Sur Facebook

Sondage

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois


Toute la programmation jusqu'a fin 2017

L'agenda tretsois

Soirée dansante
Vendredi 16 février 2018
Téléthon
Samedi 2, 9 et dimanche 10 décembre 2017
Pastorale à FUVEAU
14 et 21 janvier 2018
Repas d'hiver de la ST ELOI
Dimanche 28 janvier 2018
Grand Prix cycliste LA MARSEILLAISE
Dimanche 28 janvier 2018
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Vie tretsoise


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


La Fibre à Trets, soit l'internet à très haut débit c'est un peu là aussi une énième arlésienne, un vrai serpent de mer , tout le monde l'attend depuis des années, est annoncé régulièrement mais qu'on ne voit jamais... Si certains quartiers tretsois réussissent à avoir un débit internet de plus de 12mo d'autres ont beaucoup de mal à dépasser les 5mo et donc autant dire qu'en 2018 où tout passe par internet, dont la plupart des offres télés la fibre est plus qu'attendue par la population afin de pouvoir télécharger un album de musique (10 morceaux 40 Mo) en une seconde ou un film full HD (30 Go) en 4 mn par exemple. Pour rappel Trets ne bénéficie de l'ADSL que depuis avril 2003 à peine (son arrivée avait déjà été très longue et attendue).

Après un contrat infructueux du temps de la CPA en 2010, cette fois cela semble enfin la bonne. Le 17 novembre 2017, Orange et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, entourés des autres collectivités locales et de la Préfecture, ont en effet signé une convention sur le déploiement de la fibre optique pour 70 communes du département.

Orange a confirmé le déploiement de la fibre optique sur la commune de Trets d’ici 2019 dans le cadre des engagements pris lors de la signature de la convention sur le déploiement de la fibre optique sur 70 communes du département.
Il en sera de même dans les communes alentours : Fuveau, Peynier, Puyloubier, Rousset, St Zacharie (Var) . Châteauneuf-le-Rouge a elle déjà la chance d'être déjà raccordée.

Orange poursuit ainsi, sur ses fonds propres, le déploiement de la fibre optique jusqu’aux logements (FttH – Fiber to the Home) dans le département des Bouches-du-Rhône. Le Groupe a d’ores et déjà déployé la fibre dans 19 communes du département, hors Marseille, rendant ainsi la fibre disponible pour plus de 90 000 foyers et entreprises. A l’horizon 2020, ce seront 347 000 foyers et entreprises supplémentaires qui pourront bénéficier du confort de débits et d’usages innovants grâce à la fibre optique.

Dès cette année 2018 seront réalisées les études en coordination avec les mairies dont Trets et l’installation des armoires de rue permettant à l’ensemble des opérateurs de venir proposer leur service et le tirage de la fibre dans les fourreaux de génie civil existants.
Début 2019 la phase de commercialisation devrait débuter, afin que les habitants des quartiers concernés puissent bénéficier de ce nouveau réseau.

Ce réseau 100% Fibre amène la fibre jusqu’au logement et garantit la pleine performance de la technologie fibre sans perte de débit. C’est aussi l’engagement de débits 100% adaptés aux besoins de chacun.
Le 100% Fibre Orange, c’est la possibilité de profiter de tous les usages en simultané sur tous les écrans du foyer. Il permet d’accéder à une nouvelle dimension de partage de données, de divertissements et de sensations grâce à une technologie 100% prête pour le futur et l’émergence des nouveaux usages (streaming, contenus Ultra Haute Définition, son haute définition, caméra 360°…).L’installation est effectuée par des experts qui assurent des travaux discrets et une mise en service des équipements accompagnée de conseils.






Mercredi 17 janvier 2018 la traditionnelle campagne de recensement de la Population tretsoise a débuté sur TRETS. Le Quotidien LA PROVENCE du même jour en a fait un article très détaillé, que voici






Comme souvent dans l'année voici une compil des potins tretsois du mois de JANVIER 2017 avec ses infos en tous genres, qu'elles soient importantes ou non, mais aussi les dernières infos pratiques, les remarques, photos etc....
Pour relire ceux de OCTOBRE 2017 c'est par ici...


* INTERNET : 2017 aura été une belle année de nouveau pour TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE qui a vu son audience en hausse avec plus de 700 000 pages vues soit plus qu'en 2016 et autant qu'en 2015. La plus grosse affluence a eu lieu le samedi 19 aout avec 9333 pages vues lors du feu de Puyloubier.
Merci pour votre fidélité


* LA POSTE : Mauvaise nouvelle, la Poste commence à réduire ses horaires d'ouverture à Trets. Elle explique en effet qu'en raison de la mise en place d’une nouvelle organisation à partir du 5 février 2018, le bureau de Poste de Trets sera fermé tous les mercredis après-midi.
Le reste des horaires d’ouverture est inchangé :
LUNDI : 8h30-12h00 / 14h00-17h00
MARDI : 08h30-12h00 / 14h30-17h00
MERCREDI : 08h30-12h00
JEUDI : 08h30-12h00 / 14h00-17h00
VENDREDI : 08h30-12h00 / 14h00-17h00
SAMEDI : 08h30-12h00
DIMANCHE : fermé

* ECONOMIE : Le supermarché CASINO s'est enfin refait une petite beauté en cette fin d'année avec la réfection totale de ses façades en novembre et décembre. Et il faut dire qu'il en avait besoin, tout comme l'intérieur d'ailleurs qui mériterait aussi une rénovation. Le batiment a pour rappel près de 40ans !!!!



