Les coulisses des nuits de Trets 2011
 

 

           

 
Les Coulisses des Nuits de Trets Accueil du
site spécial

Les 3 Soirées au château

Dans les coulisses des Nuits de Trets 2011
6 au 12 Juillet 2011

Partager sur FACEBOOK

Il ya un an la ville lançait avec la CPA, l'Union des commerçants une grande nouveauté dans le programme festif de la commune : LES NUITS DE TRETS. Après un bilan qualitatif et d'organisation très élevé, malgré un nombre de spectateurs un peu décevant, la municipalité avait alors naturellement décidé de renouveler l'expérience. Une idée qui fut vraiment bonne quand on regarde cette édition 2011 et son excellent bilan sur tous les plans.

C'est ainsi un programme enrichi qu'a proposé la ville avec la société productrice venue des Alpes 'Stratège Spectacle' dirigée par le producteur Gilles Markoz, qui a démarré par trois soirées culturelles au château, suivies non pas de deux soirées de prestige au stade mais 4. Et il y avait du lourd dans la programmation avec un programme très diversifié qui avait pour but de plaire à tous. Un festival qui a débuté par Bernard Lavilliers, suivi de Zazie, du phénomène du moment Les Prêtres et enfin pour conclure de l'humour avec Jamel, du 6 au 12 Juillet 2011. 4 spectacles d'une très grande qualité et où l'ambiance sera au rendez vous comme vous avez pu vous en rendre compte dans les reportages chaque soir réalisés par le site.

Des reportages qui ont pu être réalisés grâce à l'aide précieuse et la collaboration du personnel extrêmement sympathique et disponible de la société de production, du personnel municipal dont le service comm et culturel, mais aussi de Mr le maire, des bénévoles et des managers des artistes... Un très grand merci à eux tous, car sans eux rien n'aurait été possible.

Et les organisateurs ont tiré les leçons de la première édition, qui avait déjà été très réussie, améliorant ainsi tout ce qui pouvait l'être. Sur les dates déjà, puisque le programme a été dévoilé fin mars pour une mise en vente des billets dès avril, permettant ainsi de faire une belle campagne de promotion et au public de marquer les dates dans leur agenda. En communication justement celle ci a été énorme, encore plus grosse que l'an passé. En effet en plus des affiches dans Trets mais aussi cette fois dans tout le département, d'articles sur de nombreux sites touristiques de la région ou dans la presse avec de nombreux encarts pubs en une de journal, des articles chaque soir de spectacle, des flyers distribués, des pubs ont aussi été mises en place sur internet sur le site du quotidien La Provence ou sur des encarts pubs sur facebook, dont la manifestation s'était d'ailleurs dotée cette année d'un compte "lesnuitsdetrets".

 


Les soirées au chateau

Bernard Lavilliers

Zazie

Les Prêtres

Jamel


La ville avait de son coté organisé des petits befores en centre ville du vendredi au dimanche soir, pour animer le cours, avec le groupe Océane et les voyageurs, que les tretsois avaient déjà pu entendre en final de la fête de la St Jean en juin. Une petite déception (la seule dans ce festival) donc car on aurait pu s'attendre à de nombreux groupes et des musiciens. Par ailleurs dans un soucis pratique la ville avait eu la bonne idée de mettre en place chaque soir des navettes au départ de la place de la gare pour amener les gens au stade et les raccompagner le soir, permettant ainsi de gagner du temps et d'avoir facilement une place, bien que de ce coté là trois immenses parkings avaient été aménagés et mis à la disposition des spectateurs. On notera alors que pour la première fois les deux plus grands ont affiché complet les dimanche et lundi. Mieux encore le lundi tous étaient pleins .

Mais qui dit festival, dit personnel et surtout bénévoles car c'est grâce à eux que le festival a été si réussi cette année encore. Et ils n'ont pas compté leurs heures avec le personnel des services techniques, et techniciens de la production. Une organisation gigantesque qui a été parfaite cette année encore même mieux, aussi bien coté mairie, que bénévoles ou production.

Une logistique complète coordonnée d'une main de maître et à la perfection cette année encore, par le président de l'UST Jean Yves Sagolj à Trets avec le régisseur général de la société de production. Dès mercredi 6 juillet 6h du matin, ils étaient ainsi des dizaines de bénévoles avec le personnel municipal à préparer le stade, poser les grillages, protections, réaliser les premiers aménagements etc...


