Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Reportage


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



Mercredi 8 mai 2019, Jacques Henri Mauret, personnalité bien connue à Trets de par son implication dans la vie associative mais aussi municipale a reçu une des plus haute et plus belle distinction de l'Etat. En effet lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'occasion des commémorations du 8 mai 1945, au cimetière de Puyloubier, il a reçu les Insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur. Une décoration attribuée par Décret du 13 juillet 2018 du Président de la République pris sur le rapport du Premier ministre et des ministres .

C'est entouré de ses amis, de sa famille, de nombreux membres associatifs, de personnalités militaires, d'élus, membres de la légion que cette décoration lui a été remise par le Lieutenant Colonel Gilles Normand, directeur de l'Institution des Invalides de la Légion Etrangère, lors d'une cérémonie présidée par le maire de la commune Frederic Guinieri.

Né le 16 avril 1937, Jacques Mauret est appelé sous les drapeaux en 1959, il accompli son instruction militaire à Orléans, très vite il rejoint l'Afrique du Nord et le 7e régiment avec lequel il participe à de nombreuses opérations. Après une dizaine d'années dans l'armée il est rendu à la vie civile où il renoue avec son premier métier à la banque nationale de Paris, où il travaillait déjà avant son service militaire. C'est essentiellement au sein de cette banque et de ses filiales en France ou à l'étranger qu'il effectuera sa carrière professionnelle. Il terminera en 1999 au poste de directeur régional de la région PACA à Marseille au sein de cette banque.

Très vite il met ses talents au service de l'autre, prend des responsabilités au niveau local, comme dans le domaine de la justice, il s'engage ainsi dans les Prudhommes (dont il sera le président à Aix pendant de nombreuses années), mais surtout dans les associations avec le bénévolat. Dès l'age de 15ans il s'engagea ainsi au sein de la croix rouge. Il s'engage au sein de nombreuses associations comme la Fondation du bénévolat, L'Etoile du bien et du mérite, les anciens combattants ou anciens légionnaires, à Trets il s'investi aussi au comité des foires, à la confrérie St Eloi, la Serhva...

Il a aussi été conseiller municipal d'opposition de 2001 à 2008, candidat aux élections municipales de Trets en 2008, où il deviendra conseiller municipal au sein du premier mandat de JC Feraud, puis une nouvelle fois candidat aux municipales de 2014 où il se retirera de la vie politique ensuite. Aujourd'hui Délégué départemental d'une fondation consacrée au bénévolat, vice-président d'une association spécialisée dans l'insertion professionnelle des personnes handicapées , il a 62 ans de services.

Une belle décoration pour toutes ces années qu'il a passé à donner pour les autres.

Photos : F. F.


















MEYREUIL reçoit la 9ème édition de la Playmo sestian , une grande expo de PLAYMOBIL pendant 3 jours.

Les exposants sont intarrissables sur la façon dont ils ont fait l'acquisition des certaines pièces comment ils les ont transformées et le nombre d'heures qu'il a fallu pour tout mettre en place, a expliqué FRANCE3 ce vendredi 10 mai dans un reportage diffusé au 19/20.
L'exposition a lieu au gymnase de Plan de Meyreuil, l'entrée est de 2 euros et est ouverte samedi et dimanche de 9h jusqu'à 18h.

La recette sera reversée aux orphelins des sapeurs pompiers des Bouches-du-Rhône.

=> PRESENTATION de L'EXPOSITION

Reportage photos sur l'expo à venir sur le site ce Week-end







9ème Foire Chèvre et Miel FUVEAU

Pour la 9ème année de suite l'office du tourisme de FUVEAU organisait le mercredi 8 mai 2019 sa traditionnelle Foire au Chèvre et Miel du Pays d'Aix, qui cette année portait également le label de : Marseille Provence Gastronomie 2019 !

Un rendez vous qui met en valeur les producteurs locaux et qui est bien ancrée dans les habitudes des habitants de la vallée qui ont été très nombreux à venir y faire un tour malgré la grisaille de la journée qui heureusement ne fut pas humide. Le succès ne s'est ainsi pas démenti… Comme chaque éditions, producteurs de fromage de chèvre fermiers, apiculteurs, fabricant de pains d'épices, d'huile d'olive et de vin… étaient présents, dans cette fois qui s'est tenue cette fois sur le cours Victor Leydet.

De nombreuses animations pédagogiques et ludiques attendaient aussi petits et grands : travail de la ruche dans l' Apimobile, travail autour du miel, un bar à miel avec des dégustations, animations culinaires, exposition de vielles ruches, un stand de maquillage et un espace coloriages pour les enfants, tandis que l'association tretsoise de LA FERME DU SOLEIL 13 était venue avec ses animaux pour le plus grand plaisir des petits.
Nouveauté cette année un combi-photo Volkswagen était aussi présent pour permettre aux gens de venir prendre une photo souvenir et des groupes folkloriques ont animé la manifestation comme le groupe local La Fuvello !
Ambiance musicale .

