Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

ENSEMBLE L'ART CONTEMPORAIN 10 ème Edition
Du 15/02/2019 au 23/03/2019
Les Goûters contés de la Médiathèque
Février, mars avril, mai et juin 2019
Ateliers Soutien à la Parentalité
Mardi 7 , 21 mars et 4 avril 2019
Championnats régionaux de gymnastique
Samedi 23 et dimanche 24 mars
CARNAVAL de Trets
Samedi 30 mars 2019
Grand salon Beauté et Bien être
Samedi 11 mai 2019
6e sentier vigneron gourmand
Samedi 18 et dimanche 19 mai
Festivités de la St Eloi
Du mercredi 10 au dimanche 14 Juillet 2019
9e salon de la gastronomie
Samedi 31 aout
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Viticulture


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités



6e édition déjà pour le Sentier Vigneron Gourmand, devenu depuis sa création en 2014 un rendez vous désormais incontournable du printemps au coeur des vignobles tretsois. Les organisateurs que sont la Confrérie St Eloi et le Cellier Lou Bassaquet ont décidé de dédoubler la manifestation sur deux jours les SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19 MAI 2019. Cette année l'évènement rentre dans le cadre de Marseille Provence année de la gastronomie 2019.

Savant mélange de gastronomie et d’oenologie, cette randonnée originale longue d'une quinzaine de kilomètres, vous permettra de découvrir le village de Trets tout en arpentant les coteaux vinicoles dans la campagne tretsoise en découvrant des endroits magnifiques, des paysages éblouissants , souvent inédits dans une ambiance très conviviale, tout en dégustant vins et déjeuner.

Au départ du Cellier Bassaquet, (prévu toutes les heures dès 10h) il sera remis aux participants le nécessaire pour la dégustation, et suivront ensuite à leur rythme le parcours balisé à travers les différentes escales qui vous invitent à la découverte de saveurs culinaires et vinicoles. Les promeneurs iront alors à travers champs, traverseront de sublimes vignobles et autres cultures avec de très belles vues sur : La Sainte Victoire, Le Mont Aurélien, et bien sûr le village et sa coopérative viticole. A l’apéritif, le Château Ferry Lacombe sera partenaire pour la seconde année consécutive.



Ensuite, de l'entrée au dessert, en passant par le plat, le « trou provençal » et le fromage, les vignerons du Cellier Lou Bassaquet de Trets (dont l’un d’entre eux accompagne chaque groupe) vous font découvrir leur production. Les vins proposés à la dégustation, lors de chacune des étapes, sont minutieusement choisis afin d’accompagner parfaitement les mets élaborés par notre traiteur partenaire, le Romarin Vert. Le parcours devrait être identique à l'an passé.

Concernant la thématique, après le "Tous chapeauté" de l'an passé, les participants sont ainsi invités cette année à suivre ce Sentier Vigneron Gourmand 2019 avec... des Lunettes rigolotes !!! Les organisateurs comptent ainsi sur votre originalité !


Plusieurs animations seront proposées :
•L'animation sera assurée par "Les Patinkoufins"
•Votre vigneron accompagnateur vous présentera les outils agricoles
•Le concours de la "Photo la plus originale" organisé et arbitré par le Crédit Agricole de Trets. L'auteur de la photo sélectionnée remportera un cadeau
•Visite de la Cave au Cellier Lou Bassaquet.


REGLEMENT :
♦ Les départs se feront au Cellier Lou Bassaquet de 10h à 12h30.
♦ Les départs se font toutes les 30 minutes par groupes de 50 marcheurs. Le nombre de participants étant de 300 personnes par jour, les inscriptions seront prises en compte par ordre d'arrivée des bulletins de réservation et la priorité des horaires sera faite également dans cet ordre.

