Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

ENSEMBLE L'ART CONTEMPORAIN 10 ème Edition
Du 15/02/2019 au 23/03/2019
Les Goûters contés de la Médiathèque
Février, mars avril, mai et juin 2019
Ateliers Soutien à la Parentalité
Mardi 7 , 21 mars et 4 avril 2019
Fête foraine
du 8 au 17 mars 2019
Championnats régionaux de gymnastique
Samedi 23 et dimanche 24 mars
CARNAVAL de Trets
Samedi 30 mars 2019
6e sentier vigneron gourmand
Samedi 18 et dimanche 19 mai
Festivités de la St Eloi
Du mercredi 10 au dimanche 14 Juillet 2019
9e salon de la gastronomie
Samedi 31 aout
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Reportage


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



Démarrée le 15 février dernier, la 10e édition d'Ensemble l'art contemporain célébrait son Finissage ce samedi 16 mars 2019 au même endroit au chateau des remparts avec une affluence bien plus supérieure au vernissage avec au moins une bonne centaine de personnes (les enfants et leurs parents en grande majorité et artistes du concours, quelques élus de la majorité mais aucun de l'opposition) venues admirer les oeuvres réalisées pendant ce mois d'art et assister à l'annonce du palmarès du premier concours de peinture sur parapluie "Pépins peints". En effet durant un mois 360 élèves de l'école maternelle des colombes et des écoles primaires Jean Moulin, St Jean, Edmond Brun, mais aussi les élèves du centre de loisirs et CMP TRETS ont participé à des ateliers scolaires animés par l'artiste de l'exposition : Marie-Sophie Koulischer.

Le but du projet était en effet de sensibiliser les participants à travers la création artistique, à l’environnement, aux merveilles et à l’importance que représente la Nature pour la Terre. À partir d’éléments naturels récoltés (galets, sable, sciure, copeaux, terre, tourbe, brindilles, écorces, racines, petites branches, osier, pommes de pin, glands, graines, feuilles mortes ou fraîches, aiguilles de pin, coquilles…), les participants aux ateliers réalisaient ainsi une composition collective qui consiste en un long parcours à travers les différents espaces du château. Chacun se voyait attribuer une surface et composait individuellement un tableau ou une sculpture en fonction de l’âge et ainsi apparaissait une suite de réalisations comme un long ruban déroulé. Le public a alors pu découvrir ce samedi une immense et superbe œuvre mosaique réalisés par ces petits tableaux carrés de cette oeuvre éphémère et d'autres plus petites disséminées un peu partout, soit 312 réalisations carrées au sol, mais aussi d'autres unitaires 30 mobiles sous formes d'oiseaux ou poissons et 30 maquettes végétales.

Après avoir pu découvrir toutes ces oeuvres, les spectateurs ont revu Pauline la jeune danseuse qui avait impressionné le public il y a un mois, qui est revenue représenter une jolie danse contemporaine.
Lors des allocutions, l'adjointe à la culture Véronique Leroux a rappelé les étapes de ces ateliers et fera différents remerciements, puis l'artiste Marie-Sophie Koulischer expliquera le plaisir que c'était d'avoir travaillé avec les enfants, leur montrer qu'avec des éléments à porter de main on peut se plonger dans la création, puis elle expliquera qu'une heure d'atelier pour les enfants était en réalité trop court, car la plupart auraient voulu y passer plus de temps, même si certains enseignants poursuivront des travaux de ce style en classe expliquera t'elle. Le maire trouvera de son coté, ces réalisations exceptionnelles et magnifiques, remerciant alors les artistes, la danseuse, les participants enfants et adultes et son adjointe à la culture.


DIAPORAMA PHOTOS DE L'EXPOSITION DES SCOLAIRES
Les oeuvres des enfants à ENSEMBLE LART CONTEMPORAIN 2019









1er CONCOURS PEPINS PEINTS :

Véronique Leroux passera ensuite au concours de peinture sur parapluie PEPINS PEINTS, une idée qu'elle a découverte à Arras, via une association, dont le président Mr Lemieuvre était présent ce samedi soir, et qui l'a immédiatement séduite. Le thème de cette première édition tretsoise était "Un jardin extraordinaire".

Au final 30 s'étaient inscrits mais seuls 22 adultes ont eu le temps de finir leur oeuvre et 4 enfants, mais aussi une classe de 5e du collège de Trets avec leur professeur d'art plastiques où ils ont travaillé par groupe de 4 soit 7 parapluies. Le jury était composé de Mme Gallard présidente de l'association ART PLUS, Mme Loll journaliste et artiste, Mme Bretesche critique d'art et commissaire d'exposition et Mme Renault artiste.

Le jury expliquera que les départager fut très difficile pour elles surtout chez les adultes vu la belle qualité des œuvres réalisées avec chacune un style personnel. Les enfants ont eu un prix spécial, les collégiens aussi vu qu'ils étaient en groupe et deux prix adultes. Les critères pour les départager étaient : la technique, créativité, respect du thème et la composition artistique , mais aussi la sensibilité personnelle des jurés.