DIAPORAMA PHOTOS DivineComedie : 37
9ème Foire Chèvre et Miel  fuveau 8 mai 2019







Ce mercredi 8 mai 2019 se déroulaient les commémorations du 74ème anniversaire de l'armistice du 8 mai 1945 partout en France dont à Trets, où notre commune fêtera cet été le 75 anniversaire de sa libération. De nombreux élus de tous bords, d'anciens combattants dont Messieurs Tonin TESSIER et Adrien TROTTEBAS, , des dizaines de tretsois, de nombreux jeunes sapeurs pompiers, du Major Hennequin de la gendarmerie, la Police Municipale ainsi que Madame CASSAR, Principale du Collège Les Hauts de l’Arc.

Les cérémonies ont débuté le matin même sur les stèles du Puits d’Auzon et de Saint Jean du Puy pour rendre hommage aux résistants; puis au cimetière où des gerbes ont à chaque fois été déposées.

A 11h30, alors que se tenait en ville le marché hebdomadaire, la grande cérémonie s'est déroulée place de la mairie, par un temps très nuageux mais heureusement sec, où Mr CHAGNY président des anciens combattants sera le premier à prendre la parole "Le 8 mai 1945, les « unes » de tous les journaux de France ont eu comme sujet la Libération de la France. « La guerre est gagnée ! Voici la Victoire ! C’est la Victoire des Nations Unies et c’est la Victoire de la France », dira le Général De Gaulle au début de son allocution adressée au pays ce jour-là. La seconde guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 8 mai 1945 à 23h01, au lendemain de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie, signée la veille le 7 mai à Reims. Le commandement français était présent et partie à l’acte de capitulation.
 
Ces anniversaires du 8 mai, célébrés chaque année depuis 74 ans, sont aussi et surtout un jour du souvenir, de recueillement, afin d’honorer  des millions de civils, de soldats, de résistants, de déportés « morts pour la France ». 27 ans après la 1ère guerre de 14-18, qui devait être la « der des ders », celle de 39-45 laisse un bilan sans équivalent dans l’histoire, avec plus de 50M de morts : les ratios sont 55% de militaires pour 45% de civils.

Tous les êtres humains disparus, tués sur les champs de bataille, exterminés dans les camps de concentration, massacrés, torturés, fusillés pour actes de Résistance, morts en captivité ou écrasés sous les bombardements, méritent notre respect et la fidélité de notre souvenir. Se souvenir c’est faire appel à notre mémoire ; aussi, ce travail de mémoire que nous avons le devoir de transmettre à nos jeunes générations, doit-il s’exercer au nom de toutes ces victimes et de leurs sacrifices ; il doit également intégrer les raisons pour lesquelles le monde en était arrivé là.

Il faut aussi que ce 8 mai que nous commémorons aujourd’hui  soit un jour d’espérance en un avenir de paix ; souhaiter la Paix ne doit pas être une simple formulation incantatoire qui ne nous protège de rien, car la paix n’est jamais acquise. Pour preuve, le 2 août de cette année 1945, s’entrouvrait déjà la porte d’une nouvelle guerre que l’on appellerait »guerre froide ». Aujourd’hui, c’est le fanatisme religieux, le terrorisme, qui menacent cette paix que nous souhaitons tous ; c’est un fait qui avait amené l’ancien président François Hollande en personne, relayé par son premier Ministre, à déclarer que la France était en guerre ; 101 ans après 14-18, c’est la nouvelle guerre des Français, et il nous faut la mener."
et de parler alors du terrorisme en détails déclarant ensuite "Cette nouvelle guerre concerne tous les Français sans exception ;  elle nous est imposée, et sera sans aucun doute longue et difficile ; elle ne peut toutefois nous surprendre puisque l’adversaire nous en a menacé depuis longtemps. Elle ne doit pas non plus nous effrayer, mais elle exigera beaucoup de clairvoyance et de courage. Encore faut-il qu’au plus haut sommet de l’Etat on explique, on mobilise et on conduise cette guerre en y consacrant tous les moyens nécessaires. […]
Ce demain si proche et inquiétant au regard des évènements mondiaux actuels : cercle infernal et vicieux de prolifération nucléaire dont on peut tout redouter car l’histoire nous enseigne que toute arme nouvelle a toujours fini par être utilisée.

En étant réaliste, je doute fort qu’en l’état actuel des choses nos Armées Européennes soient prêtes à affronter ce type de conflit nucléaire. Mais ce dont on peut être sûr, c’est que nos administrations et nos populations civiles, elles, ne le sont absolument pas. Les protections contre ces armes modernes n’existent pas, elles ne peuvent se construire en un claquement de doigts et présentent de plus l’inconvénient majeur d’être particulièrement onéreuses.

