Sur Facebook

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

Exposition Mosaiques
7 au 28 avril 2017
Fête de la Saint Jean
Les 23 et 24 Juin 2017
Soirée festive par l'UST
29 Avril 2017
Grande fête nature chasse peche loisirs
Samedi 29 et dimanche 30 avril 2017
Journée shopping salon VDI
samedi 30 AVRIL 2017
Théatre LA SERIE PAGNOL
Samedi 6 mai 2017
3e SOUTH VINTAGE FESTIVAL
12/13/14 Mai 2017
Bourse aux enfants
Dimanche 14 Mai 2017
Fête de la Musique
Mercredi 21 juin 2017
Grand Gala du PHENIX Muyathai 2017
Samedi 1er juillet 2017
Puces Brocantes Vide grenier
Dimanche 9 Juillet 2017
Fête de la SAINT ELOI
Du 11 au 15 Juillet 2017
›› Suite de l'agenda tretsois

Rechercher sur le site











  • Le Journal tretsois
  • Association


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015





Une nouvelle association a vu le jour sur Trets en mars 2017 : LA FAMILLE ZAZOU. L'association a pour objet d'informer, accompagner et soutenir les parents et futurs parents dans le développement créatif de leur parentalité. Plus généralement, elle proposera des activités de bien-être favorisant le lien au sein de la famille.
Bébés Zazou : autour de la naissance, femmes et couples attendant un enfant, bébés,... (Massage bébé, Ballon...)
Zazou Kids : Maternelle/Primaire (Massage en famille, à l'école, ...)
Parents Zazou : la parentalité sous toutes ses formes (rencontres et partages, ...)
Les ateliers de démarrage de La Famille Zazou, démarrent à partir du 28 avril 2017
Site internet : https://www.lafamillezazou.com
PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/lafamillezazou/?ref=ts&fref=ts













Ce Dimanche 16 avril 2017 l’association Le Paradisier Rouge a créé l'évènement en organisant un grand repas sur le thème de la Libération, salle des colombes . Et comme souvent avec le Paradisier toute l'équipe avait mis les petits plats dans les grands avec un beau décor sur ce thème, un immense drapeau français au plafond, d'autres aux murs, un bar de la libération et un grand nombre de participants en tenue des années 40 ou militaires.

L'association avait de plus invité l’association VAR 14/18 – 39/45 de Pourrières venue pour l'occasion avec de nombreux véhicules militaires d'époque qui étaient stationnés toute la journée devant la salle.
Un bel évènement, bien organisé une fois encore mais qui aurait mérité de recevoir bien plus de monde, puisque seuls 70 convives ont pris part à cette manifestation qui était destinée, outre le fait de passer un bon moment et à se divertir, à récolter des fonds pour les spectacles de théâtre et Danses. Pas sur que cette seconde mission ait été réussie malheureusement au vue de l'affluence et avec tous les frais d'un tel évènement (salle, repas, déco, musique...).

Après un bon repas, l'après midi s'est animé au rythme des danses d'époque , mais aussi sur In the navy, Paris... "Un grand merci à tous pour avoir participé de bon cœur à la réussite de notre dernière réception. Leurs présence a suffit à poser une belle ambiance pour que l’on vive tous un de ses savoureux moments que l’on a plaisir à passer ensemble. Encore merci. " déclare Angèle la présidente

RENDEZ-VOUS SAMEDI 6 MAI à 15h SALLE CINÉMA à Trets pour la séries PAGNOL
- La légendaire partie de carte
- L'annonce de l'enfant de Fanny à Honorine
- L'attente du facteur pour César
Durée 1h20


Photos : Paradisier rouge / 1 Commentaires







La confrérie des Chevaliers de l'Aïet a été reçue le dimanche 2 avril par la Confrérie des Bernardins de Fleurus en Belqique pour leur Chapitre annuel.

Fleurus est une ville moyenne près de Charleroi à une 1h de Bruxelles, cité minière autrefois avec ses maisons de briquettes rouges alignées qui font son charme. Le Bernardin est un petit biscuit sucré aux amandes effilées dont la recette est bien gardée on le trouve dans toutes les pâtisseries de la ville.

Malgré un temps pluvieux, un voyage un peu mouvementé, une très belle visite de Bruxelles avec ses monuments, sa galerie, sa grand place, son "Manneken-Pis", ses frites, sa bière, ses gauffres et son chocolat.... les chevaliers ont été ravis de leur séjour racontent ils !

"Nous avons eu le plaisir de voir des personnes costumées déambulants dans les rues de Fleurus accompagnées de musique que l'on nomme ''les gills'' répétition du grand carnaval de Pâques.

53 confréries étaient présentes accueillies à l'hotel de ville et venues de toute la belgique , du nord de la France et de Trets en Provence donc pour un chapître magistral bien orchestré. Un chapitre durant lequel Brigitte Riera la présidente de l'association a eu l'honneur d'être intronisée. Le repas de gala trés festif et délicieux se termina tard dans la soirée au son des ''gills''

Les chevaliers tretsois remercient ses confrères et amis Belges de leur convivialité.












Dimanche 2 avril 2017 le Club de l'Olympe a créé l'évènement . Alors que l'association fondée en 1977 a fêté ses 40 printemps en janvier dernier, elle a pour la première fois organisé un immense loto, afin de réunir ses adhérents mais aussi les tretsois tout en faisant un peu rentrer d'argent dans les caisses, puisqu'elle ne demande jamais de subvention.

Le loto est une activité phare pour ses adhérents séniors chaque semaine, mais suite à de nombreuses demandes il en a cette fois organisé un grand salle des colombes. Et le succès a été au rendez vous puisqu'il a fait un carton avec 300 personnes environ. 20 quines et 12 tours ont ainsi animé cet après midi récréative dans une belle ambiance, où de très nombreux lots étaient à gagner : bons d'achats chez les commerçants, lace vaisselle, sèche linge, machine à laver, centrale vapeur etc. L'association ayant acheté la plupart des lots.






Depuis maintenant un mois une association fait beaucoup parler dans l'actualité tretsoise malheureusement : Le comité des foires. Fondée il y a 67ans, celle qui est une des plus grosses associations de la commune, anime énormément notre village tout au long de l'année est menacée de disparaitre dans les prochaines semaines. A cela deux raisons : la démission annoncée de son président Frédéric Ferres (en poste depuis janvier 2016) suite à de nombreux accrochages avec le maire, dont un public lors de la foire de printemps de mars dernier, relayé par la Provence, et aussi de grosses difficultés financières n'ayant plus de sources de revenus, puisqu'il ne touche plus les droits de places lors des foires et marché de Noël, puisque c'est la mairie qui l'encaisse désormais comme le veut la loi. Dernier épisode en date ce mercredi 12 avril 2017 lors du vote des subventions où le comité des foires ne figurait pas dans le tableau d'attribution et n'a donc rien touché.

Une non attribution qui a évidemment fortement interrogé les élus d'opposition dont Christophe Sanna ou Mmes Fayolle et Graffagnino. Le maire Jean Claude Feraud s'est alors longuement exprimé sur le sujet pour la première fois donnant sa vision du sujet, et ce devant le président et plusieurs bénévoles qui étaient dans la salle.


" Un grand sujet que j'ai étudié longuement depuis de nombreuses semaines. Le Comité des foires a toujours posé problème , pour les vieux tretsois qui sont là ils s'en souviennent, il a toujours eu de difficultés essentiellement financières et on peut se poser des questions. Est ce que le comité des foires nécessitait un budget de fonctionnement aussi conséquent ? Est ce qu'il nécessitait une secrétaire à plein temps on peut se poser la question ? Est ce qu'il nécessitait de bénéficier d'un local à temps plein toute l'année car cela a un cout de location , de fonctionnement ? Est ce que le comité nécessitait la présence d'un photocopieur qui coute le prix d'une Ferrari, que l'on continue à payer depuis des années à hauteur de 550€ par mois, est ce que ça s'imposait ? Nous à la mairie on a un contrat pour tous les photocopieurs des services à un prix qui est très loin de ce chiffre là. Il y a donc des questions à se poser sur la gestion de ce comité des foires par le passé, je n'accuse personne, je reviens sur rien, je dis simplement on a été habitué à fonctionner comme ça depuis des années et années. Tant que l'on a pu fonctionner comme ça tant mieux, mais on ne peut plus fonctionner ainsi car l'argent est rare. L'argent du contribuable est précieux.