♦ Seules les réservations accompagnées du règlement sont acceptées.
♦ Pour participer en groupe, veuillez vous inscrire ensemble dans la même tranche horaire.
♦ Ne peuvent participer au Sentier Vigneron Gourmand que les personnes avec inscription préliminaire.
♦ Nous informons tous les participants que la manifestation aura lieu par tout temps. Si pour des raisons personnelles vous ne pouviez pas participer au Sentier Vigneron Gourmand, les droits de participation restent acquis à l'organisateur.
♦ Les mineurs doivent être accompagnés de leurs parents.
♦ Prévoir des chaussures de marche et des vêtements adaptés aux conditions météorologiques.
♦ Les animaux ne sont pas acceptés.
♦ Le parcours n'est pas adapté aux fauteuils roulants et aux poussettes. Il ne pourra se faire qu'à pieds.
♦ L'organisateur décline toute responsabilité en cas d'accident, d'incident médical, de vol ou de perte durant le Sentier Vigneron Gourmand.


=> TARIFS 30€ POUR LES ADULTES ET 18€ POUR LES ENFANTS DE - DE 12ANS


La confrérie remercie ses sponsors : le domaine Ferry Lacombes, AILLEURS VOYAGES, le Crédit Agricole, Carrefour Market, la Cave Lou Bassaquet, Kuoni, Exotisme, le département, la région, la ville de Trets, Selectour.

=> REPORTAGE sur la 1ère édition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 2ème édition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 3ème édition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 4ème édition DECOUVRIR EN LIGNE ICI
=> REPORTAGE sur la 5ème édition DECOUVRIR EN LIGNE ICI



INSCRIPTIONS
- Samedi 16 & 23 mars de 9h30 à 12h : Cellier Lou Bassaquet
- Mercredi 20 mars de 9h30 à 12h : Café de la Renaissance


Tarifs : 30€ & 18€ (Ils n’accepteront plus d’inscriptions par courrier postal au cellier Lou Bassaquet, après le 20/03)


BULLETIN D'INSCRIPTION A TELECHARGER ICI


Renseignements : 06 85 48 13 73
Mail : steloitrets@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/SaintEloiTrets


LE POINT SUR LES INSCRIPTIONS
LE POINT AU lundi 18 mars 2019
Pour le samedi, il reste 8 places pour 12h00 et 47 places pour 12h30.
Pour le dimanche, il reste 18 places pour 12h00 et 38 places pour 12h30.

Prochaine matinée d'inscriptions ce mercredi 20 au café de la renaissance ou par mail et tel









Ce mercredi 13 mars 2019 durant toute l'après midi, il y avait foule dans les vignobles situés au coeur de la vallée. L’association des Vignerons de la Sainte-Victoire (qui regroupe 28 caves particulières et 4 caves coopératives) organisait en effet comme tous les deux ans une démonstration de matériels d’entretien du sol et enherbement sur les terres du domaine Chateau Coussin. La précédente démonstration avait été consacrée aux nouvelles générations de pulvérisateurs.

Une centaine de vignerons de l'association mais aussi des environs dont du Var sont ainsi venus admirer ces bijoux de technologies en pleine action entre les vignes et écouter les présentations des commerciaux de chaque marques présentes. Etaient ainsi présentés les outils de chez : Belhomme, Boisselet, Hervé&Mauricio, Chabas, Kress, Clemens, Egretier, Gard, Solemat, Naturagrif, Braun, Ferrand, Aguilar, Actisol, Omnisol, Magnetto, Nuibo, Ovlac, désherbage thermique et traction animale. Une nouvelle génération de pneus anti-tassement était également présentée par la société Pneutrac.

"Depuis 2011 nous sommes engagés dans une démarche Écophyto avec un réseau de fermes sur lesquelles on expérimente les différentes innovations dans l'objectif de réduire l'utilisation des pesticides, produits phytos mais également désherbants. C'est dans ce cadre que l'on organise régulièrement des démonstrations pour montrer aux vignerons qu'il existe des alternatives à l'utilisation des pesticides .
Aujourd'hui il existe de plus en plus d'outils donc notre objectif est de montrer aux viticulteurs ce qui existe sur le marché, pour que progressivement ils puissent substituer le désherbant chimique à des outils d’entretien du sol et en enherbement, il y a par exemple des tondeuses, des semoirs... Notre but avec cette manifestation est ainsi de montrer que l'on peut travailler différemment. Cet après midi permet ainsi aux viticulteurs de voir comment cela fonctionne, si c'est adapté à leurs terres. On a aussi de nombreux partenaires avec qui on travaille avec toujours cet objectif de préserver l'environnement ." explique Jean Jacques BALIKIAN, directeur de l'association , Responsable Administratif et Communication.