* MUNICIPALITE : Le maire avec plusieurs de ses élus, le directeur des services techniques, les responsables des travaux de COLAS ont organisé samedi 13 janvoer une réunion de fin de travaux sur le parking du collège en matinée, pour faire le bilan des travaux de l’avenue Marius Jatteaux, ainsi que ceux du boulevard Jean-Jaurès et de l’avenue de Grisole achevés mi décembre. Un apéritif déjeunatoire offert par l’entreprise Colas qui était en charge de ces chantiers a achevé la rencontre avec les habitants. (Voir le reportage sur chacun de ces travaux dans la rubrique travaux)


* NOEL : Noël c'est hélas terminé, les illuminations se sont éteintes pour la dernière fois lundi 15 janvier en fin de nuit, et elles ont commencé à être démontées ces lundi et mardi 16 janvier.


* PHOTO : Forte lumière sur les Monts Olympe et Aurélien pour terminer le mardi 16 janvier 2018, 17h20



* AGENDA : Dimanche 4 février à 10h30 en l’Église Notre-Dame de Nazareth aura lieu la célébration de la Chandeleur, fête des chandelles et de la lumière organisée par MODE ET TRADITIONS, la Confrérie des Chevaliers de l’Aïet et Pierre Piantino, fabriquant de navettes et gibassiers
Rendez-vous à 10H00 au Presbytère pour la procession ouverte à tous qui sera accompagnée par les galoubets et tambourins ainsi que des personnes en costumes traditionnels. Une courte halte aura lieu à la Vierge de la rue Veyrier puis, à l’entrée de l’Église, le Père Michel-Pierre MORIN distribuera les chandelles. Durant la messe, il sera procédé à la bénédiction des chandelles, de la crèche blanche qui va remplacer la crèche de la Nativité dès le 2 février, des offrandes et navettes.
A la fin de la cérémonie, navettes et vin cuit seront offerts aux paroissiens par Pierre Piantino et Modes et Traditions. Pendant que musique et danses animeront ce moment de convivialité, vous pourrez acheter de petits sachets de navettes bénies.

* PHOTO : Coucher de soleil du 10 janvier, photos P RIEHL



* STATIONNEMENT : Comme annoncé lors de la cérémonie des vœux, le parking de la gare, sur le boulodrome sera interdit au stationnement dès le 1er février 2018. Il sera ainsi de nouveau destiné aux piétons et boulistes ce qui est une très bonne chose.


* VU : La mairie a installé en ce début d'année au rond point de ST MAXIMIN un panneau pour indiquer le complexe sportif de LA GARDI et tout ce qu'il comporte. Il faut dire, aussi étonnant que cela puisse être, que même beaucoup de tretsois ne savent pas où se trouve ce lieu, c'est ce que l'on constate chaque année lors du concert des chants de Noël !!!!


* METEO : 🌀🌪️☁️ Le vent d'Ouest qui a soufflé sur Trets ce mercredi 17 janvier a atteint jusqu'à 86 Km/h selon la station météo de la commune, d'après MétéoProvenceAzur 🌀🌪️☁️


* DECHETS MENAGERS : Rapport annuel 2016 sur le Prix et la Qualité du Service Public et de Gestion des Déchets Ménagers et Assimilés



* AUX ALENTOURS AGENDA : Balèti de la Chandeleur à FUVEAU, samedi 3 février
Le comité St Jean du FUVEAU de venir partager les crêpes de la Chandeleur (salées et sucrées), avec la Class'Trad qui promettent une belle soirée autour de danses Salle de la galerie à Fuveau ! Ouverture des portes à 20h30


* ASSOCIATION : L’Association des Anciens Combattants de Trets recherche un porte drapeau.
Il s’agit d’un bénévole, civil ou ancien militaire, voire un collégien.
Merci de vous adressez à la permanence de l’Association : Local des Anciens Combattants – 13, Place de la Libération
Horaires : 15h00 – 17h30
Contact : 06.18.47.02.67


* MUNICIPALITE : Comme tous les ans, la municipalité a offert aux tretsois lors de la cérémonie des vœux un Joli petit agenda 2018. Coté contenu, ses rubriques sont semblables aux autres années. Dommage cependant que la mairie ne change pas de cadeau et ne fabrique pas plutôt un calendrier avec de jolies photos de TRETS qui serait surement beaucoup plus utilisé par la population que cet objet, car à l'heure des smartphones, peu de gens se servent encore de ce genre de petit agenda papier, alors qu'un calendrier avec des photos des paysages, manifestations, serait surement affiché au mur de chaque maison et permettrait de voir d'un coup d'œil les grandes dates de l'agenda tretsois. Une belle pub donc pour les manifestations, alors que là l'agenda doit trainer au fond des tiroirs toute l'année....