Il y a encore un truc qui est étonnant dans ce comité, il y a quelques années dans mon premier mandat il y avait un président sortant qui est venu me voir à la mairie pour me dire "c'est catastrophique on a un bilan déficitaire, avec tout l'investissement avec tout ce que j'ai pu donner dans cette association je voudrais sortir la tète haute de cette présidence association et ne pas partir sur un budget déficitaire." Comme j'ai entendu le discours, comme le président qui me l'a demandé est quelqu'un de très respectable , quelqu'un qui a beaucoup donné de sa personne pendant des années, pour organiser avec ses bénévoles de nombreuses manifestations et festivités sur Trets on avait voté en conseil municipal une subvention exceptionnelle de 4000€ pour le comité des foires pour faire en sorte que le solde ne soit pas négatif au départ de son président.
Ca c'est ce qui m'a été présenté, car si on regarde de plus près, même sans les 4000€ le solde n'était pas négatif donc on a été particulièrement généreux, puisque je ne voulais surtout pas que le président de l'époque ait quelque chose à se reprocher avec tout ce qu'il avait fait, pour ne pas le citer c'est Mr F Doudon. Cette subvention permettait d'embellir les comptes de l'association mais n'était pas une nécessité.


Depuis 2014 on a exhorté l'association à serrer ses frais de fonctionnement, tout en continuant à la soutenir par des subventions souvent importantes. Le nouveau président qui est dans la salle, a été parfaitement informé qu'il n'était plus possible de fonctionner comme ce qui avait été fait pendant des années. On en a même convenu ensemble, on est reparti à chaque fois en bon terme en considérant qu'il fallait inventer une nouvelle faon de fonctionner pour que le comité continue à fonctionner pour le plaisir de ses adhérents bénévoles et de la population. Et comme ça on a décidé d'appliquer des critères d'intérêt généraux, désormais ces critères sont appliqués et on demande aux associations de présenter des projets d'intérêt généraux au service et plaisir de la population, ni couvrir des frais de fonctionnement, ni là pour payer des erreurs de gestion comme un photocopieur qui coute plus de 100 000€ .


Depuis, avec le nouveau président je n'ai à ce jour aucun justificatif qui me permette d'attribuer une subvention au comité des foires"
dira t'il , lisant des échanges de mails depuis lundi où il lui demandait un rendez vous avec des documents comptables et justificatifs de bonnes utilisations des subventions communales. Le président lui a répondu mais n'a pu se libérer, lui fournissant un seul document bancaire pour le moment "avec un solde de 4000€ et je lui ai donc dit qu'il m'était impossible de traiter sa demande de subvention lors de ce conseil municipal car j'avais besoin du reste.

La situation actuelle je me permets de dire que cette foire de mars a été malheureusement organisée de façon déplorable, très mal organisée pour de nombreuses raisons et j'ai à témoin un rapport de la police municipale et des plaintes des gens"
lisant alors la lettre reçue en mairie du président du syndicat des marchés de Provence qui se plaint de la "méthode employée qui est scandaleuse quant à l'augmentation des tarifs" évoquant la part d'organisation de 3€ au mètre linéaire encaissé par le comité, auquel se rajoutait le droit de place habituel de 5€ le mètre linéaire encaissé par la mairie. Pour ce président cette tarification met en péril la survie de cette foire a t'il écrit dans cette lettre. Le maire expliquant alors qu'il n'avait pas été au courant de cette tarification supplémentaire.


JC Feraud parlant alors des nombreux problèmes de sécurité qu'il y a eu selon lui lors de cette foire "En tant que maire je suis responsable de tout ce qui peut se passer sur la commune et notamment des accidents, comment la foire qui est organisée depuis des années, comment peut on organiser une foire en me faisant courir à titre personnel et à titre de représentant de maire autant de risques ?" citant alors les voitures garées place de la mairie, des commerçants mal installés, des passages non respectés, les services de secours qui ne pouvaient pas passer sur Jean Jaurès à cause d'un marchand, des étalages qui empêchaient aux gens d'accéder à la terrasse de l'hôtel... On se rappelle que le mois dernier lors de la réunion le président et les bénévoles avaient reconnu ces erreurs et s'étaient excusés (voir article)

"Je dis que cette foire était mal organisé depuis le départ avec des conditions de sécurité qui n'étaient pas bonnes. Cet encaissement de 3€ aussi n'est pas très légal [...] et c'est pour ça que le président des commerçants est furieux ! C'est pour vous dire que je n'ai pas été satisfait à titre personnel , je ne jette la pierre à personne et je ne souhaite pas qu'une telle organisation défectueuse se reproduise. Il n'y a pas eu d'incidents heureusement .



Ensuite au sujet des projets je peux en parler ! Le président que j'avais rencontré à plusieurs reprises, m'a présenté 5 projets, déficitaires à hauteur chacun de 5 à 6000€ et on me demande une subvention qui couvre les déficits à hauteur de 32 000€. Moi je n'ai pas le droit de subventionner 5 manifestations toutes déficitaires qui sont mal réfléchies et mal pensées.

* La foire : je peux l'entendre qu'ils veulent une subvention car ils ne touchent plus de recettes comme ils ne touchent pas de recette il y a quand même le repas des bénévoles à payer ce qui est normal , j'aurais pu le comprendre et donner une subvention vu le travail qu'ils font.

* Le sentier vigneron qui marche très bien, l'an passé on la fait et on a félicité les organisateurs car c'est remarquable, tout est bien organisé et pensé, mais si c'est payant, si le cout de revient est de 26€ par personnes et ont 5000€ de déficit c'est que c'est mal pensé et réfléchit or il suffit de demander un peu plus pour arriver au point 0. Permettez moi de qualifier cela de mauvaise organisation et donc l'argent des tretsois n'est pas là pour payer le déficit d'une manifestation mal pensée et payante, ils n'ont qu'à adapter le prix c'est ce qu'ils ont fait je crois cette année.

* la fête des célibataires : Excusez moi mais sur le plan éthique, philosophique et moral ça ne me satisfait pas ! Ca veut rien dire. Budget prévisionnel déficit 6000€ pour payer l'apéritif et l'orchestre. Ben si c'est la mairie qui paye tout je peux le faire tout seul surtout que ça ne me plait pas.

* Concert au château : budget prévisionnel déficit 5 ou 6000€ car gratuit, donc la subvention était pour payer l'orchestre, ça tient pas la route, donc autant faire un concert nous au château.

* Le marché de Noël là encore déficitaire, un gros partenariat avec la mairie où on fat plein de choses, s'il n'y a que ça ne vous inquiétez pas on peut l'organiser tout seul comme on fait le marché du mercredi.


La foire est le seul déficit acceptable ! Or 32 000€ pour couvrir uniquement du déficit d'un programme mal réfléchi par le bureau , je dis donc que je ne peux pas donner, mais je suis prêt à discuter avec son président et plusieurs personnes, mais de grâce ne dites pas que je veux tuer le comité des foires. Je remercie les bénévoles qui sont là mais ils ne doivent pas subir une mauvaise organisation. Les bénévoles sont tous les bienvenus à la mairie et on peut faire des projets magnifiques ensembles. Je souhaite que le comité trouve un nouvel essor, que l'on trouve un terrain d'entente et qu'il ait une activité au service de la population. Si le comité n'existe plus on organisera la foire et le marché de Noël."