22 machines étaient donc en action dont le cout variait entre 14 000 et 22 000€ chacune environ. Les viticulteurs ont ainsi pris de nombreux contacts avec les fabricants, l'association de son coté les encourageait, vu le cout élevé de chaque machine, à faire des groupements d'achats pour ainsi avoir de meilleurs prix. Elle aide aussi les viticulteurs à obtenir des aides financières de l'Etat disponibles lorsque l'on achète des substitutions aux pesticides.
Un cheval de trait de l'association ERTA était lui aussi présent en labourant également le vignoble.























Samedi 9 mars 2019, le CELLIER LOU BASSAQUET présentait aux tretsois son nouveau millésime 2019 suite à la récolte effectuée en 2018. Le public est venu très nombreux dont plusieurs élus de la majorité et de l'opposition assister aux allocutions du nouveau président de la cave Fabien Doudon, du président de l'association des vignerons Ste Victoire Olivier Summeire et du premier adjoint, puis a pu donc déguster les nouveaux vins dont les deux médaillés au salon de l'agriculture lors du traditionnel Concours Général Agricole des Vins : Le rosé Cuvée Rascailles (Médaille d'argent A.O.P. CÔTES DE PROVENCE) et la Cuvée Blanc Fleurs de Sauvignon (Médaille d’OR : I.G.P. MEDITERRANEE).

Fabien Doudon dans son allocution reviendra sur ces deux médailles, rappellera qu'il présidait la cave depuis un mois, remplaçant ainsi Gerard Monges président pendant quatre ans, toujours présent au sein de la direction de la cave désormais et ce dernier souhaitait à son départ qu'un jeune reprenne la présidence, ce qui a donc été fait; puis fera de nombreux remerciements à toute l'équipe du Cellier Lou Bassaquet, des maires et présidents des caves alentours, mais aussi à Mr Summeire d'être présent. Un oeonologue parlera ensuite de tous les vins que la foule pouvait déguster ce samedi et les spécificités du terroir local.


















Cette année encore les vignerons de l'association des vignerons de la Ste Victoire sont revenus de Paris fin février les valises remplies de médailles obtenues lors du salon de l'agriculture et sin traditionnel Concours Général Agricole des Vins . L'association crée en 1992, qui compte 31 adhérents (27 caves particulières, 4 caves coopératives) a en effet cette année encore fait une grosse récolte avec pas moins de 43 médailles, soit moins que le record de l'an dernier : 48 et un peu moins qu'en 2017 : 46. Pour présenter cette véritable moisson, qui récompense le travail de toute une année les vignerons avaient convié la presse mercredi 6 mars 2019 au chateau des remparts de Trets autour d'une petite dégustation des vins millésimés.

Pour rappel, le Concours Général Agricole est le seul concours organisé sous le contrôle de l'État, c'est un concours de référence, reconnu pour son impartialité, conséquence d'un processus rigoureux de présélections et de sélections et la valeur des résultats. C'est le concours qui compte le plus grand nombre de candidats, d'échantillons et de catégories de produits en concours, son envergure est nationale et internationale en raison de la commercialisation à l'étranger des produits primés, c'est également le plus ancien. En 2017 le concours des vins a mis en compétition 16 801 échantillons, présentés par plus de 3 758 producteurs venant de toutes les Régions viticoles Françaises, dégustés par 3 169 jurés dégustateurs, consommateurs avertis et professionnels, compétents pour apprécier les vins d'une catégorie donnée. Depuis sa création en 1870, le Concours Général Agricole (C.G.A.) a pour vocation de récompenser les meilleurs vins et meilleurs produits du terroir Français.



