Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Les Goûters contés de la Médiathèque
Février, mars avril, mai et juin 2019
Puce brocante, vide grenier
Samedi 29 juin
La nuit des églises
Samedi 29 juin 21h00
Spectacle de danse des ENTRECHATS
Mercredi 3 juillet
Scènes de jeunes
Vendredi 12 juillet
Festivités de la St Eloi
13 Juillet 2019
FETE DE ROUSSET
du Samedi 24 au Mercredi 28 Aout 2019
9e salon de la gastronomie
Samedi 31 aout
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Patrimoine


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



Depuis un an quand on se promène à Aix en Provence sur le Cours Mirabeau on a un sentiment de tristesse voir colère quand on voit le massacre qui a été effectué, puisque la célèbre artère du Pays d'Aix a perdu tout son charme avec l'abatage de ses arbres, car quelques uns étaient malades et les services de l'Etat avaient alors obligé la ville à raser ceux situés à proximité. On n'avait qu'une crainte que cela n'arrive jamais chez nous à Trets. Hélas un an a passé et le pire est arrivé, une énorme catastrophe va se produire chez nous aussi. La municipalité a en effet annoncé ce 30 avril 2019 une bien triste nouvelle, elle aussi va être contrainte de faire la même chose sur notre plus belle place qui va être totalement défigurée à jamais.

En effet en décembre 2018 l’ONF a effectué un diagnostic de santé des 169 platanes que compte notre Commune et le verdict est juste catastrophique puisqu'il est apparu qu'un des majestueux platane de la place de la gare (situé apparemment au centre), appelée aussi la place de la libération, était semble t'il porteur du chancre coloré . Des analyses ont alors été effectuées en janvier dernier et celles ci ont confirmé la présence de ce champignon, qui décime des dizaines de milliers de platanes dans notre pays. Pour information, le chancre coloré du platane est dû à un champignon, le Ceratocystis platani qui, en pénétrant dans les vaisseaux du bois à l’occasion d’une blessure, entraîne la mort de l’arbre . En causant des blessures aux arbres, voies d’entrée du champignon, l’Homme est le principal vecteur de la maladie. L’arbre contaminé est une source d’inoculum pour ses voisins.

Hélas perdre un platane c'est déjà beaucoup, surtout que notre commune en a déjà perdu une bonne vingtaine en 15ans dans le centre ville, mais là depuis les arrêtés ministériel du 22 mai 2015 et préfectoral du 19 septembre 2018 c'est un abatage en série qui va avoir lieu car ces derniers imposent que tous les spécimens sur un rayon de 35 mètres autour de l’arbre contaminé soient abattus, soit 16 arbres supplémentaires. La mairie va donc être contrainte en ce mois de mai, d'abattre au total 17 PLATANES ce qui va totalement défigurée ce si beau lieu. Une mesure destinée à éviter toute propagation du chancre coloré et pour des mesures de sécurité puisque les arbres creux peuvent donc tomber. Profitez donc dès aujourd'hui pour la photographier sous toutes les coutures, de jouer aux boules sous l'ombre de ces beaux arbres car il n'y en aura plus un seul très bientôt.

Des platanes qui ont plus de cent ans, PUISQU'ILS ONT ETE PLANTES EN FEVRIER 1903, qui ont vu se dérouler sous leurs branches les moments les plus festifs et joyeux comme des festivités de toutes sortes (spectacles de vachettes, concerts de tous genres, repas, foire agricole ou puce brocante), journée annuelle des associations, mais aussi la journée la plus sombre de l'histoire de Trets quand les nazis avaient rassemblé le 17 juin 1944, pendant la seconde guerre mondiale toute la population de la ville à la recherche d'armes et d'un pilote.