On notera qu'en fin de conseil municipal le maire et le président du comité des foires se sont revus en tète à tète dehors pour discuter ce qui n'était plus arrivé depuis la foire....






Attendu depuis deux mois avec impatience par les associations tretsoises, le vote des subventions municipales 2017 a eu lieu ce mercredi 12 avril 2017 lors d'un conseil municipal très riche et très long de trois heures. L'an passé celles ci avaient eu lieu en février. Une attribution dont le mode sera inédit pour cette année puisque la municipalité a établit pour la première fois des critères bien précis désormais, pour celles qui permettent de rendre accessibles à tous des activités sportives, culturelles et de loisirs mais aussi d'animer la commune tout au long de l'année. Le montant total de cette année est de 103 740 euros, contre 132 400€ en 2016 où quasiment toutes avaient alors été divisées par deux en général et 216 720€ en 2015, première année du mandat. Un débat qui durera pas moins d'une heure 20, où seront abordés la polémique sur le comité des foires, mais aussi la vie festive et culturelle (Articles à venir).

"Cependant, il convient, afin d’assurer une parfaite compréhension des montants de subvention attribués, de déterminer des critères objectifs, permettant une meilleure lisibilité." a t'il ainsi été précisé lors de cette réunion des élus, mais les élus d'opposition et ceux qui avaient pu découvrir au préalable les sommes attribuées ont eu du mal à comprendre certaines attributions cette année . En effet si on applique la multiplication du nombre d'adhérents de certaines associations par 20€ on obtient un chiffre souvent très inférieur à la somme qui a été attribuée ce mercredi comme pour le Badminton club tretsois, l'UST, Trets Escapade (277 adhérents et une subvention de 500€), Boxing Club Ben Daou et bien d'autres par exemple.


Au final certaines associations ont eu la chance de voir leur subvention fortement augmentée sur un an (le BMX 3040€ (+1040€), la Foulée aurélienne 3520€, le Tennis (3170€), Détente et bien être 2000€ (500€ en 2016), la GST 4580€ , le Phénix Muaythai 4000€ (+3000), Alpha 3790€ (+2790€) , Le foyer rural 2470€ (650 l'an passé), Point de chute qui double avec 700€, les chasseurs 2000€ etc.

Une a vu la sienne à un niveau record grâce au nombre d'adhérents : La pêche qui est passée de 1300€ en 2015 à 700€ l'an dernier et 4660€ cette année.
Beaucoup ont par contre vu la leur diminuer une fois encore comme c'est le cas pour la confrérie St Eloi alors qu'elle organise les festivités de Trets et anime notre village pour tous les habitants 6620€ (-380€), l'UST qui passe de 11000 à 6400€, le Judo 790€ (-1210€), Les Modestes 2170€, le badminton 1950€, le handball 2780€, Le paradisier rouge (divisée par 2 à 750€) etc.

L'Amicale du personnel elle touchera 20 500 et 15 400€ : "cela ne se discute pas, elle a toujours reçu une subvention généreuse et je ne suis jamais revenu dessus. On remercie le personnel municipal, elle organise des voyages, séjour au ski, arbre de Noël des enfants , du social" répondra le maire et l'élue aux finances.

La nouvelle association des commerçants a touché elle 100€. Les subventions aux associations caritatives n'ont pas été détaillées dans le conseil et font parti d'un autre budget.


Les nouveaux critères étant :
•  1ère demande / 100€ "tant que l'on ne sait pas comment fonctionne l'association"
•  20 €/adhérent

•  En fonction de l’attractivité et de la fréquentation de la population à la manifestation :
De 1 à 100 personnes : 50€
De 101 à 500 personnes : 500 €
Supérieures à 500 personnes : 2000 €
Les subventions seront versées en une seule fois, au mois de mai 2017.


L'élu d'opposition indépendant Christophe Sanna prendra la parole lors du débat soulignant que certaines ont eu la chance de voir leur subvention en hausse et d'autres "en majorité " ont lourdement baissé soulignant " Les associations de Mme Leroux, Mr Coche qui sont élus et en même temps président d'association ont vu leur subvention pour Mme Leroux multipliée par 4 et Mr Coche par 2.5. En 2016 il y avait 18 associations culturelles qui avaient été subventionnées, 4 cette année. La culture ne fait plus partie des projets à Trets et que dire du sport 27 en 2016 plus que 18. Alors moi j'ai plusieurs questions car je ne comprend pas les attributions aux critères donnés." Prenant les exemples de plusieurs associations comme le badminton club tretsois "ils sont 150 adhérents et touchent 1950 or ils auraient du toucher 3000€", Mme Fayolle renchérira "Prenez le Boxing club ben daou qui touche 890€ ce qui veut dire qu'il a 44.5 adhérents ?" demandera t'elle !

Mrs Sanna, Chauvin, Mmes Fayolle et Graffagnino tenteront à plusieurs reprises de comprendre ces critères et différences .


Mme Musso adjointe aux associations précisera qu'il n'y a pas que le critère d'adhérents qui rentre en compte :" il y a les adhérents + l'attractivité. Et quand il n'y a pas de manifestation il ne peut y avoir de subvention pour l'attractivité. On a envoyé un mail aux associations pour qu'ils nous fassent des demandes. On a même fait deux relances successives . Les attributions se passent selon les demandes dans les dossiers. On a honoré toutes les demandes sur la base de nos critères, on n'a rejeté aucune demande, toutes les associations qui sont là sont celles qui avaient présenté un dossier complet. On est à l'écoute de toutes les associations, on leur donne les créneaux qu'ils demandent dans la mesure de nos possibilités, on les reçoit souvent"


Le maire de compléter "lors d'une manifestation sportive par exemple qui entraine beaucoup de spectateurs comme les boules qui attirent 100 personnes, à l'UST il y en a 1000, c'est en fonction de l'attractivité des manifestations organisées par les associations que l'on donne une subvention variable" soulignant qu'ils avaient demandé aux associations de valoriser leurs projets.

Au sujet de l'ATPE ils n'ont pas demandé de subventions dira Mme Musso, Mme Fayolle qui avait posé la question s'étonnera car elle n'a pas eu cette version de l'association. L'association "Trets évènementiel" n'a pas fait de demandes également car "ils sont en train de monter leur budget pour le salon de la gastronomie" répondra le maire suite à une question de Pascal Chauvin. Le maire précisera ensuite concernant la pèche que la hausse est due au nombre d'adhérents.

Mr Chauvin lui demandera pourquoi ils n'avaient pas donné plus que 20€ par adhérents. "Les associations sont là pour proposer des activités à leurs adhérents ainsi qu'à la population de Trets, en fonction de la taille des associations, on donne en fonction du nombre d'adhérents une subvention plus ou moins importante en fonction du nombre d'adhérents, je pense que ce critère est logique. Car une petite association recevra moins qu'une grosse association, car son nombre d'adhérents est inférieur donc ses besoins sont inférieurs. Par le passé il n'y avait aucun critère on essayait de rendre service à tout le monde mais aujourd'hui l'argent est plus rare et on se doit de contrôler la dépense de l'argent public, notre argent à tous. On n'a pas le droit de gaspiller l'argent du contribuable." et JC Feraud rappellera qu'il avait fait des réunions avec les associations pour leur expliquer cela "il fallait que les associations fassent des économies de fonctionnement et nous proposent des projets intéressants pour les associations. Il y a eu cette année moins de demandes que par le passé"


Les associations pourront toujours dans l'année faire une demande de subventions exceptionnelles comme dans le passé au cours de l'année préciseront les élus.

Mr Sanna s'étonnera que le comité des foires ne touche rien cette année "or si vous aviez été présents à leur assemblée générale vous auriez vu qu'ils étaient déjà en déficit. Aujourd'hui avec tous les efforts que font ces bénévoles vous leur enlevez en plus la recette de la manifestation (NDLR : les droits de places) " le maire reportera la discussion sur le comité après cette discussion sur les subventions et s'expliquera alors longuement sur le sujet (Article à venir).


