Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois


Toute la programmation jusqu'a fin 2017

L'agenda tretsois

Dominique Castell en résidence à Trets
Du 9 au 21 OCTOBRE 2017
Quinzaine des artistes Tretsois
Du Vendredi 06 au samedi 21 octobre 2017
Bibli Automne
Du 14 octobre au 18 Novembre 2017
Exposition Robots – Sculptures Fer par Mineleta
Du samedi 14 octobre au samedi 18 novembre
HALLOWEEN A TRETS
Mardi 31 octobre 2017
Festival Jeune Public – « En ribambelle »
Mardi 31 octobre et mercredi 1er novembre
L'Opera de Marseille en concert à Trets
Samedi 18 Novembre 2017
Festival Tous-Courts
Mardi 21 novembre
THEATRE : De Marcel à Pagnol
Vendredi 24 novembre 2017
Téléthon
Samedi 9 et dimanche 10 décembre 2017
Défilé pastoralier
Samedi 9 décembre 2017
Marché de NOËL 2017
Samedi 16 et dimanche 17 décembre 2017
Concert des Chants de Noël
Samedi 16 décembre
›› Suite de l'agenda tretsois











  • Le Journal tretsois
  • Presse


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


La nouvelle doyenne des français, depuis dimanche 4 septembre 2016 est une voisine ! Honorine Rondello, née Cadoret, 113 ans, réside en effet à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, dans le Var.
Née le 28 juillet 1903 dans les Côtes-d'Armor, elle réside depuis 1941 dans la cité varoise. Mariée à un cordonnier rencontré quand elle était au service d'une riche famille à Menton, Honorine est encore aujourd'hui en pleine forme, elle qui a reçu de nombreux journalistes cette semaine ! Souhaitons lui encore une longue et belle vie en pleine santé.

REPORTAGE DE FRANCE3

La doyenne des Français est Varoise


REPORTAGE AFP





REPORTAGE VAR MATIN 8 Septembre 2016


Interview amusante d'HONORINE sur CANAL+ dans CLIQUE
Honorine Rondello est née le 28 juillet 1903 ; à 113 ans, elle est la nouvelle doyenne des Français. Honorine a tout connu : la pauvreté, deux Guerres Mondiales, dix-sept Présidents de la République, l’invention de l’aviation, l’arrivée de la télévision (qu’elle aime beaucoup)… mais pas Internet. Pourtant, elle possède plus de réponses sur le sens de la vie que tous les moteurs de recherche du monde.




19 OCTOBRE 2017 : HONORINE N'EST PLUS !
Honorine Rondello, qui était la doyenne des Français depuis septembre 2016, est décédée ce jeudi 19 octobre 2017, dans sa 114e année à l'Ehpad des Trois tilleuls, à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, où elle résidait depuis le 17 juin 2010. La Paimpolaise fut considérée plus d’une année comme la doyenne des Français.

Nous l'avions rencontrée à l'occasion de son dernier anniversaire. Toujours alerte, elle avait fêté ce jour heureux avec les autres pensionnaires et le personnel de l'établissement, entourée des caméras et micros des journalistes venus de toute la France.
Honorine est née le 28 juillet 1903 à Kérity Paimpol dans les Côtes-d'Armor au sein d'une famille de pêcheurs de morues en Islande et Groenland. Il lui faut, après le décès de son père, épauler sa mère et ses deux sœurs plus jeunes.
Pour subvenir aux besoins du foyer, elle quitte l'école à 16 ans et intègre un atelier de couture, un hôtel, et rentre au service d'une famille bourgeoise. L'hiver, ses patrons (constructeurs de bateaux, N.D.L.R.) prenaient leur quartier à Menton.
Là, Honorine Cadoret tombe amoureuse d'Etienne François Rondello , décorateur céramiste dans une usine de faïence et originaire de Roquebrune-Cap-Martin.
Le 2 octobre 1929, ils scellent leur union. Dix ans plus tard, naquit leur fille, Yvette. La Seconde Guerre mondiale éclate et la famille doit évacuer la ville. En 1941, ils posent leurs valises à Saint-Maximin. Honorine est alors employée comme femme de ménage au Trésor public.
Son époux s'éteint en 1984. La Maximinoise d'adoption prend sa retraite à… 73 ans. Hébergée chez sa fille, elle est victime d'une chute. Le col du fémur et l'épaule sont touchés. Elle ne quittera dès lors plus le fauteuil roulant.
Son installation à l'Ehpad des Trois tilleuls est alors nécessaire le 17 juin 2010.

