Un retour dans le passé réussi pour le 4e "South Vintage festival" nouvelle formule, mais stoppé net !

 Samedi 19, dimanche 20 mai 2018

 

Pour la 4e année consécutive, Trets a eu la chance de repartir dans le passé le temps d'un week end, lors du 4e South Vintage festival organisé au moulin de l'Arc dans une formule un peu remodelée cette année et hélas bouleversée précipitament.

En effet en septembre dernier, l’association créatrice de ce magnifique évènement : « les Drôles de Dames », décidait de passer la main à des professionnels du domaine de l'évènementiel et du spectacle implantés à Marseille, ayant été dépassée peut on dire par l'immense succès de l'évènement et l'affluence énorme de 2017 avec plus de 12 000 personnes, (allant jusqu'à la saturation). 

Depuis des mois c'est donc une toute nouvelle équipe, celle de la société d'évènementielle "Ze BourgeoiZ" qui préparait cette 4e édition qui s'est déroulée lors du week end de Pentecote, les samedi 19, dimanche 20 mai 2018, avec toujours la même optique : emmené le public à faire un bond dans le temps, plus de cinquante ans en arrière à travers l’univers Vintage, rajoutant à cela cette année une thématique : le « Voyage ».

Ce thème étant ainsi décliné sur toutes les animations.  Si le concept de départ a été conservé à savoir : chiner, flâner, déguster, profiter des nombreux stands d’exposants Vintage, des concerts et des animations... Beaucoup de nouveautés sont venues se greffer à la programmation.

On remarquait ainsi dès l'entrée le contraste niveau moyens entre l'aspect associatif des autres années à une grosse organisation de professionnels avec un site totalement grillagé, de très gros projecteurs installés un peu partout pour le soir, les caisses dans des bungalows, la billetterie qui avait été ouverte sur internet un mois avant, une scène immense digne des plus grands concerts, des parkings plus nombreux et organisés, la sono de partout quasiment etc.

Une édition une nouvelle fois extrêmement sympathique, où l'immersion dans les années 30, 40, 50, sixties, et seventies a été parfaitement réussie avec de beaux exposants, une belle ambiance pour un festival qui est resté de qualité. Le contenu avait ainsi été un peu renouvelé avec différents espaces thématiques, remplis de 72 exposants, des centaines voir milliers de beaux objets exposés en intérieur dans des tentes ou extérieur avec mobiliers vintage, vieilles affiches, télé, radios, minitels, objets de garage, lampes, objets publicitaires, vaisselles, caisses, meubles, bijoux, objets en bois, énormément d'habits et fripes....  Un peu plus loin se tenait cette année encore le traditionnel salon du vinyle, tandis que les espaces Tattoo, barbiers barbe ou moustache proposant une coupe à l'ancienne étaient toujours présents mais moins nombreux que par le passé. On appréciait aussi la musique rétro diffusée de partout dans le complexe.

Gros regrets cependant dehors, les véhicules d'époque : combis, voitures, qui plaisent tant au public furent très peu nombreux, pas de stands hélas de vieux jouets également, le public pouvait par contre toujours s'offrir un Baptême en Harley Davidson au profit de l'Œuvre des Pupilles des Sapeurs-pompiers (ODP).  Autre regret la disparition totale des pin-up qui donnait un charme au lieu les années passées.
Le jeune public avait lui pour se divertir le manège Titanos (animation détraquée et encerclée de comédiens sans pitié, les machines de Sophie ( atelier d’écriture insolite sur machines à écrire détournées, animé par 2 dactylo-clown), ou une Cadillac piscine mais beaucoup d'animations annoncées n'étaient pas présentes au final. En journée le public s'est régalé très nombreux à apprendre le swing et le rock avec des danseurs pros, donnant un beau spectacle.

