Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Les Goûters contés de la Médiathèque
Février, mars avril, mai et juin 2019
Puce brocante, vide grenier
Samedi 29 juin
La nuit des églises
Samedi 29 juin 21h00
Spectacle de danse des ENTRECHATS
Mercredi 3 juillet
Scènes de jeunes
Vendredi 12 juillet
Festivités de la St Eloi
13 Juillet 2019
FETE DE ROUSSET
du Samedi 24 au Mercredi 28 Aout 2019
9e salon de la gastronomie
Samedi 31 aout
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019
›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • alentours


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


Le CERCLE SAINT MICHEL DE FUVEAU organise les samedi 12 et dimanche 13 avril 2014 prochain son traditionnel festival de printemps dédié au théatre. Il aura lieu au théatre du Cercle St Michel de Fuveau, 3 rue du Figuier

Samedi 12 avril 2014
14 h 15 - KARAMBOLA – ROBION 84 – «Huis Clos ». De Jean Paul SARTRE

15 h 30 - CIE LEONIE – LE THOLONNET 13 – « Les pas perdus ». De Denise BONAL

16 h 45 - METAMORPHOSE de CREART – FUVEAU 13 – «La gourmandise ». Extrait De Paul ALEGRE

17 h 30 - LE PASS’SOURIRE – MARSEILLE 13 – « Le cristal parlera ». De Marie POUSSARDIN

18 h 30 - CIE OBRADOR – GREASQUE 13 – «Monsieur Nounou ». De Georges FEYDEAU

Dimanche 13 avril 2014
14 h 15 - LES ENFANTASTIQUES – FUVEAU 13 – « L’Odyssée ». De S. LOMBARDO musique de R. MAUNIER

15 h 45 - LES LEVES TOT – LA BOUILLADISSE 13 – “ Maintenant ça suffit ! ”. de Christian ZACHARIE

16 h 30 - FOUS VELINS – CERCLE SAINT MICHEL - FUVEAU 13 – « Le mardi c’est relâche ». De Michel VENTRE

18 h 00 - LES ADOMINOTS – CERCLE SAINT MICHEL - FUVEAU 13 – «Sketches ». De Dolores WEBER-

18 h 30 - OPTION THEATRE DU LYCEE FOURCADE – GARDANNE 13 – «N’oubliez jamais ! ». Création collective

A partir de 19 h 30 LES DELIBERATIONS DU JURY
20 h 00 - REMISE DES PRIX et APERITIF

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS AU 04 42 58 77 73; Adresse courriel : cercle.stmichel@wanadoo.fr






Evènement à Aix en Provence , capitale du Pays d'Aix ce samedi 12 avril 2014 puisqu'elle organisait son traditionnel grand carnaval annuel. Une manifestation toujours énorme dans cette ville et suivie par des milliers de spectateurs. 2014 n'aura pas dérogé à la règle, puisqu'après les énormes chanteuses lyriques en nocturnes l'an passé dans le cadre de MP2013, c'est la vie marine qui était à l'honneur cette année avec d'énormes poissons gonflées à l'élium qui se sont baladés sur le cours Mirabeau.

Dès 19h, la compagnie des Plasticiens Volants, mondialement connue pour avoir notamment participé aux cérémonies de nombreux jeux olympiques, comme les derniers de SOTSHI ont investit la ville avec l’une de leurs dernières créations, « Perle », autour du monde aquatique.
Le pitch ? "Une perle quitte sa coquille et part à la découverte des fonds marins." Une faune XXL composée d’une armée d’hippocampes, de poissons multicolores, d’une pieuvre et même d’une inquiétante murène de 25 mètres ont alors survolé la foule pendant 90minutes accompagnés des nombreux carnavaliers aixois, avec leurs chars et des manches à air conçus sur le thème de la faune et de la flore marine, à grands renfort de couleurs, le tout agrémentés de nombreux musiciens de rues jusqu'à 20h30 pour se terminer à la Rotonde.

Photos : Guiboud-Ribaud Eglantine


Reportage Provence Plus TV


Quelques photos trouvées sur TWITTER & AMSTAGRAM :




















Comme vous le savez jeudi 27 mars vers 17h45 2 lycéennes pourriéroises ont perdu la vie dans un accident de la route.