En date du 19 mars 2019, les services de l’État ont notifié à la Municipalité que l’abattage et le dessouchage devra intervenir dans un délai de 2 mois. Celle ci a mandaté l’entreprise fuvelaine Dolza (agréée par le Service Régional de l’Alimentation de la DRAAF PACA) qui s'était déjà occupée du cours Mirabeau afin de procéder à l’extraction et à la mise en œuvre du protocole spécifique d’abattage et de dessouchage sur un foyer de platanes atteints par le chancre coloré. Le chantier se déroulera en deux phases distinctes : la première consistant à l’abattage et à la dévitalisation des platanes ; quant à la seconde, elle interviendra un mois plus tard et permettra de réaliser le dessouchage.

La première phase, qui débutera d’ici fin mai, nécessite le déploiement d’un important dispositif de confinement de la zone concernée explique la mairie, face au risque de propagation de la maladie:
Un périmètre sera balisé à l’aide de barrières HERAS, et seuls le personnel et le matériel habilités seront autorisés à y pénétrer, Un géotextile, traité préalablement, sera placé au sol de la zone de façonnage et de stockage.

Chaque convoi d’extraction des rémanents sera nettoyé et désinfecté avant de quitter le périmètre ;
À la fin de chaque journée de travaux, la zone sera nettoyée et les équipements mis en œuvre seront désinfectés avant de quitter l’emprise des travaux.

Après abattage de chaque platane, pour garantir la non-prolifération de la maladie par la partie aérienne de la souche durant le délai d’un mois avant le dessouchage, celle-ci sera rabotée et recouverte de grave concassée. Enfin, les rémanents seront triés en deux catégories : l’une valorisable pour la filière bois énergie, l’autre comme déchets ultimes alors incinérés.


La place n'aura donc plus jamais le même visage et même si la ville annonce que dès l’automne prochain, une réflexion sera menée sur l’ensemble de cet espace paysager, on n'est pas prêt de retrouver de l'ombre sur ce lieu si convivial, car les arbres mettront des décennies pour offrir un tel toit végétal et redonner au lieu son si beau cachet. Il suffit de voir le cours Mirabeau d'Aix où les nouveaux arbres replantés, n'ont quasiment pas poussé en un an.

Espérons vraiment que ce champignon ne se déclare pas sur l'autre place de Trets, celle de la mairie ou même sur le cours, où ce serait dramatique pour l'aspect du village.

La place dans le passé











/ 1 Commentaires






Depuis plus de 50ans les Amis de St Jean du Puy un groupe de bénévoles et passionnés travaillent tout au long de l'année pour protéger et réhabiliter l'ermitage de Saint Jean du Puy, lieu très fréquenté par les tretsois et randonneurs de toute la région. Petit recap saison par saison des travaux effectués par les bénévoles.

Durant l'année 2011 2012, les bénévoles n'ont pas chomé une fois encore, voici le bilan de tous les travaux éffectués et financés par l'association des Amis de St Jean :

- pose de grilles de protection en fer forgé aux portes de la Chapelle, réalisées par l'atelier de ferronerie Dho

- réfection du panneau à l'entrée de l'ermitage, au porche (collaboration ONF et Amis de St Jean)

- pose de la grille en fer forgé retrouvée (17éme siècle) à son emplacement originel dans le reliquaire

- pose de blancs en pierre devant la Chapelle

- pose d'une marche supplémentaire à l'entrée du Clocheton pour en faciliter l'accés

- étude en cours pour améliorer le lieu d'aisance

Et bien sur surveillance, gardiennage, entretien et refection tout le long de l'année


Durant cette saison 2012 2013 les bénévoles de l'association n'ont encore pas chomé, puisque outre les différents travaux habituels de maintenance ils ont créé ces derniers mois un nouveau local WC qui sera opérationnel pour le pèlerinage de ce 1er mai 2013.
Un WC complètement écologique. Pour l'emplacement de ce nouveau WC, une réfection des murs de soutènement en pierres sèches a ainsi été faites tandis que la dalle de pose a été effectuée par les services techniques (l'équipe maçons) de la ville de Trets.
Le local "Eco construction - Trets" et le système de WC sont fournis et financés par l'association des Amis de Saint Jean du Puy.


