Trets : Le massacre de la place de la gare s'achève après 4 jours de chantier, devant des tretsois tristes : REPORTAGE Suivi COMPLET !!!
S'il vous plaît désactivez votre bloqueur de Adblock et des scripts pour afficher cette page

Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Bibli'Automne - A TABLE
Novembre décembre 2019
Les Nuits Pianistiques 2019
Vendredi 22 novembre
Cérémonie des nouveaux habitants
JEUDI 28 NOVEMBRE 2019
Marché & festivités de NOËL
Samedi 14 et dimanche 15 décembre 2019












  • Le Journal tretsois
  • Travaux Patrimoine


Depuis un an quand on se promène à Aix en Provence sur le Cours Mirabeau on a un sentiment de tristesse voir colère quand on voit le massacre qui a été effectué, puisque la célèbre artère du Pays d'Aix a perdu tout son charme avec l'abatage de ses arbres, car quelques uns étaient malades et les services de l'Etat avaient alors obligé la ville à raser ceux situés à proximité. On n'avait qu'une crainte que cela n'arrive jamais chez nous à Trets. Hélas un an a passé et le pire est arrivé, une énorme catastrophe va se produire chez nous aussi. La municipalité a en effet annoncé ce 30 avril 2019 une bien triste nouvelle, elle aussi va être contrainte de faire la même chose sur notre plus belle place qui va être totalement défigurée à jamais.

En effet en décembre 2018 l’ONF a effectué un diagnostic de santé des 169 platanes que compte notre Commune et le verdict est juste catastrophique puisqu'il est apparu qu'un des majestueux platane de la place de la gare (situé apparemment au centre), appelée aussi la place de la libération, était semble t'il porteur du chancre coloré . Des analyses ont alors été effectuées en janvier dernier et celles ci ont confirmé la présence de ce champignon, qui décime des dizaines de milliers de platanes dans notre pays. Pour information, le chancre coloré du platane est dû à un champignon, le Ceratocystis platani qui, en pénétrant dans les vaisseaux du bois à l’occasion d’une blessure, entraîne la mort de l’arbre . En causant des blessures aux arbres, voies d’entrée du champignon, l’Homme est le principal vecteur de la maladie. L’arbre contaminé est une source d’inoculum pour ses voisins.

Hélas perdre un platane c'est déjà beaucoup, surtout que notre commune en a déjà perdu une bonne vingtaine en 15ans dans le centre ville, mais là depuis les arrêtés ministériel du 22 mai 2015 et préfectoral du 19 septembre 2018 c'est un abatage en série qui va avoir lieu car ces derniers imposent que tous les spécimens sur un rayon de 35 mètres autour de l’arbre contaminé soient abattus, soit 16 arbres supplémentaires. La mairie va donc être contrainte en ce mois de mai, d'abattre au total 17 PLATANES ce qui va totalement défigurée ce si beau lieu. Une mesure destinée à éviter toute propagation du chancre coloré et pour des mesures de sécurité puisque les arbres creux peuvent donc tomber. Profitez donc dès aujourd'hui pour la photographier sous toutes les coutures, de jouer aux boules sous l'ombre de ces beaux arbres car il n'y en aura plus un seul très bientôt.

Des platanes qui ont plus de cent ans, PUISQU'ILS ONT ETE PLANTES EN FEVRIER 1903, qui ont vu se dérouler sous leurs branches les moments les plus festifs et joyeux comme des festivités de toutes sortes (spectacles de vachettes, concerts de tous genres, repas, foire agricole ou puce brocante), journée annuelle des associations, mais aussi la journée la plus sombre de l'histoire de Trets quand les nazis avaient rassemblé le 17 juin 1944, pendant la seconde guerre mondiale toute la population de la ville à la recherche d'armes et d'un pilote.


Le platane malade est au centre au premier plan, le seul qui a peu de feuilles


En date du 19 mars 2019, les services de l’État ont notifié à la Municipalité que l’abattage et le dessouchage devra intervenir dans un délai de 2 mois. Celle ci a mandaté l’entreprise fuvelaine Dolza (agréée par le Service Régional de l’Alimentation de la DRAAF PACA) qui s'était déjà occupée du cours Mirabeau afin de procéder à l’extraction et à la mise en œuvre du protocole spécifique d’abattage et de dessouchage sur un foyer de platanes atteints par le chancre coloré. Le chantier se déroulera en deux phases distinctes : la première consistant à l’abattage et à la dévitalisation des platanes ; quant à la seconde, elle interviendra un mois plus tard et permettra de réaliser le dessouchage.