Les deux jeunes filles de 16 et 17 ans, qui revenaient de leur lycée de Saint-Maximin, étaient à bord d'un véhicule de ramassage scolaire quand un semi-remorque a percuté leur mini-bus par l'arrière, à 500 m de l'échangeur de Pourrières. Cinq autres personnes ont été légèrement blessées, dont deux jeunes enfants qui étaient à bord d'un troisième véhicule, une voiture qui attendait pour pouvoir tourner à gauche.
Une trentaine de sapeurs pompiers s'était rendue sur place, ainsi que l'hélicoptère Dragon 131 et le SMUR d'Aix-en-Provence.




Ce dimanche 30 mars à 11h, à l'initiative des proches des disparues et de la ville, une marche blanche en hommage à Julia Brun et Héléna Balikian a été organisée à Pourrières au départ de la médiathèque. Près de 2000 personnes dont de très nombreux tretsois étaient présentes, un lacher de ballon a conclu la procession sur la place du château .
Du Côté de l'enquête, les investigations en cours n'ont pas permis d'apporter d'éléments nouveaux. Le chauffeur du poids-lourd, impliqué dans l'accident, n'a toujours pas été entendu par les services de gendarmerie en raison de son état de choc.




Les obsèques de Julia Brun auront lieu lundi 31 mars à 15h30 en l’église Saint-Trophime de Pourrières. Celles de Hélèna Balikian auront lieu mardi 1er avril à 14h à Notre-Dame de Nazareth de Trets.

Photo FRANCE3 PROVENCE ALPES / REPORTAGES FRANCE3 PROVENCE ALPES

Article du journal LA PROVENCE du 31 mars 2014






Samedi 15 février dernier avait lieu à FUVEAU le traditionnel carnaval annuel dans les rues de la commune, avec une arrivée sur le parking en bas du village où le caramentran a été brulé. Cette édition 2014 avait pour thème le 7ième art (le cinéma) et était composé de centaines d'enfants costumés mais aussi d'adultes avec dans le défilé quelques chars dont un musical où un orchestre jouait en live plusieurs musiques de dessins animés etc

Photos CINDY SOLOGNE





/ 2 Commentaires






Pourrières est décidément une terre de cinéma, contrairement à Trets. Après le film "Radio Star", " La marche" l'an passé, une fiction de France2, un nouveau tournage vient d'avoir lieu. Ce jeudi 20 février 2014, TF1 tournait en effet à Pourrières du matin et jusqu'en fin de soirée sa série internationale (diffusée en Allemagne, aux USA sur NBC etc.) : CROSSING LINES.

Pour cette très grosse production les gros moyens ont été déployés dans le village varois qui accueille son énième tournage en quelques années puisqu'un gros camp de tournage a été installé en bas du village près de la petite zone commerciale avec de très nombreuses grosses loges, camions, voitures etc. et le tournage en lui même avait lieu à quelques kilomètres de là : Avenue des Bastides, dans le Couvent des Minimes, où tous les étés se déroule un festival d'opéra lyrique . De très nombreux camions de matériel de tournage étaient présents stationnés sur la route, des tentes installées dans les jardins. Mais impossible d'y rentrer l'endroit étant fermé. Les photographies interdites.

La série compte dans son casting plusieurs vedettes comme William Fichtner, Marc Lavoine, Gabriella Pession, Tom Wlaschiha, Donald Sutherland , Alice Taglioni. Ce jeudi, Marc Lavoine était lui bien présent à Pourrières ainsi que d'autres acteurs mais pas Donald Sutherland , pour tourner ce programme télévisuel qui suit une unité d’élite, mandatée par la Cour pénale internationale (CPI) pour enquêter sur des affaires de crimes en série dans le monde entier. Ces enquêteurs traquent les criminels les plus recherchés à travers le monde pour les livrer à la justice…

La saison 2 de la série devrait être diffusée à l'automne 2014 sur TF1. La suite du tournage est prévue jusqu'en mars à Aix, Marseille etc
Si vous avez des photos n'hésitez pas / 1 Commentaires






De l'eau au robinet made in vallée de l'Arc ça devrait être bientôt possible ! En effet le quotidien LA PROVENCE du 5 janvier 2014 et le site de la ville de Peynier nous apprennent que Peynier et Rousset se sont associés dans une campagne de forage pour aller exploiter non plus du charbon mais l’eau profonde du sous sol qui a imposé l’arrêt de l’exploitation minière le 9 décembre 1918, lorsque la mine de Peynier était noyée par des venues d’eau impossibles à maîtriser obligeant alors en 1925 la compagnie d’exploitation à renoncer à sa concession. Les deux communes ont ainsi mis en commun leurs moyens partageant 50% des dépenses et 50% des recettes. Et le 15 décembre 2013, le forage d’exploration de gros diamètre (DN 600) a atteint la profondeur de 470m… et l’eau a jailli !
L’aquifère rencontré est particulièrement puissant : plus de 350 m3/h, soit le débit maximal possible compte tenu du diamètre du forage ; ceci représente près de 10 000 m3/jour, de quoi alimenter plus de 25 000 habitants !