La Toulonnaise Lucille Randon, 113ans, est désormais la nouvelle doyenne des Français
VAR MATIN 20/10/2017






Démarrée en juillet dernier par un tag sur le bâtiment des services techniques, la série de tags diffamatoires envers le maire, sa 2e adjointe, la directrice générale des services de la ville et le directeur des services techniques s'est amplifiée depuis le début du mois d'octobre 2017, à tel point qu'une 4e série (la 3e du mois, la seconde de la semaine) a eu lieu sur Trets ce vendredi 20 octobre 2017 sur un mur de la salle des colombes, lieu où se tenait le soir le conseil municipal. Précédemment ils avaient été inscrits sur des murs de l'avenue de Grisole, l'école Jean Moulin, parking de l'école St Jean. D'autres tags ont aussi été vus dans les environs de Trets d'après des internautes comme près de La Barque sur la voie rapide. Une affaire qui a été relayée à chaque fois dans la presse puisque La Provence a couvert à chaque fois le sujet et encore ce samedi, en Une du journal, en rouge !

Ce même soir, dans ce bâtiment de la salle des colombes, Jean Claude Feraud a ouvert la séance du conseil municipal en s'exprimant sur le sujet et faisant une grosse mise au point pendant environ cinq minutes :

" Pour la 4e fois depuis le mois de juillet nous sommes la cible de propos diffamatoires . Ce que j'ai pu clairement qualifier de couillonnades quand on m'a interrogé dans la presse il y a quelques mois va en fait bien au delà. C'est la raison pour laquelle j'ai officiellement déposé plainte à la gendarmerie pour diffamation et dégradations de biens publics. Je pensais que cela pouvait venir de l'agissement de plusieurs mécontents à la suite de décisions prises par la mairie, et de différents services, bien sures toutes validées par le maire; et donc quand on prend des décisions on ne peut pas plaire à tout le monde....

Mais en fait il est question d'un véritable corbeau, qui provoque, cherche à nous intimider, en mettant en cause notamment ma probité et celle de plusieurs autres personnes allant même aujourd'hui jusqu'à impliquer mon fils qui exploite le domaine de l'Anticaille, propriété de mes arrières arrières grands parents. Les auteurs de ces calomnies et accusations mensongères sont des minables, qui n'ont même pas le courage de porter leurs accusations en face de moi, s'ils ont des choses à reprocher qu'ils montrent des preuves, ou viennent me demander des explications.

Vous savez ma réputation de rigoureux de la part des tretsois m'ait souvent présentée comme un défaut de la part de mes amis de la majorité, mais ma rigueur intellectuelle et morale j'y tiens beaucoup, et elle est mise en cause de façon arbitraire et injuste. Alors sachez bien tous que je n'ai rien à me reprocher, ni au sujet du népotisme, car à l'époque quand on me l'a reproché j'ai recruté un ingénieur aux services techniques et non pas le fils d'une élue. Je n'ai rien non plus à me reprocher au sujet du soit disant favoritisme, concernant le fait que j'aurai glissé une bouteille de l'Anticaille dans le colis de Noël des séniors. Il y a un code des marchés publics il a été respecté, et je n'ai rien d'autre à dire. Si ces corbeaux veulent me nuire, ils feraient mieux de trouver une autre piste, mon intégrité ne peut être mise en doute.

Comment ces corbeaux pourraient ils penser que je ferais effectuer des travaux par la société Colas, gratuitement chez mon fils à l'Anticaille, à la vue de tout le monde, tout le monde passe devant et le voit. [...] Le fils du maire n'a pas plus de droits que les autres, mais il n'en n'a pas moins. Je vous informe que mon fils a répondu comme tous les ans à l'appel d'offre pour le colis de décembre. Je dispose d'une convention avec la société Colas , l'Anticaille et Escota autoroute, pour l'entrepôt de gravas pour construire un merlon le long de l'autoroute, pour protéger du bruit et de la pollution visuelle. Ce merlon a été autorisé conformément aux codes de l'urbanisme. L' Anticaille a aussi payé à Colas des travaux de voirie selon un devis accepté en bonne et du forme.

Je souhaite que ces graffitis cessent, que les coupables soient identifiés, car la dégradation de biens publics quel qu'il soit, nuit à nos finances et c'est toujours le contribuable qui paye ces réparations. Ce qui peut être qualifié de couillonnades une fois ne peut pas l'être quatre fois. Maintenant c'est au pouvoir public à exercer leurs talents et de démasquer les gens qui dégradent et diffament."
dira ainsi le premier magistrat. Les autres élus ne pourront pas réagir.





DANS LA PROVENCE CE SAMEDI : Qui est donc le corbeau-tagueur ?

LA PROVENCE - Samedi 21/10/2017








3e et 4e série de tags identiques aux précédents. La 3e a eu lieu en fin de semaine dernière sur le CD6 à hauteur de La Barque, la 4e ce lundi 16 octobre à trois endroits dans Trets école St Jean, Batiment des services techniques et avenue de Grisole.
Voici l'article de LA PROVENCE paru ce mardi 17 octobre .