La première phase, qui débutera d’ici fin mai, nécessite le déploiement d’un important dispositif de confinement de la zone concernée explique la mairie, face au risque de propagation de la maladie:
Un périmètre sera balisé à l’aide de barrières HERAS, et seuls le personnel et le matériel habilités seront autorisés à y pénétrer, Un géotextile, traité préalablement, sera placé au sol de la zone de façonnage et de stockage.

Chaque convoi d’extraction des rémanents sera nettoyé et désinfecté avant de quitter le périmètre ;
À la fin de chaque journée de travaux, la zone sera nettoyée et les équipements mis en œuvre seront désinfectés avant de quitter l’emprise des travaux.

Après abattage de chaque platane, pour garantir la non-prolifération de la maladie par la partie aérienne de la souche durant le délai d’un mois avant le dessouchage, celle-ci sera rabotée et recouverte de grave concassée. Enfin, les rémanents seront triés en deux catégories : l’une valorisable pour la filière bois énergie, l’autre comme déchets ultimes alors incinérés.


La place n'aura donc plus jamais le même visage et même si la ville annonce que dès l’automne prochain, une réflexion sera menée sur l’ensemble de cet espace paysager, on n'est pas prêt de retrouver de l'ombre sur ce lieu si convivial, car les arbres mettront des décennies pour offrir un tel toit végétal et redonner au lieu son si beau cachet. Il suffit de voir le cours Mirabeau d'Aix où les nouveaux arbres replantés, n'ont quasiment pas poussé en un an.

Espérons vraiment que ce champignon ne se déclare pas sur l'autre place de Trets, celle de la mairie ou même sur le cours, où ce serait dramatique pour l'aspect du village.

La place dans le passé




Un léger répis de quelques mois...
Alors qu'ils auraient du être coupés ce printemps, les beaux platanes de la place ont bénéficié d'un léger sursis de quelques mois, l'occasion d'offrir encore un joli visage à ce lieu si important dans Trets, même si le fameux arbre malade et qui est le responsable de cet abattage massif est lui bien mal en point.
Un abattage provisoirement suspendu jusqu'en septembre/octobre afin de permettre un inventaire des nids et des espèces d'oiseaux nichant dans ces arbres a indiqué la mairie depuis.
En effet, la destruction de nids et des oeufs est interdite par le Code de l'Environnement et son article L 424-10 : "Il est interdit de détruire, d'enlever ou d'endommager intentionnellement les nids et les oeufs, de ramasser les œufs dans la nature et de les détenir. Il est interdit de détruire, d'enlever, de vendre, d'acheter et de transporter les portées ou petits de tous mammifères dont la chasse est autorisée, sous réserve des dispositions relatives aux animaux susceptibles d'occasionner des dégâts".

Alertée par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) de la présence d'espèces protégées comme le Petit-Duc Scop, le Choucas des Tours ou le Corbeau Freux, la Mairie a demandé une dérogation pour l'abattage des arbres à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM). En effet, le printemps et l'été sont des périodes de nidification et de ponte, et un inventaire exhaustif de la faune présente est nécessaire. Celui ci devrait être achevé à la fin de l'été, ce qui permettra aux oisillons d'achever leur croissance.




La date est fixée, les heures sont comptées !
Tous place de la gare pour admirer encore quelques heures sa beauté, sa verdure, son ombrage avec ses magnifiques platanes, il ne leur reste que 4 jours de vie à peine ! On ne verra donc plus ce joli tapis de feuilles colorées cet automne sur la place. Dépechez vous de la photographier sous toutes les coutures….


La mairie indique en effet que la période de nidification étant terminée, et la Préfecture ayant donné son accord, l’entreprise Dolza va procéder à l’abattage du platane de la Place de la Gare atteint par le chancre coloré ainsi que les 16 platanes se trouvant dans le périmètre de 35 mètres autour de l’arbre contaminé.


La Préfecture a délivré à l’entreprise une autorisation d’intervention d’une semaine allant du lundi 14 au 20 octobre 2019. L’entreprise Dolza devra renouveler sa demande d’autorisation auprès de la Préfecture si l’abattage devait se prolonger au-delà de cette date précise la ville qui n'a pas encore présenté ce qu'elle comptait faire de l'aménagement des lieux ensuite.






14 OCTOBRE 2019 Un jour triste pour l'histoire de TRETS

Février 1903 / Octobre 2019 telles sont les dates de vie des témoins de l'histoire de la place de la gare de Trets ! Ce lundi 14 octobre 2019 et les jours qui vont suivre resteront marqués à jamais comme des journées particulièrement tristes à Trets puisque c'est tout un pan de notre histoire tretsoise qui est parti en sciures, sous les coups des tronçonneuses. Après le 17 juin 1944 c'est surement le second pire jour de l'histoire de ce lieu ! C'est peu après 8h que plus d'une dizaine d'élagueurs de la société DOLZA sont arrivés sur site, puis après une réunion de chantier avec les élus et responsables de la mairie le massacre sur la place de la gare a démarré. Une grande zone de sécurité mise en place par barrières et rubalises.

