LES SPECTACLES CULTURELS EN 2011

  Partager sur FACEBOOK


 

L'église vibre au son d'un grand concert des Nuits Pianistiques

Comme chaque année la ville a reçu le concert des Nuits Pianistiques, un grand moment offert par la ville aux tretsois ce vendredi 10 décembre 2011 à 20h30 précise et qui était tres particulier cette année et totalement différent des précédentes éditions puisqu'il n'y avait pas deux musiciens comme l'an passé par exemple mais 40 d'un coup réunit dans un lieu inhabituel pour ce concert : l'église Notre Dame de Nazareth. Un très beau concert de l'orchestre italien Di Fiati du Conservatoire "Tito Schipa" de Lecce, qui surprendra par sa puissance dans ce lieu peu habitué à recevoir de tel concert.

Le son était alors bien fort (il n'était pas amplifié par des hauts parleurs) vu le nombre d'instruments à jouer en meme temps mais qui fut un beau moment pour les oreilles des 130 spectateurs qui avaient fait le déplacement et qui se sont régalés. Le public a tellement aimé ce récital dirigé par le chef d'orchestre Giovani Pelegrini qu'il a alors réservé de longs applaudissements en fin de concert. Durant plus d'une heure les musiciens ont ainsi interprété des oeuvres de GERSHWIN, BELLINI, VERDI, ROTA et MORRICONE jouant également quelques musiques de films. Qui dit Nuits pianistiques dit donc piano et il y en a donc eu dans ce concert mais moins que les autres années.
Pas de vidéo à vous proposer cette fois malheureusement, ce n'était pas possible

 

Tres forte affluence pour Madame saison, au chateau

Ce mercredi 7 décembre 2011 les jeunes enfants ont pu retrouver un personnage qu'ils connaissaient déjà lors du spectacle jeunesse puisque c'était :  Madame Saison . Un personnage de spectacle qui était déjà venu le 7 avril 2010 et qui était donc de retour dans une nouvelle histoire "Madame saison conte l’hiver" . Deux représentations gratuites avaient été programmées par le service culturel, l’une à 10h, l’autre à 15h30 dans la Salle d’honneur du Château des Remparts et ils ont été très nombreux à venir puisque les représentations ont affiché complet avec un total de 180 jeunes spectateurs. Un spectacles où les enfants ont beaucoup rigolé durant les 35min de représentation jouée par une comédienne et ses nombreux personnages. Les spectacles et animations à destination des jeunes marchent décidément très bien puisque l'atelier lampions organisé la semaine passée avait réuni une vingtaine de personnes.

L’histoire & présentation : Madame Saison toute à la joie de marcher dans la neige chante à tue tête et réveille Dame Marmotte qui n'a que 6 mois pour hiberner (la pauvre !). Comment l'aider à se rendormir ? Berceuse, histoire, chansons rien n'y fait. Le bon feu surement la rendormira.
« Madame Saison » est née d’une réflexion sur les saisons qui passent, la vie dans ses rythmes quotidiens, dans ses rituels ses fêtes et la façon de le transmettre aux tout petits. La création de ce personnage est un moyen de travailler la notion de temps et aussi celle de la sensorialité. Son costume se transforme au gré des rythmes saisonniers, et intègre différents éléments végétaux, minéraux. Madame Saison chante les chansons inspirées par le vent et possède un solide répertoire de comptines. Un arrosoir qui ressemble à une maisonnette, des marionnettes créées à partir d’objets détournés et recyclés, mais aussi des notions d’espace dedans, dehors, devant, derrière, petit, grand. Un spectacle qui aide à grandir.

 

 

Un spectacle culturel très particulier mêlant récit et dégustation de produits

Pour la première fois un spectacle un peu particulier a eu lieu à Trets, le mercredi 23 novembre 2011 à 16h, puisqu'il mêlait à la fois un conte classique et de la cuisine. Devant une cinquantaine de personnes, soit quasiment le nombre maximum de personnes que pouvait recevoir cette manifestation culturelle "Goûter Conté sur le Chocolat", un comédien Clément Goguillot transmettait sa passion pour le goût et plus particulièrement pour le chocolat au public lors d'un gouter gratuit très particulier.