Dès le début de l’année 2014, le forage, après une période d’essai et développement, sera équipé d’une pompe capable de refouler 350 m3/h. Viendra ensuite la phase des autorisations administratives auprès de l’Agence Régionale de Santé Publique et l’enquête publique. Durant la période d’instruction (environ 1 an), les communes réaliseront les équipements d’exploitation et les conduites de raccordement vers les réseaux existants. Dans le même temps, il sera créé entre les deux communes une Société Publique qui pérennisera l’exploitation de la ressource au profit des communes membres.

Une eau captée qui apparaît d’excellente qualité pour les usages domestiques et pourra dans le futur entrainer une baisse des prix pour les particuliers de ces deux communes . L’investissement global représente 750 000 € soit environ deux ans d’achats d’eau pour les 2 communes ; la rentabilisation sera donc rapide.

Une eau qui est aussi très présente à Trets où l'on en trouve sous le centre ville à très faible profondeur ou dans les lotissements sur les hauteurs où les puits et forages sont nombreux avec une eau à bon débit à une centaine de mètres à certains endroits.







Un nouveau quotidien gratuit va bientôt paraitre dans le Pays d'Aix et le sera notamment dans toutes les boites aux lettres de Trets ! Baptisé "Le Citoyen Libre" ce journal sera distribué dans tous les foyers de la CPA.

Edité par la société KAPS FRANCE, groupe national d'éditions publicitaires, ce journal trimestriel gratuit aura vocation à vulgariser l'action publique et fournissant des clés de lecture des grands dossiers.

"L'objectif est de promouvoir une citoyenneté active avec l'explication des grands dossiers de l'actualité de manière à ce que les citoyens puissent juger les politiques sur le fond. " explique le communiqué de presse.

Le premier numéro sortira début mars 2014 et évoquera les impôts locaux, la Métropole , les Municipales et le soutien au commerce de proximité.






A l'automne dernier, les membres de la confrérie St Eloi de Trets ont participé à un record du monde, un de plus. Pas à Trets cette fois comme à plusieurs reprises dans le passé avec le comité des foires, mais pas très loin de là à Roquevaire. Un record d'attelage qui était jusqu'ici détenu par les ânes de Grossouvre dans le département du Cher. Autrement dit, atteler plus de 65 bêtes et traverser le village de Roquevaire.

Emmenés par le comité Saint-Eloi de Roquevaire, le 3 novembre 2013, 68 ânes ont ainsi battu le record du monde en étant attelés sur 160 mètres et en parcourant 1020 mètres sous le contrôle de Me Andrieux, huissier.

Les équidés de tous âges venaient d'Avignon, Plan de Cuques, Gémenos, Aubagne, Sain-Martin de Crau ou encore La Cadière, Marguillerie, Saint-Zacharie, Roquebrussane, Lascours, Roquefort-la-Bédoule, Roquevaire, Le Beausset, Venelle, Cuges, Plan-de-Cuques, Marsillargues alignant alors pour la sécurité en alignant 69 équidés sur la ligne de départ.
Mais si les ânes sont nos amis, ils n'en ont pas moins un sacré caractère et l'un d'entre eux, peut-être par manque d'ambition, a décidé de stopper net la marche. L'intru a alors rapidement été dételé et l'attelage a repris la route sans encombre, pour parcourir exactement 1 020 m.
Trets était représenté par trois anes de la confrérie St Eloi.

Ce record a été validé par un huissier et figurera dans la prochaine édition du livre des records Guinnes.


Photo : Une du magazine municipal de Roquevaire






Comme chaque année pour célébrer le Nouvel an, le village de Peynier avait organisé son traditionnel feu d'artifice en ce mercredi 1er janvier 2014, tiré du bas du village et visible de Trets avec en fond les éclairs de l'orage qui grondaient au loin du coté de la Bouilladisse visiblement.
Des feux il y en a eu aussi pas mal ce mardi 31 décembre au soir pour le reveillon tirés aux quatre coins de la commune par les habitants et surtout aux 12 coups de minuit pour fêter le passage à 2014.