Les objectifs de ce concours sont de :
* Fournir au consommateur une référence de qualité pour ses achats,
* Permettre au producteur d'apprécier la qualité de ses produits en les comparant à celle de ses concurrents ,
* Permettre à un nouveau producteur de se faire référencer et reconnaître sur un marché de produits de haute qualité gustative.
La finalité du C.G.A. est de confronter les meilleurs échantillons au sein d'une catégorie bien définie et homogène de produits, lors des dégustations effectuées par des experts. Il met l'accent sur leurs caractéristiques, après avoir vérifié qu'ils correspondent bien aux normes réglementaires. La sélectivité des épreuves (environ 26% des inscrits obtiennent une médaille) apporte aux lauréats une référence externe solide et aux consommateurs un gage de qualité. En 2017 : 4 287 vins ont été primés. Les récompenses sont des médailles d'OR, d'ARGENT ou de BRONZE.


Devant des dizaines de vignerons, journalistes, partenaires de l'association, Marie-Pierre CALLET vice présidente du conseil départemental à la délégation viticulture, mais sans maire du canton cette fois, Olivier Summeire président de l'association et son vice président Jean-Jacques BALIKIAN, sont ainsi revenus sur ces très beaux résultats avec 43 médailles (27 OR, 13 ARGENT, 3 BRONZE) mais aussi Un prix d'excellence , soit 18 Caves et Domaines récompensés cette année.

Créé en 2000, le Prix d'Excellence, décerné dans le cadre du Concours Général Agricole de Paris, a pour objectif, pour chaque grande catégorie de produits et de vins, de récompenser des producteurs pour l'excellence des résultats qu'ils ont obtenus lors des 3 dernières sessions du Concours Général Agricole. Contrairement à la médaille, ce prix ne récompense pas un produit mais le savoir-faire d'hommes et de femmes qui se dévouent totalement à leur métier et à leurs produits. Ils sont animés par la même envie de défendre et de transmettre un patrimoine gastronomique qui fait la richesse de la France.
Pour obtenir le prix, il faut avoir participé aux 3 dernières éditions et obtenu le meilleur ratio entre médailles et nombre d'échantillons présentés et primés au concours.
Chaque année seulement treize vignerons sont récompensés dans la catégorie « Vins », un par Région représentée.

"Le Concours Général Agricole reste une institution indiscutable et donne au grand public une image de rigueur et de qualité de la filière agricole. On a une fois de plus une quarantaine de médailles, 43 , sachant qu'en plus cette année la répression des fraudes est tombée sur la chambre d'agriculture pendant le salon et a donné une version très limitative des règles du concours, ce qui nous a couté 4 à 5 médailles. Mais vu le niveau des médailles atteint on ne se plaindra pas.
Je retiens surtout cette dégustation que nous avions fait ensemble qui a montré notre niveau qualitatif des domaines, où la qualité est homogène entre les domaines. "
et de rappeler que Ste Victoire est fortement enraciné sur le marché national et le marché export, expliquant qu'il y a quelques années ils s'étaient aperçus que les vins de l'association s'exportaient dans 44 pays et que désormais cela doit dépasser 55 voir 60 pays. "c'est une grande satisfaction pour nous" dira ainsi Olivier Summeire.

Jean-Jacques BALIKIAN, de son coté insistera sur la forte homogénéité entre les domaines, soulignera la performance de la cave des Vignerons du Baou (POURCIEUX) avec ses 11 médailles et le prix d'excellence obtenu pour la 9e année de suite par le Domaine des Diables & MIP de PUYLOUBIER, sachant que ce prix il n'y en a qu'un par région. "Si on en est là c'est que l'on a vraiment un terroir qui est fabuleux et grace à ces talents on en arrive à le sublimer."









Une nouvelle page se tourne pour la cave viticole de TRETS : Le Cellier Lou Bassaquet. Pour sa 105e année d'existence, la cave fondée en 1914 change de président. Gérard Monges (à droite sur la photo), qui la dirigeait depuis le 1er février 2015, viticulteur et administrateur de la cave coopérative depuis près de 25ans a en effet décidé de passer la main l'an passé, lui qui avait succédé à Jean Luc Jauffret.