Plusieurs artistes tretsois bien connues comme Mmes A CLIFF, Laure Willems, Josette Mariani et d'autres y ont notamment participé . Le palmarès annoncé le public a ensuite pu découvrir toutes les autres œuvres exposées dans la salle des mariages avec une très belle scénographie concoctées par le service culturel. Une bien belle exposition de parapluie qui vaut le coup d'oeil. Face à ce succès une seconde édition est envisagée pour 2020.

PALMARES CONCOURS PEPINS PEINTS :

1er Prix Catégorie Adultes : Dominique LIOTARD

2ème Prix Catégorie Adulte : Nicole MONSECCHI

Prix Jeune : Maelia WOLNY (9ans)

Prix Collégien : Maxime P. , Chloé A. , Mael F. et Mélicia N.



Tous ont remporté des paniers garnis, bons d'achats etc
Toutes ces jolies oeuvres des scolaires mais aussi l'exposition de parapluie est à admirer au chateau toute la semaine jusqu'à samedi prochain 23 mars 2019. Une 10e édition d'ensemble l'art contemporain qui a ainsi tenu toutes ses promesses avec ses oeuvres réalisées par les scolaires ou sur parapluie.


DIAPORAMA PHOTOS DES PARAPLUIES
Concours de peinture sur parapluie MARS 2019








Ce mercredi 13 mars 2019 durant toute l'après midi, il y avait foule dans les vignobles situés au coeur de la vallée. L’association des Vignerons de la Sainte-Victoire (qui regroupe 28 caves particulières et 4 caves coopératives) organisait en effet comme tous les deux ans une démonstration de matériels d’entretien du sol et enherbement sur les terres du domaine Chateau Coussin. La précédente démonstration avait été consacrée aux nouvelles générations de pulvérisateurs.

Une centaine de vignerons de l'association mais aussi des environs dont du Var sont ainsi venus admirer ces bijoux de technologies en pleine action entre les vignes et écouter les présentations des commerciaux de chaque marques présentes. Etaient ainsi présentés les outils de chez : Belhomme, Boisselet, Hervé&Mauricio, Chabas, Kress, Clemens, Egretier, Gard, Solemat, Naturagrif, Braun, Ferrand, Aguilar, Actisol, Omnisol, Magnetto, Nuibo, Ovlac, désherbage thermique et traction animale. Une nouvelle génération de pneus anti-tassement était également présentée par la société Pneutrac.

"Depuis 2011 nous sommes engagés dans une démarche Écophyto avec un réseau de fermes sur lesquelles on expérimente les différentes innovations dans l'objectif de réduire l'utilisation des pesticides, produits phytos mais également désherbants. C'est dans ce cadre que l'on organise régulièrement des démonstrations pour montrer aux vignerons qu'il existe des alternatives à l'utilisation des pesticides .
Aujourd'hui il existe de plus en plus d'outils donc notre objectif est de montrer aux viticulteurs ce qui existe sur le marché, pour que progressivement ils puissent substituer le désherbant chimique à des outils d’entretien du sol et en enherbement, il y a par exemple des tondeuses, des semoirs... Notre but avec cette manifestation est ainsi de montrer que l'on peut travailler différemment. Cet après midi permet ainsi aux viticulteurs de voir comment cela fonctionne, si c'est adapté à leurs terres. On a aussi de nombreux partenaires avec qui on travaille avec toujours cet objectif de préserver l'environnement ." explique Jean Jacques BALIKIAN, directeur de l'association , Responsable Administratif et Communication.

22 machines étaient donc en action dont le cout variait entre 14 000 et 22 000€ chacune environ. Les viticulteurs ont ainsi pris de nombreux contacts avec les fabricants, l'association de son coté les encourageait, vu le cout élevé de chaque machine, à faire des groupements d'achats pour ainsi avoir de meilleurs prix. Elle aide aussi les viticulteurs à obtenir des aides financières de l'Etat disponibles lorsque l'on achète des substitutions aux pesticides.
Un cheval de trait de l'association ERTA était lui aussi présent en labourant également le vignoble.























Samedi 9 mars 2019, le CELLIER LOU BASSAQUET présentait aux tretsois son nouveau millésime 2019 suite à la récolte effectuée en 2018. Le public est venu très nombreux dont plusieurs élus de la majorité et de l'opposition assister aux allocutions du nouveau président de la cave Fabien Doudon, du président de l'association des vignerons Ste Victoire Olivier Summeire et du premier adjoint, puis a pu donc déguster les nouveaux vins dont les deux médaillés au salon de l'agriculture lors du traditionnel Concours Général Agricole des Vins : Le rosé Cuvée Rascailles (Médaille d'argent A.O.P. CÔTES DE PROVENCE) et la Cuvée Blanc Fleurs de Sauvignon (Médaille d’OR : I.G.P. MEDITERRANEE).