Le jour où la conflagration éclatera, si rien de concret n’est fait jusque-là, les dommages collatéraux seront terribles pour les peuples concernés. [...] Depuis les évènements terroristes de novembre 2015 et des années qui ont suivi nous assistons, on peut dire enfin, à la renaissance de nos symboles que sont le Drapeau et la Marseillaise. Jusqu’à ces évènements, ils étaient considérés par une majorité comme dépassés, de même que les notions d’Etat et de Patrie. [...] Histoire, soyons patriotes, et ne nous arrêtons pas de l’être en poursuivant le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix ; et aussi, soyons pédagogues en communiquant aux jeunes générations, et j’y insiste, le respect des valeurs nationales, le sens du devoir et l’idéal de ceux qui ont combattu et fait le sacrifice de leur vie pour une France libre.  Que vivent la France et la République !"



Puis cédera la parole au maire JC FERAUD qui lira le message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées . 4 gerbes seront ensuite déposées au nom de la mairie, du département, des anciens combattants et du souvenir français.

Minute de silence, diffusion des hymnes auront ensuite lieu puis Jean-Pierre LANIER recevra la Croix du Combattant, remise par le Colonel Roland HÉRISSON.
Jean-Pierre LANIER a été ancien Sous-officier, puis officier de l’Armée de l’Air, membre du Conseil d’Administration et du Bureau de la section d’Anciens Combattants de Trets. En 1964, Jean-Pierre LANIER contracte un engagement volontaire dans l’Armée de l’Air, à Nancy sa ville natale ; il a 18 ans.
De 1965 à 1980, il sera Sous-officier, soit de Sergent à Adjudant-chef ; puis de 1980 à 1991 il sera officier, soit d’Aspirant à Capitaine.
Il va servir dans l’administratif, la finance, puis à la direction du Renseignement où il a exercé des fonctions opérationnelles et de commandement. Ses différentes affectations l’ont amené à exercer sur les bases aériennes et les État-major de Nîmes, Caen, Nancy, Metz, Paris, Aix, Taverny et Lyon/mont Verdun. De 1970 à 1972, il est affecté à Djibouti. En 1987, il suit le stage de formation à l’École du Renseignement Stratégique et des Études linguistiques à Strasbourg.
Ces compétences l’amènent à effectuer 2 séjours au Tchad, dans le cadre de l’Opération Épervier, en 1986 et 1987.

En mai 1991, au bout de 26 ans et 7 mois au service de l’Armée de l’Air, et à travers elle de la France  il quitte le service actif.
Déjà titulaire de la  Médaille de Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, de la  Médaille de bronze de la Défense Nationale avec agrafe « Mission d’assistance extérieure de l’Armée de l’Air », de la médaille d’argent de la Défense Nationale avec agrafe « Armée de l’Air », de la Médaille d’Outre-mer avec agrafe « Tchad » et de la Médaille du Titre de Reconnaissance de la Nation avec agrafe « OPEX ».

Photos I. LO.







Comme chaque année à la même période, la troupe de spectacles du PARADISIER ROUGE, présidée par Angele AMARU a proposé au public tretsois une journée entière de spectacles pour la fin d'année le SAMEDI 4 MAI 2019 dès 15h. Pas moins de six pièces de théatre ont ainsi été jouées par les élèves de l'association devant un public composé d'une soixantaine de personnes dans la salle des colombes. Malgré l'absence de plusieurs comédiens, obligeant certains à les remplacer au pied levé pour ne pas mettre le spectacle en péril et que la salle n'était pas une salle de théatre avec rideau et coulisses les jeunes s'en sont très bien sortis et ont proposé un joli spectacle.

La journée a démarré avec le célèbre "Malade Imaginaire" de Molière avec un extrait de cette pièce interprétée par 4 comédiens, puis 6 autres ont proposé "Le salon de coiffure" une histoire de sorcières dans cette comédie de V Amodio.

C'est ensuite toute une sorte de thématique qui a été abordée. Ils ont ainsi commencé par "Le Cluedo"une comédie policière de René Richard que 9 jeunes ados de 11 à 14ans ont présenté pendant une demi heure. A 16h40 une autre comédie policière "Le fantôme de la demoiselle" de Vanina Laugier, était interprétée par 16 acteurs agés de 6/10ans, enchainant ensuite par une création des élèves du paradisier rouge "La nuit meurtrière" qui comme son nom l'indique traitait là aussi de meurtre, dans une fête qui a mal tourné ! Une après midi peu joyeuse donc dans sa thématique, comme l'a fait remarquer la présidente....

Enfin histoire de redonner un peu de joie aux spectateurs et de rire surtout, la troupe adultes du Paradisier a fait rire le public en rejouant de nombreux petits extraits des perles de Marcel Pagnol comme "La partie de cartes, L’attente du facteur, Le Pitalugue"


















Grand évènement en Pays d'Aix ce mercredi 8 mai 2019 puisque toute la journée de ce jour férié, la ville d'Aix en Provence a proposé du beau spectacle en cette journée de grisaille avec un ROADSHOW DE FORMULE 1.

Après Aubagne sous la pluie en mai 2018 et un gros roadshow devant des dizaines de milliers de personnes massées sur le Vieux Port le 22 juin 2018 avec des formule 1 qui faisaient le spectacle ainsi que de vieilles voitures c'était donc le tour de la capitale du Pays d'Aix cette année. Un spectacle gratuit organisé par la région à l'occasion du Grand prix de France de F1, qui se tiendra du 21 au 23 juin au circuit Paul-Ricard.

