorité, qui est devant vous aujourd'hui et sera à mes cotés pour un 2e mandat si vous me renouvelez votre confiance" puis de dire qu'il ne voulait pas démarrer de campagne municipale trop tot.
Il poursuivra en parlant de son mandat "on n'a pas à en rougir je pense, on a fait des choses importantes pour Trets même si on peut faire mieux" puis de remercier ses dissidents " permettez moi de dire 2 mots sur 2 personnes importantes de Trets, 2 anciennes têtes de listes , ex conseillers municipaux, Mr Mauret et Emmanuelle Jaume, je voudrais leur rendre hommage à tous les 2, Mr Mauret pour ses conseils budgétaires et Mme Jaume pour son aide en matière de développement urbanistique et économique de la commune et je les en remercie pour leur collaboration.
La vie municipale n'est pas toujours facile, donc il n'est pas illogique de penser que certains veulent reprendre leur liberté pour se représenter à vous, tenter leurs chances au 1er tour, c'est la règle de la démocratie et cette règle je la respecte et c'est pour ça que je voudrais les remercier pour leur collaboration et le fait d'avoir toujours voté tous nos documents budgétaires " demandant alors au public de les applaudir. Des remerciements donc qui peuvent être aussi pris comme un petit appel du pied à une alliance mais qui se terminent néanmoins par une petite pique sur le rappel du passé, comme il l'a déjà fait plusieurs fois ces derniers mois.


"La base de notre action, réflexion pendant ces 6ans et que nous conserverons c'est de nous battre pour défendre nos intérêts, défendre vos intérêts et la défendre contre toutes les agressions de la commune" rappelant alors ses combats :

* La non hausse des impôts "on ne les a jamais augmenté même si on a du reporter certains investissements, car je pense aujourd'hui que le matraque fiscale yen a ras le bol, je dis au PS ça suffit, à notre président ça suffit de racketter les français. On a respecté nos engagements et je m'engage à ne pas augmenter la pression fiscale à Trets au prochain mandat car d'autres le font déjà" rappelant le dernier conseil municipal sur la taxe foncière et le développant en détails..

* Puis de parler du PLU "le précédent PLU votés par nos prédécesseurs, réalisés par l'ancien maire conseiller général socialiste, la 1erre adjointe socialiste aussi je tenais à le rappeler car certains font semblant de l'oublier aujourd'hui, "non non je n'ai jamais été socialiste", tu parles... où siège t'il au CG, dans le groupe PS pas UMP que je sache donc il faut appeler un chat un chat" et de dire ce qu'il a fait dans le PLU : corriger les injustices "les terrains gelés" dans différentes zones "Notre PLU a été validé par l'État , ce qui n'est pas le cas de Peynier, Fuveau, Rousset, on a obtenu l'accord des services de l'état pour qu'en zone a et b que ceux qui possédaient une habitation puissent étendre leur construction...."

* Évoquera le développement urbain rappelant comme il l'a fait des centaines de fois depuis 6ans que l'ancienne équipe voulait que Trets monte à 15 000 habitants, alors que lui est contre cela, ne veut pas d'explosion urbaine, de barres HLM à Trets ne veut pas accueillir la misère urbaine de Marseille

* Parlera du combat du PRIFF "fait à la demande de l'ancien maire en 2002" remerciant alors le travail du collectif qui s'est formé et de présenter sa détermination sur le sujet.

* Enchaînant sur la Métropole dont il est totalement contre et qui va augmenter les impôts selon lui et de répondre alors à l'accusation classique de son opposition sur le fait qu'il ait voté les taxes d'ordures ménagères "oui j'ai voté cette taxe qui a augmenté 3 années de suite pour permettre à ce budget d'être autonome et à l'équilibre, mais cette taxe dans la CPA est 2 fois moins importante qu'à Marseille... Si la métropole passe c'est une catastrophe pour nos communes"








Autre axe de son allocution, le rappel de ses réalisations : la création à Trets du centre médical "dont je suis très fier, je l'ai fait car c'est un service supplémentaire pour les tretsois qui connait un grand succès avec 60 patients jours c'est un vrai besoin", parlera du cours, de la voirie "son état est catastrophique, mais on a mis 3ans à faire un programme qui est désormais en marche et le sera jusqu'à fin 2014" et de parler de plusieurs autres choses avec pleins d'infos sur des projets immédiats . On regrettera alors qu'il faille attendre son meeting pour en être informé et apprendre toutes ces infos interressantes, ce qui montre bien que la Communication sous toutes ses formes, durant ce mandat a bien été le point noir écarlate de ces 6ans malheureusement.