Fabien Doudon dans son allocution reviendra sur ces deux médailles, rappellera qu'il présidait la cave depuis un mois, remplaçant ainsi Gerard Monges président pendant quatre ans, toujours présent au sein de la direction de la cave désormais et ce dernier souhaitait à son départ qu'un jeune reprenne la présidence, ce qui a donc été fait; puis fera de nombreux remerciements à toute l'équipe du Cellier Lou Bassaquet, des maires et présidents des caves alentours, mais aussi à Mr Summeire d'être présent. Un oeonologue parlera ensuite de tous les vins que la foule pouvait déguster ce samedi et les spécificités du terroir local.


















Malgré la disparition regrettable de la foire de printemps, la grande fête foraine de Printemps, la plus grosse de la commune dans l'année perdure pour le plus grand plaisir des jeunes tretsois et des habitants des alentours.

Une fête qui retrouve de plus sa durée initiale de 10 jours avec une présence des forains pendant quinze jours, puisqu'ils sont arrivés lundi 4 mars 2019 et devront avoir quitter les lieux le lundi 18. Des dates avancées qui devraient permettre d'éviter le départ précipité des forains comme l'an dernier où dès le 19 ils étaient partis sur une autre fête. Néanmoins la fête est victime d'une aberration puisque la ville par arreté municipal ne les a autorisé à ouvrir que le vendredi 8 (ouverte en réalité le samedi 9), alors que le mercredi 6 ils étaient déjà tous prêts à ouvrir, pour la seconde année consécutive le parking a donc été occupé pour rien pendant près d'une semaine.

Et c'est bien dommage car c'est une belle fête qui est organisée cette année, par les équipes de la police municipale notamment, en étant aussi grande que celle de l'an passé qui avait été record en contenu et grandeur. Elle occupe en effet l'intégralité du parking RFF (seule la moitié avait été prévue au départ mais face au nombre important de forains comme chaque année c'est donc tout le parking qui est occupé) mais aussi les bords de la voie ferrée. Elle est en effet constituée de 17 barraques de jeux (pêche aux canards, jeux vidéos, machine à sous, lancés ...) et peu en nourritures et de 14 manèges ou attractions (wingsurf, chenille, bulle dans l'eau, auto tamponneuses, manèges pour enfants, élastiques, deux châteaux sportifs dont un géant...) et pour la première fois deux grandes nouveautés à sensations fortes.

Au final la fête aura très bien fonctionné le premier Week end, a eu très peu de monde en semaine le soir où quelques rares manèges étaient ouverts après la classe, l'affluence fut faible le mercredi avec le mistral , mais bien plus importante le second Week end, meme si inférieure au premier. Bonne surprise tous les manèges sont cette fois restés jusqu'à la fin !





Pour la 3e année consécutive la fête foraine poursuit son renouvellement tant espéré pendant des années, en recevant deux gros manèges inédits dans le coin. Si les nouveaux manèges des deux précédentes années ne sont pas revenus, deux autres ont pris le relai qui ont beaucoup plu aux jeunes : le "X Tagada" où les jeunes sont assis dans un cercle et doivent se lever en son centre et le "FLASH DANCE" où les participants sont assis dans un siège qui tourbillonne dans tous les sens. On notera le retour du grand château sportif absent depuis quelques années "Jungle King II" tandis que la grande roue et le cinéma ne sont pas présents cette fois. Les autres manèges sont eux les mêmes , présents au même millimètre carré depuis des lustres malheureusement. Si Trets pouvait avoir un peu honte de sa fête foraine dans le passé; depuis 3ans ce n'est plus le cas; puisque la notre rivalise désormais avec celle de Fuveau et St Maximin; même si elle est encore plus petite que Fuveau et ne pourra de toute façon jamais la dépasser faute de place.

Une bien belle fête donc qui a reçu beaucoup de monde samedi 9 et dimanche 10 mars tout l'après midi, mais pas le soir à la grande déception des moins frileux car les manèges avaient fermé vers 20h. Les tarifs excessifs des manèges étaient aussi montrés du doigt par les familles, puisque le tour de manège était à minimum 3€. Elle est encore présente jusqu'à dimanche 17 au soir si vous désirez vous amuser.































Cette année encore les vignerons de l'association des vignerons de la Ste Victoire sont revenus de Paris fin février les valises remplies de médailles obtenues lors du salon de l'agriculture et sin traditionnel Concours Général Agricole des Vins . L'association crée en 1992, qui compte 31 adhérents (27 caves particulières, 4 caves coopératives) a en effet cette année encore fait une grosse récolte avec pas moins de 43 médailles, soit moins que le record de l'an dernier : 48 et un peu moins qu'en 2017 : 46. Pour présenter cette véritable moisson, qui récompense le travail de toute une année les vignerons avaient convié la presse mercredi 6 mars 2019 au chateau des remparts de Trets autour d'une petite dégustation des vins millésimés.