Pour le remplacer, qui de mieux que son Vice Président depuis le début, un vigneron bien connu et apprécié des tretsois FABIEN DOUDON, 37ans. Agriculteur et Viticulteur de métier, ce dernier a été élu ce mercredi 23 janvier 2019 par les membres de la cave. Très investi dans celle ci depuis des années et surtout de plus en plus depuis l'an passé, il avait expliqué ces derniers mois, vouloir céder les rênes de la confrérie St Eloi qu'il dirige depuis 2010, en raison de nouvelles fonctions professionnelles importantes et très prenantes, sans en dire plus. On sait désormais lesquelles puisque le secret avait été bien gardé. Il cédera ainsi sa place à la confrérie le 8 février prochain lors de l'assemblée générale, où il sera extrêmement regretté par ses adhérents.


Le Cellier Lou Bassaquet c'est pour rappel 90 viticulteurs, qui se partagent environ 600 hectares de vignes entre le Mont Aurélien et la Montagne Sainte Victoire, étendues d'Est en Ouest sur près de 20 kilomètres. Des crus qui se partagent en trois gammes : les IGP, les Cotes de Provence et les Cotes de Provence Sainte Victoire.







Après les vendanges et le traitement des vignes, les vacances... Depuis le mardi 23 octobre 2018 et jusqu'au dimanche 3 novembre 2018, une vingtaine de vignerons du Cellier Lou Bassaquet de Trets et de la cave de Puyloubier avec leurs épouses, mais aussi deux adjoints tretsois (Mr Robiglio 1er adjoint et Mr Isirdi adjoint aux travaux) sont en pleins road trip en Amérique, en Californie plus exactement. Un nouveau voyage thématique concocté par l'agence de voyages de Trets AILLEURS VOYAGES, située Cours Esquiros, qui fait suite à celui qu'elle avait organisé pour eux en novembre 2016 dans les vignobles d'Afrique du Sud.

Cette fois c'est donc à l'autre bout du monde que la directrice de l'agence Sylvie Basso a emmené nos Tretsois et Puyloubiérens dans l'Ouest Américain et ses paysages grandioses et très différents. Et ceux sont véritablement des vacances de rêves que vivent pendant 13 jours et 11 nuits les vignerons de la vallée avec un programme extrèmement riche, varié et qui donne vraiment l'eau à la bouche, tout en restant dans l'univers du vin comme il y a deux ans. D'après les nouvelles reçues ils se régalent et en prennent pleins les yeux. Un voyage qui aura demandé un an et demi de préparation pour l'agence après une première réunion de présentation qui avait eu lieu en juillet 2017.

C'est donc le mardi 23 octobre tot le matin que les 21 habitants de la vallée, les valises remplies de vins de Trets et Puyloubier sont partis en bus de la cave du Cellier lou Bassaquet direction l'aéroport de Marseille, pour prendre ensuite l'avion et une correspondance à Paris, direction Los Angeles, la ville de la démesure, du cinéma et des stars. Dès le lendemain, ils ont alors découvert toutes les merveilles de l’Ouest des Etats Unis, tout en abordant évidemment le thème du vin à travers des visites de vignobles, des dégustations et des rencontres. Le mercredi ils ont ainsi démarré par la visite de Los Angeles et ses sites phares comme son observatoire, Hollywood et Bervely Hills, le « Walk of Fame », à Venice Beach (ville du bord de mer).

Le lendemain, les touristes ont pris la route pour la visite du Quartier historique El Pueblo de Los Angeles, puis le lieu de tournage de Badgad Café en plein désert, enchainant le vendredi par  la célèbre Route 66 à travers les régions arides de l’Arizona et la pause obligatoire au Grand Canyon, formé il y a plus de 600 millions d’années, dont ils ont eu la chance de le survoler en avion, fait une pause déjeuner dans un ancien restaurant des années 50 et dormi à Flagsatff, ville de 70.000 habitants située à plus de 2100 m d’altitude.