Pendant cette saison 2013 2014, plusieurs petits travaux ont de nouveau été effectués. Ainsi dans le cadre d'un chantier d'insertion, la ville de Trets a réalisée le débroussaillage de tous le site de St Jean.
Tandis que l'association des Amis de St Jean a effectué et financé :
- La Pose de barreaux à la fenêtre du refuge suite aux différentes effractions
- L'Etanchéité de la voute à "grillade", ainsi que les jointements des pierres.
- En prévision courant le mois de mai 2014 : réfection de cheminées et hotte, isolation mur de la salle, étanchéité toit de la Chapelle, finition porte sud de la Chapelle et différents petits travaux

Enfin les bénévoles ont également comme tout le temps effectué des petits travaux d'entretien.

Lors de la saison 2015 / 2016 les nombreux bénévoles qui entretiennent au quotidien le site ont procédé à de l'entretien courant de propreté et de petites opérations de rénovation. Quelques gros travaux ont néanmoins eu lieu cette année avec la réfection des toitures de la chapelle et de la buvette afin de réparer quelques fuites, réparation des gouttières bouchées... et reprise de l'évacuation des fumées des cheminées.

Enfin le carrelage de la salle derrière la buvette a été refait. Tous ces travaux représentent un investissement de 7000 euros, financé entièrement par l'association.


Pendant la saison 2016 / 2017 les travaux effectués à St Jean du Puy par les bénévoles ont été peu nombreux cette fois cette année, en dehors de l'entretien, la rénovation pratiquement hebdomadaire et en assurer les gardes le dimanche. L'association s'est cependant attelée à carreler et peindre la grande salle derriére la buvette, des travaux qu'elle a financé elle même.


L'hiver 2017 2018 aura été l'hiver des gros travaux à l'ermitage et les bénévoles qui ont tout fait eux même n'ont pas chômé pendant trois semaines entières pour tout faire.
Ils ont ainsi procédé à la réfection du plafond de la salle dites " cuisine ", c'est à dire de la salle située à coté de la chapelle, créé un drainage autour du bâtiment de la grande salle buvette, refait l'étanchéité de la grande cuve d'eau enterrée de 15 000litres, située dans la chapelle. Ils ont aussi totalement refait les escaliers en bas de la chapelle et derrière la grande salle.

Par ailleurs de toutes nouvelles rambardes en fer forgé ont été installées sur la petite esplanade donnant sur St Zacharie, sur les escaliers en bas de la chapelle et ceux accédant à la buvette. A noter que les tables de pique nique ont été saccagés mi avril et les bénévoles vont donc devoir les réparer.

D'autres travaux sont encore prévus. Tous ces travaux ont été financés entièrement par les amis de St Jean du Puy, les fonds légués lors de la dissolution des Amis du village, les dons des gens, la fondation du Crédit Agricole.

A noter que la mairie a eu l'excellente idée de procéder au goudronnage du parking qui devenait une grande marre en temps de pluie et de la grande montée qui était dans un sal état au fil du temps et la partie la plus abimée du chemin. Il reste encore à rénover le petit chemin qui mène à la placette qui s'est un peu effondré cet hiver. Enfin à l'automne dernier, elle a installé comme en centre ville un panneau d'information, dédié par l'historienne S CHABRE retraçant l'histoire des lieux.