Mme Fayolle sera étonnée à très juste titre de ce critère d'attractivité à seulement 2000€ pour la St Eloi ou le comité des foires "alors que leurs projets coutent plus chers", "on leur donne 2000€ supplémentaire à la St Eloi par rapport à ce qu'ils demandent, on prend le nombre d'adhérents donné par le président X 20€ et tant pour l'attractivité de leurs manifestations. Et les activités de la St Eloi c'est quoi ? Le repas d'hiver de la St Eloi, la cavalcade et la course de caisse à savon" lui répondra le maire, qui oubliera les jeux pour enfants, spectacles de vachettes, ou encore l'Intervillages qui réunissait plus de 500 personnes et que l'association ne peut plus faire faute de moyens depuis l'an passé... Mme Graffagnino répliquera que ces associations s'occupent des festivités pour la ville et pas pour ses adhérents.


Le débat s'enchainera ensuite sur la vie festive, culturelle et surtout le comité des foires (A SUIVRE...)
Tous les élus d'opposition du conseil municipal se sont abstenus lors du vote tandis que les élus présidents : Mrs Accola, Coche et Mme Leroux n'ont pas pris part aux votes et sont sortis de la salle lors des débats. / 1 Commentaires






Prévu au départ pour la seconde moitié de mars, le 27e conseil municipal aura finalement lieu le mercredi 12 avril 2017, 18h avec un ordre du jour bien riche cette fois et des points interressants. Le point principal sera bien évidemment celui qu'attendent beaucoup d'associations : l'attribution des subventions 2017 aux associations. Les autres points majeurs portent sur le règlement local de la publicité ou encore les finances communales.

LES FINANCES
* Approbation des Comptes de Gestion 2016 : Commune, services annexes de l’eau, de l’Assainissement, du Cimetière ;
* Approbation des Comptes Administratifs 2016 : Commune, services annexes de l’eau, de l’Assainissement, du Cimetière ;
* Affectation des résultats 2016 : Commune, service annexes de l’eau, de l’Assainissement, du Cimetière ;
* Vote des Budgets Supplémentaires 2017 : Commune, service annexes de l’eau, de l’Assainissement, du Cimetière ;
* Vote des Autorisations de Programme et Crédits de Paiement (AP/CP) – Budget commune ;

ADMNISTRATIF
* Revalorisation des indemnités des élus ;
* Modification du tableau des effectifs : transformations et créations d’emplois ;
* Mise en place de l’indemnité forfaitaire complémentaire pour élections ;
* Actualisation du tableau des effectifs à la date du 1er janvier 2017 suite à la mise en oeuvre du PPCR (Parcours Professionnel des Carrières et Rémunérations) ;

LES SUBVENTIONS
* Attribution de subventions aux associations pour un montant total de 103 740 euros avec des critères précis qui seront présentés en conseil
* Demandes de subventions auprès du Conseil Départemental 13 dans le cadre du fonctionnement du pôle enfance-jeunesse – crèches municipales ;

REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE
* Approbation du Règlement Local de Publicité (RLP) ;
* Modification des modalités d’application de la taxe locale sur la publicité Extérieure ;

LES TRAVAUX
* Autorisation de signature de deux conventions de financement de travaux – mise en technique discrète et/ou en souterrain des réseaux de distribution publique d’énergie électrique - avec le SMED 13 ;
* Autorisation de signature de la convention de financement entre le SMED 13 et la commune « effacement des réseaux téléphoniques » travaux en coordination avec les travaux d’intégration dans l’environnement des réseaux de distribution électrique avenue Marius Jatteaux ;
* Autorisation de signature de la convention de servitude entre ENEDIS et la commune « alimentation électrique » (haute tension) de la ZAC la Burlière ;



LES QUESTIONS DE L'OPPOSITION
La première question de l'opposition connue à ce jour est celle de Christophe Sanna qui porte sur l’accessibilité de la voirie communale.
La loi du 11 Février 2005, pose deux principes novateurs.
La prise en compte de tous les handicaps, ainsi que le traitement de la chaine du déplacement dans sa continuité, lors de la rénovation des voiries communales.
C’est un enjeu fort pour notre commune, puisque 1 personne sur 5 est concernée (personnes handicapées, enfants en bas âges, personne accidentée, mère de familles avec poussettes).
A ce propos, vous avez engagé des travaux de réhabilitations et de réaménagements des voies, et nous sommes concernés par la règlementation sur l’accessibilité. C’est une obligation pour la commune. De plus, la loi impose pour les communes de plus de 5000 habitants, une commission pour l’accessibilité aux personnes handicapées. Il s’avère que je constate différents problèmes sur le réaménagement des voies.

Notamment, le boulevard Vauban qui ne dispose d’aucun cheminement piéton pour les personnes à mobilité réduite. Elles sont obligées d’emprunter la voie de circulation routière. Le cours Esquiros, n’est pas sécurisé lorsque les véhicules se garent. Il n’y a aucune butée de retenue entre les places de stationnement et le cheminement des piétons. Monsieur le Maire, pourquoi n’avez vous pas crée comme la loi nous l’impose, une commission communale pour l’accessibilité afin d’éviter ce genre de problème.
D’autre part, que comptez vous faire pour remédier aux problèmes énoncés."




La question de Stéphanie FAYOLLE-SANNA portera sur l’épandage des pesticides et des produits écocides.
"La loi sur la transition énergétique adoptée en juillet 2015, stipule qu’au 1er janvier 2017, les collectivités auront interdiction de pulvériser des produits chimiques, pesticides, insecticides, fongicides et herbicides, dans l’espace public car ses polluants chimiques constituent un risque sanitaire majeur pour l’homme de par leur nocivité reconnue.
Pourriez-vous, M. le maire, confirmer aux citoyens tretsois que la municipalité s’est conformée à cette loi et a proscrit l’utilisation de phytosanitaires sur notre commune ?
Quelles alternatives pour une gestion différenciée envisagez-vous de mettre en place pour le traitement anti-parasitaire des platanes par exemple ? Faut-il se satisfaire d’informer les riverains via le site de la mairie « de fermer les fenêtres et de retirer leur linge » pour éviter les pulvérisations toxiques ?
Est-ce que notre collectivité utilise des substances néonicotinoïdes "tueurs d’abeilles" (Imidaclopride, clothianidine, thiaméthoxame) qui font l’objet d’une interdiction dans l’article 51 de la loi sur la biodiversité qui doit être mis en pratique dès septembre 2018 dans les collectivités locales?"



Enfin Pascal Chauvin interrogera le maire sur la métropole : "Au 1er janvier 2018,de nouvelles compétences seront transférées à la METROPOLE,
Pouvez vous nous recenser les infrastructures ou équipements de notre commune susceptibles d’être incorporés par cette collectivité dans le cadre de la CLECT.
Avez vous des informations sur les attributions de compensation, en particulier pour les infrastructures communales les plus récentes ou en cours de construction?"




BREVES EN DIRECT MERCREDI SUR FACEBOOK ET RESUME EN FIN DE SEMAINE SUR LE SITE


/ 2 Commentaires







Les chevaliers de l'Aïet, association tretsoise qui a pour but de valoriser et promouvoir l'ail dans la haute vallée de l'Arc et partout en France et Europe, ont participé au congrès National des confréries de France, le dimanche 25 mars dernier, à l'occasion du salon de Bacchus à Toulon . Bacchus, est la fête annuelle des vins & de la gastronomie de la cité varoise.

Pus de 50 confréries avaient fait le déplacement sous un ciel pluvieux, venant du Nord de la France mais aussi du Centre, du Sud et de l'Ouest. Une éclaircie a permis cependant au défilé multicolore de déambuler au son des différents groupes de musique folkloriques avec les Drapeaux Italien , Abeilles du Luc, majorettes...