JY Sagolj & le producteur du festival Gilles Markoz

L'après midi c'est la pelouse qui commençait à être préparée. Le jeudi le gros du matériel a été monté avec une tribune deux fois plus grandes que l'an passé de 1032 places et 1000 chaises installées sur la pelouse. Soit une capacité totale d'accueil de 2032 places environ par soirées (1500 l'an passé). La scène a aussi ensuite été montée, différente elle aussi puisque celle ci était sur une remorque de poids lourds, et se dépliait . Une scène de 16mètres d'ouverture, sur 10 de profondeur et 4m d'extension de part et d'autre et avec un toit cette fois. Une vraie et grande belle scène de concert. Le vendredi c'est le matériel technique qui a été installé par les techniciens spécialisés, puisque la production installait une base sonore (en façade) et lumière (au plafond) qui était ensuite complétée chaque jour par le matériel des artistes. En parallèle les bénévoles préparaient les buvettes, loges, montaient les équipements pour recevoir les artistes à la cantine (qui avait été très joliment décorée de manière orientale etc...

Et enfin chaque matin du samedi au mardi, les équipes réceptionnaient tout le matériel des artistes qui arrivait entre 6h et 9h, les montaient et démontaient le tout la nuit sitôt les artistes descendus de scène. Pour avoir une petite idée des journées pharaoniques qu'assuraient de nombreux bénévoles et techniciens : lever 6h pour se coucher vers 2 3h et cela pendant quatre jours non stop... Puis chaque soir les équipes étaient renforcées par une quarantaine de bénévoles tretsois de 18h à près de 1 à 2h du matin certains soirs. Des bénévoles qui travaillaient pour la plupart la journée également comme tous les jours de l'année, c'est dire le rythme soutenu. Le mardi soir sitot Jamel descendu de scène tous les techniciens étaient déjà en train de démonter toutes les lumières et son, de la pluie étant prévue pour le mercredi. Mercredi jour de remballage et pour cela les services techniques étaient à pied d'œuvre dès 6h.

15 personnes de l'Union des commerçants (les membres du bureau, rejoints par leurs proches et familles) tenaient ainsi deux buvettes, l'une sur la pelouse comme l'an passé et une nouvelle en haut pour le carré vip pour les invités). Une dizaine de personnes membres du club de foot de l'UST avec leurs familles en tenait également une à l'extérieur qui faisait aussi snack. Une dizaine de bénévoles avec ceux du comité feux de forêts étaient eux chargés de gérer le parking et faire garer les voitures dès 19h. Les membres du CCF arrosaient également la piste pour éviter qu'il y ait trop de poussières. D'autres pendant ce temps s'occupaient de gérer tout le reste tandis que le soir certains allaient chercher les musiciens ou artistes à l'aéroport ou à la gare, puis les ramenaient ensuite à leur hôtel, en particulier pour les artistes des premières parties, qui furent d'une gentillesse et sympathie exemplaire, les bénévoles en gardent d'ailleurs de très bons souvenirs confiaient ils. Des bénévoles qui sont vraiment à applaudir vu le boulot qu'ils ont accompli cette année encore avec une organisation sans failles et parfaites.

Niveau sécurité, une vingtaine de vigiles étaient positionnés à l'extérieur du site tout autour mais aussi sur la pelouse au pied de la scène etc. Des vigiles toujours aussi strictes certains soirs pour empêcher les gens de prendre des photos ou filmer, il y avait même une fouille à l'entrée du stade, mais ils répondaient aux consignes des managers des artistes qui imposaient souvent des conditions assez aberrantes, il faut bien le dire. Néanmoins l'ambiance sera quand même plus détendue cette année que pour Laurent Gerra l'an passé où les vigiles menaient une véritable traque à l'appareil photo pendant le spectacle. Ce fut cependant le cas cette fois aussi pour Jamel.

Les pompiers de Trets et sécurité civile assuraient eux un dispositif médical au cas où tandis que la police municipale au grand complet s'occupait de gérer les milliers de véhicules qui arrivaient et surtout repartaient le soir vers minuit. Ils étaient ainsi positionnés de l'entrée du parking jusqu'à la sortie de Trets à chaque carrefour pour que la circulation soit la plus fluide possible, ce qui n'était pas évident. La sortie des 3 parkings qui débouchaient sur une seule petite entrée était ainsi embouteillée pendant une bonne vingtaine de minutes chaque soir. Le seul petit point à corriger sur ce plan sera l'indication du stade car beaucoup de spectateurs confieront qu'ils ont eu du mal à le trouver. Les pancartes installées n'étant pas trop voyantes.