* AUX ALENTOURS AGENDA : PASTORALE A FUVEAU



* AGENDA : ASSEMBLEE GENERALE 2018 DE LA CONFRERIE ST ELOI
Comme tous les ans, la confrérie St Eloi organisera sa traditionnelle assemblée générale , l’occasion notamment de revenir sur l’année 2017, le bilan financier, le renouvèlement du bureau et d’évoquer les manifestations à venir pour l’année 2018.
Celle ci se tiendra cette année VENDREDI 16 FEVRIER 2018 , à 18h30 au foyer de l’olympe
Par ailleurs, la confrérie recherche des bénévoles pour venir quelques jours par an aider à l’organisation des différentes manifestations. Si vous avez entre 10 et..... ans ; envie de donner un coup de main, participer à l’animation de notre village dans une bonne ambiance et ainsi aider à l’organisation des festivités de juillet et autres manifestations ou évènements dans l’année, prenez contact avec l’association.
Tel : 06 85 48 13 73 / steloitrets@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/SaintEloiTrets/
Adresse : Mairie annexe, Service association
2 Avenue Mirabeau , 13530 Trets


* AUX ALENTOURS AGENDA : Programme des concerts à POURRIERES DE L'OPERA AU VILLAGE



* DECHARGE : La Métropole Aix-Marseille Provence informe que depuis le 2 janvier 2018, les pneumatiques usagés sont acceptés dans certaines déchèteries du Pays d’Aix dont celle de ROUSSET. Ce nouveau service est réservé uniquement aux particuliers résidant sur le Territoire du Pays d’Aix et à raison de 4 pneus par jour (VL, non jantés et non souillés).


* PHOTO : L'Arc



* CARITATIF : Depuis toujours, la Croix-Rouge française s’engage sur tous les fronts pour prévenir et apaiser les souffrances.
Pour pouvoir continuer à agir auprès des personnes en difficultés sur l’ensemble du territoire, la Croix-Rouge française a besoin de faire connaître auprès du grand public ses missions, ses besoins et les défis qui restent à relever.
Pour cette raison, une campagne de sensibilisation en porte à porte sera menée à Trets par les équipes de la Croix Rouge du 29 janvier au 24 février 2018, à raison de 7 jours maximum sur cette période.
Une équipe ira à la rencontre des personnes à leur domicile au nom de la Croix-Rouge française.
Elle sera clairement identifiable par un badge et des vêtements aux couleurs de l’association.
Notre équipe pourra intervenir entre 10h00 et 20h00 du lundi au vendredi et de 10h00 à 18h00 le samedi.
Ces campagnes visent à sensibiliser les individus sur les missions d’intérêt général de la Croix-Rouge française.
Elles ont également pour objectif de trouver de nouveaux soutiens réguliers, mais ne feront pas l’objet d’une quête en espèces ou en chèques.


* AGENDA : REPAS D'HIVER DE LA ST ELOI AU PRESBYTERE DIMANCHE 28 JANVIER 2018 à midi
Inscriptions au local « les jardins de la mine » (en face la médiathèque)– TRETS - Tél : 06 85 48 13 73
Les mercredis 10,17 et 24 janvier 2018 de 8h30 à 12h00



* AGENDA : Soirée dansante






* VU : Comme chaque année le passage à la nouvelle année a été animée aux 12 coups de minuit ce 1er janvier 2018 par pleins de petits feux d'artifice tirés aux 4 coins de la commune et dans la campagne avec même l'envol de petites lanternes lumineuses


* PHOTO : Coucher de soleil du 4 janvier 2018



* AGENDA : le maire JC Feraud et ses élus présenteront leurs vœux VENDREDI 12 JANVIER 2018 A 18H30 mais surprise ce ne sera plus au gymnase mais retour à la salle des colombes. Un apéritif dinatoire clôturera la cérémonie officielle des Vœux à la population.


* AGENDA : Loto de la ST ELOI samedi 13 janvier



* PREFECTURE : La préfecture a promulgué cet automne un Arrêté portant abrogation d’arrêtés réglementant la fermeture hebdomadaire des commerces de détail d’alimentation générale dans dix-sept communes des Bouches-du-Rhône dont Trets. (A LIRE ICI)


* NOEL : Comme chaque année, la Ville de Trets, en partenariat avec le Pays d’Aix, organise une collecte de sapins de Noël. 4 points de collecte sont installés du 26 décembre 2017 au 31 janvier 2018.



* SPORT : Comme il est de tradition depuis 40 ans, le Grand Prix La Marseillaise ouvrira la saison cycliste le dimanche 28 janvier. Tout du moins dans l'Hexagone. Il passera comme chaque année en début d'après midi dans Trets à 12h53. Ils arriveront de PEYNIER, passeront devant la gendarmerie, le cimetière et monteront à KIRBON.
Ce sera apriori la seule course cycliste qui passera cette année à Trets !