Comme chaque année une dégustation de vin et de gastronomie était offert aux confréries et la fin d'après midi fut plus sérieuse avec l'ouverture du congrès par la Présidente Solange Masnavette et le bureau avec la présence des élus locaux. La soirée se termina par un beau repas de Gala comme il se doit.

Les chevaliers de l'Aiet remercient la ville de Toulon et l'académie de la région PACA pour leur accueil.












Comme chaque année à la même période plusieurs bénévoles d'associations du département ont été dignement mis en valeur et honorés lors de la cérémonie de l'Etoile du Bien et du Mérite, association née en 1939, qui a pour objet d'encourager et récompenser le bénévolat, les manifestations de probité, de civisme, de dévouement et les bonnes actions sous toutes leurs formes, mais aussi d'honorer par la remise de récompense de diverses natures : médailles , étoiles ou diplômes toute personne physique ou morale qui se sera distingué bénévolement dans sa vie publique ou privée en faveur de son prochain.

Une quarantaine de personnes avaient fait le déplacement ce samedi 8 avril 2017 à 10h30 pour venir y assister. C'était la première cérémonie pour le nouveau président de la section du Pays d'Aix et de Provence : Mr Patrick Riou, suite au départ l'an passé de Jacques Mauret. Une cérémonie qui s'est déroulée en présence du président national Damien Sorraing.

10 personnes ont été récompensées cette année lors de cette manifestation où une minute de silence envers les victimes des attentats de cette année et les adhérents disparus durant l'année.




BRIGITTE JOUVES : Médaille de Bronze de l'Etoile du Bien et Mérite

Brigitte Jouves est une figure de Vauvenargues. Elle est de tous les coups et rien ne se fait sans son concours. Depuis 30 ans au comité des Fêtes des Arts et des Sports de Vauvenargues dont dix ans à la présidence de celui-ci, elle organise entre autres la fête du village sur trois jours, les feux de la Saint Jean, le marché aux fleurs, le carnaval, la bénédiction des chevaux de la vallée de Vauvenargues, la fontaine de jouets destinée aux enfants de familles nécessiteuses, foire de noël, vide grenier. L'an dernier elle a organisé l'exposition du tricentenaire de Luc de Claps marquis de Vauvenargues.

Depuis 2002, elle est bénévole au comité communal des feux de forêts de son village.

En 2007 elle est présidente du comité des fêtes de Barles dans le département des Alpes de Haute Provence. Là encore elle se démène pour animer la fête du village le vide grenier et le marché provençal avec distillation de lavandes fines du pays.
Ces engagements méritaient une récompense.
ANDRÉ TOGNOTTI : Médaille de Bronze du Bien et Mérite

Après une retraite bien méritée comme cadre dans l'industrie de l'aéronautique à l'étranger, André TOGNOTTI rentre dans le milieu associatif de sa commune au sein du comité communal des feux de forêts de Vauvenargues. Il en devient un des cadres responsable et gère le personnel durant la saison estivale, l'entretien du parc automobile et l'habillement. Sur proposition de son maire Philippe CHARIN il devient administrateur suppléant de l'association départementale des comités communaux des feux de forêts des Bouches du Rhône.

André Tognotti est titulaire de la médaille or du travail.

GERALD FONT: Médaille de Bronze du Bien et Mérite

Gérald Font est bénévole dans les milieux associatifs et sportifs, depuis son plus jeune âge. Il entre en 1972 aux Jeunesses Ouvrières Chrétiennes et participe à l'organisation et l'encadrement du rassemblement des apprentis sur Paris où est élaborée une chartre concernant les conditions de travail des apprentis vis avis de leur employeur.

En 1986, il achète un tandem et organise des sorties en vélo pour les mal voyants sur la commune de Saint Pierre les Martigues. De 1995 à 2000 il rejoint le club d'aviron de la ville d'Istres où il participe à l'organisation de sorties en aviron pour les personnes à mobilité réduite.

En 1998 il récolte des fonds pour l'association Défis Rames qui lance le défi Yoan dans le but de sensibiliser le public aux problèmes des parents d'enfants handicapés mentaux arrivés à l'âge adulte et confrontés au manque de structures d'accueil spécialisées. Ces fonds sont reversés à différentes associations.
En 2001 il rejoint le Comité Communal de Feux de Forêts de Saint Marc de Jaumegarde et celui de Vauvenargues où durant la saison estivale il participe à des patrouilles de prévention dans les massifs Sainte victoire et Concors. Actuellement il participe à la sensibilisation de la population aux obligations légales de débroussaillement mis en place par les services de l'état. Bénévole au centre de formation méditerranée à Martigues où il forme de jeunes gens à la prévention des risques électriques et d'explosion et incendie dans les raffineries.

NON PRESENT

FREDERIC FERRES : Médaille de Bronze du Bien et Mérite

Associé dans une entreprise d'électronique qui fabrique du matériel d'expertise, Frédéric FERRES s'est installé à Trets avec sa famille il y a maintenant plusieurs années.

Peu après sa venue dans notre commune, il s'est investi dans le monde associatif.
Il est : Membre de la Confrérie St Eloi
Adhérent et membre du conseil d'administration de l'association sportive Alpha.
Il est également président du comité des foires de notre commune et vice président de l'Etoile du bien et du mérite.
Paul MOUTTE : Médaille de Bronze du Bien et Mérite

Natif de Trets, Monsieur Paul MOUTTE est une personne bien connue dans les milieux associatifs . de notre commune.

Il est membre de nombreuses associations locales voire départementale. Parmi les principales on peut citer la Société de Pêche de Trets dont il est membre actif et administrateur au niveau du département.
Il était également membre actif et administrateur de l'Association des Amis du Village, « Passeurs de mémoire de notre Cité », éditrice de livres et organisatrice de la manifestation culturelle « Mémori » qui évoque
chaque année les souvenirs anciens de la vie de notre notre commune.
Il est également membre du conseil d'administration de l'association des Anciens Combattants de Trets où il occupe le poste de trésorier adjoint.
Il est titulaire de la Croix du Combattant, de la Commémorative d'AFN avec agrafe Algérie, du Titre de Reconnaissance de la Nation.
PIERRE BORGOGNO : Médaille de Bronze du Bien et Mérite

EN 1987 Pierre Borgogno s'engage 3 ans au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille et même temps comme sapeur-pompier volontaire dans le département des Bouches du Rhône. De retour à la vie civile il intègre le centre de secours de Dreux comme sapeur-pompier professionnel. Puis il quitte en 1992 Dreux pour le centre de secours principal d'Arles dans les bouches du Rhône, suivront différentes affectations dans ce même département. Après un passage au centre de secours principal d'Aix en Provence comme chef de garde, le lieutenant Borgogno prend le commandement du centre de secours des Saintes Marie de la Mer.

Depuis 1992 il effectue des détachements extérieurs en tant que chef d'unité scaphandrier autonome léger.

Il a effectué des missions en extérieur comme en 2005 pour éradiquer l'épidémie de Chikungunya à la Réunion et en 2009 des missions coopératives en Croatie.

Bénévole depuis 20 ans au sein de l'institution caritative de l'œuvre des Pupilles des sapeurs-pompiers, et durant 3 ans auprès de l'ONG Pompiers Sans Frontières, il forme les pompiers de pays en voie de développement.

En 2014 il devient bénévole à la société nationale de sauvetage en mer aux Saintes Marie de la Mer. Il est aussi Titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale avec agrafe Marin Pompier ,la médaille d'honneur vermeil 25 ans de service des sapeurs-pompiers la médaille d'or de l'union départementale des sapeurs-pompiers des Bouches du Rhône.

LOUIS GUERCIA : Etoile d'argent de l'Etoile du Bien et Mérite

Louis Guercia est membre fondateur du Rotary Club de Miramas-Saint Chamas. Président de 1979 à 1980, il a organisé et participe aujourd'hui encore à des actions de collectes de fonds pour soutenir des actions locales, nationales et internationales d'aides humanitaires, des actions envers la jeunesse et au profit :

de la recherche sur les maladies du cerveau et la moelle épinière pour la Chrysalide, association de soutien aux enfants et aux jeunes en
situation de handicaps et leurs familles.