Voici quelques photos du feu d'artifice de Peynier, envoyée par une lectrice du site Cindy Sologne






Comme tous les ans, le site vous propose de découvrir les illuminations de la capitale du Pays d'Aix : Aix en Provence à l'occasion des fêtes de Noël 2013. Celles si sont allumées depuis le 23 novembre dernier et sont un peu différentes que les autres années. Si celles du cours Mirabeau, de la Place Richelme et la mairie n'ont pas changé, tout le reste si.

Ainsi le plus gros changement et le seul réussi est celui de la fontaine de la Rotonde avec une grosse cascade de lumière la nuit de façon animée, à l'inverse celles du centre ancien avec ses ruelles ont été totalement ratées : de simples tubes façon stalactites et 2 objets en métal, autant dire que l'on a l'impression qu'il n'y a strictement RIEN et que l'on ne voit quasi rien de changer ! Même chose aux Allées Provençales qui était l'endroit le plus joliment illuminé les autres années, cette fois là aussi il n'y a pas grand chose au dessus des allées, avec encore ces tubes stalactites ou sinon de jolis sucres d'orge de lumière. La fontaine de la mairie est elle bien réussie avec la même déco que la Rotonde.

Le cours Mirabeau est comme chaque année animé par un beau marché de Noël et des manèges, qui connaissent un grand succès, une belle et grande crèche ainsi que des marchands de santons sont aussi présents.

=> Retour sur les illuminations de 2012 & années précédentes









Une grande nouveauté a vu le jour dans la vallée de l'Arc cette année pour les festivités de Noël puisque la plus petite commune aux alentours de Trets, Châteauneuf le rouge, a eu l'excellente idée d'installer pour les fêtes une patinoire sur sa place.

Une animation qui permet véritablement d'animer le petit village et qui plait beaucoup aux jeunes qui y viennent en nombre, c'est bien simple, alors que les ruelles sont desertes, le seul endroit où il y a du monde c'est à la patinoire qui est de plus éclairée et en musique. Cependant celle ci est assez petite et on notera qu'elle n'est pas en glace mais une sorte de contre plaquée ou plastique, mais les patins utilisés eux sont de vrais patins. Ca permet néanmoins de bien s'initier et de s'amuser en cette période hivernale. Les débutants peuvent également s'y essayer puisque des sortes de déambulateur aidant à la stabilité sont disponibles.

Elle est installée du 14 décembre 2013 au 1er janvier 2014. Ouverture de la patinoire le week-end de 15h à 19h et en semaine.
Du 23 au 27 et les 30, 31 et 1er janvier de 15h à 19h
Location sur place de patins, 3 euros la demi-heure Deux chalets sont présents pour la vente de boissons chaudes (chocolat et vin chaud), crêpes et churros.

A noter qu'il existe aussi une patinoire à St Maximin la Ste Baume sur la place, ouverte jusqu'au dimanche 5 janvier 2014 de 9 h 45 à 18 h 45. Mais est-ce une vraie, à vous de le dire ci dessous ;-)











C'est une bien triste nouvelle que l'on a apprise ce jeudi 5 Décembre 2013 en début de matinée, puisque le maire de FUVEAU et vice président de la CPA à la culture nous a quitté dans la nuit de mercredi 4 à jeudi 5 Décembre... Jean Bonfillon, maire du village voisin de Trets depuis 2001 est décédé à l'age de 66ans, des suites d'une longue maladie qu'il avait révélé à ses administrés au début de l'année de mémoire lors de ses voeux à la population. On l'avait alors vu très changé physiquement. A Trets sa dernière apparition publique avait eu lieu lors des voeux du conseiller général Roger Tassy en janvier.

Jean Bonfillon, était une personne très respectée sur sa commune et ailleurs, était quelqu'un d'extremement sympathique et chaleureux et il risque de manquer à beaucoup de monde, que l'on fut ou non dans son camp politique.
Pour rappel sur le plan politique justement, il avait été réélu avec plus de 50% des voix en 2008 puis avec plus de 70% des suffrages l'année suivante après que les municipales de la commune furent annulées. Il avait été cependant lourdement battu aux Cantonnales de 2011 où il s'était présenté face à Roger Tassy, pour reprendre le poste qu'il avait occupé en 2004.