Pour rappel, le Concours Général Agricole est le seul concours organisé sous le contrôle de l'État, c'est un concours de référence, reconnu pour son impartialité, conséquence d'un processus rigoureux de présélections et de sélections et la valeur des résultats. C'est le concours qui compte le plus grand nombre de candidats, d'échantillons et de catégories de produits en concours, son envergure est nationale et internationale en raison de la commercialisation à l'étranger des produits primés, c'est également le plus ancien. En 2017 le concours des vins a mis en compétition 16 801 échantillons, présentés par plus de 3 758 producteurs venant de toutes les Régions viticoles Françaises, dégustés par 3 169 jurés dégustateurs, consommateurs avertis et professionnels, compétents pour apprécier les vins d'une catégorie donnée. Depuis sa création en 1870, le Concours Général Agricole (C.G.A.) a pour vocation de récompenser les meilleurs vins et meilleurs produits du terroir Français.



Les objectifs de ce concours sont de :
* Fournir au consommateur une référence de qualité pour ses achats,
* Permettre au producteur d'apprécier la qualité de ses produits en les comparant à celle de ses concurrents ,
* Permettre à un nouveau producteur de se faire référencer et reconnaître sur un marché de produits de haute qualité gustative.
La finalité du C.G.A. est de confronter les meilleurs échantillons au sein d'une catégorie bien définie et homogène de produits, lors des dégustations effectuées par des experts. Il met l'accent sur leurs caractéristiques, après avoir vérifié qu'ils correspondent bien aux normes réglementaires. La sélectivité des épreuves (environ 26% des inscrits obtiennent une médaille) apporte aux lauréats une référence externe solide et aux consommateurs un gage de qualité. En 2017 : 4 287 vins ont été primés. Les récompenses sont des médailles d'OR, d'ARGENT ou de BRONZE.


Devant des dizaines de vignerons, journalistes, partenaires de l'association, Marie-Pierre CALLET vice présidente du conseil départemental à la délégation viticulture, mais sans maire du canton cette fois, Olivier Summeire président de l'association et son vice président Jean-Jacques BALIKIAN, sont ainsi revenus sur ces très beaux résultats avec 43 médailles (27 OR, 13 ARGENT, 3 BRONZE) mais aussi Un prix d'excellence , soit 18 Caves et Domaines récompensés cette année.

Créé en 2000, le Prix d'Excellence, décerné dans le cadre du Concours Général Agricole de Paris, a pour objectif, pour chaque grande catégorie de produits et de vins, de récompenser des producteurs pour l'excellence des résultats qu'ils ont obtenus lors des 3 dernières sessions du Concours Général Agricole. Contrairement à la médaille, ce prix ne récompense pas un produit mais le savoir-faire d'hommes et de femmes qui se dévouent totalement à leur métier et à leurs produits. Ils sont animés par la même envie de défendre et de transmettre un patrimoine gastronomique qui fait la richesse de la France.
Pour obtenir le prix, il faut avoir participé aux 3 dernières éditions et obtenu le meilleur ratio entre médailles et nombre d'échantillons présentés et primés au concours.
Chaque année seulement treize vignerons sont récompensés dans la catégorie « Vins », un par Région représentée.

"Le Concours Général Agricole reste une institution indiscutable et donne au grand public une image de rigueur et de qualité de la filière agricole. On a une fois de plus une quarantaine de médailles, 43 , sachant qu'en plus cette année la répression des fraudes est tombée sur la chambre d'agriculture pendant le salon et a donné une version très limitative des règles du concours, ce qui nous a couté 4 à 5 médailles. Mais vu le niveau des médailles atteint on ne se plaindra pas.
Je retiens surtout cette dégustation que nous avions fait ensemble qui a montré notre niveau qualitatif des domaines, où la qualité est homogène entre les domaines. "
et de rappeler que Ste Victoire est fortement enraciné sur le marché national et le marché export, expliquant qu'il y a quelques années ils s'étaient aperçus que les vins de l'association s'exportaient dans 44 pays et que désormais cela doit dépasser 55 voir 60 pays. "c'est une grande satisfaction pour nous" dira ainsi Olivier Summeire.

Jean-Jacques BALIKIAN, de son coté insistera sur la forte homogénéité entre les domaines, soulignera la performance de la cave des Vignerons du Baou (POURCIEUX) avec ses 11 médailles et le prix d'excellence obtenu pour la 9e année de suite par le Domaine des Diables & MIP de PUYLOUBIER, sachant que ce prix il n'y en a qu'un par région. "Si on en est là c'est que l'on a vraiment un terroir qui est fabuleux et grace à ces talents on en arrive à le sublimer."









Si vous etes passés la semaine dernière, du 11 au 14 février 2019 du coté de Châteauneuf le rouge vous avez du voir une petite agitation, aux alentours du cimetière du village situé au pied du plateau du Cengle et de la Sainte Victoire.
Un meurtre a en effet été commis, dans la petite colline près de celui ci, celui de Jérôme Paissac. Le capitaine Alex Lançon et ses hommes ont depuis commencé l'enquête…

Rassurez vous, tout cela n'est que de la fiction, puisque c'est en effet le pitch du scénario de "L’archer noir" un polar pour France 3 , dont le premier nom devait être "Meurtre au pays des Maures". L'histoire de cette fiction de 90 minutes, réalisée par Christian Guérinel, sera diffusée dans quelques mois sur la chaine du service public. Elle a été co-écrite par Richard Roulet & Lionel Pasquier.