Au profit « des Blouses roses « qui a mission de distraire les jeunes malades par des activités ludiques créatives ou artistiques. Il a récolté des fonds pour l'achat de chiens guides d'aveugle et des fauteuils pour handicapés. Il organise des classes de neige pour les enfants de milieu défavorisé et des séances de projection de film dont les profits sont reversés à des oeuvres caritatives. Il participe à la récolte de denrées alimentaires en faveur des Restos du Cœur.

Lt Colonel Daniel BOUCHEZ : Etoile de Vermeil de l'Etoile du Bien et du Mérite

Le Colonel BOUCHEZ est un grand militaire qui a servit brillamment notre Pays sous le drapeau de la Légion Etrangère dans les différents théâtres d'opérations de la Fin du 20et le début du 21' siècle

Le nombre de ses décorations prestigieuses françaises ou de ses campagnes en est la preuve. II serait trop long ici de les citer toutes. Il est Directeur de l'Institution des Invalides de la Légion Etrangère de Puyloubier .
Pour son engagement et son dévouement à la fois caritatif et social envers les pensionnaires de l'Institution auxquels il apporte un bien être que la vie leur avait refusé. Il y aurait beaucoup à ajouter sur son implication quotidienne envers ses
anciens compagnons d'armes. Au risque de froisser sa modestie nous nous en tiendrons a ce qui a déjà été dit.. bien qu'il y aurait encore beaucoup à ajouter sur son engagement auprès des pensionnaires.
En bref, un grand soldat mais aussi un homme de qualité que l'Etoile du Bien et du Mérite se devait d'honorer

NON PRESENT

HERVÉ CANNET : Etoile de Vermeil du Bien et Mérite

Hervé Cannet rentre aux cadets sapeurs-pompiers à l'âge de 14 ans, puis pompier volontaire à 16 ans. A 21 ans, il devient pompier professionnel au sein de la communauté urbaine Le Creusot Montceau les Mines. Très impliqué dans la formation du secourisme en tant que moniteur, il n'hésite pas à donner de son temps ses jours. de repos. Après différentes affectations qui le mènent à Lannion dans les Côtes d'Armor puis à la Direction Départementale des Services d'Incendie et de secours des Bouches du Rhône où il sera détaché à la mission du conseil général. Le lieutenant Hervé Cannet a été adjoint au chef de centre de secours de Tarascon. Aujourd'hui il commande le centre principal de secours de Saint Remy de Provence.

Très investi dans la vie associative, il s'occupe activement de différentes associations principalement en faveur des jeunes, dont l'œuvre des pupilles des sapeurs- pompiers.

Il est actuellement vice-président de l'association Rayon de soleil de Pomerol qui gère deux établissements d'enfants en difficultés de 3 à 21 ans au titre de la protection de l'enfance.

Il est titulaire de : la médaille d'honneur or 35 ans de service des sapeurs-pompiers la médaille de Bronze de l'Union Départementale des sapeurs-pompiers des Bouches du Rhône
ULYSSE TEIXEIRA : 'Etoile de Vermeil

Ulysse Teixeira arrive en France à l'âge de 18 ans et travaille comme imprimeur dans l'entreprise familiale Les Olivades, spécialisée dans la création et impression d'ameublement prêt à porter provençal à Saint Etienne du Grés. il gravit tous les échelons pour terminer directeur de production.

A 24 ans, naturalisé Français il fait son service militaire et il signe un engagement de sapeur-pompier volontaire. Il dirigera le centre de secours de Saint Etienne du Grés durant 20 ans et terminera au grade lieutenant.

Très impliqué dans l'œuvre des pupilles des sapeurs-pompiers, dans la vie associative de son village et au sein de la municipalité comme conseiller municipal durant un mandat, troisième adjoint durant le second mandat, entre autre en charge de la forêt. Il siégera à la communauté de communes de la Vallée des Baux-Alpilles et du Parc Naturel Régional des Alpilles.

Il a été président de la caisse locale du Crédit Agricole de Tarascon et membre du conseil d'administration de la Caisse Régionale Alpes Provence du Crédit Agricole.

Il est actuellement président de l'association « Rayon de Soleil de Pomerol » qui gère deux maisons l'une à Saint Etienne du Grés et l'autre à Miramas où sont accueillis des enfants de 3 à 21 ans au titre de la protection de l'enfance.
Il est titulaire de : la médaille d'Honneur Or 30 ans de service des Sapeurs-Pompiers










Après un automne et une fin d'hiver qui avait été bien riche , les lotos vont revenir en force en cette fin d'hiver et printemps 2017, une première. Une manifestation qui permet d'occuper les habitants mais surtout aux associations qui en organisent de rentrer de l'argent dans les caisses et rééquilibrer leurs comptes. Conséquence beaucoup en organisent désormais, il faut dire que l'affluence est en général très bonne.

Voici le programme :

DIMANCHE 5 FEVRIER 2017 : KARATE
Le club de karaté organisera son grand loto dimanche 5 février dès 15h , ouverture des portes à 13h30, salle des colombes. 6 cartons pleins et 21 quines sont au programme avec de nombreux lots à gagner : scooter, ordinateur portable, séjour au ski, TV, VTT etc...





SAMEDI 18 MARS 2017 : UST
Le premier loto du club aura lieu à 18h salle des colombes. De nombreux lotos y seront à gagner lors de 10 tours, 5 cartons pleins, 1 carton plein surprise, 40 quines.
Prix : 5€ le carton, 15€ les 4, 20€ les 6.



DIMANCHE 9 AVRIL 2017 : CLUB DE L'OLYMPE
Le Club de l’Olympe se lance aussi dans la mode avec son 1er grand loto, le dimanche 9 avril à 15h, salle des colombes avec tv, lave linge, lave vaisselle, seche linge etc
Tarif : 10€ la plaque de 3, 15€ la plaque de 6


DIMANCHE 21 MAI 2017 : TRETS ESCAPADE
Comme tous les ans Trets escapade organisera son loto , il aura lieu cette fois dimanche 21 mai avec un super loto salle des colombes à 15h







C'est une bien triste réunion qui s'est tenue ce mardi 4 avril 2017 salle de l'olympe puisqu'elle a entérinée la mort des Amis du village.
Une belle association créée le 21 aout 1991 qui a tant fait pour Trets durant près de 26ans en organisant de très nombreuses expositions très intéressantes sur le passé de notre village, plus d'une dizaine de conférences consacrées à notre passé tretsois, organisé une vingtaine de grandes après midi où les anciens venaient raconter des souvenirs et histoires sur notre commune lors des "Memori e raconte", des visites de la cité pour les écoliers, ou a encore organisé de grands évènements durant toutes ces années comme l'anniversaire de la Libération en 1994, Mémoires d'écoliers en 2002, les Mistraliennes en 2004 etc. mais a surtout édité pas moins de 5 livres racontant tout le passé de Trets vendus à ce jour à plus de 4000 exemplaires.

Un énorme travail de recherches, de passage de mémoires, de spectacles, de culture véritablement rare et aussi inédit que l'on doit à ces dizaines de bénévoles investis et passionnés par notre village avec à leur tête celui qui est une véritable encyclopédie sur notre commune Guy Van Oost, lui qui a créé l'association et en a été le président durant toutes ces années. Il y a trois ans il avait ainsi annoncé vouloir passer la main pour des raisons personnelles, mais sans repreneur il avait alors prolongé son mandat à deux reprises, précisant bien que passé 2016 il arrêtera bien cette fois. 2016 est passée l'ultimatum a donc expiré et il a par conséquent pris la décision définitive de se retirer. Hélas personne ne s'est sentie capable au sein de l'association de lui succéder et faire l'énormissime travail qu'il a effectué pendant toutes ces années et donc sans président Les Amis du village ne peuvent continuer. Cette réunion a ainsi malheureusement soldé la dissolution de l'association et la répartition de ses biens.