Coté restauration tout avait été prévu cette année avec un nombre de food truck considérablement renforcé proposant chacun des cartes différentes.  Le salon du mariage qui était bien grand les années passées ne comptait lui qu'un seul stand. Mais la plus grosse nouveauté a été celle faîtes en soirée avec une programmation considérablement enrichie qui est montée en gamme avec des artistes de renommée internationale et des artistes locaux. Le festival a ainsi reçu le samedi 3 groupes  LEGENDARY TIGERMAN, RODEO SPAGHETTI , COWBOYS FROM OUTERSPACE et des DJ tandis que le dimanche c'est Dick Rivers, icône française et légende du Rock qui était présent en répétitions l'après midi sur les coups de 15h afin de préparer son concert du soir qui hélas fut annulé. Une scène immense avec beaucoup de projecteurs, une grosse sono avait pour l'occasion était montée.

En effet ce week end fut orageux et la météo n'a pas été de la partie malheureusement gâchant un peu le festival, un orage moyen a ainsi eu lieu le samedi avec quelques petites averses en journée, mais c'est le dimanche vers 18h qu'un énorme orage a touché Trets et particulièrement le moulin de l'arc rendant les sols détrempés. La société organisatrice décida alors par précaution d'annuler le concert de Dick Rivers vers 20h et toute la soirée (même si le DJ anima les lieux devant une cinquantaine de personnes) mais aussi mauvaise surprise la dernière journée de lundi où de nouveaux orages étaient annoncés encore (orages qui sont pourtant assez courts), donnant un festival bien écourté cette année.

Coté bilan, celui ci n'est pas tout à fait dans le vert malheureusement, puisque l'affluence a été en très forte baisse sur un an, et fut surement plus faible que les 4 années passées, puisque le samedi n'a pas eu énormément de monde, celle du dimanche beaucoup plus que la veille, mais une affluence moyenne très loin de 2017. Les parkings supplémentaires prévus n'ont même pas du être ouverts, les soirées n'ont pas attiré énormément de monde non plus. La raison outre cette météo capricieuse qui a du décourager beaucoup de festivaliers tient aussi à un manque de communication évident. Si celle ci fut bonne sur internet, dans la presse avec 2 articles sur la Provence par exemple (annonce le lundi et reportage le dimanche), un reportage à FRANCE3 le samedi , des passages radios, coté affiche il n'y en a eu aucune dans Trets et ses environs, ce qui fut fatal, pas de banderoles à Trets ou sur le site à l'avance. Autre raison également des tarifs qui ont été pas mal augmentés à +2€ en journée (on se souvient que le prix n'était que de 2€ lors de la 1ere édition) passant à 7€ et également en soirée (même si là le programme fut de qualité bien plus importante cette année), rendant la journée assez chère pour une famille et du coup les critiques furent nombreuses sur ce point.

Espérons qu'avec cette affluence bien moyenne, les couts surement très importants de l'organisation et du matériel mis en place, la soirée et journée annulées que cela ne soient pas fatal à ce très beau rendez vous annuel qui plait tant aux gens. D'autant plus que l'évènement n'a pas été trop dénaturé en changeant d'organisateurs. Souhaitons vivement que le South vintage connaisse une 5e édition en 2018 en améliorant ses petits défauts, car cet évènement plait véritablement aux habitants.

 

 

Les véhicules d'époque

 

 

Le coin enfants

 

Les artisans vintage

   
   

 

   

 

 

 

Les food-trucks

 

Espace Tattoo, barbier et coiffure

 

Les vêtements et accessoires vintage

Les vêtements vintage

 

Foire aux vinyles

Danse swing

 

 

En soirée

La grande scène où devait se produire DICK RIVERS, venu répéter le dimanche aprèm

 

   
   

#trets #festivalrock #gretsch_mann #repetition #dickriversofficial

Une publication partagée par Dick Rivers (@dickriversofficial) le

 


mesure d'audience

TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

SOUTH VINTAGE FESTIVAL 2015 SOUTH VINTAGE FESTIVAL 2016
SOUTH VINTAGE FESTIVAL 2017 Sommaire du site