* EDUCATION : Atelier conférence organisé par l'ATPE



* PATRIMOINE : Lors du dernier conseil municipal, le maire est revenu sur le projet d'études sur le château avec un aparté extrêmement interressant de quelques minutes, livrant les résultats des études scientifiques qu'ils ont début décembre, expliquant "on a retrouvé grâce à des scientifiques de l'archéologie les véritables fondations du château , il est né au 12e siècle, a été profondément modifié au 14e, on a pu voir la progression de l'évolution de la construction sur les cartes, grâce à de petits morceaux de bois ils ont réussi à tout retrouver et retracer , mais aussi la peinture ! Une étude qui m'a fait vraiment plaisir ! Il y a plusieurs destinations envisageables ! Il fait 1823m², sur ces 1823m², il en ressort que 1500 sont à conserver en l'état actuel, le spécialiste m'a dit qu'il fallait par ex conserver la salle des mariages au château, on pourrait aménager la salle de réception qu'il y a au dessus où on pourrait supprimer le plafond pour voir sa voute qu'il y a dans la salle au dessus, les 400m² autres pourraient être en espace muséal pour des expositions privées, une espèce de fondation, espace de co-working , la forge pourrait être un endroit de restauration. 7 Millions d'euros seraient nécessaires pour rénover le château , c'est donc pas demain la veille qu'on le restaurera, il ya beaucoup d'interrogations pour savoir ce que l'on fera demain dedans et comment la financer."
Espérons que le maire nous organise vite une conférence avec ses spécialistes pour nous en apprendre plus sur notre château.


* COMMERCE : Mauvaise nouvelle, comme s'il n'y en avait pas déjà suffisamment sur Trets, le local qui abritait auparavant le restaurant Chez Sisi ou Les beaufs, à coté du glacier, bvd de la République se transforme en quelque chose de totalement inédit à Trets........ une énième agence immobilièren, du nom de "NESTEEN". Autant dire que ce n'est pas ça qui va faire revenir les gens en centre ville et animer la commune, vu que la majorité des derniers locaux commerciaux disponibles sont repris par ce genre d'entreprises de services. En espérant que le local place de la mairie qui hébergeait la banque jusqu'à cet automne soit repris car quelque chose qui anime le lieu.


* TELEVISION : Vendredi 15 décembre 2017 Caroline, notre tretsoise éliminée au 6e épisode de Koh lanta FIDJI était de retour sur TF1, cette fois en direct lors de la grande finale à la Plaine St Denis à Paris. Elle y a a retrouvé son ennemi d'aventure Fabian et a assisté à la victoire des jeunes, (elle était dans l'équipe des anciens) avec celle d'ANDRE.
RETOUR SUR SON PARCOURS ICI : http://trets.free.fr/actu/Lactu.php?actuRub=kohlanta






Pour démarrer voici une collection de chiffres très interressant sur Trets dévoilés par le maire lors de sa cérémonie des vœux :

* 70 : c'est le nombre de kilomètres de la voirie tretsoise à entretenir au quotidien

* 2000 : le nombre d'hectares de surface agricoles

* 4200 : le nombre d'hectares de zones naturelles

* 8 : le nombre de points d'apports volontaire dans Trets (colonnes d'ordures enterrées)

* 68 : Le nombre de logements réhabilités depuis 2008 dans le centre ancien

* 70 le nombre de marchands chaque semaine au marché du mercredi

* 7 : écoles communales : 3 maternelles et 4 primaires

* 2 crèches municipales

* 120 : enfants accueillis dans les 2 crèches municipales jusqu'à l'age de 3ans

* 42 assistantes maternelles

* 1123 écoliers sur l'année 2017 2018

* Plus de 200 000 repas préparés par an pour les écoles et le centre de loisirs

* 180 enfants accueillis en 2017 dans les 3 centres de aérés

* 125 jeunes reçus en moyenne à l'espace jeunes

* 6535 repas servis par an au restaurant des anciens l'Escandihado

* 83 personnes agées inscrites au service de Téléassistance Service d'aides ménagères

* 1000 colis de NOËL distribués en moyenne chaque année + 200 repas des séniors

* 223 attributions de logement social depuis 2008

* 72 attributions d'aide d'urgence

* 338 le nombre de logements sociaux que compte la commune

* 166 permanences sociales

A SUIVRE...






Vous vous en souvenez, c'était il y a 8ans, la mairie faisait une annonce choc, le mardi 23 juin 2009; elle annoncait en effet au détour d'une phrase sur son site, que le maire avait passé commande de 3 horodateurs pour le centre ville. Une mesure "test" annonçait t'on, prise dans le cadre du plan de circulation, afin de limiter le stationnement permanent de certaines voitures. Une annonce choc, puisque la ville s'était jusque là toujours refusée à faire payer le stationnement et que la population (dont les habitants du centre ancien et centre ville) mais aussi les commerçants, étaient opposés à une telle mesure. Ils l'avaient fait comprendre à de nombreuses reprises pendant des années en réunions. Les principaux concernés les commerçants, avaient eux juste réclamé urgemment une zone bleue afin de permettre une meilleure rotation des véhicules en stationnement.

La mesure rentrait alors en fonction le Lundi 12 Juillet 2010 sur l'artère principale allant du garage à la fin du cours Esquiros (en bas du château) , puis à l'automne de la même année c'est l'avenue Jean Jaurès et le quartier de la gare, parking compris qui devenaient payants, suivis le 14 mars 2016 du parking des colombes à certaines heures de la journée. "Une mesure destinée à améliorer la gestion du stationnement sur la commune et préserver le stationnement de courte durée, où l'on déplore de nombreuses voitures ventouses.Cette mesure contribuera à permettre aux administrés d'effectuer leurs achats quotidiens, auprès des commerçants locaux pour que la durée de stationnement soit adoptée à ce simple besoin et ne pénalise pas les clients potentiels. Si on ne fait rien, je pense qu'on va continuer à tuer le petit commerce en centre ville, et j'espère réussir grâce à cette mesure à arrêter ce déclin. Une mesure pour contraindre les voitures ventouses à disparaitre. Pour trouver un consensus, de longues réflexions ont été menées entre nous et auprès des commerçants. Après cette réflexion nous avons décidé d'avoir le courage politique de prendre cette décision, pour que les tretsois puissent venir faire leurs achats en centre ville sans craindre de ne pouvoir y stationner et offrir un plus grand confort aux riverains.. [...] .