Réfection du plafond de la "cuisine"

Rénovation de l'escalier sous la chapelle

Poses de nouvelles rambardes


Tables de pique nique vandalisées

Rénovation escalier derrière la grande salle

Nouveau panneau d'information, créé par l'historienne S Chabre

Goudronnage parking et chemin d'accès





Le printemps 2019 a vu un gros chantier se dérouler à St Jean puisque la municipalité a rénové entièrement le chemin d'accès au site qui s'était partiellement effondré il y a un an. Elle a ainsi réalisé la construction d'un grand mur de soutènement en béton qui a été coulé et ce dernier sera prochainement recouvert de pierres comme auparavant.
En haut, une très belle Cloche en bronze conçue et donnée par les frères Patrick et Christian Comino, sur laquelle ils ont fait graver "Les amis de St Jean" a été fixée au sommet de l'Hermitage et protégée du vol par une grosse grille en fer. Une plaque a été également posée et inaugurée.
Outre l'entretien courant et surveillance du site par les bénévoles, les amis de St Jean ont aussi procédé à l'achat et pose de trois tables bois de pique-nique, en remplacement de celles que des vandales avaient détruits l'an dernier.





Construction du nouveau mur sur le chemin d'accès


Nouvelles tables de pique nique


/ 3 Commentaires






Il y a 19ans, en 2000, le 1er mai était inaugurée la Croix du Jubilé de l'an 2000, présente en bas du site au dessus du parking et qui domine la vallée depuis cette date. Retour sur sa création via LA PROVENCE du







Le magazine régional EN BALLADE a consacré dans son numéro du PRINTEMPS 2018 une page entière à Trets parlant ainsi de son patrimoine, du restaurant LE SAFRAN, de la savonnerie du Regagnas, ou encore du domaine de la Pommé







Le 30 novembre dernier, JEAN CLAUDE FERAUD maire de Trets s'est mis dans la peau d'un guide touristique et historien en présentant notre commune au micro de FRANCE BLEU PROVENCE dans l'émission ''La vie en bleu - en balade à... ''.
Il parlera ainsi du passé de Trets, des vignes, l'origine du nom de Trets, du développement du village, la réhabilitation du centre ancien, l'église, et enfin de la gare de Trets mais hélas le replay a coupé à ce moment là très interressant.

Voici son passage dans l'émission monté les pubs et chansons en moins







Comme vous le savez la municipalité continue au fur et à mesure de rénover le patrimoine exceptionnel que possède la commune. En 2019 elle procèdera ainsi à une nouvelle phase de rénovation de l'église Notre Dame de Nazareth (Présentation ici) avec ses façades ainsi que l'autel de l'Eglise, là où se déroule les cérémonies religieuses. Des travaux importants et très couteux qui bouleverseront cette année le programme des manifestations religieuses, il y avait ainsi eu par exemple des craintes cet automne que la messe de NOËL ne puisse avoir lieu à l'église, en fonction du calendrier des travaux.

Fin octobre 2018, des archéologues ont ainsi effectué pendant une dizaine de jours des fouilles comme à chaque travaux dans ce genre de monuments classés, des fouilles autour de l'église mais aussi à l'intérieur évidemment, au niveau de l'autel. Ils ont alors effectué une petite tranchée et découvert des marches d'escalier, dont on ignorait jusqu'alors l'existence, celles ci mèneraient apparemment d'après les premières informations, à une sorte de pièce, une sorte de crypte qui se situerait sous l'autel. Cette pièce secrète expliquerait donc pourquoi celui ci s'enfonce tant depuis plusieurs années et se dégrade ainsi. On ne sait rien de plus pour le moment, mais Notre Dame de Nazareth n'a visiblement pas fini de dévoiler tous ses secrets.

Pour rappel l'église date d'avant l'an 1000, où l'église paroissiale de Notre Dame de Nazareth est déjà signalée sur les manuscrits. Entre 1517 et 1527 la tour et le clocher sont construits, puis en 1687 elle est agrandie sur l'aile ouest.
Installée sur l’emplacement d’un prieuré paléochrétien du IVème siècle, l’église Notre Dame de Nazareth est agrandie et consacrée en 1325. Ce bâtiment à l’architecture atypique renferme dans le chœur un maître autel et un retable sculpté de marbres polychromes et de stuc dédié à l’Annonciation. Cette œuvre magistrale est celle de l’enfant du pays, Christophe Veyrier, sculpteur à l’Arsenal des galères de Toulon pour la gloire de Louis XIV. La partie où se trouve l'autel est une des plus anciennes du batiment. L'autel conçu par Veyrier en marbre a été achevé en 1690 après la mort du sculpteur.