Une réunion qui aura réuni une quarantaine de personnes (et une vingtaine de pouvoirs) ce mardi dont plusieurs élus d'opposition tous groupes confondus avec Mme Fayolle pour la gauche et les deux élus indépendants que sont Mrs Chauvin et Sanna. On regrettera par contre fortement l'absence d'élus de la majorité pour venir remercier l'association pour son immense travail alors que celle ci a tant fait pour Trets et organisé de manifestations ou expositions pour la ville et à la demande de la mairie également pendant toutes ces années, sans compter la parution des nombreux livres.

En préambule Guy Van Oost reviendra sur les raisons de cette assemblée de dissolution de l'association qui comptait jusqu'à ce jour 98 membres avec un bureau qui fonctionnait le plus souvent de manière élargie. Il rappelait que lors de la dernière assemblée générale en février dernier Yves Monnet s'était bien proposé pour prendre la succession mais quelques jours plus tard ce dernier a fait savoir qu'il décidait finalement de se retirer, expliquant les raisons de son choix personnel aux membres du bureau. Après un long tour de table de nouveau lors de la dernière réunion de bureau, pour savoir si quelqu'un souhaitait reprendre le flambeau, les 15 membres du conseil d'administration ont donc du se résoudre à dissoudre l'association. "Je pense qu'elle a un beau bilan dont peuvent s'enorgueillir ses 98 membres" dira le président.


Une dissolution que voteront à l'unanimité ce mardi les adhérents présents dans la salle. La dissolution prendra effet le 30 juin 2017, Guy Van Oost et le trésorier Rolland Dolla seront nommés liquidateurs pour les six mois à venir. Le président annonçant ensuite les modalités de cette dissolution après consultation, avis, propositions…

 
Dépôts aux Archives Départementales où les documents pourront être retirés, empruntés, consultés : statuts, livres de comptes, comptes-rendus A.G., textes des causeries dont certains devront auparavant être imprimés ou numérisés, les C.D. et D.V.D. des captations des causeries et des Memori e Raconte. Des causeries qui cependant seront prochainement accessibles sur ce site Trets au cœur de la Provence dans le sous site consacré aux Amis du village, afin que tout le monde puisse en profiter.
 
Dépôt au musée Ecole Publique : 2 bureaux d’écolier, 4 panneaux pédagogiques, des Cartes, Livres d’école etc.



Dons à des Associations tretsoises poursuivant des buts similaires et ayant des projets pour quelque chose qui devra rester dans le patrimoine de l’Association ou des Tretsois et non pour faire un apéritif par exemple, ce que ne souhaitent pas les amis du village
 
Tout d'abord Les Amis de saint Jean du Puy , le point de rendez-vous de nombreux tretsois, le 1er mai, mais aussi à maintes occasions pour des rencontres amicales de l'association où les Amis du Village se sont souvent retrouvés à Saint Jean pour des activités de réflexion et pour des repas amicaux. L'association va donc leur offrir une somme d'argent pour changer la rambarde qui descend de la buvette vers le grand cèdre et peut-être aussi financer la rambarde du « point de vue » sur St Zacharie

L’Amicale des Anciens Combattants avec qui durant ses activités les Amis du village ont beaucoup œuvré et participé pour de grands événements  (Spectacle de 1994 sur la Libération de Trets,  Exposition sur le Monument aux Morts et la 1ère Guerre Mondiale en 2006) ou en éditant le livre sur la 1ere Guerre Mondiale : « 14-18, les Tretsois dans la guerre » et « Regards sur Trets » . L'association souhaite ainsi financer une plaque commémorative du centenaire dédiée aux Tretsois morts pour la France pendant la 1ère Guerre Mondiale.


A Trets Escapade dont plusieurs membres sont adhérents en leur léguant l'ordinateur de l'association mais aussi en leur cédant leur vidéoprojecteur et écran. Yves Monnet son président, se dira touché et remerciera l'association de ce don, précisant qu'ils avaient même au départ proposer de le racheter.

Aux Amis de l’Eglise en leur donnant une cinquantaine d’ouvrages qu’ils seront libres de vendre, distribuer, faire gagner lors de leurs kermesses ou loteries.

Aux élèves du Collège les Hauts de L’Arc et les élèves des CM2 avec lesquels l'association a travaillé autour de l’histoire de Trets. "Déposer les ouvrages qui nous resteront à l’intention des élèves. C’est aussi une façon de toucher les nouvelles familles tretsoises et de leur apporter de manière sympathique « le savoir minimum des nouveaux tretsois » cher à mon cœur ! " dira le président.


Néanmoins le président précisera que TOUS les livres seront aussi toujours en vente pour TOUS , jusqu'à ce qu'il n'en reste plus à la maison de la presse de la gare ainsi qu'auprès des Amis de l'église, précisant cependant qu'aujourd'hui les livres se vendaient hélas de moins en moins. L'association doit en avoir en gros environ 500 exemplaires tous livres confondus encore en stock.

Des livres dont les deux plus anciens "Regards sur Trets" et "Trets, images de la mémoire", dont il reste d'ailleurs le plus de stocks seront offerts à tous les bénévoles ce mardi soir ainsi que le porte clé de l'association. Un beau cadeau du souvenir.
 

En conclusion de cette réunion à 19h Loulou Giay un des doyens de l'association, qui enchantait chaque année le public des Memori e raconte avec ses chants prendra la parole très ému "Messieurs dames on a passé de bonnes années ensemble, je crois que tous les tretsois regrettent que ça s'éteigne, que ça s'arrête, mais vous n'avez rien à vous reprocher, on a passé de bonnes années, on s'est régalé" terminant son allocution en larmes.
Un apéritif clôturera cette dissolution bien triste et dommageable pour Trets, qui va désormais nous raconter notre beau passé, nos vieilles histoires de bassaquets, l'historique de nos monuments, commerces, places, associations etc. ? Hélas personne probablement et c'est vraiment dommage, il ne nous restera que leurs beaux livres pour s'en souvenir.

Un grand MERCI et BRAVO aux Amis du village pour tous ce qu'ils ont fait pour TRETS pendant ce quart de siècle.
 

=> REVIVEZ TOUTE L'HISTOIRE DES AMIS DU VILLAGE, REVOIR LEURS EXPOS, MANIFESTATIONS EN REPORTAGES ou AVOIR DES INFOS SUR LEURS LIVRES, sur le mini site qui leur est consacré ici / 2 Commentaires






Après près de 30ans d'existence, l'Union des commerçants et artisans tretsois disparaissait le jeudi 26 juin 2014. Crée par François Coquillat dans les années 80, puis gérée pendant de nombreuses années par Martine Lacroix, elle avait ensuite été reprise par José Gaset durant ses dernières années. 3 présidents qui avaient avec leurs équipes respectives beaucoup œuvré bénévolement pour aider les commerçants et animer la ville grace aux très nombreuses manifestations que l'association aura organisé durant toutes ces années : la puces brocante, des lotos, concours divers, les médiévales, les nuits de Trets, manifestations de toutes sortes à Noël etc.. Mais au fil des ans, les dirigeants ont du faire face à un manque cruel de bénévoles et une faible mobilisation ou soutien des commerçants.

Depuis cette disparition en 2014 la situation commercante n'est pas au mieux : les fermetures s'enchainent , le centre se vide de plus en plus et des tensions se sont créées entre mairie et commerçants avec un point culminant en septembre dernier avec la pose de banderoles sur le cours pour faire part aux habitants de leur colère sur le manque d'animations, lors du salon de la gastronomie suivi d'un article dans La Provence et une réponse assez ferme en conseil municipal du maire.