On apprendra ainsi qu'il a obtenu l'élargissement du pont rail SNCF "j'en suis très fier car cela fait 30ans que toutes les municipalités ont essayé personne n'y est arrivé, là je suis fier de vous dire que tout est prêt" mais dira qu'il a refusé que les travaux démarrent maintenant mais qu'il a reporté ces derniers au printemps. " (article détaillé à venir). Abordera ensuite le gymnase en construction actuellement "il monte, il monte, mais j'aurais préféré qu'aujourd'hui il soit fini, il a fallu 5ans pour faire le projet, rendez vous au printemps, mai juin, si je suis encore maire pour l'inaugurer sinon j'espère que mon successeur m'invitera car c'est vraiment notre projet" dira t'il sous les applaudissements. Il y a aussi eu la sécurité avec la video surveillance dont 36 caméras sur 40 marchent aujourd'hui"



Discours de campagne dit futur et donc projets, JC Feraud parlera donc des pistes pour l'avenir "on s'est mis au travail et si vous etes interressés pour travailler avec nous et participer à des réunions : économies emploi, une autre sur la sécurité, une sur le développement urbain... contactez nous" et de dire ses axes de programme "poursuivre l'action dans les écoles, l'église où on a fait beaucoup de choses déjà. Notre action va se développer en 3 domaines :

* le développement du centre ville : protéger le patrimoine, continuer la rénovation du château avec la forge l'an prochain puis le reste, une grosse action en centre ancien pour recréer des placettes, immeubles, on a la chance d'avoir un centre ancien médiéval magnifique avec un château fleuron de notre patrimoine".

* L'aménagement de l'espace avec l'extension vers Cassin qui sera un nouveau futur quartier de Trets, aujourd'hui il y a une cassure, des trottoirs cassés, on a l'impression de changer de commune quand on y va, aujourd'hui on a changé de fusil d'épaule pour ce projet, refusé le projet de la CPA pour tout refaire nous, il doit être la continuation de ce qui se fait déjà, qu'il s'intègre dans le paysage, on va y mettre des logements, commerces, bureaux, bars, restaurants..., ce projet doit se faire de façon simple. On a abouti à un projet cohérent.

* La zone de la Burliere s'étendra dès l'an prochain avec 50 lots nouveaux sur 20hectares, dont vous pouvez aller en mairie pour vous manifester afin d'acheter un lot. Le projet est finalisé, il n'y aura plus 3 tranches mais une seule"

* La défense de l'emploi où il évoquera le cas de la fermeture de LFOUNDRY à Rousset qui touchera 50 familles tretsoises, qu'il faut soutenir j'annonce que mon secrétariat est ouvert à ces familles pour les aider, qu'ils viennent prendre rendez vous s'ils le veulent, on fera aussi une réunion en décembre".

Puis en conclusion reparlera de sa non hausse d'impot alors que la municipalité précédente l'a fait 4 fois "3 en mairie et une fois au cg", redira son combat dans l'urbanisme puis dira aux gens que l'avenir leur appartient : " c'est à vous de choisir, je serais candidat , reflechissez faites le bon choix, si vous me choississez on sera très honoré si on perd je resterais sportif et accepterait la défaite avec dignité et donnerait mes voeux de réussites à mes successeurs mais comme vous si j'ai le coeur à gauche; je ne suis pas au parti socialiste ! Je ne veux pas que le PS gère Trets comme le PS gère la France aujourd'hui et je ne veux plus que le PS , le CG des BDR gère et décide de l'avenir de Trets mais qu'on le décide nous !".


Puis son élue Marie Claude Musso prendra la parole elle qui n'a jamais fait de mémoire de discours depuis 6ans pour dire alors tout le bien qu'elle pense de JC FERAUD qu'elle qualifiera d'honnete, tenace, qu'elle avait pris plaisir à être dans cette équipe "soudée, formidable ! Ce mandat m'a permis de faire des choses dont je ne me savais pas capable et surtout de rencontrer des gens formidables et les tretsois sont vraiment formidables".

Le discours prendra fin à 20h05 et un apéritif sera alors ouvert



La campagne est désormais lancée, nous en sommes à 2 candidats il en reste 3 normalement encore, en esperant que ces derniers choisissent eux aussi l'option discours et que cette réunion de JC Feraud ne soit pas la dernière jusqu'au meeting du 1er tour, idem pour les autres car ce genre de rendez vous publique toujours très interressant nous permettent de mieux connaitre leur vision de Trets , projets etc.
/ 21 Commentaires






La campagne des municipales a véritablement démarré depuis un mois mais que pour un seul candidat, les 4 autres candidats dont les noms courent dans Trets ne se sont pas encore manifestés. Jacques Mauret est donc seul combattant pour le moment et si le mois de septembre a été extrêmement calme depuis le conseil municipal du 7 septembre dernier qui lui fut houleux, le prétendant à la mairie reprend les hostilités avec un nouveau tract ( le 2nd après celui de l'annonce de sa candidature) distribué depuis ce vendredi 4 octobre et que Trets au cœur de la Provence s'est procuré et vous fait part.