Le but de cette décision est de redynamiser le centre ville, favoriser le commerce local voilà le fruit de notre réflexion ! "
expliquait alors le maire pour justifier une mesure extrèmement polémique et qui avait été très critiquée par la population à l'époque. Outre le fait de payer, le fait de prendre son ticket à chaque fois et le déposer dans sa voiture, même pour quelques minutes était en effet assez décourageant pour plus d'un habitant. Surveiller la montre également , empechant les petites discussions sur le trottoir par exemple. Les habitants du centre ancien étaient aussi bien embetés pour pouvoir se garer. Néanmoins les places étaient du coup d'avantage disponibles sur ces zones, mais aux alentours le stationnement était plus difficile, les voitures étant allées se garer un peu plus loin.


Les 30eres minutes étaient gratuites puis le tarif était de 1€ de l'heure de 8h à 12h et de 14h à 18h . Au total de 2011 à 2015 les machines ont permis à la mairie d'engranger 84 720 euros, en cinq ans apprenait on en conseil municipal dont 20 481€ en 2012.

A l'été 2016 la municipalité prenait la décision de rendre le stationnement gratuit pendant la longue période des travaux du tour de ville, des travaux achevés fin 2017 pour le plus grand plaisir des habitants. Aujourd'hui les horodateurs sont toujours inactifs et depuis un peu plus d'un mois une rumeur court dans Trets : "la mairie aurait pris la décision de les supprimer !" . Un début de réponse a été donné lors de la cérémonie des voeux du maire puisque vendredi 12 janvier 2018 celui ci a expliqué qu'il envisageait de transformer les artères commerçantes c'est à dire l'Avenue Mirabeau, République, Cours Esquiros en zone bleue désormais, mettant donc par conséquent fin aux horodateurs. Cela reste encore en réflexion et rien n'est officiel cependant. Le boulevard Jean Jaures lui n'a plus de places de parkings depuis cet hiver. Tous les parkings de la commune eux resteront gratuits, sauf celui des Colombes à certaines heures de la journée (celles des rentrées et sorties de classe). Il a aussi annoncé une bonne nouvelle le boulodrome de la gare sera bientot rendu aux piétons.

Ainsi une zone bleue est un endroit, où chaque automobiliste peut stationner à condition de posséder le disque de stationnement conforme aux normes européennes. Avant de quitter son véhicule, le conducteur doit apposer contre le pare-brise ce dernier, réglé sur son heure d'arrivée, afin que les forces de l'ordre puissent effectuer leur contrôle. L'automobiliste s'engage en utilisant le stationnement en zone bleue à respecter le temps limité qui lui est imparti. Tout manquement à la règle se verra sanctionné d'une contravention. Un système plus souple que les horodateurs, où il n'y aura plus d'argent à débourser ou de déplacement à la machine pour prendre un ticket, mais qui limitera donc toujours la durée de stationnement pour les automobilistes. Néanmoins celui ci sera surement beaucoup mieux accepté par les habitants puisqu'il ne consiste pas à payer.


" Jusqu'à maintenant il y avait les horodateurs en centre ville , j'avais pris cette décision pour fluidifier le stationnement en centre ville pour éviter qu'il n'y ait plus de voitures ventouses qui restent toute la journée, rendant les commerces plus accessibles. Donc je pense que mettre les horodateurs a permis une facilitation de l'accès aux commerces. Pendant la durée des travaux du centre ville, il fallait bien que je trouve quelque chose pour essayer de dédommager toutes les nuisances que l'on faisait subir on a alors supprimé le stationnement payant et mis en gratuit partout. Les travaux terminés aujourd'hui, il va donc falloir quitter la place de la gare où il y a le kiosque pour qu'elle redevienne une place de village où on pourra se promener , donc le parking sera prochainement interdit aux voitures. Quant aux centre ville on va faire je pense mieux que les horodateurs je pense que l'on va faire une zone bleue, ça fonctionne bien à Fuveau et on va donc essayer de mettre cela en place sur l'artère commerçante avec une période de 30 45minutes gratuites et au delà une sanction." a t'il annoncé.

Autre annonce, alors que depuis le 1er janvier 2018, les amendes de non-paiement de stationnement de 17 € sont remplacées par un « forfait de post-stationnement » défini par les communes elles mêmes et peut donc varier de l'une à l'autre (entre 11€ à 60€) , le premier magistrat a annoncé que cette amende restera à faible niveau et fixée à 17€ pour Trets.