Ce mercredi malgré un temps peu clément mais heureusement sans pluie, des milliers de personnes de tous ages se sont rendues Avenue Mozart pour cette journée spéciale de sport automobile de 10h à 18h, où de nombreuses animations ont été proposées telles que des simulateurs de F1 en réalité virtuelle, quizz, des ateliers d'arrêt au stand, petit circuit, boutiques et des rencontres avec des pilotes Renault ou encore atelier Pit Stop, conférences...

Mais ce que tout le monde attendait bien évidemment c'était évidemment les démos de FORMULE 1 et pour le plus grand plaisir des spectateurs il y a eu trois sessions à 11h, 14h et 16h avec malheureusement que deux voitures la F1 monoplace E20 et la voiture de course RENAULT SPORT RS 01 survitaminée et des pilotes tels que le russe Sergei Sirotkin de l'écurie Renault Sport . Le show durait moins d'une demi-heure à chaque fois. Ensuite le pilote montait sur la scène pour une petite itw et séance d'autographes et faire des photos avec les fans.
Déception cependant le circuit était minuscule (300m) et en ligne droite bien plus petit qu'à Aubagne ou Salon, empêchant du coup toute accélération et gâchant un peu le spectacle. Un circuit sur l'Avenue Max Juvénal ou meme près de la Rotonde aurait été plus adéquat et plus spectaculaire. Le public s'est en tout cas régalé surtout les enfants et en a pris pleins les oreilles.
Le roadshow devrait revenir à MARSEILLE en 2020 apparemment. En attendant il se déplace ce jeudi 9 mai à BRIGNOLES.

Reportages DIVINECOMEDIE, v jager, F JAGER, Vanessa Dauffer Donatini… un grand merci à elles

REPORTAGE VIDEO



DIAPORAMA PHOTOS : 47
ROADSHOW F1 AIX 8MAI2019



REPORTAGE LA PROVENCE DU 9 MAI 2019



/ 1 Commentaires






HOMMAGE : Philippe Carrese, 63 ans, est décédé dimanche 5 mai 2019 des suites d'un cancer, à Marseille, retour sur le mois spécial que la ville lui avait consacré en 2015.

Trets a décidé de consacrer ce mois de janvier 2015 à une personnalité : Philippe Carrese. Né en en 1956 à Marseille , il a grandit dans le quartier populaire du Panier. C'est un réalisateur, écrivain et dessinateur français, également réalisateur de séries télévisées comme Plus belle la vie et de films de fiction et documentaires. Il est aussi chroniqueur dans la presse, ainsi qu'illustrateur. Il a ainsi écrit pas moins de 19 polars. Un mois spécial qui se déroulera du 9 au 24 janvier 2015 avec au menu : cycle de projections, séances dédicaces, master-classe et concert, où vous pourrez rencontrer l'artiste en toute simplicité…

L'inauguration de ce mois avait lieu ce Vendredi 9 janvier 2015 à 18h au château des remparts en présence d'une cinquantaine de personnes dont beaucoup d'élus tretsois de tous bords. La cérémonie présidée par l'adjointe à la culture Maryse Cuiffardi s'est évidemment déroulée en présence de l'artiste . L'élue de son coté a commencé par présenter l'invité puis a rappelé le programme, complimentant ces œuvres télévisuels qui sont pour elle des chefs d'œuvre et évoquera ses romans "passionnants". Avant de présenter les deux nouveaux employés du service culturel : Florian et Virginie qui vous accueilleront désormais lors des différentes manifestations culturelles.

Philippe Carrese "c'est un très beau moment; ca me permet d'exposer au sens large présenter mes œuvres de cinéma, mes dessins, mes romans et mes photos c'est d'ailleurs la première fois que j'en fais une comme ça." dira t'il évoquant alors l'actualité et les attentats de Charlie Hebdo lui qui est dessinateur de presse, précisant que depuis il n'a pas touché un crayon mais que ce soir il proposait aux tretsois de venir faire une fresque au château "une fresque collective, où chacun pourra venir dessiner au feutre et moi même je viendrais aussi rajouter des dessins dessus".

Puis parlera des projections à venir dont "COMME UN RAT" qui n'a encore jamais été diffusé et qui a dans son casting de nombreux artistes de "Plus belle la vie", suivi de trois téléfilms : "une sorte de trilogie" dira t'il.

Un bel apéritif clôturera l'apéritif, animé par un concert qu'il donnera avec deux autres musiciens. Outre la musique, le public présent a pu découvrir donc ses photos et quelques dessins exposés aux murs. Le reste étant à la médiathèque.


DECOUVREZ LE PROGRAMME COMPLET ICI





Un concert de talents pour conclure


Après 15 jours d'animations diverses le Jubilé CARRESE a pris fin ce samedi 24 janvier 2015 en beauté avec un très bon concert donné par l'artiste, qui jouait du piano entouré de son propre groupe.