Etat de l'autel actuel


Fouilles automne 2018

Découverte de marches


Participations photos DR






A l'occasion des journées du patrimoine zoomons sur l'histoire de la MAIRIE DE ROUSSET, grace à un article paru dans le cadre d'une série spéciale au début de l'année, dans LA PROVENCE du 7 JANVIER 2018.








Comme de coutume, les journées du patrimoine se tiendront lors du week end des samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018 partout en France mais le programme de cette édition 2018 sera un peu pauvre cette année sans spectacle spécifique (il y aura bien une pièce de théatre le vendredi, mais elle n'a pas de rapport avec la manifestation) et surtout pour la première fois aucune visite de la cité médiévale ne sera proposée, chose assez anormale pour ces journées.
La mairie ne semble hélas toujours pas décidée à rouvrir le temps d'un week end le clocher de l'église, inaccessible depuis 2008 aux tretsois. Celui ci offrant pourtant une vue grandiose sur notre cité.

Un Week end marqué par la double exposition consacrée à la Grande Guerre et Roland Garros au château des remparts. (Plus d'infos ici)
Elles seront exceptionnellement ouvertes le dimanche de 10h à 12h30 et de 15h à 18h.

* Exposition itinérante sur la guerre 14-18, "centenaire de l'armistice" par le département; place de la mairie, JEUDI 13 et VENDREDI 21 de 10h à 15h30, ouvert à tous !



Vendredi 14 septembre 2018 à 18h00 : Conférence sur la guerre de 14 18 au Château des Remparts

Samedi 15 septembre 2018 à 11h00
Vernissage de l'exposition "Les Oppida" à la Médiathèque La Mine des Mots
Exposition du 15 septembre au 6 octobre 2018
Exposition sur les Oppida Gaulois de la haute Vallée de l’Arc, réalisée par la SERHVA, traitant des vestiges de ces habitats gaulois avec des plans, des textes descriptifs et explicatifs, des photos réalisées à l'aide d'un drone, des photos d'objets archéologiques des sites (II° siècle avant JC)… Un témoignage inédit de l'occupation humaine sous la période gauloise, avant la romanisation de la Provence. Ouverture exceptionnelle de la médiathèque le dimanche 16 septembre de 10h à 13h.


Dimanche 16 septembre 2018 à 10h00 : Visite guidée de la SERHVA au Château des Remparts

Dimanche 16 septembre 2018 à 18h00 : Conférence sur Roland Garros au Château des Remparts

Les Amis de l'église et quelques paroissiens organisent, coordonnent et décorent ce lieu mettant en valeur scénographiquement des objets liés au culte, à la tradition, et présentent de précieuses reliques, tout en proposant des visites de l'église le samedi et dimanche.








Retour sur la seconde édition des journées du patrimoine à Trets en septembre 1997 avec cet article de LA PROVENCE du 26 septembre 1997


Sources : Document collection personnelle Guy Van Oost






En juin dernier se tenait une conférence très interressante sur le passé de TRETS, voici un résumé par LA PROVENCE du 15 juin 2018










Belle surprise en ce premier week end d'Avril 2018, où le ministère de la culture et le journal LE POINT ont révélé les monuments et sites historiques retenus pour participer au grand loto du Patrimoine . Des jeux à gratter pour sauver des monuments en danger c'est en effet l'idée initiée par le ministère de la Culture et l'animateur Stéphane Bern. Un premier recensement de "250 chefs-d'œuvre en péril" a été dévoilé, jeudi 29 mars, dans Le Point. Une liste qui sera réduite cette semaine à 120 , mais Stéphane Bern a révélé ce lundi dans Quotidien, sur TMC, que les sites de cette liste de 250 bénéficieront tous d'aides soit de la DRAC, d'un fond de 15 millions du ministère ou du loto du Patrimoine.