L'ambiance fut western le 5e jour en compagnie de la tribu indienne des Navajos, la découverte de Monument Valley en 4x4 , ont déjeuné dans une propriété privée indienne avec un décor époustouflant puis admiré le Lake Powell : un labyrinthe de 97 canyons, s’entremêlant sur plus de 300 kilomètres de long. Dimanche dernier l'ambiance fut différente puisque nos vignerons ont découvert la ville du jeu, des lumières, de la démesure : LAS VEGAS avec ses nombreux casinos (le Caesar’s palace, le Luxor, le MGM grand, le Bellagio) , magasins, reconstitutions de monuments comme l'arc de triomphe ou la Tour Eiffel, de quoi bien s'amuser et se détendre.


La seconde semaine a débuté par le Red Rock Canyon situé à 20 km à l'ouest de Las Vegas dans l'État du Nevada, avec ses parois de grès rouge dont la plus haute mesure 1000 mètres de haut puis le voyage est rentré dans le vif du sujet avec la viticulture. Les États-Unis est en effet à la fois premier consommateur mondial et importateur, il constitue une source intéressante de débouché pour les vins français. Producteur de vins et exportateur, avec près de 400 000 ha en vigne, il occupe aujourd’hui le 4ème rang mondial, le seul état de Californie représentant à lui seul, 90 % de cette production. En nombre d'hectares plantés en vigne, la Californie est suivie par l’état de Washington (25 000 ha autour de Seattle) et de New York (15 000 ha). Ils sont alors rentrés au milieu du désert aride de Mojave pour découvrir le vin du désert avec la visite d'une propriété, dégustation de vin, déjeuner... Le mardi ambiance Halloween avec le village fantome de Calico né de la ruée vers l’Argent au 19e siècle et abandonné depuis 1907.

Après une nuit à Fresno, place le mercredi 31 octobre à la traversée de la Vallée San Joaquin et la découverte de la viticulture de masse : la Central Valley et la visite de la California Wine Institute. La soirée à Sacramento fut déguisée et spéciale Halloween. Le vin fut encore bien présent le lendemain, dans la Sonoma Valley au Nord de San Francisco et la visite du Domaine Francis Ford Coppola, réalisateur du film « Le Parrain » et « D’Apocalypse Now ». Italien d’origine, petit-fils de viticulteur et grand amateur de vin lui-même, il acheta en 1976 un domaine à l’abandon. Ils ont alors dégusté les vins locaux et échangé comme les autres jours leurs vins avec les viticulteurs.

Dans l’après-midi, direction San Francisco et son mythique Golden Gate Bridge puis un dîner musical jazz en coeur de ville. Ce samedi 3 novembre 2018 c'est donc déjà leur dernier jour du roadtrip américain avant le décollage direction Paris, puis Marseille ce dimanche la tête remplie de souvenirs par milliers de ces beaux moments de voyage dont ils se rappelleront surement toute leur vie.


L'agence qui avait déjà emmené des tretsois en Amérique du Sud le mois dernier, réfléchit dores et déjà à un voyage dans les pays baltes et relancer un projet sur l'Oregon. Pour les vignerons différentes destinations se profilent pour un prochain voyage : L'écosse ou le Chili ? Suspense…






























Photos : SB / FD / KD






Samedi 20 octobre 2018 s'est déroulée le rallye découverte des vins de Ste Victoire, plus d'un millier de personnes y ont encore participé cette année. Récit par LA PROVENCE du 23 octobre.


















Voir cette publication sur Instagram

#rallyesaintevictoire2018

Une publication partagée par Bilger (@artiste_createur) le














Depuis le début du mois de septembre, comme tous les ans à la même période la vallée est très agitée avec le va et vient des vendangeuses la nuit dès 2h du matin. Les vendanges ont en effet commencé dans tous les domaines et vignobles pour un bon mois.

Le quotidien LA PROVENCE dans son édition du 6 septembre 2018 a zoomé sur cette activité.