Un excellent moment de musique rock, pop, soul, blues avec des titres tous anglais, des Rolling Stones, Joe Cocker et bien d'autres. Un peu moins d'une cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement à 20h30 au château.












Le Bilan

Un mois au bilan bien mitigé malheureusement en terme de fréquentation. En effet les cinq projections de ses films organisées au château des remparts ou au casino cinéma ont attiré 170 spectateurs. Mais on notera que les deux premières pour des films, en présence du réalisateur ont bien fonctionné avec 56 personnes le Vendredi 16 janvier au Cinéma avec le Film « Cassos », 50 le lendemain pour son Film « Comme un rat ».

La semaine suivante, les chiffres ont été beaucoup moins bons pour sa trilogie de téléfilms : 27 personnes pour voir ou revoir « Malaterra » mercredi, 17 pour « Liberata » jeudi et enfin 20 pour le dernier « L’Arche de Babel ». Le mauvais temps : la pluie en seconde semaine a du jouer. A noter que seule la projection du vendredi 16 était payante.

A l'inverse l'exposition qui s'est tenue au château des remparts dans les deux salles présentant ses photos mais aussi des caricatures et nombreuses fresques qu'il a lui même réalisé sur place (et complétées quelquefois par des tretsois de passage) ont attiré près de 300 personnes dont des écoliers lors d'une master class en présence de l'artiste le 20 janvier dernier.

Belle fréquentation aussi à la médiathèque pour admirer ses dessins amusants et humoristiques. A noter que vu son succès cette expo est prolongée à la médiathèque jusqu’à fin février. La séance de dédicaces qu'il avait faites le samedi 17 janvier au matin a attiré de nombreux tretsois (une vingtaine environ), même chose pour la masterclass de cloture ce samedi 24 au château.

Philippe Carrese lui s'est totalement investi dans cette quinzaine en étant énormément présent sur place pour toutes ces animations, a échangé avec le public avec une grande gentillesse et a confié en cloture avoir pris beaucoup de plaisir durant ce jubilé.








Ce samedi 4 mai 2019 le plateau sportif du collège recevait une manifestation sportive multi age organisée par l’association ALPHA PROVENCE SPORTS et le Service Sports, Loisirs, Nature du Syndicat Intercommunal du Haut de l'Arc avec le premier TOURNOI OMNISPORTS . Une manifestation sympathique qui s'est déroulée toute l'après midi de 13h à 17h dans une belle ambiance et par un beau temps. "On a monté cette manifestation dans le cadre du projet d'un de nos stagiaires à Alpha Provence et au syndicat intercommunal . La manifestation avait pour but de réunir à la fois les enfants et les adultes. " explique ainsi un des organisateurs Joel ETRILLARD Responsable service des sports .

Le but de cet évènement sportif était avant tout de s'amuser, avec un tournoi ouvert aux enfants dès 7ans, et ainsi leur permettre de retrouver toutes les activités proposées à ALPHA PROVENCE comme le laser run, le basket, le flag-rugby avec un dérivé mais aussi le tchouk ball. Chacun marqué des points au fur et à mesure des activités, mais il n'y avait en réalité aucune compétition juste le plaisir de se distraire , de réunir les familles dans un esprit ludique et convivial. Au final c'est l'équipe des "sans dossards" qui a gagné avec 35 points, suivie de l'équipe rouge. Chacun remportant une médaille à la fin.

Une première qui a bien fonctionné analysent les organisateurs, qui ont enregistré une quarantaine de participants avec 4 équipes de 8 environ. Une seconde édition pourrait avoir lieu l'an prochain.














Prévu au départ le 6 avril dernier, le carnaval de ROUSSET avait du être annulé en raison du vent d'est et d'une grosse journée pluvieuse, une annulation hélas comme souvent à Rousset sans communication. La ville l'a reporté et il a eu lieu ce samedi 4 mai 2019 dès 15h, avec une affluence très très moyenne. De nombreuses troupes le composaient comme tous les ans, partant devant l'école primaire en compagnie de dizaines d'enfants déguisés.

Le Défilé a ensuite emprunté l'avenue Alard, avenue de la Poste, jusqu'à la place Paul Borde sur des rythmes de swing accompagnés d'artistes de cirque (jongleurs, échassiers, acrobates et équilibristes) mais aussi une fanfare pour l'animation et de nombreuses grosses têtes comme Minnie, Daisy, Mickey, Pluto, la Reine des Neiges et Olaf. S'en est suivie la traditionnelle bataille de confettis sur la place, un spectacle de feu mais il n'y a pas eu de caramentran cette année.


DIAPORAMA PHOTOS Divinecomedie (26)
CARNAVAL ROUSSET 4 MAI 2019










Malgré le beau temps printanier dimanche 28 avril 2019 pas moins de 287 personnes se sont rendues à 15h salle des colombes pour participer au traditionnel loto de printemps de l'association TRETS ESCAPADE. C'était le 7e depuis la création de l'association.