Il racontait ainsi l’histoire du cacao depuis ses origines amérindiennes, sa découverte par Cortès, ses premières recettes dans les abbayes espagnoles puis sa démocratisation et ce qu’il représente aujourd’hui dans l’imaginaire. Un récit d'histoires et contes comme  “L’Homme qui porte“, “La Princesse au chocolat“, “Misère et son poirier et Le Conte des trois oranges“, complété par des dégustations de produits ou mixtures qu'ont plus ou moins apprécié le public. Ainsi en fonction des produits qu'on leur donnait quelques vraies grimaces sont apparues sur les visages des enfants qui étaient très attentifs à ce que leur racontait l'intervenant durant un peu plus d'une heure. Une première qui a en tout cas séduit le public.

 

Une soirée avec le le chœur St Michel de Fuveau

Ce Vendredi 27 mai 2011, à 20h30  l’Eglise Notre Dame de Nazareth de Trets recevait le chœur St Michel de Fuveau composé d’une trentaine de choristes, dirigé par Noëlle Robert-Duffrier, accompagné par Magali Guarino-Blanc au Piano.

Un concert d'une heure et demi environ qui a réuni 45 spectateurs gratuits qui ont ainsi pu entendre  : "Regina Coeli en do" de Mozart, "Magnificat" de Pergolèse et "Missa Cellensis en do n°8" de Haydn.

 

Un "Week-end en ascenseur" avec des spectateurs très amusés

Le rendez vous culturel du mois de mai était théatral ce vendredi 20 mai 2011 au casino cinéma avec la pièce de théatre "Week-end en ascenseur". 90 spectateurs payants, sont ainsi venus rire aux éclats devant les péripéties de quatre personnes : une étudiante, un ingénieur, un fonctionnaire mythomane,  et une vieille rombière, qui commençaient peu à peu à péter les plombs dans ce lieu si exigu. Une oeuvre écrite par Jean Christophe Bac et interprétée par Fabienne Chazel, Lucienne Vadeau, Ahmed Jaoui et Damien Vincent de la compagnie Tout Cour. 

Voici l'histoire de la pièce : "Quatre personnes se retrouvent malencontreusement bloquées dans le même ascenseur pendant tout un week-end. Si l'immeuble est hyper moderne, son système de sécurité laisse à désirer et le gardien n'est pas dans sa loge.
la psychose s'empare de l'ascenseur et de ses Le temps passe et la température du huis-clos monte en flèche. Les protagonistes vont, tour à tour, livrer leur vrai visage. Entre le caddie de l'un, le couteau de l'autre et les états d'âme de chacun, la psychose s'empare de l'ascenseur et de ses occupants. Prétoire, salle de concert, cour de récréation, infirmerie... l'ascenseur n'en est plus un, il conduit les personnages et les spectateurs dans un tourbillon de situations, jusqu'au dénouement."


 

Grande soirée musicale avec le duo féminin
Darius Milhaud

Beau succès une fois encore, pour le 4ème rendez vous culturel de la saison, vendredi 15 avril 2011, à 20h35 qui fut musical cette fois. C'est en effet un duo de belles et talentueuses pianistes : le "Duo Darius Milhaud", qui a fait voyager les plus de 80 spectateurs (payants) présents au château des remparts, pour un spectacle qui affichait complet plusieurs jours avant la représentation. Au programme de cette belle soirée musicale dans une salle d'honneur à l'acoustique parfaite pour ce genre de concert, un florilège des chefs-d'œuvre du répertoire classique, pour quatre mains, sur le thème de la Danse avec du Mozart, Ravel, Brahms, Grieg, Tachaikowsky etc...

Ce Duo DARIUS MILHAUD, créé en 2000, est habituellement composé de deux sœurs Anaït et Armine Sogomonyan, séparées par la vie mais réunies par la musique, dans un duo de piano, auquel Madeleine Milhaud - épouse du célèbre compositeur - a permis de porter l'illustre nom, pour les remercier de la grande qualité de leurs interprétations. Mais ce vendredi soir seule l'une d'elle a pu être présente : Anaït SOGOMONYAN, mais Armine fut remplacée avec brio par une talentueuse jeune pianiste franco-arménienne Varduhi YERITSYAN.

Le 3e rendez vous culturel de l'année "Sur paroles" organisé par le service culturel de la ville vendredi 19 mars a réuni une cinquantaine de spectateurs au cinéma casino. Une belle fréquentation donc vu que le spectacle était assez particulier et très contemporain pour ce spectacle de danse en duo chorégraphié et interprété par Geneviève Sorin et Lulla Chourlin. Une discussion avec les artistes a ensuite eu lieu.

