Sur Facebook

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Exposition Mosaiques
7 au 28 avril 2017
Fête de la Saint Jean
Les 23 et 24 Juin 2017
Soirée festive par l'UST
29 Avril 2017
Grande fête nature chasse peche loisirs
Samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Journée shopping salon VDI
samedi 30 AVRIL 2017
Théatre LA SERIE PAGNOL
Samedi 6 mai 2017
3e SOUTH VINTAGE FESTIVAL
12/13/14 Mai 2017
Bourse aux enfants
Dimanche 14 Mai 2017
Fête de la Musique
Mercredi 21 juin 2017
Grand Gala du PHENIX Muyathai 2017
Samedi 1er juillet 2017
Puces Brocantes Vide grenier
Dimanche 9 Juillet 2017
Fête de la SAINT ELOI
Du 11 au 15 Juillet 2017
›› Suite de l'agenda tretsois

Rechercher sur le site











  • Le Journal tretsois
  • Nature


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015






On connaissait les dépots d'encombrants au pied des containers à ordures voilà un autre type de pollution qui tant à se développer sur la commune...

C'est en effet un bien triste spectacle qu'ont découvert des habitants le 17 mars, au bout du chemin de Bendel à Trets, juste en dessous du canal de Provence. Ce jour là en fin de journée en rentrant chez eux ils ont en effet découvert que quelqu'un n'avait rien trouvé de mieux que de transformer les abords de leur chemin privé en décharge avec des objets en plus très surprenants....

Sur cet amat de déchets on y trouve ainsi de nombreux jouets pour enfants, gravats de bétons, oreiller, canis, barre métallique, sacs, plastiques etc. Un vrai scandale sur ce chemin naturel sous les pins, très éloigné de la route de plus. La Police municipale contactée est venue faire un constat le week end dernier. Quelques centaines de mètres plus loin, en bordure de vignobles on découvre là encore sur un terrain privé, plusieurs dépots sauvages avec du carrelage, gravats divers etc. Il en est de même route de Rousset régulièrement sur le terrain situé en bord de l'Arc , qui est souvent victime de camions qui viennent déverser leur contenu de gravats de chantier.

Des actes d'incivilité, révoltants et purement scandaleux qui dégradent les propriétés mais aussi la nature et qui pour rappel sont punis par la loi par des amendes de 2e ou 5e classe. Il faut aussi rappeler qu'il existe une déchetterie gratuite sur la route de Rousset ouverte Du lundi au samedi : de 9h à 12h et de 14h à 18h, mais aussi le dimanche et les jours fériés : de 9h à 12h.

Chemin de Bendel

Route de Rousset
En bordure d'un vignoble au pied du mont Olympe






C'est une découverte exceptionnelle qu'ont réalisé des tretsois de l'"Association spéléologique du Sud-Est" basée sur notre commune. Le lendemain de NOËL ils ont en effet découvert une nouvelle grande grotte sous la Ste Victoire à 160m sous terre à hauteur de Puyloubier.
Le quotidien LA PROVENCE y a consacré un grand article le 30 janvier 2017



Et voici les vidéos de cette découverte filmées par l'association





REPORTAGE FRANCE3 19/20 - 23 FEVRIER 2017
C'est une découverte capitale pour les spéléologues, ce gouffre avec un puits de 160 m a battu le record de profondeur dans le département des Bouches-du-Rhône. Autre spécificité de cette découverte, son réseau de galeries inédit qui s'est formé, selon les spéléologues, entre deux et vingt millions d'années, avant l'époque du Miocène.
Jean-Mary Maurice, un des découvreurs du gouffre et membre de l'association des spéléologues du Sud-Est a déclaré " on ne s'imaginait pas trouver à moins 120 mètres de si gros volumes avec un puits de quatre par quatre et trois galeries... le courant d'air et l'eau ont été le fil conducteur de cette découverte...il reste encore quatre endroits à explorer dans le puits "






Surprise, alors que l'on pensait le dossier terminé, puisqu'il n'avait plus fait parler de lui depuis 2012, la polémique sur les odeurs des Faïsses fait son retour dans l'actualité en cette fin d'hiver 2017. Pour rappel, depuis 2009 une entreprise de recyclage de boues usées est implantée en zone agricole, quartier des Blachons ou "Les Faïsses", frontalier de la ville de Rousset et à quelques centaines de mètres de celle de Trets.