Au final le public a pu passer quatre excellentissimes soirées au stade, avec des spectacles variés et d'une très grande qualité avec des lumières magnifiques, et un son qui était cette année variable, très bon en général, sauf au concert de Zazie où il était extrêmement fort et pas très bien réglé ! On notera une petite panne technique du son par contre le samedi soir pour Bernard Lavilliers qui a semble t'il déstabilisé un peu le chanteur qui ce soir là ne fera pas de rappel à la très grande déception du public (voir commentaires également ci dessous). Des spectacles que tous les tretsois ont pu profiter cette année car le son voyageait dans une grande partie de la commune, surtout sur les quartiers élevés, ce qui n'avait pas été le cas en 2010. On notera au passage qu'ils ont été beaucoup plus courts cette année, 1h30 en moyenne contre 2h en 2010.

Le bilan en terme de fréquentation est bon cette année puisque le concert de jazz a réuni un peu plus de spectateurs que celui de la première édition et ceux au stade ont pulvérisé les scores de l'an passé, avec une pointe à 1800 spectateurs pour les Prêtres (à tel point que la mairie et l'office du tourisme étaient submergés d'appels cette année pour réserver ou avoir des infos) ! C'est au total plus de 6000 personnes qui ont assisté aux Nuits de Trets 2011, soit environ 1400 par soir. Le cout prévisionnel est de 200 000€ de budget environ cette année.

Et vu le succès de cette édition on peut dores et déjà se dire : "Vivement 2012 !!!". Car le regret que l'on avait le mardi soir était : "C'est déjà fini hélas..."

 

Montage des installations

 

 

La cantine

 

Les befores en centre ville de 18h à 20h

 

Les bénévoles et CCF au parking :

 

Une affluence record

Les bénévoles de l'UST et L'union des commerçants aux buvettes

Buvette à l'extérieur tenue par les bénévoles de l'UST

Celle sur la pelouse et pour les Vip tenues par l'Union des commerçants

 

 

Patrick Bosso venu en spectateurs le samedi soir, (sur la photo avec le 1er adjoint de Trets Gilbert Robiglio, Mme Musso élue aux associations et le producteur Gilles Markoz

Minuit le démontage des installations, le public s'en va

 

Minuit, la police municipale gère la circulation très très dense

 

Pour au final 2h de très bons spectacles chaque soir

Le démontage mercredi 13 juillet ! Après avoir travaillé jusqu'à 3h30 du matin pour démonter le matériel, les bénévoles et techniciens ont ensuite enchainé le mercredi pour tout terminer. Dès 6h les services techniques étaient également à pied d'oeuvre. Après une journée monstrueuse encore en travail, au final ce mercredi soir il ne restait plus que les tribunes à démonter. Dès lundi 18 c'est la pelouse qui sera retapée

Un grand remerciement aux organisateurs de la production, du personnel municipal & mairie, aux bénévoles et à monsieur le maire; pour leurs collaborations et aides, qui ont permis de faire ce si gros reportage.




Les commentaires :

Merci infiniment, écouter les Prêtres chanter est un continuel ravissement. Je n'ai qu'une hâte : les revoir.
Posté par : YVELISE, le 28/07/2011 - 08:44:37
concert Magique Fantastique des pretres je reviendrai encore et encore Merci a vous tous de cette superbe soirée
rempli d'amour et de paix
Posté par : lysiane, le 19/07/2011 - 20:39:42
autant le 1er disque des Pretres, que l on m avez preté ne me disait rien, autant en allant voir le concert a Trets cela m a beaucoup plu d ailleurs j envisage meme d acheter le 2eme disque
merci pour la simplicite!!!
Posté par : nanou, le 19/07/2011 - 20:04:35
Concert des prêtres
Un concert splendide , fantastique avec des chants puissant tant par la valeur de leur texte que par ceux qui les interprètes qui a été bien mis en scène