 

" C’est pas pareil ", le spectacle pour les enfants des vacances d'hiver

Comme à chaque vacances scolaire le service culturel proposait aux enfants un spectacle rien que pour eux... Pour ces congés d'hiver c'est le spectacle " C’est pas pareil " de la Compagnie La Clandestine qui était ainsi en représentation ce lundi 28 février 2011 dans la salle des mariages du château au premier étage.

Le matin à 10h plusieurs dizaines d'enfants du centre de loisirs ont eu droit à une représentation suivie l'après midi à 14h40 de celle publique. Une soixantaine de tretsois dont une quarantaine d'enfants sont ainsi venus ce lundi après midi assister à ce joli spectacle d'une durée de 50min environ mettant en scène une comédienne Ester Bichucher qui y abordait avec humour et poésie, les thèmes de l’identité et de la différence, de l’individu et de la société, de la norme, de la marge et de la distinction parfois très subtile entre éducation et formatage.

Un spectacle avec des dizaines de personnages mais qui étaient en papier ou carton (comme tout le décor)... qui se déroulait autour d'une grande boite d'où regorgeait au fil des minutes des dizaines d'objets ou élément de décoration comme une bouche géante, une grande ville en carton , des blocs de différents personnages formant alors une tour, le tout se terminant avec une arène peuplé de personnages dessinés par des enfants.  Le tout était mis en scène avec de nombreux effets de lumières ou sonores. Le jeune public a lui été très attentif tout au long de la représentation qui s'est conclue par une interview sonore enregistrée  d'enfants interrogée sur "la différence."

Présentation du spectacle : "La Compagnie Clandestine retrouve dans ce spectacle son matériau de prédilection, le papier, en utilisant cette fois-ci les techniques du «kirigami» (papier découpé) et du «pop up». Apparitions, disparitions, transformations, mécanismes de papier, petites magies et personnages éphémères sont donc conviés à la table de jeu…"

 

"Tartuffe(s) la répétition", du théâtre d'objet au 2e rendez vous culturel de la saison

Pour ce second rendez vous culturel de la saison, après le concert d'Outch Men Orchestra qui s'est joué le 21 janvier dernier à guichet fermé, les tretsois ont eu droit à du théatre ce Vendredi 18 février 2011. Une centaine de spectateurs (100 tout rond) ont ainsi assisté à la représentation de la pièce de théâtre d’objet "Tartuffe(s) la répétition" dès 20h30 tapante, sur la scène du casino cinéma.

Ce spectacle interprété par deux comédiens de la Compagnie Equivog’ Théâtre d’aventure; composé d'Extraits de la Pièce de Molière était ainsi bien drôle, et les spectateurs de tous ages (mêmes des enfants ont bien ri. Ces deux acteurs un peu loufoques jouaient ainsi en plus de leur rôle humain, de nombreux personnages étranges, des objets..

Voici la présentation du spectacle : À votre arrivée, deux clowns vous attendent. Ils installent tout pour commencer, mais ils ont un grave problème. Qui commande le monde ? Le cœur ou la raison ? Arc-boutés sur leur position, ils s’affrontent à grands coups de scènes de Tartuffe. Intrigue, suspens, pour les deux clowns la bataille est sans issue ; les seuls gagnants vous et Molière !
Ce texte de près de 350 ans est au coeur de notre monde moderne. Les mêmes démons y habitent. Sous prétextes d'amour du prochain, de paix ou de respect, des individus plus ou moins élus, nommés ou médaillés, prennent des décisions à l'aune de leurs intérêts, suivant le cours de leurs bourses ! Autant en rire ! Les clowns Albert et Émile organisent des allers-retours constants entre Molière et leurs préoccupations. Vos préoccupations ? Pour cela, ils s'accaparent le texte du "Tartuffe", ils trottinent avec Dorine, tripatouillent Elmire, enfilent Cléante, s'assoient sur Orgon et grimpent sur ce roublard donneur de leçons qu'est Tartuffe. Oui, Madame, Mademoiselle, Monsieur, les Tartuffe(s) ont de beaux jours devant eux !!!
 

 

 

mesure d'audience
TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Reportages :
Nicolas Dobranowski

SOMMAIRE Le Journal d'actu tretsois au quotidien Les Spectacles culturels de l'automne 2010 Les Spectacles de l'été 2010 Agenda culturel 2010 2011