On retrouve dans le casting, Laurent Ournac le héros de Camping Paradis sur TF1, dont il avait d'ailleurs tourné un épisode de cette série dans la Ste Victoire il y a quelques années (un épisode censé se dérouler en Corse). Il tiendra le role du capitaine de gendarmerie Alex Lançon. Il sera accompagné du Lieutenant Diane Giraud (jouée par Hélene Degy, qui joue dans "Un si grand soleil" le feuilleton de France2) tous deux se chargeront de l'enquête afin de retrouver le meurtrier. On retrouve aussi Christian Rauth (Père et maire, Navarro), Pierre Forest, Laurent Spievogel ou encore Cédric Chevalme & Estelle Vincent dans le role de gendarmes…

Le tournage se déroule dans tout le département (Marseille, La Ciotat etc) depuis le 4 février et s'achèvera le 5 mars 2019. A Chateuneuf le rouge tous les véhicules de la production, de l'équipe technique, mais aussi la cantine de l'équipe avaient été installés sur le parking en terre situé le long de la Nationale 7.
C'est de mémoire la première fois que la commune reçoit un tournage, à la différence de Rousset, Pourrières, Trets, Fuveau, Peynier qui avaient eu la chance de recevoir les tournages de fictions télé ou films de télévision ces dernières années.









L'archer noir au Château Grand Boise à Trets

Après 14 jours d'absence dans le coin, le tournage de l'Archer Noir a investi cette fois Trets pendant une semaine. Si vous avez attentif en vous promenant dans la commune, vous avez ainsi surement vu des petits panneaux rouges avec l'inscription "FTV" qui donnaient la direction du domaine aux nombreuses équipes de tournage. Des dizaines de techniciens ont en effet été présents pour assurer le tournage.

Du mardi 26 février au vendredi 1er mars 2019, les dernières scènes du téléfilm ont ainsi été tournées dans la magnifique grande bastide du domaine, qui apparemment si l'on en juge aux photos dévoilées par les acteurs et équipe technique, abriterait le meurtrier "l'archer noir"… Une scène dans une cave a aussi été tournée. La comédienne principale de la fiction Hélène Degy alias le Lieutenant Diane Giraud y a tourné de nombreuses scènes chaque jour. Nos sapeurs pompiers de Trets sont même devenus eux aussi acteur le temps d'une journée jeudi 28 février 2019 avec leur véhicule d'assistance à personnes.

Laurent Ournac qui est devenu papa le 23 février dernier n'était visiblement pas présent, ni Christian Rauth.
Il y a 4ans, une équipe était venue tourner le film tchèque "Prázdniny v Provence" dans le domaine, tandis que le dernier tournage à Trets d'une fiction française remonte à 2006 avec "Le temps des secrets, le temps des amours".






















Le tournage s'est achevé ces lundi 4 et mardi 5 mars de nouveau à Châteauneuf le rouge avec Laurent Ournac et Helene Degy




Photos : INSTAGRAM / Twitter / Facebook : des acteurs, équipe technique et POMPIERS13









Mercredi dernier, 13 février 2019 le maire et Martine Vassal, Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence et du Département des Bouches-du-Rhône inauguraient la nouvelle gare routière de Trets (Reportage à voir ici).

5 jours ont passé depuis et surprise ce lundi 18 février nous avons vu cette inauguration au journal de 20h de FRANCE 2, pendant quelques secondes. Une caméra était bien présente mercredi mais toute petite avec un journaliste, rien qui ne laissait penser à un reportage télé et bien si.
Le journaliste faisait un sujet sur l'accessibilité aux personnes handicapées dans les transports en commun marseillais où seules quatre stations de métro marseillaises sur vingt-huit sont équipées d’ascenseurs accessibles aux handicapés. Ils sont donc venus jusqu'à Trets pour l'interroger sur le sujet.






Tourlaprovence-15

Le Tour LA PROVENCE a traversé de très nombreuses communes du département durant 4 jours du 14 au 17 février 2019. Après être passé à Trets vendredi en début d'après midi, celui ci est parti pour sa 3e étape, samedi matin 16 février d'Aubagne à 11h30 place de l'Horloge, près de la mairie pour rejoindre 188.5km plus loin et avec plusieurs boucles le Circuit du Castellet lors d'une étape peu palpitante et très peu suivie par le public.

Les 150 coureurs ont ensuite achevé leur Tour le lendemain, dimanche 17 février à Aix en Provence à 15h30, après être parti le matin pour la 4e étape d'Avignon lors d'un parcours de 172,600 km. La ligne d'arrivée était alors située Avenue Napoléon Bonaparte à coté de la Rotonde, derrière les Allées Provençales devant un public bien moyen. A chaque fois de gros moyens avaient été déployés dans les villes de départ ou d'arrivée avec cars podium pour les commentateurs , infrastructures de départ et d'arrivée et évidemment une grande caravane de bus pour les coureurs , véhicules d'assistance etc.