"En dix ans, la vendange s'est considérablement mécanisée, à tel point que du côté des AOC cotes de provence et varois, on ne connaît quasiment plus que la machine. "Il reste quelques cas rares, détaille Olivier Sumeire, président de l'association des Vignerons de Sainte-Victoire; notamment quand la vigne n'est pas encore bien établie et que la machine peut la malmener, ou quand on est sur de vieilles vignes en gobelets quand on ne trouve plus que des plantations palissées. Les engins ont considérablement évolué, ils disposent même de tables de tri, si bien qu'on amène le raisin à la cuve dans un état parfait. Et de plus en plus de producteurs vendangent de nuit pour gagner sur l'oxydation et donc, en qualité de travail, en couleur du rosé... Avec une amplitude de 15º comme en ce moment entre le jour et la nuit, c'est précieux. Et économiquement... on est sur du 1 à cinq". Voire dix fois plus cher en manuel, selon d'autres domaines... "Pour rien au monde, je ne reviendrai à la vendange manuelle, conclut Olivier Sumeire. On y perd en côté folklorique mais en même temps, on ne fait plus ses courses à cheval".

Jean-Luc Jauffret, de la cave coopérative de Trets, estime que dans la vallée de l'Arc, 98 % des domaines sont mécanisés.

"Le choix est qualitatif, résume Stéphane Spitzglous (Palette) : le grain n'est pas éclaté, ne sort pas de jus, il n'y a donc pas de risque d'oxydation, et on l'envoie dans des cagettes de 17kg maximum, pas dans des bennes..."

Dans tous les cas, après un printemps marqué par le mildiou, les vendanges s'avèrent prometteuses, dans le calendrier habituel, si la météo se maintient...



=> A REVOIR : Une nuit en plein cœur des vendanges tretsoises






A quelques jours du début des vendages, le quotidien LA PROVENCE a consacré une page dans son édition du 19 aout 2018 à la situation des vignes après cet été orageux.




A noter que le Rallye Découverte des Vins de la Sainte-Victoire se tiendra le samedi 20 octobre cette année, au départ de ROUSSET finalement. En attendant l'ouverture des inscriptions le 03 septembre voici le programme.

Depliant. Rallye Des Vins 2018 by TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE on Scribd







Comme tous les ans, les vignerons Ste Victoire présentaient à MARSEILLE, au PHARO leurs derniers millésimes, retour sur cette dégustation par LA PROVENCE du 20 juin dernier….






Depuis le début du mois d'avril Trets et sa région sont considérablement arrosées par la pluie avec 295mm d'eau tombée en ce printemps 2018, en Pays d'Aix, un record depuis 1959 et le début de ce type de mesures . . Plus du double des normales, qui se situent autour de 136 mm. Il pleut en effet quasiment un jour sur 2. De fortes précipitations qui ont des conséquences néfastes pour la vigne, qui est rongée par des champignons, comme le rapporte cet article du journal LA PROVENCE du 9 Juin 2018.







Voici l'article dans sa version INTEGRALE, paru dans LA PROVENCE du samedi 26 mai 2018, sur le 5e sentier vigneron gourmand organisé les samedi 19 et dimanche 20 mai 2018 par la confrérie St Eloi et la Cave Lou Bassaquet

=> REPORTAGE COMPLET A VOIR ICI


Coup de tonnerre sur le sentier vigneron gourmand

"Bachi-bouzouk, Mille millions de mille sabords ou encore Tonnerre de Trets" se serait sans doute écrié le capitaine Haddock à l'arrivée de l'épisode orageux aussi soudain qu'éphémère dans la durée, au deuxième jour du sentier vigneron gourmand sur le coup des 17h30. Un phénomène isolé qui a semé le chaos, gâchant une fête qui a été très belle sur la longueur.

Rendez-vous était fixé ce samedi 19 mai dès 10h et jusqu'à 12h30 devant le cellier Lou Bassaquet pour 291 adultes et 16 enfants à l’occasion d’un événement dont la réputation dépasse aujourd’hui, largement les frontières de la commune. La grande nouveauté cette année c'est que l'événement compte tenu de son succès grandissant, a été reconduit le lendemain avec 273 adultes et 30 enfants. Le plus jeune des participants n'avait que 6 mois, la plus âgée 87 ans !