La société "04 Recyclage" qui produit de l'engrais et des supports de culture organique, y loue une parcelle appartenant au maire de Peynier, Christian Burle, depuis avril 2009, mais les riverains se plaignent des odeurs pestilentielles qui s'en dégagent (à cause des boues) .

C'est en janvier 2011 que l'affaire avait fait la une de l'actualité en étant révélée par le quotidien LA PROVENCE, une association s'était alors montée "Stop aux odeurs des Faisses". Celle ci avait organisé plusieurs manifestations, dont notamment en conseil municipal de Trets, les élus tretsois décidant suite à cela de ne plus faire déposer les boues tretsoises dans cette société mais dans le Gard. D'ailleurs en avril 2015, le maire avait évoqué de nouveau le sujet demandant l'avis des élus de l'opposition sur le sujet s'il fallait ou non continuer de déposer les boues tretsoises dans le Gard avec un cout financier supplémentaire, ou retourner à Peynier . Une affaire qui était même remontée jusqu'au ministère. Mais depuis la société a reçu l'aval de la préfecture pour poursuivre son activité.
=> Relire le dossier complet sur l'affaire

5ans ont passé donc et en cette mi février, l'association Stop aux Odeurs des Faïsses ressurgit dans l'actualité puisqu'elle annonce l'organisation d'une grande manifestation le SAMEDI 4 MARS 2017 de 10h à 12h au rond point de Peynier sur le CD6 (route de Gardanne). Les présences du maire de Trets et conseiller départemental JC Feraud, du maire de Rousset JL Canal et du député JD Ciot sont annoncées.







En ce mois de janvier 2017 la nature a offert régulièrement au fil des jours de beaux moments, la Montagne Ste Victoire et le Mont Olympe ont ainsi eu une très fine couche de neige le 11 janvier, un très beau lever de soleil le 12 janvier, plusieurs beaux arcs en ciel les 22 et 26 janvier ou encore un beau coucher de soleil le 17 janvier. Petit diaporama photos avec de nombreuses photos dont plusieurs prises par plusieurs tretsois dont P. Riehl. MERCI A TOUS LES INTERNAUTES

L'Arc gelée à Trets - 17/01/2017
/ 1 Commentaires






LarcGelee-17janv2017 003

Depuis une semaine la France est touchée par une grosse vague de froid polaire et Trets n'y est pas épargnée. Si hélas nous n'avons pas eu la chance d'avoir de la neige comme en Corse, juste quelques minuscules flocons par nuage vendredi 13 janvier, les températures elles sont descendues à des niveaux plus atteints depuis plusieurs années.

Depuis 3 nuits lundi 16, mardi 17 et mercredi 18 janvier 2017 le thermomètre a ainsi avoisiné les -10°C sur la commune et des températures encore négatives en matinée. La journée la plus froide a eu lieu ce mardi 17 janvier avec en journée un thermomètre bloqué autour de 3°C en plein après midi. Conséquence avec de telles températures la rivière l'Arc qui passe à Trets s'est transformée. Elle est en effet totalement gelée sur près d'une centaine de mètres au moins donnant un paysage rarissime. Cela fait ainsi 5 ans que l'on ne l'avait plus vu ainsi, puisqu'il faut remonter à 2012 où la rivière avait été glacée pendant une bonne semaine, disparaissant même les 10 et 11 février 2012 sous 10cm de neige.

Ce mardi 17, donc la rivière était ainsi transformée en banquise, à partir de la cascade Garcin, jusqu'à bien après le pont de la D12 Route de Puyloubier. La couche était bien épaisse et devait varier entre 1 et 3 centimètres, au moins à certains endroits. Si elle n'était pas assez importante pour la transformer en piste de patinage, les oiseaux eux se sont régalés à marcher sur l'eau gelée. Plus joli encore au niveau de la cascade, des petits blocs de glace étaient présents, entourant branches et brindilles ou formant quelques stalactites. C'était magnifique ! Coté poissons, cela ne les gène pas, car plus la température est basse, plus il y a de l'oxygène pour eux.