Au final, la quatrième édition du Tour de La Provence a été remporté par le champion d'Espagne Gorka Izagirre qui a remporté le trophée Wild Kong de l'artiste Orlinski. Il inscrit son nom au palmarès de l'épreuve après ceux de Thomas Voeckler, Rohan Dennis et Alexandre Geniez. L'Espagnol a réussi à conserver son avance, devant Simon Clarke (à 0 seconde) et le Français Tony Gallopin (à 1 seconde). Suivent les autres Français Thibaut Pinot (à 2 secondes) et Rudy Molard (à 10 secondes). L'Allemand John Degenkolb a lui emporté au sprint à Aix la 4e étape.

Les trophées des vainqueurs ont été remis ce dimanche par de nombreux élus mais aussi par la belle championne cycliste, et journaliste Marion Rousse, qui était cette année co organisatrice du Tour.
Le tour était diffusé pour la première année en direct par l'EQUIPETV qui nous a offert ce dimanche de superbes vues inédites d'Aix en Provence, de la Ste Victoire etc

TOUR LA PROVENCE A AIX 17FEV2019 (3)
TOUR LA PROVENCE A AIX 17FEV2019 (18)



CE SAMEDI LE DEPART A AUBAGNE : 14 photos
TOUR LA PROVENCE A AUBAGNE 16FEV2019



CE DIMANCHE L'ARRIVEE A AIX : 18 photos
TOUR LA PROVENCE A AIX 17FEV2019


AIX EN PROVENCE ET SES ENVIRONS MAGNIFIQUES VU DU CIEL EN DIRECT A LA TELE SUR L'EQUIPE TV : 21 photos
Tour LA PROVENCE AIX Images TV 17FEV2019


Reportage DIVINE COMEDIE







Ce vendredi 15 février 2019 se déroulait au chateau le vernissage de la 10e édition d'Ensemble l'Art contemporain, une manifestation crée en 2009 mêlant exposition et ateliers avec les scolaires. Le public était invité ce vendredi à découvrir l'exposition des oeuvres réalisées par Marie-Sophie Koulischer, artiste plasticienne, qui collabore avec la commune de Trets cette année sur le thème "l'Art et Nature". Celui ci débutera par une performance surprise et de belle qualité d'une jeune danseuse : Pauline, de son prénom, qui pendant 10 minutes offrira une jolie danse poétique autour des oeuvres de l'artiste.

Les discours
Véronique Leroux adjointe à la culture, expliquera ensuite que cette thématique est née lors d'une visite d'une exposition à Martigues du service culturel où ils ont été séduits par ce qu'ils ont vu et ont alors rencontré Mme Koulischer, qui construit ses oeuvres avec des éléments naturelles, feuilles, graines, tiges, du sable, bois, qu'elle récolte dans la nature. "Des œuvres qui se caractérisent par la mixité des techniques et diversité des matériaux". Cette artiste animera en mars des ateliers avec les élèves des écoles maternelles, élémentaires et du centre aéré de Trets où ils seront sensibilisés à travers la création artistique, à l'environnement, aux merveilles à découvrir et à l'importance que représente la Nature pour la Terre. L'édition 2019 sera complétée par un concours de peintures sur parapluie "Pépins peints" qui a réuni 30 inscrits ainsi qu'une classe de 5e du collège et dont les résultats seront annoncés le 16 mars.

Marie-Sophie Koulischer se dira enchantée par cette association entre ses oeuvres et la danse, une grande première pour elle, remerciera le maire, son élue à la culture, le personnel culturel et se dira enchantée de pouvoir animer des ateliers avec les scolaires prochainement.

Enfin Jean Claude Feraud remerciera son adjointe pour avoir organisé cette exposition "somptueuse, je trouve que la fraîcheur et la légèreté dans la présentation s'intègre très bien dans ce lieu", puis il mettra en valeur le fait de mêler ce genre de manifestations culturelles aux scolaires était pour lui très importante "c'est très bien d'éveiller les enfants dès leur plus jeune age, il ne faut surtout pas abandonner ce projet très créatif" et de remercier une fois encore les deux artistes et la "performance extraordinaire" de la danseuse.

Une communication très faible
Un vernissage qui a réuni que peu de monde cette année, un peu moins d'une quarantaine de personnes dont 12 élus (tous de la majorité), ce que le maire a regretté dans son discours : "ce que je regrette et ça me touche c'est qu'à Trets on essaye toujours d'organiser des manifestations [...] différentes et je trouve très dommage que pour une ville de 12 000 habitants si vous enlevez les élus, il y a très peu de monde, et c'est très dommage, on va peut être dire que la communication n'est pas bonne c'est possible , mais même si elle est mauvaise je trouve dommage que les parents ne mènent pas leurs enfants et ne s'y intéressent pas plus. A la médiathèque où les manifestations sont remarquables aussi c'est la même chose avec une faible affluence et c'est un sentiment de tristesse !" dira t'il.