Des groupes d’environ 60 personnes se sont élancés chaque demi-heure, équipés pour la marche et portant le saint Graal autour du cou, sur lequel on pouvait lire : « Salon de la gastronomie Trets 2018 ». Oups ! Boulette ! A Trets, dirons-nous, on a toujours un temps d'avance. Mais là, nous sommes bien sur la 5ème édition du sentier vigneron gourmand organisée cette année par la Confrérie Saint-Eloi en partenariat avec la cave, aidée de nombreux sponsors. Il y est question d’une randonnée originale et gourmande au cœur de la campagne tretsoise, ses vignobles et ses massifs, où l'ambiance festive et conviviale est assurée. Cette année il était conseillé de venir chapeautés, beaucoup s'y sont plié et ont affiché des couvre chefs particulièrement originaux !

De petits sacs étaient offerts par les partenaires, contenant informations sur le déroulé de la journée, quizz permettant de remporter des lots et autres gadgets. Les groupes de marcheurs offrant leurs plus beaux sourires à Mireille la photographe immortalisant le départ, ils s'élancèrent sur les chemins, accompagnés par un guide vigneron de métier distillant tout au long du parcours, moultes informations. L'humoriste Eric Fanino tout en faisant le pitre, motivait les troupes, la journée se présentait sous les meilleurs auspices. La colonne s’étirait sur une centaine de mètres découvre au fil de sa progression des paysages éblouissants, et inédits encore cette année sur les terres du château Ferry Lacombe ; une bonne ambiance s’installant entre convives qui ne se connaissent pas. La première étape, l’apéritif est annoncé, le rythme s’accélère, la chaleur et le vent ont desséché les gosiers.

Tout est réglé comme du papier à musique. Le traiteur le romarin vert propose des mets rafraichissants et savoureux tout au long du parcours balisé et préparé avec soin. L’escapade est fractionnée en plusieurs étapes stimulant les sens gustatifs, olfactifs et visuels des randonneurs. Sur chaque stand l'accueil par les bénévoles est chaleureux, le cadre est bucolique. Les convives rient beaucoup, dansent et accompagnent d' applaudissements nourris la prestation de jeunes chanteurs tretsois. Les organisateurs font le tour des stands en quad, pour voir si tout s’y passe bien. Les adultes sont chouchoutés, les enfants choyés. "Excellente organisation, bonne qualité des produits proposés, que demander de mieux ?" confie "Bébé" venue en famille. Cela se confirme au moment du plat dégusté sous la tente, chez Yvan propriétaire terrien, près de la vendangeuse qui vient d' être présentée. On comprend désormais pourquoi cette manifestation ne cesse de refuser du monde.

Certains mettront un point d’honneur à prendre le plus beau cliché, pour le concours photographique. Après 14 km, retour au point de départ, pour la dégustation d’un café gourmand associé à un blanc pétillant fort apprécié. Eric Fanino, pousse la chansonnette, fait quelques pas de danse avec les randonneurs encore pleins de ressources. Il est possible de visiter la cave. Le week-end s’achève, les cœurs sont remplis de bonheur, et de félicité.


Pour autant si sur l'ensemble de la manifestation il n'y avait rien à redire, les deux derniers groupes du dimanche s'en souviendront plus que les autres puisqu'ils ont du braver les éléments. Une mini tornade de pluie, grêle et vent mêlés, a enveloppé participants et bénévoles. Des grêlons gros comme des noisettes se sont abattus soudainement tapissant le sol par endroit, un barnum visant en premier lieu à protéger les convives du soleil s'est arraché, l'eau a envahi certains des chemins empruntés par les convives, les rendant impraticables, ceux qui étaient encore au fromage voyant l'eau monter se sont réfugiés en hauteur sur des bottes de paille.
Un événement parfaitement géré par les organisateurs et bénévoles, évacuant les participants par 4x4 dans les meilleures conditions et les plaçant rapidement en sécurité. Si les marcheurs naufragés sont arrivés détrempés à la cave où ils ont pris un café et un dessert des plus réconfortant, ils n'ont pas perdu leurs sourires, ne se rendant pas compte que certains des vignerons les ayant accueilli généreusement sur leur domaine quelques minutes plus tôt avaient les visages fermés voire larmoyants craignant pour la future récolte qui à priori a particulièrement souffert de cet épisode.

I LO. LA PROVENCE 26 Mai 2018, Photo I LO.








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...