DIAPORAMA PHOTOS COMPLET (40)
L'Arc gelée à Trets - 17/01/2017






Le 24 juillet dernier la miellerie du Regagnas installée à KIRBON avait organisé une grande journée sur le thème du miel et plus précisément : "ABEILLE GUÉRISSEUSE ET SANTÉ AU NATUREL". Le quotidien LA PROVENCE était présent, voici l'article paru le 29 juillet 2016







2016 a été l'année du rouge dans la vallée de l'Arc. En effet jamais nous n'avions vu autant de champs de coquelicots aux alentours de Trets donnant à notre campagne une superbe allure avec ces champs rouges de toute beauté. Petit diaporama (41) des paysages de ce printemps 2016

Les coquelicots du printemps 2016






Au lendemain des terribles incendies qui ont parcouru 3300 hectares entre les Pennes Mirabeau et Vitrolles, l'AFP s'est rendu à Trets à la vigie du Regagnas. Voici un extrait de ce reportage

"A la limite des Bouches-du-Rhône et du Var, près de Trets, depuis seize ans, Laurent et Béatrice Lambert viennent s'installer l'été à la vigie du Regagnas

Dans la tour aux baies vitrées qui surplombe la région, ils surveillent à 360 degrés les massifs, munis de leurs jumelles et d'une simple radio.

Le travail en vigie est avant tout une histoire de passion. "Nous, on est des mordus avec mon mari", affirme Béatrice.

"Il faut qu'il y ait une relation de confiance", explique M. Squillari. Les trois quarts des saisonniers sont des habitués. Le quart restant est très vite rempli par "le bouche à oreille, et les enfants ou les connaissances des pompiers", précise-t-il.

Mais ce travail saisonnier, payé au Smic est à la portée de tous, couples d'habitués comme jeunes étudiants. La formation dure cinq jours, pendant lesquels les guetteurs apprennent à utiliser les coordonnées géographiques et le poste radio.

La plupart des candidatures viennent de binômes préalablement constitués. "Mais on n'acceptera jamais deux néophytes dans une vigie, il faut bien connaître la région", souligne Jean-Pierre Squillari.

- "sur son arbre perché"-

La journée d'un guetteur est rythmée par les points météo, au nombre de trois. A 11h, à 14h et à 17h, les Lambert indiquent la direction, la vitesse, la température et l'humidité du vent. Le travail se termine à 19H00, "officiellement", confie Béatrice "mais on revient souvent observer les paysages après le dîner".

Pour le reste, il faut veiller au grain, à l'oeil nu ou avec les jumelles. Pour Béatrice, "le challenge, c'est de voir le feu le plus tôt possible et de pouvoir en donner les coordonnées". Une carte sur la table au milieu de la vigie et des plans des villages environnants sont les seuls outils qu'ils utilisent pour déterminer la position du feu.

Les 29 vigies sont connectées par radio 24 heures sur 24. En cas d'alerte, elles avertissent la vigie directrice qui se charge d'informer les sapeurs-pompiers. "Le tout prend moins de vingt secondes", assure le lieutenant-colonel Squillari.

Yannick Forno coordonne tout le dispositif. "Il vérifie les alertes, forme les guetteurs, s'occupe de l'administration, de l'approvisionnement", poursuit M. Squillari. "Il est sur son arbre perché et connaît parfaitement la région", renchérit un collègue sapeur-pompier. "A son intonation, on devine tout de suite l'ampleur de l'alerte".

S'il confirme le feu, Yannick Forno fait aussitôt appel aux véhicules qui tournent toute la journée. Ils sont les premiers sur place avant "l'arrivée de la cavalerie".

Cet été, près de 200 départs de feux ont été signalés par les guetteurs des vigies des Bouches-du-Rhône."



AFP @Par Constance DAIRE - le 12 août 2016







Ce samedi 30 juillet 2016 la journée a démarré de façon tachetée dans le ciel avec un très beau lever de soleil grace aux quelques nuages qui étaient présents.

DIAPORAMA PHOTOS : 8
Lever soleil 30 juillet 2016






Un nouveau concept a vu le jour samedi 11 juin 2016 à Trets au hameau Kirbon plus précisément dans la Miellerie du Regagnas : une grainothèque. Le projet a été inaugurée cet après midi là et a déjà attiré de nombreux tretsois tout au long de l'après midi, qui promet un beau succès.