Dans une belle ambiance les participants ainsi joué à 18 quines et 8 cartons pleins , avec de NOMBREUX LOTS à gagner comme une TELEVISION 120 CM , une LOCATION 1 SEMAINE En studio pour 4 personnes, une plancha, un panier garni, lave vaisselle, une friteuse électrique, micro onde etc. de beaux lots achetés par l'association ou donnés par les partenaires que remercie le président : carrefour market, la boulangerie de la gare, coiffeur du cours Esquiros, les autocars Burles, boucherie de la gare, pizzeria Loucas de Peynier, Mille et une pizza, le salon de coiffure Bol d'Air rue Jean Jaures, le cellier Lou Bassauquet etc.

















1er mai rime avec muguet mais aussi Roumavangui à St Jean du Puy évidemment à Trets. Ce mercredi 1er mai 2019 la tradition a été respectée et oh miracle, le temps était de la partie, un beau temps de printemps ensoleillé, avec des températures agréables donnant le cocktail idéal pour une belle journée de pèlerinage au sommet de la commune.

Dès 9h des centaines de tretsois ont ainsi migré à l'Hermitage de Saint Jean du Puy en voitures, en vélo, motos ou alors à pieds pour les plus courageux qui ont pris le GR9 et le parking était lui plein à craquer une bonne partie de la journée, les gens étant alors aidés par toute l'équipe de bénévoles du comité feu qui s'étaient aussi réunis à midi pour leur grand pique-nique annuel.

A 10h la messe dirigée par le père Michel Morin s'est déroulée dans la chapelle devant une assistance de quelques dizaines de personnes, mais elle n'était pas totalement pleine cette fois.




Toute la foule a ensuite grossi au fil des minutes et est montée l'oratoire vers 11h pour la bénédiction de la vallée bien dégagée , mais aussi pour assister à l'inauguration et bénédiction de la très belle Cloche en bronze conçue et donnée par les frères Patrick et Christian Comino, sur laquelle ils ont fait graver "Les amis de St Jean". Une cloche fixée au sommet de l'Hermitage et protégée du vol par une grosse grille en fer. Toute la journée ce fut donc l'attraction du lieu où des dizaines de personnes sont venues entendre son joli son qui raisonne désormais dans toute la vallée et que l'on entend même dans certains quartiers de la commune apparemment. Une plaque fut également inaugurée en compagnie du maire à cette occasion. Le public a aussi pu découvrir que la municipalité avait rénové ce printemps le chemin d'accès au site qui s'était en partie effondré il y a un an, un grand mur de soutènement en béton a ainsi été coulé et ce dernier sera prochainement recouvert de pierre comme auparavant.
Tout ce petit monde est ensuite redescendu pour prendre l'apéritif offert à la population vers midi.

Certains décidaient alors de rentrer chez eux , tandis que beaucoup décidaient de déjeuner sur place pour un grand pique nique convivial sur l'herbe ou alors sur les tables à l'abris des arbres ou sur celles qu'ils avaient spécialement amenées à plusieurs pour organiser de grands banquets conviviaux dans une belle ambiance.

L'après midi fut animée par des parties de pétanque, des promenades dans les collines environnantes, une bonne petite sieste pour certains, tandis que le programme des réjouissances repris à 14h30 avec les jolies danses proposées par l'Aigo Vivo de Rousset conclues par une belle farandole. Les dizaines de musiciens des Amis d'Auriol ont ensuite bercé la foule dès 15h30 avec leur belle musique, que l'on n'avait pas pu entendre l'an dernier en raison du mauvais temps et enfin la troupe de l'Aigo Vivo de Rousset a conclu cette journée festive par un concert de chorale dans la chapelle pleine à craquer. Un très beau moment de musique là aussi qui était inédit et fut bien apprécié.

Un roumavangui 2019 qui fut donc très réussi et que l'on doit à la passion et au grand bénévolat de l'association des Amis de St Jean du Puy.

Bénédiction de la vallée







Inauguration de la nouvelle cloche de l'Hermitage offerte par la famille Comino





Midi, l'heure de l'apéro







Le Comité feu en repas annuel à St Jean du Puy



Une aprem pique nique, discussions, pétanque, sieste,...









Danses avec l'Aigo Vivo de Rousset







Concert des Amis d'Auriol





La chorale de l'Aigo Vivo de Rousset












En 2010, une des associations les plus anciennes de Trets fêtait déjà son cinquantenaire ! Il s'agit des Amis de Saint Jean du Puy, un groupe de bénévoles qui se charge d'entretenir le site si cher au cœur des tretsois : l'Hermitage de Saint Jean du Puy. C'est en effet le 1er novembre 1960 à 18h qu'est née l'association, lors d'un rassemblement en mairie de Trets des membres qui tenaient la buvette de l'Hermitage depuis plusieurs années (1954 55 environ et dont beaucoup travaillaient en mairie) déjà pour le compte du Syndicat d'initiative de la commune. Le but est alors simple et écrit officiellement : "l'association sera chargée de la gérance de la buvette et de l'entretien des bâtiments du site", situé route de Kirbon et surplombant la commune.
Parmi ces membres ce jour là des tretsois bien connus qui nous ont hélas quitté comme Jean Maunier alors garde champêtre, qui sera nommé président ou encore Léon Baille agriculteur et Roger Burles qui seront désignés Vice Président . Yvon Peire agent communal sera nommé trésorier et Salle Paul : secrétaire. Le siège de ce qui était appelé à l'époque "une société" sera basé en mairie.