A SUIVRE...
/ 1 Commentaires






COUPURES D'ELECTRICITE
Afin d’améliorer la qualité de la distribution électrique et de répondre aux besoins de sa clientèle, ERDF réalisera des travaux sur le réseau électrique qui alimente

VENDREDI 12 JANVIER 2018 DE 09H00 À 11H00
1 AU 51, 2 AU 20, 24 AU 50 LES JARDINS DES SEIGNIERES
8, 35 LOT LES JARDINS DES SEIGNIERES

VENDREDI 12 JANVIER 2018 DE 14H00 À 15H30
140, 141, 294, 369 CHEMIN DE LA PORTE ROUGE
3 AU 7, 4 AU 6 LOT LARRIEU
9, 42, 241 CHEMIN DU PETIT ST JEAN
QUARTIER LE RAMPAUD
CHEMIN DE LA BLAQUE
1 AU 19, 2 AU 20 LOT CLOS SIMEON
QUARTIER LONGAREL
QUARTIER MONTAGNE
61, 98 CHEMIN DE ST JEAN

Le personnel ERDF et ses prestataires travaillent sur le réseau électrique afin d’assurer la qualité et la continuité du service public de distribution d’électricité.
Pour que ces travaux puissent être réalisés en toute sécurité, nous vous rappelons que si vous deviez utiliser un moyen de réalimentation (groupe électrogène, alternateur sur tracteur…), il est obligatoire d’ouvrir votre disjoncteur général ERDF (le positionner sur 0).




COUPURE D'EAU



Merci de votre compréhension.
Pour tout renseignement, nous vous invitons à appeler au 0 969 39 40 50 (prix d’un appel local).






Pour les fêtes, l'humoriste tretsois ERIC FANINO s'est remis dans la peau de son personnage Tatie, pour chanter plusieurs chansons de Noël comme Vive le vent, Le Noël des enfants du monde, ou encore "Boules" une reprise à sa manière de Soprano - Roule !
A noter qu'Eric Fanino sera le dimanche 21 janvier 2018 son spectacle "Emile à la recherche d'Angelina" pour la toute première fois sur la mythique scène parisienne de LA CIGALE.













Après plusieurs mois sans sondages sur le site, Trets au cœur de la Provence vous propose de désigner l'évènement marquant de l'actualité tretsoise cette année 2017.
Pour cela le site a repassé au crible tout ce qui a marqué l'année et en a retenu 10 qui ont beaucoup fait parlé, ont été commentés, ont été rarissimes dans l'actualité, sont inédits dans l'histoire de la commune, de grosses nouveautés, constructions etc...








Evènement rare à Trets ce vendredi 15 décembre 2017 sur les coups de 21h45 un long convoi de train est passé à Trets avec un chargement spectaculaire ! C'est en effet un convoi militaire très long, apparemment français qui a traversé notre commune sur la ligne de chemin de fer, Gardanne Carnoules avec à son bord 18 chars et une quinzaines de véhicules militaires flambants neufs. Gendarmes et cheminots s'occupaient de sécuriser chaque passage à niveau. Il faut remonter de mémoire à 2010 pour avoir vu à Trets des véhicules de l'armée, puisqu'en avril 2010 un convoi militaire allemand cette fois était passé chez nous. On regrettera que ce convoi ne soit pas passé de jour pour mieux les admirer.

Une ligne aujourd'hui quasi abandonnée depuis des dizaines d'années et construite en 1877. Une ligne qui a été classée comme stratégique à la demande des autorités militaires françaises pour préserver ainsi un itinéraire alternatif de Marseille vers les Alpes Maritimes au cas où la ligne Marseille Toulon deviendrait impraticable.

Un grand merci à : G MATTHIEU pour cette vidéo







Une page de l'histoire s'est tournée dans la vie des sapeurs pompiers tretsois dimanche 18 Juin 2017 puisque la quinzaine de sapeurs-pompiers professionnels, la soixantaine de pompiers volontaires et le personnel administratif ont passé leur toute dernière soirée dans la caserne des pompiers de 750m², située chemin des Vertus.

Une caserne de 750m² dans laquelle ils s'étaient installés en mai 1995 mais qui aujourd'hui, après 22ans d'utilisation ne répondait plus aux besoins des personnels, ni à la nature et la fréquence des interventions qui couvrent un large secteur en premier appel. Le lendemain lundi 19 juin 2017 à 7h du matin ont donc pris leur service dans leur tout nouveau centre de secours qui était en construction à l'entrée Ouest de Trets, route de Gardanne depuis février 2016. Un établissement flambant neuf, moderne, immense avec ses 770m2 de locaux de vie, 8OOm² de remises et réserves. Le centre de secours intervient pour rappel dans un secteur s'étendant sur 5 communes : Trets, Peynier, Rousset, Puyloubier et Saint Antonin sur Bayon. Ce territoire représente une population défendue de 23 000 habitants. L'inauguration du centre a eu lieu vendredi 8 décembre 2017.
 

Autrefois, en cas d'incendie, les habitants sonnaient le tocsin. Les villageois disponibles devaient se munir de seaux et venir faire la chaîne. Éventuellement, les gendarmes se chargeaient de réquisitionner des hommes valides. Dans les forêts, on ne pouvait lutter contre les incendies qu'en pratiquant la technique du "contre-feu" interdite aujourd'hui. En 1868, la commune se dote d'une pompe à incendie et crée une compagnie de sapeurs pompiers composée d'un capitaine, de deux lieutenants, de deux sergents et d'un clairon. Mais la compagnie connaît de longues périodes de sommeil et la nécessité d'un corps de sapeurs pompiers revient dans les préoccupations des élus.