Pendant plusieurs mois début 2017, chaque internaute pouvait inscrire sur une plateforme participative, hébergée sur le site du ministère de la Culture, un ou plusieurs monuments "qu’ils voyaient, qu’ils possédaient ou qu’ils connaissaient près de chez eux". Un comité de sélection présidé par l'animateur était ensuite chargé d'établir une présélection pour retenir en priorité les projets jugés les "plus urgents", a expliqué l'animateur sur la radio RTL . Dès le 3 septembre, les Français pourront acheter des tickets à gratter à l’effigie des monuments à sauver en priorité, au prix de 15 euros l’exemplaire. Par ailleurs, un loto "spécial patrimoine" sera organisé par la Française des Jeux le 14 septembre 2018 avec 10 millions d’euros de gains pour le ou les joueurs gagnants.
Toutes les recettes engendrées pourraient permettre de récolter entre 15 et 20 millions d’euros.

Et parmi les 14 sites retenus en région PACA figure..... La maison seigneuriale de Trets, dites aussi Synagogue, construite au 12e siècle en centre ancien pas très loin de la mairie. Le cout de sa rénovation est de 1 800 000€ et il reste à trouver 314 000€ précise le Point !
Une communauté juive vivait à Trets au Moyen Age. La maison médiévale située rue Paul Bert se trouve être dans le quartier de la juiverie ; elle a été par tradition orale dénommée synagogue. Les registres des notaires nous apprennent que la synagogue est vendue en 1493, mais sa localisation n'est pas à ce jour démontrée.
Une série de portes aux arcs brisés au rez-de-chaussée, des baies jumelles appuyées sur un cordon mouluré forment l'essentiel de cette maison de notable dans un ilôt d'habitation très dense.



=> HISTORIQUE ET PHOTOS DE LA SYNAGOGUE


=> Article de presse de 2014 : Le mystère de la synagogue reste entier




Article de LA PROVENCE du 2 Avril 2018




Mais pour y faire quoi ? Là était le grand mystère tretsois puisque l'on a entendu un peu tout ces dernières années, comme un musée ou un projet immobilier. Par exemple en aout 2016 Jean Claude Feraud déclarait lors d'un vernissage : "au sujet de la maison seigneuriale (la synagogue) dont on nous parle depuis des décennies, personne ne sait à quoi exactement ça correspond, mais personne ne veut abattre le mur, il y a un très beau projet qui est en cours. Il s'agirait de mettre en sécurité ce mur, de déblayer aux alentours pour que les abords soient plus ouverts sur la perspective de ce mur et maintenant il y a un projet de restauration de patrimoine, à l'intérieur qui consisterait à faire une dizaine d'appartements."

On en a appris plus cet été 2018, sur ce projet et ce sera bien des logements qui seront construits par la SEMEPA et LOGIREM. 7 logements à loyers modérés ou en primo accession (à destination de familles à revenus modestes) et en conservant les éléments remarquables avec rénovation de la façade, mais les élus d'annoncer alors que le projet était mal parti car le projet de défiscalisation est au point mort. Un équipement public au rez de chaussée pourrait aussi avoir lieu. La moitié des logements est pourvue d'un extérieur et feront objet de prestations soignées respectueuses des matériaux et du mode constructif historique. Le projet a fait l'objet d'un permis de construire accordé le 7 novembre 2017. On est cependant un peu surpris de voir un organisme demander l'argent d'un jeu de grattage et loto pour réaliser des logements, la population ne pourra du coup pas profiter de son don financier, puisque les lieux ne seront pas ouverts au public une fois restaurés….