 Une communication qui effectivement a été défaillante comme souvent malheureusement depuis 7ans environ, ce qui surprend d'ailleurs souvent les gens qui viennent faire un spectacle ou un évènement à Trets. Celle ci fut pour ce vernissage très faible et surtout extrêmement tardive. Une communication qui a beaucoup diminué ces dernières années malheureusement : plus de guide culturel papier pour annoncer le programme à l'année, des affiches en centre ville quasi inexistantes ou invisibles (alors qu'il n'y a que ça qui marche), des panneaux en fer dans les lotissements en permanence vide, plus de page Agenda dans le magazine municipal (qui est devenu rare), et surtout la fermeture aberrante des pages facebook des services culturels et médiathèque qui cartonnaient; que les employés remplissaient quotidiennement avec richesse, talent et surtout passion insistant sur leur programmation avant, pendant et après l'évènement et nous informait aussi des manifestations des environs. Exemple flagrant aujourd'hui, l'agenda du site de la mairie est désespérément vide, on ne sait rien des évènements culturels, festifs, associatifs des semaines et mois à venir alors qu'on devrait le connaitre jusqu'à cet été au moins, pour que les tretsois réservent leurs dates dans l'agenda. Autre exemple, le passage du tour la Provence ce 15 février a aussi été annoncé nul part. Bref espérons que la municipalité change cela et y remédie VITE car les tretsois manquent souvent de belles manifestations du coup et le regrettent.
























Après le beau succès de la première édition l'an dernier qui avait réuni 170 convives et de beaux compliments des participants, l'association tretsoise LE PARADISIER ROUGE a naturellement renouvelé sa soirée évènementielle pour célébrer le Nouvel An Chinois.

Rendez vous était pris samedi 9 février dernier en soirée pour célébrer ce grand moment qui célèbre en cette an 2019 : l'année du COCHON DE TERRE (année 4717) démarrée le 5 février 2019 ; elle se terminera le 24 janvier 2020 pour laisser la place au signe du Rat de Métal. Le Nouvel An lunaire ou Nouvel An Chinois 农历新年 (Nongli Xinnian) aussi appelé Fête du Printemps 春节(Chunjie) ou Fête du Têt au Vietnam est le festival le plus important pour les communautés asiatiques à travers le monde entier.

Une édition 2019 qui fut comme la précédente courronée de réussite pour l'équipe de bénévoles dirigée par Angèle Amaru, puisque 160 personnes y ont effet assisté dès 19h30, dont de nombreuses personnes d'origine chinoises ravies de pouvoir célébrer cette fête importante. Une belle affluence qui a souligné le beau travail des bénévoles qui ont comme toujours concocté une superbe déco , avec par exemple de belles tables; objets chinois etc.

Outre un apéritif traditionnel puis un repas buffet asiatique, conçus par Les Jardins d'Asie, le public a pu assister à un beau spectacle avec une démonstration d'Arts Martiaux et danse de la Licorne de Saint-Maximin suivis d'une animation dansante par le D.J Claude. Les gens ont ainsi passé une bonne soirée festive.


Prochain rendez vous proposé par toute l'équipe dimanche 31 mars, salle des colombes avec hommage à Johnny Hallyday et Charles Aznavour lors d'un repas couscous.


Photos : Paradisier rouge



















Evènement ce mercredi 13 février 2019 à 14h30 avec l'inauguration du tout nouveau Pole d'échanges Multimodal de Trets appelée aussi Gare routière construite dans la zone cassin l'an passé et ouverte au public depuis le 28 janvier dernier, après moins d'un an de travaux. Depuis 15 jours les tretsois ont ainsi pris leurs marques dans ce bel équipement composé de 7quais avec un parking quotidiennement à moitié plein aujourd'hui et qui a donc encore de quoi absorber de nombreux utilisateurs. 5 lignes scolaires s'arrêtent ici ce qui représente environ 500 scolaires qui l'empruntent chaque jour, dont la grande majorité va à Aix.

Malgré un jour et un horaire peu favorable à attirer les foules il y a quand même eu une bonne centaine de personnes sont venues assister à cette manifestation protocolaire dirigée par Martine Vassal Présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence et du Département des Bouches-du-Rhône. Plusieurs maires du canton étaient présents comme les maires de Peynier, Puyloubier, St Marc Jaumegarde, St Antonin, mais aussi une bonne partie des élus du conseil municipal de Trets et coté opposition Mrs Chauvin, Accola, Louis Laurent pour la gauche, Mr Laget, plusieurs habitants, chefs des pompiers, gendarmerie, police municipale etc...

C'est à 14h40 que Martine Vassal et Jean Claude Feraud ont ainsi coupé le ruban tricolore avant de faire un tour à pied dans l'édifice, puis ont regagné le parvis de celui ci pour les allocutions. Le maire de rappeler qu'au départ l'emplacement d'origine était à la gare puis en 2014 ils ont changé d'avis afin de le faire à cet endroit dans la zone Cassin "un emplacement tres bien adapté car en pleine centre ville, à cheval sur la Burlière et c'est la 1ère réalisation du nouveau quartier que l'on appelle la zone Cassin. Un terrain de 7000m², financé à 50% par la métropole et le département pour un cout de 1.7M d'euros" précisera t'il avant de donner ses caractéristiques. "on se devait aussi de sécuriser les enfants et usagers puisque jusqu'à maintenant sur l'avenue c'était bien dangereux" dira t'il, avant de faire 4 propositions :

* La mise en place d’un trajet direct Trets / Marseille et Marseille / Trets (ligne 64), sans passage par Rousset ni Gardanne, ce qui ferait économiser 15 minutes de temps de trajet, afin d'améliorer ses fréquences car la ligne est souvent complète. Une ligne directe Trets / Aix-en-Provence serait aussi souhaitable. Selon le maire cela devrait se faire prochainement, qui précisera avoir reçu de nombreuses lettres d'habitants à ce sujet.