Le concept : Du troc tout simplement. C'est un échanges de graines entre tous les jardiniers, amateurs ou professionnels. Toutes les graines sont acceptées : légumes, fruits, fleurs. "Ceux sont des semences, qui ne sont pas des semences hybrides, mais des semences bio ou alors des semences que l'on a depuis des années dans son jardin et que l'on replante chaque année dans son jardin : de fleurs, arbres, toutes les semences possibles. Et donc certaines ont pu être oubliées car on utilise souvent toujours les mêmes."


Comment faire pour participer ? Il suffit de s'inscrire, c’est gratuit. Vous pouvez vous servir et mettre à disposition vos graines. Assurez-vous que vos graines soient : issues de l’agriculture biologique et matures, reproductibles, non hybrides

"J'ai découvert ce concept sur internet, et j'ai trouvé cette idée de partage de graines très intéressante, ne serais ce que par rapport à la bio diversité, car plus il y a de semences différentes, plus on aura de bio diversité dans tous les terrains, jardins, balcons. Ce sera du troc, une libre participation, les gens viennent chercher les graines qu'ils désirent et eux en apportent en échanges ou pas, il n'y a rien d'obligatoire. Tout est gratuit. Ca crée en plus du lien social, les gens discutent. On pense aussi à faire des animations autour de ça. En découvrant cela je me suis dit à qui je vais proposer cela et j'ai pensé à la miellerie de Trets qui a été emballée." explique Sylvianne Reboul à l'initiative du projet.

Marianne Abba, responsable de la Miellerie précise de son coté qu'Au delà des semences, on peut aussi compléter nos savoirs, "quand on commence à jardiner, on a souvent besoin de conseils , de soutiens, et c'est là que l'on peut échanger nos savoir faire et on pense donc à faire des petites formations. C'est un groupe qui va se former de lui même, en fonction des besoins de chacun et qui définira l'orientation du projet."

Fonctionnement ?
* Permanence /atelier participatif (classement de graines, tenues de fiches, confection de pochettes, mise à jour des classeurs..) le lundi 17h à 19h 2 fois par mois (voir calendrier).
* Tous les jours, possibilité de dépôt et (ou) récupération de graines.
* Journées à thème, petites formations, conférences, ateliers, projections de films, sorties… (voir programme).

LIEU ? Miellerie « MAISON du MIEL » du hameau de Kirbon, route de St Zacharie, D12, 13530, TRETS
Tel : 06 24 46 01 68
.








Nouvelle journée venteuse ce samedi 7 mai 2016 et du coup le soleil était en grand spectacle au petit matin offrant des couleurs de feu avec les nuages présents. Un spectacle de différentes couleurs magique vers 6h du matin
Lever de soleil du 7 mai 2016
/ 1 Commentaires






Champ d'iris, avril 2016Depuis quelques petits jours de superbes paysages ont repris place dans notre campagne avec le fleurissement de nos superbes iris sur des champs entiers sur la route de Rousset, chemin des vertus, le long du chemin de Bonnafoux ou encore route de St Maximin.

Leur fleuraison maximale vient tout juste d'atteindre son apogée en ces derniers jours d'avril et on s'attendait donc à avoir une 3e journée de l'iris, suite au grand succès des deux premières en 2014 et 2015. Mais ce ne sera finalement pas le cas cette année, les producteurs d’iris et de plantes aromatiques de Trets ont décidé d’en faire une biennale afin de programmer davantage d’activités et d’animations autour de la production d’Iris et de plantes aromatiques, annonce la mairie.
Il faut dire aussi que cette année le calendrier n'est pas adequat, puisque si fête il y a elle aurait eu lieu ce dimanche 1er mai, (dimanche dernier la fleuraison n'était pas encore excellente), or en cette année 2016 cette date-ci tombe le jour de la fête du travail et ce jour là une autre fête champêtre importante a lieu à Trets le pèlerinage à St Jean du Puy. Rendez vous donc en mai 2017.

Pour rappel, cette fleur, l'iris pallida est exportée par 4 producteurs tretsois et est ensuite vendue au groupe international International flavors and flagrances, leader mondial de l'industrie de la création de parfum et d'aromes alimentaires qui a des antennes partout dans le monde dont à Grasse.

Les champs sont cependant en accès libre si vous désirez aller faire de superbes photos, c'est la période idéale... Les panneaux explicatifs ont été réinstallés le long du champ route de Rousset...

Diaporama photos (31) des champs d'iris en cette fin avril 2016
Les iris - avril 2016









=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...