Alors que Trets compte aujourd'hui 156 commerces (artisans, professions libérales etc) et face à ce constat, la municipalité a contacté à l'automne dernier la Chambre de Commerce et d’Industrie avec qui elle était déjà en relation par convention au sujet du chateau de Trets, l'urbanisme commercial pour la nouvelle zone et la Burlière, afin d'essayer de remonter une association des commerçants. La mission est désormais réussie, la rumeur qui courrait dans Trets depuis janvier s'est confirmée. Plusieurs commerçants ont ainsi été contactés au fil des mois par la représentante de la CCI Madame Stéphane PERNET et un bureau a réussi à se constituer. Elle a ainsi notamment rencontré Mélanie Despatures nouvelle tretsoise, qui gère le magasin Mon opticienne, installé boulevard de la République depuis septembre 2016 et qui a fait preuve au fil des discusisons avec la représentante de la CCI de beaucoup de volontés et d'envies.


"J'ai rencontré depuis que je suis installé à Trets beaucoup de monde, de commerçants et je me suis rendu compte des difficultés qu'ils avaient, le manque de communication, puis il y a eu cette main tendue de la mairie, la rencontre avec Mme Pernet puis au fil des discussions l'envie est venue de remonter l'association. Beaucoup de commerçants avaient la motivation de remonter cette association, car on ne peut pas toujours tout attendre de la mairie, ceux sont nos commerces explique t'elle. A titre personnel on se doit de s'investir. Il y a beaucoup de motivation chez nous, car il y a beaucoup de coeur à vivre ici et la plupart des commerçants que l'on a rencontré étaient partants." poursuit Mélanie Despatures qui a été élue nouvelle présidente de l'association. Une présidente qui a craqué pour notre village et est vraiment pleine de motivation, de bonne volonté, d'envie et remplie d'écoute.

25 ont participé à l'assemblée générale de l'association qui a officialisé la naissance de l'association, le mardi 14 mars 2017 à 19h30 au foyer de l'olympe. D'autres n'avaient pu venir ce soir là, et tous les autres vont être démarchés au fur et à mesure. Le bureau a été constitué de façon à avoir des représentants dans chaque secteur d'activité de la commune : avec la présidente qui est sur le cours, une autre à la gare, un à la Burlière, de manière à ce que tous les commerçants travaillent ensemble. Le siège social est installé comme pour beaucoup d'associations en mairie. La cotisation est de 50€. Le bureau a été élu pour un mandat d'un an. Le nom officiel choisi pour l'association par 15 voix est : "Les vitrines de Trets", l'autre nom envisagé était "Les professionnels de Trets".

La CCI est là pour accompagner l'association sur la première année, les conseiller, guider comme par exemple pour monter une manifestation leur dire ce qui fonctionne bien ou moins bien tout en étant juste comme conseiller, toutes les décisions finales revenant aux membres de l'association.


Mais la nouvelle équipe des " Vitrines de Trets " sera t'elle soutenue, et suivie par les commerçants, ce qui avait fait défault par le passé et entrainé on s'en souvient la disparition de "L'union des commerçants" en juin 2014 ? " Je l'espère fortement." répond la présidente. " Je pars d'une démarche de qui ne tente rien n'a rien, à partir du moment où certaines personnes avaient baissé les bras, il n'y avait du coup plus d'échanges, plus rien, chacun restait dans son coin, notre but est désormais de se rassembler et en faire ressortir quelque chose de bien. Après il faut créer cette cohésion, si chacun reste dans son coin, ça ne marche pas, il faut donc aller vers les autres, informer, que les commerçants soient informés des choses qui vont se faire, il faut que les commerçants puissent se préparer aux grandes fêtes par exemple et puissent aussi y participer.

Après ceux qui ne sont pas partants pour le moment, s'ils voient qu'il y a un nouvel essort, que ça fonctionne, que ça redonne de l'ampleur au village, ils s'y rajouteront forcement car ça sera dans leur interet de le faire, pour l'instant on avance pas à pas comme si tout recommencait. On repart vraiment sur des bases nouvelles aujourd'hui, et également avec la mairie . Pour avoir discuté avec le maire, lui a la volonté que quelque chose rennaisse, que quelque chose de qualitatif se fasse. Il a l'air vraiment de vouloir s'investir, a des idées, ça a l'air je pense d'être un nouvel essort et là il faut vraiment le saisir. Si la démarche vient de la mairie il faut la prendre, on ne peut du coup qu'avancer dans le bon sens et les commerçants ont l'air de l'entendre. Après à nous d'apporter des idées, on ne peut pas aussi lui demander de tout accepter et si c'est refusé on repartira sur autre chose , j'ai conscience aussi que certaines choses seront refusées. "



Au sujet des tensions de ces derniers mois, le but est désormais d'aller de l'avant et repartir de zéro expliquent elles. "Le but est qu'il y ait un dialogue maintenant entre les commerçants et la mairie. Notre but est de créer avec l'association un collectif avec la chambre de commerce en médiateur. Pour la mairie c'est plus simple d'avoir un seul interlocuteur plutot qu'écouter les doléances de chacun. Si la mairie a fait cette démarche c'est qu'elle se rend bien compte qu'il y a un vrai problème , elle ne peut avoir toutes les solutions aux problèmes et il faut donc aussi que les commerçants l'entendent et se bougent. La communication est ce qu'il y a de plus important. Il y a quand même beaucoup de belles animations faites par la mairie et il faut donc voir comment les commerçants peuvent s'y greffer" précise Mme Pernet qui s'occupe depuis de nombreuses années maintenant de 28 communes dans le département et a donc de l'expérience dans le domaine. Elle veut aussi beaucoup travailler sur l'accueil des clients précise t'elle.

"On veut avancer désormais, laisser de coté les tensions qu'il y a eu l'automne dernier. Après avoir parlé aux commerçants ça a permis d'apaiser les choses. Cependant ils sont en attente maintenant de voir. C'est à dire qu'un pas a été franchi et maintenant tout le monde attend que ça aille dans le bon sens, car on a un village à fort potentiel. Mais il ne faut pas être qu'en attente, il faut savoir aussi quand on a un commerce s'investir personnellement et c'est la démarche que l'on va faire avec Stéphane Pernet en allant les voir . Par exemple vous avez un bar on va leur dire il faudrait faire telle et telle chose pour faire revenir du monde, vous avez un restaurant faire ci, tout n'est qu'une démarche de réorganisation, communication." poursuit la présidente.

Un bon courage donc à cette nouvelle association et souhaitons lui de vivre aussi longtemps que la précédente.


LES PROJETS
"On n'aura pas de grands budgets, on ne pourra avoir la première année de grosses subventions mais on va travailler pour faire des petites choses. On veut faire vraiment participer tout le monde aux manifestations. Tout ce que l'on va faire c'est du donnant donnant. On veut que les habitants reprennent confiance en leur village et qu'il y ait du relationnel entre les habitants et les commerçants, que les habitants prennent plaisir à venir chez les commerçants."

* Création d'une chasse aux oeufs pour Paques chez les commerçants en avril
* "On a des choses de prévues pour l'été avec des soirées par exemple"
* Animations pour Noël
* Pourquoi pas faire des manifestations à thème en plein air avec les associations comme des cours de yoga dans le jardin des remparts, cours de danse dans le centre ville en plein air
* Halloween en octobre, après une dynamique créée l'an passé ils comptent accentuer leurs efforts pour cette année
* Fête de l'iris
* Développer la communication en créant une page Facebook
* Adhérer à Terre de Commerce et Shopin’13
* Travailler avec la mairie
Et encore pleins de multiples petites idées et envies

LE BUREAU
Présidente : Mélanie Despatures (Mon Opticienne)
Vice Président : Alain Contensuzas (Lorenove)
Secrétaire : Anne-Marie Polin (Esthetic Evasion)
Trésorier : Brice Batifouillé (CIC)
Michël Sztern (Allianz), dont le rôle sera à déterminer








=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...