Ce n'est qu'en 1946 au lendemain de la seconde guerre mondiale, que la municipalité décide de (re)former un corps de sapeurs pompiers volontaires composé de douze hommes. Le centre de secours devient très vite départemental et, dès lors, il est doté d'une pompe, d'une camionnette Citroën, d'un camion GMC muni d'un réservoir de 3 000 litres et d'une jeep provenant des surplus de l'armée américaine. Parallèlement, sept bouches à incendie sont installées dans le village. Mais en réalité la première caserne ne verra le jour qu'en 1957, lorsqu'elle sera inaugurée le 22 décembre avec son premier garage réservé au matériel d'incendie, qu'elle construira pour 3 millions de francs à l'époque. Il était situé route de Saint-Zacharie (le batiment Sport et musique actuel) et sera sous la direction de Gaston Duplat.



En 1965, 27 hommes sont commandés par le lieutenant Rosia Montanard ; en 1975, l'effectif est de 34 pompiers (1 lieutenant. 1 Sous-Lieutenant, Adjudant, 1 Sergent, 9 Caporaux, 21 Sapeurs) dirigés par le lieutenant Michel Ballester. Le local sera réaménagé dans les années 70 avec un garage chauffé de 187m² ainsi que d'une salle foyer.
Pour couvrir le Canton de TRETS il disposait comme matériel d'un CCFM 2000 litres, 1 CCF Léger, 1 voiture Radio, 1 camionette, 1 MPR 60m³, 1 MPP30m3 —et pour le transport des blessés 1 V. S.A.B.
Le Corps a effectué en 1976, 176 sorties diverses dont : 22 feux de forêts, 24 de broussailles et herbes, 6 feux de cheminées et chaudières, 6 d'appartements. 3 de voitures, 12 inondation, 12 autres sorties 31 secours routiers, 27 transport de personnes.

En septembre 1979 un comité communal feu de forêt sera créé par le maire Jean feraud suite aux incendies violents qui ont touché la commune durant l'été, il comptera 10 hommes.
En 1981, un pompier professionnel, le lieutenant Pierre Guibert, est nommé chef de corps. Richard Maurel lui succèdera en 1984.
 


En 1985, le maire Jean Feraud estimera que les pompiers devaient bénéficier d'un nouveau lieu de travail. Suite à sa proposition, le Conseil municipal décidera alors dans sa majorité, de louer le hangar appartenant à Mme Manzanares situé sur la route de Pourrières. Ce hangar de 750 m² abritera alors le Centre de secours et le garage et l'atelier municipal. Les pompiers bénéficiant alors d'un espace beaucoup plus vaste pour abriter tous les véhicules mis à disposition par le Service départemental d'incendie ou la mairie. La situation de cet emplacement était alors jugé très favorable, à proximité des grands axes de communication. Le deuxième hangar abritait lui tous les véhicules municipaux et l'atelier, libérant ainsi l'ancien bâtiment pour d'autres activités municipales . S'il avait pensé au départ y installer la bibliothèque, trop à l'étroit dans ses locaux de l'époque, le lieu sera finalement transformé en école de musique et lieu sportif pour le judo notamment. Un batiment qui devrait aujourd'hui être détruit dans un futur proche , pour y construire à la place des logements.

Le corps composé de 50 volontaires et de 6 professionnels: 4 sapeurs et 2 officiers, le Sous-Lieutenant Crescioni, chef de corps et son adjoint le Sous-Lieutenant Bertani s'y installeront en décembre 1985 avec une inauguration pour leur Ste Barbe le 8 décembre. "Il y a toujours du monde ici. Dès qu'ils ont un moment de libre, de nombreux volontaires viennent travailler. C'est du bénévolat à 100%. Tout, ou presque est réalisé par les pompiers.- menuiserie, électricité, aménagements. "Mais ces pompiers n'œuvrent pas seulement pour leur "confort". Ils ont aussi transformé une ambulance déclassée en un fonctionnel Véhicule de Secours Routier pour la désincarcération" expliquait un pompier dans la presse à l'époque.

Le 18 aout 1989 le corps des sapeurs pompiers perd deux de ses hommes en intervention sur le feu de la décharge de Kirbon : Magid Chabbi et Gérard Dimartino, sous un largage de canadair (tout le dossier sur ce drame ici). Depuis chaque 18 aout les sapeurs pompiers du département se retrouvent pour leur rendre hommage sur la stèle construite quelques années plus tard.


Mais de nouveau, avec l'évolution démographique, l'augmentation des effectifs, au fil du temps ce hangar ne répondait plus à leur besoin et necessitait des aménagements coûteux et même une extension, irréalisable, vu l'exiguïté du terrain. De plus le loyer que déboursait la commune 175 000 francs par an dans les années 90 devenait trop lourd pour la ville. Le maire Loïc Fauchon avec son équipe a alors eu l'opportunité d'acquérir en 1994, une propriété qui réunissait toutes les conditions pour y loger le centre de secours et services techniques, chemin des vertus, juste à côté de la coopérative agricole. Un lieu où à l'époque devait passer juste devant la future déviation départementale , une déviation qui 22ans plus tard n'a toujours pas vu le jour. Après travaux et aménagement c'est une caserne de 750m² que les 65 pompiers ont investi en mai 1995. Leur 3e caserne.