Celui ci a démarré par l'arbre malade atteint du chancre coloré , marqué d'une tache verte à la peinture au printemps, qui n'avait depuis le début de l'année qu'un coté en vie comme on avait tous pu le constater. Un élagueur est alors monté à son sommet et l'a découpé branche par branche peu à peu. Toutes les branches et troncs ont ensuite été désinfectés par un homme en tenue blanche et le camion qui partait à chaque voyage l'était aussi. "Le géotextile, traité préalablement, qui devait être placé au sol de la zone de façonnage et de stockage" comme annoncé au départ par la mairie lui n'était pas utilisé sur le chantier. Les autres platanes eux ont été mis à morts de façon bien plus rapide, le tronc était alors découpé à son début, puis l'arbre tiré par le camion grue, le platane tombait alors d'une manière sec au sol et tronçonné morceaux par morceaux à grande vitesse. Au total 7 arbres ont disparu de Trets ce lundi 14 octobre sur la place déjà très vide affichant un triste visage... En fin de journée toute la place a été nettoyée et désinfectée avant le départ des employés à 16h.

Mais l'inquiétude était aussi présente car 21 points oranges ont été mis sur les arbres à abattre ce lundi matin, alors que 17 doivent être coupés a annoncé la mairie. Si lundi il semblait que c'était une erreur ce mardi il a été confirmé que le chiffre serait hélas bien de 21. En dehors des 7 au centre de la place, 4 sur le parking de la gare coté kiosque vont être coupés, il n'en restera qu'un, 7 le seront aussi sur l'avenue le long des impots et situés de chaque coté et d'autres sur Jean Jaures. Certains au croisement avec Jean Jaures devraient être sauvés.

Les tretsois impuissants et tristes ont été très nombreux à s'arrêter quelques secondes ou minutes à assister à ce désastre écologique , où personne ne comprenait que 17 platanes agés de 116ans soient tués pour un seul malade, car les 16 autres étaient véritablement en parfaite santé ce lundi ! Pourquoi 35m et pas 5 ou 10 ? les règles de l'Etat sont difficilement compréhensibles et entrainent un énorme massacre écologique au final. Les discussions allaient bon train, beaucoup ont immortalisé la scène avec leur Smartphone et ont partagé leurs sentiments de tristesse sur les réseaux sociaux. D'autres ont découvert le désastre par hasard ce lundi et ne comprenaient pas le pourquoi du comment.
Les anciens eux se remémoraient les souvenirs qu'ils avaient sur cette place, se rappelant alors que les arbres étaient déjà là à leur naissance, dont certains vieux tretsois sont d'ailleurs nés juste en face, dans l'ex clinique située dans l'actuel bâtiment des impôts...
La question que tout le monde se pose maintenant, que va faire la mairie ensuite ? Tous espérent une replantation rapide, mais aux dernières indiscrétions rien n'a encore été décidé, la réflexion même pas débuté semble t'il. Autant dire que ce sujet va devenir l'un des éléments de la campagne des Municipales 2020 car les tretsois attendent des réponses et vite, pressés de revoir ce si beau lieu arboré de nouveau.

Le plan de l'abattage mis en ligne par la mairie


Participation au reportage P Olympie & DivineComedie
Photo aérienne ci dessus, prise deux jours avant le désastre, le 12/10/2019 par P Olympie


La découpe de l'arbre malade responsable du massacre....
















Les arbres avec un point orange vont être coupés !


L'abattage d'un arbre en étape chronologique :












Lundi en fin de journée, 7 arbres ont disparu !





La fin de l'abattage….
Après quatre jours d'abattage intense, le chantier s'est achevé ce jeudi 17 octobre vers 14h. Après 7 arbres coupés lundi, puis 5 mardi 15, malgré le mauvais temps en matinée, parking de la gare et devant le café de la gare, 6 ce mercredi le long de la place, les trois derniers ont été coupés ce jeudi 17 octobre en matinée, devant la police municipale et au fond de la place. Pour ces trois derniers jours, en dehors du périmètre de sécurité pour les piétons, il n'y avait plus de mesure particulière de désinfection ou pulvérisation, ce fut une coupe classique.