Au début de l'année, malgré sa maladie Mr Bonfillon, avait annoncé l'intention de se représenter pour un 3e mandat dans sa commune, une campagne qui est pour l'heure suspendue à Fuveau, l'équipe d'opposition "Mon Fuveau" faisant savoir ce jeudi qu'elle suspendait ses actions prévues en vue des Municipales, sur son site où elle lui rend hommage, idem pour un autre opposant politique à Fuveau Mr Gertz. Tous rendant hommage à ses qualités humaines. Chose surprenante par contre le site de la ville de Fuveau n'a pas annoncé la nouvelle à ses concitoyens.
C'est Madame Hélène Lhen qui dirigera la Mairie de Fuveau pour encore 4 mois, jusqu'à ce que les fuvelains élisent un nouveau maire.

Ses obseques auront lieu ce samedi 7 décembre à Fuveau (du coup on ne sait pas encore si à Trets, la cérémonie de notre maire d'acceuil aux nouveaux habitants est maintenue ?)

Ce jeudi notre maire Jean Claude Feraud a rendu hommage à son ami sur le site de la ville : "C'est avec une grande tristesse que la Ville a appris la disparition de Monsieur Jean Bonfillon, Maire de Fuveau. Une personne engagée, humaine et chaleureuse. Nous pensons à lui ainsi qu'à ses proches auxquels la municipalité adresse ses plus sincères condoléances. "



Maryse Joissains Masini, maire d’Aix-en-Provence et Président de la Communauté du Pays d’Aix, lui a également rendu hommage dans un communiqué que voici : "Maryse Joissains Masini se joint à tous les maires du territoire et aux élus communautaires pour saluer la mémoire de Jean Bonfillon, maire de Fuveau et Vice-Président de la collectivité, alors que celui-ci vient de s’éteindre.
Toutes ses pensées vont naturellement en priorité à sa famille qui l’a soutenu si fortement durant ces mois d’épreuves.
Maryse Joissains se place aussi aux côtés des Fuvelains qui perdent non seulement un maire respecté et estimé mais un enfant de Fuveau, amoureux de son village dont il avait assuré le rayonnement international en portant depuis 1990 le prestigieux salon des Ecrivains en Provence.
« Je perds aussi un éminent collègue et un fidèle ami, un de ces hommes en qui vous pouvez placer votre confiance, les yeux fermés » ajoute-t-elle en rappelant la loyauté, la générosité et la gentillesse dont il faisait preuve envers tous.

« Le Pays d’Aix vient de perdre l’un de ses grands serviteurs, l’un des plus humbles aussi, alors que son travail, son enthousiasme et son investissement ont porté l’offre culturelle à Aix-en-Provence et en Pays d’Aix à un niveau que beaucoup nous envient ».

« La culture était inscrite dans les gênes de Jean qui avait toujours le souci de la défendre, de la faire comprendre par tous les publics avec les succès que l’on sait », rappelle Maryse Joissains. « Mais il savait aussi s’engager pour d’autres causes, tout récemment encore, dès lors qu’elles engageaient l’avenir de son village ou du territoire. »
« Sa présence à nos côtés, sa foi en l’avenir et son humanité vont énormément me manquer et je sais que ma tristesse est très largement partagée. »
Toute la communauté sera présente ce samedi 7 décembre à Fuveau pour lui rendre un dernier hommage et soutenir ses proches."




Et je rend également hommage à Jean Bonfillon qui m'a toujours extremement bien acceuilli dans ses réunions ou quand je le croisais lors de mes reportages et ce avec une grande gentillesse, de manière très sympathique. Je me souviens encore, de ses propos qu'il avait tenu à mon égard publiquement à Trets en 2012 dans un de ses meetings pour me remercier de la campagne des cantonales sur ce site. Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches.



REVUE DE PRESSE : Jean Bonfillon, dernière valse
Comme à son habitude, lors de la cérémonie des voeux en janvier dernier, il avait pris la direction de l'orchestre philharmonique du pays d'Aix. Et donné le ton à une danse hongroise de Brahms. Non sans avoir, auparavant, tordu le coup à la rumeur : Jean Bonfillon avait, certes, un combat contre la maladie à mener mais affirmait qu'il était "toujours aux commandes" et que l'envie le taquinait de tenter de le rester, en mars prochain. Personnage toujours aimable, il ne détestait rien de moins que la médisance.