Les jeux ont démarré
L'opération de jeux de grattage "Mission patrimoine" a débuté lundi dernier 3 septembre avec un ticket de jeu à 15€

Organisé la veille des Journées Européennes du Patrimoine, ce vendredi 14 septembre 2018, LE LOTO DU PATRIMOINE propose lui un Jackpot exceptionnel de 13 millions d'euros minimum pour une grille à 3€.
Mises en vente également depuis le lundi 3 septembre, les grilles du Super Loto "Mission patrimoine" coûtent 3 euros à la vente. En plus du ticket gagnant, 50 tickets permettront de remporter 20 000 euros chacun. Si comme on s'en doutait la maison seigneuriale tretsoise ne figure pas sur les tickets réservés aux monuments dit emblématiques (18), notre monument bénéficiera bien de la manne financière, puisqu'il a été retenu par le ministère qui s'est engagé à subventionner les 269 projets de restauration.

Voici le projet de rénovation de la SEMEPA :








Après Peynier, St Maximin, Fuveau, St Zacharie, Pourrières et l'excellente fête de Rousset 3 jours plus tot, on termine notre tour des fetes de l'été aux alentours à PUYLOUBIER comme chaque année. Une fête à l'ambiance toujours sympathique qui s'est déroulée ces vendredi 31 aout, samedi 1er et dimanche 2 septembre 2018. Hélas depuis l'an passé le programme de celle ci est extrêmement décevant et manque totalement de variété, en effet les trois soirs sont composés du même orchestre, avec le même spectacle trois soirs de suite avec même souvent les mêmes titres, tableaux etc. Auparavant il se produisait deux soirs, ce qui était déjà trop, désormais c'est tous les soirs, ce qui lasse énormément, sans compter que la qualité a déçu.

C'est en effet l'orchestre LES MELOMANES qui était chargé comme tous les ans depuis une bonne décennie d'animer la fête, un groupe qui était véritablement un des meilleurs de la région à ses débuts et pendant une bonne décennie sur tous les plans, mais qui a bizarrement considérablement baissé en qualité, depuis 4 5ans, donnant un gros contraste après les groupes que l'on a vu à Rousset la même semaine. Or ce groupe s'y produisait à Rousset avant vu son haut niveau, Puyloubier qui au passage recevait souvent les mêmes orchestres que Rousset pour mémoire.

Si la qualité s'est un peu accrue cette année par rapport au spectacle très moyen de l'an dernier, on est encore loin du niveau passé de ce groupe : voix pas toujours au top, réorchestration moyenne avec une section cuivre qui faisait enfin son retour, mais pas du tout au point sur plusieurs titres, surtout le vendredi (elle a changé entre le vendredi et samedi), voix ordinateurs enregistrées sur les choeurs, éclairage toujours très insuffisant en devant de scène comme depuis des années, jeux de lumières basiques. On soulignera le courage des talentueuses danseuses à se produire bien déshabillés par des températures bien fraiches. Point positif le groupe a retrouvé l'énergie et peps de son passé. Bref on partait comme l'an dernier un peu déçu. Le public a néanmoins pas mal dansé et mis une belle ambiance, il faut dire que la fête a cette année encore rencontré un beau succès populaire avec une météo assez clémente.
Seul le feu d'artifice a du être annulé le vendredi soir en raison du mistral, reporté au dimanche soir 21h et celui ci fut très réussi avec en prime de nombreuses fusées inédites, bien visible de Trets.
Espérons que l'édition 2019 revienne à un programme plus varié et de meilleure qualité, avec au moins deux groupes.

L'occasion était aussi idéale pour se promener dans les magnifiques ruelles du village, fort bien restaurées ces dernières années et éclairées (avec un nouvel éclairage LED) mais aussi agrémentées de belles végétations donnant un cachet encore plus beau. Puyloubier qui procède depuis quelques mois à la reconstruction de son ancienne église…. Un village où il est très agréable de s'y promener de jour, comme de nuit.

Retour en images sur la fête et ballade dans ses ruelles….

LA FETE FORAINE




LES BALS DES VENDREDI ET SAMEDI












LE FEU D'ARTIFICE DE CLOTURE VU DE TRETS





PUYLOUBIER BY NIGHT





















=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...