Le site etant le seul média Indépendant à couvrir la campagne comme en 2008, avec un œil attentif d'observateur, de manière neutre, sans prise de partie pour aucun candidat ou camp si ce n'est celui de vous tretsois, va donc également outre le fait de rapporter toute l'actu des candidats (à condition qu'ils coopèrent et fournissent les éléments de leur comm. (tracts, dates de rdv, de présence, de déclaration) de décrypter cette campagne, surtout d'un angle de communication, soulignant ce qui étonne dans cette campagne ou erreurs de chacun. Car pour le contenu chacun a ou se fera sa propre opinion sur les déclarations des candidats. Cependant petite précision, le site ne relayera par contre pas tous les tracts de la campagne, surtout s'il y en a de limite diffamants, ou trop virulents, comme on a connu lors de la dernière campagne. Le site ayant une ligne directrice basée sur le respect et il n'en bougera pas, le but étant de s'interresser à ceux qui ont un interet réel pour Trets et cette campagne et permettent de vous donner une idée pour voter.

Au passage on pourrait souhaiter que cette année les candidats organisent régulièrement des reunions publiques pour se présenter, parler de leur programme, visions pour Trets, comme cela se fait depuis 6 mois dans plusieurs villes comme à Gardanne. De manière à ce que l'on ne se retrouve pas avec un seul et unique meeting par candidat, la semaine précédent le scrutin, comme chaque fois; où au final on vote comme ça un peu au pif sans trop savoir le projet véritable de x ou y. Des réunions où l'on parle de notre commune, des projets, où chacun donne son avis, étant toujours très interressantes et constructives pour les habitants.

Dépechez vous aussi de repondre au sondage du site "Quel sera votre critère principal pour élire le nouveau maire ?"

Dans ce 2e tract donc, J Mauret répond aux attaques de JC Feraud lors de ce fameux conseil municipal, sous forme d'un droit de réponse. Un tract axé sur les finances qui vont semble t'il être le thème principal des municipales. Néanmoins force est de constater que la forme du document étonne puisqu'il répond un mois après à des attaques orales faites devant lui en conseil, devant les elus et 5 personnes à peine du public. A en croire le quotidien La Provence qui avait relayé ce conseil là et le procès verbal du conseil consulté en mairie, J MAURET n'avait pas répondu au maire ce jour là. Dans un autre registre la photo elle fait bien moins moderne que son document de campagne.

On attend donc la réplique du maire actuel qui par contre lui ne s'est toujours pas déclaré officiellement aux habitants, même si sa candidature est officielle politiquement depuis juillet.




Dans un mail reçu ce 25 octobre Jacques Mauret a tenu à préciser deux choses, concernant tout d'abord ses réponses " Je tiens a préciser avoir répondu verbalement au Maire sur les différents points repris dans mon document et vous invite à consulter le compte rendu du conseil municipal du 7 Sept 2013, page 4 paragraphe 2, qui reprend les différents points".

Puis répond à vos commentaires : "Quant à la remarque de réagir aussi tardivement après notre élection, il faut savoir que nous avons régulièrement fait part au Maire de notre désaccord concernant sa gestion de l’équipe municipale.
Le manque de concertation autour des projets de notre cité fait partie des reproches que nous avons souvent faits. A chaque fois le Maire a promis des changements … Confiants nous avons attendu et espéré, en vain .La gestion de Trets s’est faite et continue de se faire en petit comité restreint. Nous sommes étonnés que le reste de l’équipe suive sans broncher.
Ce qui précède justifie qu’ il aura fallu du temps pour construire un groupe indépendant rejoint par 3 membres de l’équipe Féraud, c’est dire l’ambiance régnant au sein du conseil municipal. Celui-ci a connu durant le mandat 8 démissions d’élus et 21 départs dans le personnel municipal. Du jamais vu dans toute la CPA. Cela donne à réfléchir…..non ?"





/ 13 Commentaires






Durant la fin de cet été Trets au coeur de la Provence vous avez soumis à un second questionnaire en vue des Municipales de 2014. Si dans le précédent sondage vous aviez été tres nombreux à répondre (et à expliquer que vous souhaitiez une personne qui n'a encore jamais été élue à Trets comme maire et comme candidat donc) , celui ci portant sur vos critères de votes, vous a moins interressé avec 200 votes environ.
Le site vous demandait cette fois : Quel est votre critère de vote principal pour désigner le nouveau maire, en gros ce qui vous décide à voter pour un candidat en particulier ?