* La réduction des temps de trajet par le prolongement des voies Bus réservées entre la D6 et l’A51 à hauteur de Bouc-Bel-Air, réduisant le temps de trajet de 10 minutes. "à priori il y a assez d'espaces d'après ce que l'on m'a dit"

* La possibilité d’acheter ses titres de transports sur Trets par l’installation d’un automate au Pôle d’Échanges , car à l'heure actuelle les usagers sont obligés de valider leur titre de transport à Marseille

* Une liaison Trets – Gardanne en site propre en utilisant l’ancienne voie ferrée déclassée par RFF afin de faire rouler des bus dessus "la voie vient d'etre déclassée par RFF et ne serait plus une voie stratégique, faire circuler des bus dessus c'est une possibilité réaliste et moins couteuse en investissement."


Et de remercier la présidence pour cet investissement "qui est une très grosse amélioration pour la commune" et de rendre alors hommage à Albert Burle décédé la semaine dernière (dont la fille était présente) qui avait fondé les Cars Burle, ayant aussi une pensée au père de Frédéric Guinieri maire de Puyloubier lui aussi décédé récemment.

Martine VASSAL présente pour la première fois avec le titre de Présidente de la métropole reviendra sur sa politique de développement du réseau express métropolitain, accentuant ainsi sur la mobilité et le transport, un plan qui a 40ans de retard sur notre territoire. " Cette réalisation illustre une nouvelle fois ma volonté d'étendre le réseau de transport à l'échelle métropolitaine et de donner un nouvel élan à notre territoire en matière de déplacements qui seront synonymes de proximité, de sécurité et de performance." Elle a annoncé que le Conseil Départemental et la Métropole débloqueront prochainement un budget supplémentaire de plus de 200 millions d’euros qui s’ajouteront aux 300 millions afin de continuer la problématique du transport.

La cérémonie s'achèvera par une remise de composition florale du maire à la présidente tandis que celle ci offrira au maire un olivier à planter sur le site, comme le veut la tradition à chaque inauguration. Un verre sera ensuite offert au public.

=> Toutes les photos de la gare routière, le suivi des travaux à voir ici

=> Historique des transports à Trets, Infos pratiques, la gare routière en images






















A Trets (où elles ont disparu depuis l'an passé) comme ailleurs les foires ont bien du mal à persister désormais. C'est le cas à GARDANNE qui depuis des décennies a l'habitude de célébrer l'amour avec la foire de la ST VALENTIN. Une foire qui depuis des années avait perdu de sa saveur, contenu et affluence à tel point qu'elle avait été annulée l'an passé.

Cette année La Ville a ressuscité la manifestation mais en changeant sa formule, son jour (elle avait lieu le 14 février avant) mais aussi son nom, puisqu'elle se nommait ce samedi 9 février 2019 "Un amour de Saint-Valentin". Ce n'était plus une foire comme autrefois mais plus une sorte de salon des artisans et créateurs.
Au programme, un chapiteau de plus de 200m² recevait des créateurs et des artisans sur le cours de la République (bijoux, chocolats, crochet, cosmétiques, artistes peintres, jardins miniatures…), plus bas des concessionnaires automobiles exposaient leurs modèles on trouvait aussi de tres belles voitures anciennes, des Harley Davidson qui furent très appréciées.

Sous chapiteau également, le public nombreux dans la journée a pu se restaurer (choucroute, coquillages, vin chaud…), food-trucks
Enfin, de 15h à 16h sous les chapiteaux, les voix du Club de la chanson française donnait un petit concert, un atelier de pâtisseries pour la Saint-Valentin était proposé par Jean-Paul Bosca et ses élèves avec deux parfums au choix : marron glacé (appelé Marius) et aux fruits rouges (appelé Jeannette). L’association Latina Way donnait de son coté une démo de salsa, bee-bop, rockabilly… Une formule sympathique mais dont le thème de l'amour fut peu présent. Enfin une grande fête foraine anime désormais jusqu'à la fin du mois le grand parking.

On espère enfin qu'en cette année pré électorale Gardanne se réveillera et proposera cet été une fête digne d'une ville de 20 000 habitants ce qui n'est guère le cas depuis des années et restaurera Musique à Gardanne et le concert d'une grande vedette comme c'était le cas jusqu'en 2015, depuis la ville a perdu toute son attractivité l'été.

DIAPORAMA PHOTOS (30) DivineComedie
Foire st valentin GARDANNE 9 Février 2019








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...