Une grue avait par contre été acheminée sur place , car un élagueur montait au sommet de l'arbre, attachait alors le tronc en partie haute, puis tronçonné celui ci au début des branches. La grue soulevait alors l'énorme bouquet feuillu et le déposait au sol quelques mètres plus loin. Là à la tronçonneuse tout était coupé en petit morceau. Pour le 21e et dernier platane abattu ce jeudi en fin de matinée, la technique fut radicale, une coupe au sol, et l'arbre était tiré par le camion pour le faire tomber au sol. Les souches elles n'ont pas encore été traitées. Elles seront par ailleurs retirées mi novembre et la replantation ne se fera pas avant le printemps prochain...
De son coté, la mairie (municipales oblige pourrait on dire, vu le sujet très sensible) avait fait (chose rare) apposer chez tous les commerçants du quartier une affichette qui expliquait cet abattage massif pour ceux qui n'étaient pas au courant des raisons.
Rester alors un paysage horrible que l'on va devoir supporter pendant des années…

Reportage P Olympie & DivineComedie

Mardi 15 octobre en matinée, la coupe des 4 platanes sur le parking de la gare


Jeudi 17 octobre, 09h30, les trois derniers arbres sont éliminés, devant la police municipale











Jeudi 11h, La coupe du dernier arbre à être abattu






Jeudi après midi fin de chantier




=> LE RESULTAT DE L'ABATTAGE AVEC TOUTES LES PHOTOS ET VIDEOS DU PAYSAGE DE DESOLATION A VOIR ICI




Vu: 21920 fois RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE

Il y a : 2 Commentaires :
Tu termines en disant qu'il reste un paysage horrible à devoir supporter des années...Je n'irais pas jusque là ! Il reste un paysage différent que l'on n'a pas l'habitude de voir tout simplement
Posté par : independant13, le 18/10/2019 - 07:00:56
A minima il apparaît essentiel d'attendre la fin de la période de nidification des corbeau Freux espèce en fort décin dont une colonie niche dans les platanes au dessus du parking. C'est une question de biodiversité à bien peser au moins dans le timing de cet abatage.
Posté par : Marcpilou, le 04/05/2019 - 15:30:27

=> Liste de toutes les actualités

Ajouter un commentaire :
Votre commentaire apparaitra une fois validé par l'administrateur du site
Pseudo : Mail obligatoire :

Message :

 

Code à entrer :

Cet espace de discussion n'est pas destiné à créér des polémiques, s'en prendre aux gens, associations, les insulter, régler vos comptes, ou parler de la vie privée des gens, mais juste échanger et commenter calmement sur la vie tretsoise de manière courtoise et respectueuse de l’autre... Critiquer est possible mais sans s'en prendre aux gens ! MERCI ! S'il y a encore des dérapages, comme par le passé, il sera supprimé, ce qui serait dommage que les autres payent par le comportement de quelques uns !

Si vous avez des infos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, si vous êtes dans une association et que vous souhaitiez communiquer ses résultats, son actu etc..., que vous voulez faire partager des photos de la vallée, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message ici ou sur facebook, le tout sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous !









Les dernières actualités :

15/11 : Photos Météo nature : Avec les fortes pluies, la rivière l'Arc est encore sortie de son lit

15/11 : Presse Municipalité : VU PAR LA PRESSE : Un départ peut en cacher 3 autres...

15/11 : Aux alentours Festivités Agenda : De nombreuses festivités & marchés de Noël aux environs cet hiver 2019

14/11 : Agenda Association : Les LOTOS de retour dans l'agenda de cet automne 2019 : Tout le programme

14/11 : Muniicpalité Compte-rendu Interviews : 4 élus dont 2 adjoints démissionnent tour à tour de la majorité : Récit & Toutes leurs explications [2 Co.]

14/11 : Cinéma : La programmationn CINEMA du mois de Novembre 2019 à Trets => CETTE SEMAINE

13/11 : Sport Vélo Souvenirs : Le Grand RAYMOND POULIDOR nous a quitté, retour sur l'une de ses venues à Trets (et Rousset)

13/11 : Sport résultats football tennis judo : Un week end positif plein de victoires pour les tretsois dans de nombreuses disciplines les 9 & 10 novembre 2019

13/11 : Association Vie tretsoise : Un NOËL caritatif pour les enfants à Trets entre Gratiferia des enfants & Collecte de jouets : LES INFOS [2 Co.]

13/11 : Municipalité : Au programme d'un des derniers conseil Municipal (le 44e) le 13 Novembre 2019 + Nombreuses questions

12/11 : Reportage Vie tretsoise Vidéo : La jeunesse en avant pour les commémorations 2019 du 11 novembre et le centenaire des Anciens combattants

12/11 : Municipales2020 Elections : François Coquillat appelle à voter pour Stéphanie Fayolle aux Municipales [1 Co.]

Suite des actualités