En 1996, le Capitaine Gilbert Esteve prendra la tête du centre de secours de Trets qu'il dirigera pendant 10ans et huit mois, qu'il quittera le 31 aout 2016 laissant sa place le mardi 11 octobre 2016 au Lieutenant Arnaud Delcorde. Le 16e chef de centre depuis la création du centre de Trets en 1946.


Lundi 19 juin 2017, 71ans après sa création, le corps des sapeurs pompiers de Trets est entré dans leur 4e centre de secours, qui fut inauguré ce vendredi 8 décembre 2017 par la présidente du département.
Présentation complète
Le suivi des travaux

Visite complète de la caserne



1978


1980


1981


1985


1987


Sources : Regards sur Trets, revues municipales, presse locale
Photos DR, Amicale des sapeurs pompiers, revues municipales, regards sur Trets







Ce Mardi 5 décembre 2017, comme chaque année, la ville a commémoré la Journée nationale d'hommage aux morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Une cérémoie avait ainsi lieu à midi en présence de quelques élus, policiers municipaux. gendarmes, anciens combattants mais quasiment pas d'habitants malheureusement.

Le maire Jean Claude Feraud a lu le message de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées qui rendait " un hommage solennel aux " morts pour la France ", et aux victimes miles de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Il y a 55 ans: une guerre, commencée huit ans plus tôt: et longtemps niée s'achevait. Son souvenir demeure vivace et encore douloureux pour beaucoup d'hommes et de femmes qui eurent à en souffrir. Ce conflit et ses conséquences ont bouleversé la France comme l'Algérie. Aujourd'hui: la Nation toute entière se soudent des 255 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord. Nous honorons leur mémoire, leur courage et leur sacrifice. La France se soudent également avec émotion des victimes civiles tuées au cours de ces années, des disparus. des drames personnels et des tragédies familiales. Que les familles, les proches et les camarades de tous ceux qui sont tombés soient assurés du souvenir et du soutien de la Nation. Plus d'un demi-siècle après ces faits et sans oublier les souffrances d'hier, nous devons progresser ensemble vers l'apaisement des mémoires et continuer à emprunter le chemin de la réconciliation."


Maurice Chagny, président des anciens combattants lira lui le message de l'Union fédérale des associations françaises d'anciens combattants, victimes de guerre et des jeunesses de l'union fédérale. "Les évènements de la Toussaint 54, ont amené le gouvernement à envoyer le contingent pour des opérations de maintien de l'ordre et de pacification dans les trois départements d'Algérie qui. à l'époque étaient français. Il n'était pas encore question de parler de guerre. Certains de ceux, qui étaient envoyés. avaient déjà effectué leur service militaire. c'étaient les rappelés. Ces derniers ont été arrachés à leur vle familiale et professionnelle pour une cause nationale défendre la Patrie. Puis. jusqu'en 1964. les contingents se sont succédé. [...] Il ne faut pas oublier nos camarades Harkis et supplétifs, qui ont combattu sous le drapeau français car. pour eux. c'était naturel, l'Algérie était la France. [...] Nous devons. dans cette journée mémorielle, avoir une pensée particulière pour ces soldats que la République avait enrôlés et qu'elle a abandonnés avec leurs familles après le « cessez le feu ». Nous savons ce qu'il en est advenu. Cet hornmage, annuel aux combattants de la guerre d'Algérie, ainsi qu'aux victimes civiles est nécessaire pour rappeler aux générations futures que la paix n'est jamais définitivement acquise. Nous souhaitons de ne jamais connaître à nouveau une pareille situation."

2 gerbes seront ensuite déposées au pied du monument aux morts, les hymnes diffusés.







Photos : I. LO.






C'est avec grande tristesse que beaucoup de tretsois ont appris cette semaine le décès de Madame PAULETTE RIGAUD, qui nous a quitté ce mardi 28 novembre 2017. Une femme très gentille et sympathique, souriante qui a marqué bon nombre de tretsois puisqu'elle a cuisiné pour eux durant 40ans en tant que cuisinière municipale.

Durant 42ans elle a ainsi travaillé au service de la commune, entrant à la mairie en aout1970, sous la mandature de Marius Michel d'abord pour préparer les écoles, puis en tant que concierge de mairie avant de passer très vite derrière les fourneaux qu'elle n'a plus quitté, dirigeant notamment le pole cuisine centrale installé à l'école St Jean. Elle aura ainsi préparé de bons petits plats aux écoliers tretsois dans les écoles de la commune tous les midis mais aussi à nos anciens au restaurant des anciens L'Escandihado (où elle a terminé sa carrière).

Elle aura ainsi connu pas moins de cinq maires, deux générations d'enfants, préparant gouters, repas de la cantine donc mais aussi banquets, buffets importants de la vie communale et festive . C'est en juillet 2012, sous la mandature de Jean Claude Feraud, qu'elle a pris une retraite bien méritée pour s'occuper de ses deux petits enfants, et de son mari Michel. En mars 2013 elle avait été mise à l'honneur par la mairie lors de la fête des Grands mères. Malheureusement la maladie l'a fait partir bien trop tot et bon nombre d'habitants la regretteront. Une pensée bien particulière à toute sa famille.

Ses obsèques ont eu lieu ce Jeudi 30 Novembre à 14h30 à l'église de Trets.








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...