Son combat, il l'évoquait, il y a quelques jours encore, dans une lettre aux Fuvelains. Mais dans laquelle cette fois, il regrettait de "ne pouvoir être candidat". Il y passait aussi officiellement le témoin pour la tête de liste à Hélène Lhen, sa première adjointe et surtout une amie d'enfance, comme on salue avec affabilité l'assistance avant son départ. Puis, Jean Bonfillon, s'est éteint mercredi soir, à l'âge de 67 ans.

Maire depuis 2001 et vice-président de la Communauté du pays d'Aix délégué à la Culture, il se voyait d'abord comme un enfant de Fuveau, dont le père et le grand-père avaient tutoyé le quotidien rugueux de la mine ; lui qui avait appris à nager dans l'Arc, la clarinette plutôt que le trop coûteux piano au conservatoire, avait toujours eu "une certaine idée de son village". Plus que de faire de la politique.

Toujours mesuré, dans le consensus, Jean Bonfillon est entré à la mairie de Fuveau en 1995, après une carrière dans la banque, et d'abord dans "la minorité". "Je trouve idiot de se placer toujours en opposant", disait-il. Dans la même veine, il revendiquait : "Être dans un parti ne fait pas de vous un bon gestionnaire". Alors même que l'UMP lui signait volontiers à chaque élection son investiture, Jean Bonfillon n'aimait pas l'afficher. Il préférait revendiquer ses origines dans l'engagement associatif - de l'organisation du bicentenaire de la révolution en passant par le vibrionnant salon des écrivains en Provence. "Dans un village, on ne fait pas de politique", voulait-il, même s'il avait dû faire avec ses arcanes baroques. Sa réélection en 2008 avait été annulée pour l'achat d'un lien commercial sur Google. Ses opposants avaient hurlé à la fraude, il l'avait mal vécu. Mais avait été réélu au premier tour avec 70 % des suffrages.

Il s'était pris au jeu des cantonales où il avait remporté la partielle de 2002. Il n'était jamais dans la petite phrase. Dans ses plus grands excès, il pouvait traiter de "pingouin" le maire voisin de Châteauneuf-le-Rouge qui lui menait la vie dure sur l'implantation d'une aire pour les gens du voyage. Il revendiquait sa fibre "humaniste" héritée d'un grand-père "communisant", s'enthousiasmait pour faire vivre son village, en préservant son "cadre provençal" et particulièrement pour la musique. Il racontait volontiers l'époque yé-yé quand il troquait la clarinette pour le saxo dans un groupe qui a fait les premières parties de Petula Clark et le rayonnement de plus en plus intense du pays d'Aix dans les événements culturels : de Cezanne en 2006 à Picasso 2009 en passant par l'élaboration, pas simple, de Marseille Provence 2013. "Généreux", c'est le qualificatif qui revient quand Hélène Lhen l'évoque. Très émue. "Il avait su fédérer une équipe, il n'y a jamais eu de tension entre nous. Son idée ? C'était conserver l'identité villageoise de Fuveau. Il n'a jamais eu la folie des grandeurs. Un de ses premiers actes quand on a été élu, a été de faire une école municipale de musique".

Amoureux des traditions, il aimait plaisanter en provençal, des belles lettres, aussi. Jean Bonfillon a choisi lui-même un texte du poète et musicien espagnol Garcia Lorca pour dernier hommage. Et c'est à pas lent, à pied, que le cortège se rendra de la mairie à l'église, puis jusqu'au cimetière, demain.

Demain samedi, les Fuvelains pourront se recueillir dans la salle du conseil municipal où une chapelle ardente sera dressée entre 8 et 10h. Un hommage officiel aura lieu à la mairie à 10h, suivi à 11h d'une cérémonie religieuse à l'église.

Alexandra Ducamp LA PROVENCE 6/12/2013




Ses obsèques
Les obsèques de Jean Bonfillon ont eu lieu ce samedi 7 décembre au matin à Fuveau en présence des maires de la CPA dont le notre, de Maryse Joissains présidente de la CPA, Jean Claude Gaudin sénateur maire de Marseille, de plusieurs sénateurs, conseillers généraux, élus et 4 à 500 habitants. Voici le reportage du quotidien LA PROVENCE paru ce 8 décembre 2013.

/ 1 Commentaires








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...