Merci aux Pretres a MGR DI FALCO pour leurs chants rempli d'Amour et de Paix
Posté par : firefox, le 17/07/2011 - 19:09:34
concert des pretres trop génial, vivement qu'ils repassent pour que j'y retourne avec mes parents... trés bonne ambiance, 4 rappel et toujours présent... vraiment super moment, je vous embrasse trés fort et continuer comme ça
Posté par : coralie13400, le 12/07/2011 - 22:44:52
"La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir." disait Desproges, ben voila, fallait bien que Lavilliers nous déçoive un jour .. Oh bien sûr le concert était très pro, il a fait le job, avec des bons moments (très bien la reprise de Traffic), mais bon, même pas 1h30, une sortie furtive, sans complicité, sans salut, sans rappel .... Bref, très très décevant de la part d'un ami !!
Posté par : FRED, le 12/07/2011 - 21:17:16
Grosse grosse grosse déception.... Cela fait bientôt 30 ans que je suis Bernard Lavilliers, et je ne suis jamais sortie décue d'un concert, bien au contraire !!! A peine 1h15, pas un mot pour le public, un départ comme un voleur.... Quand on vient en famille, 39 € ça fait un peu cher la soirée pour être décu... Tout autour de moi, les avis étaient unanimes : "il a fait le minimum syndical... même pas !... une honte... quel manque de respect pour le public... etc etc". Tellement décue, que j'avais déjà réservé ma soirée de décembre au Sdilo, et du coup... j'hésite... Et pourtant, je vous ait vu en de nombreuses occasions, Monsieur Lavilliers, en intérieur, en extérieur, dans des petites salles, sur de grandes scènes,..., avec toujours un plaisir immense, et le souvenir d'une soirée inoubliable... ne serait-ce que la dernière fois, en mars, aux Docks à Marseille où vous avez été grandiose et avez littéralement mis le feu... Mais que s'e'st-il donc passé samedi soir à Trets ????
Posté par : Mariette, le 12/07/2011 - 20:10:14
quelle joie quelle beauté du coeur grandiose les prêtres bravo et merci pour ce merveilleux moment
Posté par : sirene, le 12/07/2011 - 16:06:11
Autre ambiance: beaucoup de respect et de retenue de la part du public.Mais nous avons beaucoup de chance Marcos le producteur , les organisateurs et tous les bénévoles sans oublier l'union descommerçants sont au top.Moment d'intense èmotion parfois
Posté par : Léone, le 12/07/2011 - 08:54:58
zazie geniale sur scene , elle est tres avenante et abordable , sans prise de tete elle passe et repasse devant son public avant le concert, ca fait du bien de voir une artiste comme ca , elle n a pas hesité a descendre dans le public moment rare et emouvant !!!!MERCIIIII
Posté par : carineb, le 11/07/2011 - 22:45:03
j'ai déja vu nanar 3 ou 4 fois en concert ; il est toujours aussi bon et ses musiciens assurent toujours,mais c'est la première fois que je le vois ne pas "respecter" son public :pas de rappel,un au revoir furtif;je peux comprendre que les problémes techniques l'aient énervé mais un grand artiste comme lui devrait passer outre pour se donner entièrement à ses fans de longue date.ceci dit , les 1h 30' de concert étaient magiques.Mr LAVILLIERS,je reste un inconditionnel de votre musique , mais s'il vous plait, ne nous faite plus ça !!!
Posté par : arroyo, le 10/07/2011 - 14:01:13
D'abord un cadre idéal pour un concert d'été.Ensuite la découverte d'un Ours plutôt "bien léché" et intéressant. Enfin un Lavilliers au sommet de son art, dansant, courant, bondissant, une voix parfaite et des musiciens excellents. Seul bémol la coupure de courant qui n'a pas dû plaire à l'artiste. La fin correspond au personnage tout d'un bloc de granit ou d'acier : pas de fausses sorties...
Posté par : gba13, le 10/07/2011 - 10:47:58
Génial ! abordable et adorable en voilà un qui n'a pas pris la grosse tête....et aujourd'hui qu'est ce que c'est agréable Nous nous sommes régalés
Posté par : fan de trets, le 10/07/2011 - 08:16:40
Super concert! Les musiciens étaient très bon. Le choix et l'ordre des chansons excellent. Lavilliers au top. Dommage que les aurevoirs ont été loupé.
Posté par : Baracuda43it, le 10/07/2011 - 07:38:28
Ajouter un commentaire :
Pseudo : Mail :

Message :

 

Code à entrer :


mesure d'audience

Reportage Vu: 6479 fois