Quelques années plus tard, Léon Baille (Photo de droite) qui a consacré quasiment toute sa vie au lieu, en deviendra le second président jusqu'en 1994 pour raison de santé, un nouveau président sera alors désigné en la présence d'Alain Guiony, toujours président aujourd'hui, avec une mission identique à ses débuts : "donner aux randonneurs le meilleur du site de St Jean du Puy". Entré dans l'association en 1981, il a toujours donné de son temps à l'Hermitage et a secondé Léon Baille pendant de nombreuses années. Léon qui lui décèdera le 15 Janvier 1997.
Une convention sera signée le 23 Mai 1997 entre la mairie et l'association pour établir les droits de chacun concernant la conservation de l'Hermitage, car à l'époque tout était oral "à la main" !


Depuis de sa création le but de ces bénévoles et passionnés n'a pas changé : la sauvegarde, la restauration et l'entretien du site, en y faisant de nombreux travaux : peinture, réfection d'enduis, propreté, débroussaillage, réparations, plantations d'arbres, d'arbustes, carrelage qu'ils financent tout eux même, sauf en cas de gros travaux où là c'est la mairie qui finance ou participe aux coûts... "Nous essayons de tout refaire à l'ancienne" précise Mr Guiony. Chaque week end des groupes de bénévoles de l'association s'occupent donc des gardes , de la buvette, de l'accueil des visiteurs..

Mais il faut noter que l'association n'a pas de subventions ses ressources viennent de la buvette, des dons effectués par les visiteurs du refuge etc... "Nous comptons trois types de personnes dans l'association" précise le président actuel Alain Guiony "nous avons des gens qui ne font que la garde car ils aiment parler aux gens, d'autres volontaires pour réaliser les travaux et enfin ceux qui font tout. On est près d'une trentaine aujourd'hui, un nombre qui stagne depuis longtemps, mais on a jamais été une grosse association". Ainsi en ce printemps 2010 ils sont 15 à faire les gardes le week end. "Mais les gens ne voient pas en fait tout ce que l'on fait, ne se rendent pas compte de notre travail, ils ne savent pas que c'est une association de bénévoles" regrette t'il.

Mais en plus de l'entretenir, les bénévoles font aussi vivre le site depuis très longtemps en y organisant des fêtes, puisque chaque premier mai un grand pèlerinage est organisé sur le site avec messe, danses , concerts champêtres, pique nique, un grand moment de convivialité que les tretsois apprécient beaucoup et s'y rendent par milliers chaque année. Des festivités qui se sont par ailleurs développées depuis une quinzaine d'années d'ailleurs. Mais il y a plusieurs dizaines d'années il y avait également d'autres festivités au printemps qui permettaient de réunir la population dans ce lieu comme à Pâque, la St Jean.

Dans les gros travaux durant ce cinquantenaire on retiendra ainsi la restauration qui fut entreprise en 1954 sur la buvette, la chapelle... De nombreux arbres furent planter dans les années 50 pour permettre le reboisement du site, suite à deux incendies l'un en 1938 et l'autre pendant la guerre en février 1942. En 1975 c'est la réfection d'enduis, restauration de la cuisine qui sont réalisées. Puis depuis dix ans c'est la toiture de la chapelle qui sera refaites avec l'aide d'une grue dès le 9 Mai 2000 ou encore dès le mois d'Octobre 2007 : Travaux de rénovation de la toiture de la buvette...


Un gros changement interviendra en 1980 puisque la préfecture décidera de la Fermeture du site au public l'été pour cause de circulation interdite dans les forets ; en raison des risques d'incendies. Cela permet ainsi à la végétation de se reposer, mais aussi aux bénévoles, car les saisons de printemps et d'automne sont chargées niveau fréquentation par de nombreux randonneurs. Mais cela n'évitera hélas pas de gros feux de menacer le site, comme ce fut le cas dans les années 40, puis le 26 Juillet 1984, une partie du site sera ravagé par un incendie parti dans l'après midi entre Trets et Peynier (quartier Ste Barbe), après s'être calmé en fin de soirée, le feu reprendra le lendemain 27 avec l'aide du vent, et monta alors jusqu'à la poubelle et le cabinet sous la maison communale. L'Hermitage fut heureusement ce jour là épargné grâce à l'aide des canadairs.
Rebelote ensuite le 1er Aout 1989 avec le terrible feu du Mont Aurélien (voir dossier spécial) qui s'arrêtera à 500mètres à peine de l'Hermitage. Un sauvetage du site du au travail de débroussaillage effectué par les bénévoles de l'association. Mais le feu ne sera pas le pire ennemi du site puisqu'il y aura la foudre aussi . En effet le 17 Janvier 1999 le clocheton qui domine la vallée est foudroyée par la foudre, causant de gros dégâts avec des murs éventrés, barreaudage arraché, toiture soulevée, corps du bâtiment fissuré et l'assise de roche a elle explosé. Un événement qui s'était déjà produit 200ans auparavant le 16 Novembre 1779 d'après les archives.