Vous avez été ainsi 36.36% à répondre que votre critère de vote principal était le programme électoral du candidat et juste derrière 31.5% que c'était les capacités de la personne à diriger la commune.
Pour 16% des internautes tretsois, le critère majeur est le candidat lui même (la personne, son image, son profil, etc) et pour 9.62% c'est la composition de son équipe qui vous décidera à voter. Enfin comme on s'en doutait la couleur du parti politique du candidat ne vous importe peu dans cette élection, celle ci n'est importante que pour 6.4% des personnes qui ont répondu.


3e sondage sur ces Municipales et cette fois on va s'interresser au bilan du maire sortant. Quelle réalisation de la municipalité de Jean Claude Feraud aura t'elle marqué l'histoire tretsoise, celle dont on se souviendra dans plusieurs années en évoquant ce mandat. En effet chaque maire est généralement associé à une réalisation : le développement urbain de la commune avec les lotissements pour Jean Feraud, le chateau pour Loic Fauchon, et enfin pour Roger Tassy le lancement de la rénovation des grands travaux de rénovation du centre ville : Mirabeau, la place de la mairie...

Voici une sélection des réalisations marquantes du mandat actuel, le gymnase n'est pas compté puisqu'il vient à peine de démarrer (si le sondage ne s'affiche pas, votez dans la colonne de droite)



/ 2 Commentaires






Plus que quelques jours ou petites semaines avant de connaitre le nom de tous les candidats aux municipales de Trets des 17 et 23 mars 2014. A ce jour seul Jacques Mauret est en campagne active, les autres se préparent. Alors qu'à Marseille ou à Aix ont eu lieu ce dimanche les élections pour les primaires du PS; le 10 octobre dernier les militants des villes du département non-concernées par ces primaires citoyennes ont été appelés à désigner les premiers des socialistes en section.

Pour Trets c'est Nathalie Gastaud qui a été désignée, elle qui était déjà la responsable PS de section. Attention, même si une rumeur court dans la commune depuis des semaines que c'est elle qui aura l'investiture du parti pour les municipales, cette élection du 10 octobre qui a une définition assez flou, ne signifie pas forcement cela. Car « Le (la) premier(e) des socialistes » désignera la personne amenée à se constituer «tête de liste » pour les municipales 2014, ou bien la première personne portant les couleurs du Parti socialiste en cas de liste d'union avec les partenaires de la Gauche. Elle peut effectivement se choisir mais elle devrait plutôt (sauf grande surprise) désigner une autre personne à savoir le conseiller général Roger TASSY, qui aura alors l'investiture. Nous aurons la réponse très prochainement avec la distribution d'un tract de candidature à moins qu'ils choisissent également auparavant l'option plus vivante d'un discours.

Le site va suivre cela avec attention, comme pour les autres candidats dès qu'ils se mettront en marche et qu'ils me le feront savoir.... / 10 Commentaires






La rentrée politique a été très tot cette année puisque ce samedi 7 septembre 2013 a eu lieu le premier conseil municipal de la saison qui fut houleux apparemment d'après la presse (je n'ai aucune autre info sur son déroulement ou contenu) et le même jour la campagne des municipales a véritablement démarré. Ou plutôt redémarré puisqu'elle dure depuis l'automne dernier déjà et ce samedi un second candidat a été déclaré .

En Juillet l'annonce officielle par la presse de la candidature du maire sortant Jean Claude Feraud était annoncée, cette fois c'est un de ses élus qui a annoncé son intension de se proposer une nouvelle fois aux suffrages des tretsois lors des Municipales de mars 2014.

Lui c'est Jacques Mauret, 76 ans, Retraité, conseiller municipal dans l'équipe de Jean Claude Feraud depuis 2008 , qui était déjà candidat en 2008 recceuillant 775 Voix soit 14.54% au 1er tour et avait ensuite fait alliance avec ce dernier , ce qui avait alors permis leur victoire. Il a par la suite fait une scission et formé un groupe indépendant à la fin de l'hiver 2012, avec 8 autres élus à l'époque. Il est conseiller communautaire à la CPA depuis 2008 et était conseiller municipal d'opposition pendant de nombreuses années dans les années 2000.

Cet ancien cadre supérieur d'une grande banque pendant 30ans a ainsi annoncé sa candidature via un tract d'une face, imprimé sur papier glacé, dans les boites aux lettres , dont le contenu est axé sur la gestion financière actuelle de la commune et la communication avec les habitants.





/ 1 Commentaires








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...