Mais hélas tout ce travail, ces efforts sont malheureusement gâchés par le vandalisme des visiteurs, de voyous qui ont ainsi saccagé les lieux plusieurs fois en 50ans, comme par exemple il y a deux ans avec le vol des matériaux de la toiture et son saccage, mais il y a eu aussi durant ces années le vol de statues, d'objets décoratifs, d'arbres, de nombreuses dégradations qui furent effectuées etc. , et à chaque fois la gendarmerie sera saisie par l'association qui portera plainte. "Depuis l'été 2009 nous en sommes déjà à 5 vols" expliquera Mr Guiony. Mais dans les très mauvais souvenirs il y a aussi cette triste affaire au début des années 90, lorsque de jeunes scouts irresponsables avaient allumé le feu dans la cheminée de la chapelle avec de l'essence, provoquant une explosion et brulant gravement plusieurs jeunes, cela causera alors de gros ennuis judiciaires à l'association et au maire de l'époque.

Heureusement le président de l'association gardent de très bons souvenirs de ces années "Chaque dimanche est un excellent souvenir, de voir les gens qui trouvent que le site est très bien entretenu, que le site soit apprécié, de voir qu'ils sont contents, on fait des connaissances etc... Ce coté humain est très important pour nous, d'ailleurs les gens aiment savoir l'historique des lieux" . C'est d'ailleurs par une visite sur le site en 1980 et sa rencontre avec Léon Baille, que Mr Guiony tombera amoureux du site puis de Trets, et emménagera alors sur la commune, en devenant rapidement membre de l'association dans laquelle il s'investira beaucoup. Mais le 1er mai est aussi une belle journée pour lui et ses bénévoles. "Du moment que tout le monde respecte le site, le travail que l'on fait tout le monde est le bienvenu, mais on est hélas déçu par certaines personnes qui ne respectent pas"






Parmi les autres dates marquantes de ce cinquantenaire on retiendra aussi :
1938 : Léon Baille se lance dans la sauvegarde de ce site.

3 Mai 1942 : Plantation du cèdre proche de la Chapelle et poème gravé par Léon sur la roche sous la Chapelle côté St Zacharie.
1954 : Premiers travaux de sauvegarde effectués par un groupe de personnes autour de Léon Baille sous l’égide du syndicat d’initiative de Trets.
1er mai 1977 : Mise à disposition de la grande salle derrière la buvette. Deux années de travaux pour transformer une ruine de quatre murs en salle.

1er mai 1985 : Pour la première fois un archevêque préside l’office religieux. Monseigneur Panafieu était à cette époque archevêque du diocèse Aix-Arles.
1er mai 1987 : Inauguration du porche d’entrée de l’ermitage et de la table d’orientation proche du clocheton. Porche construit par les Compagnons Passants Maçons du Devoir et la table par l’Institut des Invalides de la Légion Etrangère de Puyloubier.
1er mai 1992 : Les archevêques des trois diocèses contigus à st Jean sont présents au pèlerinage :
Monseigneur Coffy pour Marseille, Monseigneur Madec pour Toulon et Monseigneur Panafieu pour Aix-Arles
Cette année là le reliquaire de Saint Jean est monté à l’ermitage pour la première fois depuis le 3 mai 1942 (bénédiction des vers gravés par Léon dans la pierre au sud de la chapelle).

1er Mai 1994 : Inauguration du refuge Léon Baille, ce refuge est constitué de deux pièces qui sont à l'arrière de la chapelle et ouverte toute l'année aux pèlerins et randonneurs de passage.
1995 : Tournage de l'émission Midi Méditerranée de France 3, sur le site et interviews des responsables dans un beau reportage sur l'Hermitage
26 Avril 2000 : Mise en place de la croix du jubilé à l'endroit de l'ancienne carrière de marbre, bénédiction le 1er Mai
1er mai 2000 : Bénédiction de la Croix du jubilé an 2000 par Monseigneur Fiedt, archevêque d’Aix-Arles en présence d’un grand nombre d’élus de Trets et des communes avoisinantes. La chapelle est fermée pour cause de travaux de réfection de la toiture.
7 Décembre 2002 : Illumination du clocheton dans le cadre du Téléthon par les Mainteneurs des feux de la St Jean.
1er mai 2003 : Inauguration de la nouvelle table d’orientation toujours réalisée par l’IILE de Puyloubier en remplacement de la précédente dégradée.


=> Présentation détaillée, historique de Saint Jean du Puy

/ 5 Commentaires








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...