Le maire de Trets Jean-Claude Féraud, sa deuxième adjointe et la directrice générale des services, sont de nouveau ciblés par des tags apparus hier sur le mur des services techniques ainsi que devant l'école Saint-Jean. Des inscriptions accusatrices qui avaient déjà fleuri à la mi-juillet et, plus récemment, au début du mois d'octobre.
Hier, aucune plainte n'avait été déposée par le maire, que nous n'avons pu joindre. Pour qualifier ces faits, Jean-Claude Féraud parlait cet été, dans les colonnes de La Provence, d'un "épiphénomène". Début octobre, le maire reconnaissait : "Ce n'est pas spécialement agréable de lire ça mais quand on fait de la politique, on sait à quoi s'attendre. Quelqu'un doit nous en vouloir. C'est de la provocation. C'est une couillonnade. Et à ce titre, je ne vois pas l'utilité de déposer plainte."
Une enquête est en cours, menée par les militaires de la brigade territoriale de gendarmerie de Trets.

S.D V. La Provence








Pendant 7 mois des passionnées de couture ont participé à la Médiathèque à un atelier collaboratif, collectif et contributif donnant vie à un tapis de contes et histoires. Le journal LA PROVENCE est revenu dans son édition du 7 octobre 2017 sur cette création










La petite histoire du savon
La création du savon est très ancienne, 4 500 et 3 500 ans avant J.-C., en Mésopotamie. On doit son invention aux Sumériens qui fabriquaient cette pâte à base de graisse animale et de carbonates de potassium. Puis est venu la création du savon d’ Alep bien plus tard. Ce précieux pain fabriqué en Syrie était composé d’huile d’olive locale et de soude végétale.

En Europe à partir du VIIème siècle, on utilisait le savon uniquement pour laver le linge, car sa composition était trop agressive pour la peau.Il faudra attendre le IXème siècle pour que le fameux savon de Marseille apparaisse, bien plus doux pour la peau grâce à son ingrédient principal, l’huile d’olive. Il sera néanmoins progressivement mis de côté dans les années 1950, le consommateur privilégiant de nouveaux produits cosmétiques tels que le gel douche.

Mais depuis peu il fait son retour en force dans les familles françaises. Il séduit petits et grands, il est coloré avec des senteurs diverses et variées… Mais surtout il devient bio !


La découverte de la savonnerie du Regagnas
C’est une petite savonnerie créée en 2007 par Maria Gennen. Elle se trouve au cœur de la Provence dans le joli village de Trets. Cette charmante savonnerie est atypique du fait que son atelier de création lui est attenant. L’espace boutique bien qu’exigu, est chaleureux. On n’a qu’une envie : se laisser emporter dans cette bulle de bien-être, remplit d’agréables odeurs d’huiles essentielles bio.

La fondatrice s’est lancée dans cette aventure en 2006 suite à son insatisfaction. Les produits hygiènes lui provoquaient en effet de grosses réactions allergiques. Elle a donc appris à créer ses propres savons par saponification à froid. Cette méthode ancienne consiste en une réaction chimique entre un corps gras (ici des huiles végétales) et une base, (de la soude, hydroxyde de sodium) pour les savons solides et la potasse (hydroxyde de potassium) pour les savons liquides. Il résulte de cette réaction deux éléments, la glycérine et le savon. La saponification à froid permet de préserver autant que possible les propriétés des huiles et d’être non agressive pour la peau.

Suite à la satisfaction de ses proches, elle se décide donc à les commercialiser : c’est la naissance des savons du Regagnas.


Les savons
Les savons sont composés de matières bio-équitables telles que les huiles végétales, les huiles essentielles et les argiles, dans le respect de la peau et de l’environnement.

Il y a différentes catégories de savons : les vegans sans matières produites par l’animal, les classiques sans huile de palme, les naturels sans huile essentielle, ceux contenant du soufre, de l’argile et enfin les champêtres, au lait de chèvre de l’Ardèche et aux plantes des champs locaux. Toute la gamme des savons s’utilise aussi bien pour le visage, le corps que les cheveux. Une grande économie pour toute une famille et surtout plus sain pour notre organisme !

Ces savons sont tous bio et certifiés notamment par SLOW COSMETIQUE, NATURE PROGRES, S.A.F, ADNs.

La boutique propose également des sérums huileux pour le visage tels que l’huile bio à la clémentine vivifiante (top pour le matin) et l’huile bio à la rose nourrissante, super après une journée exténuante. Vous retrouverez également des baumes à lèvres les lèvres aux arômes naturels de miel-vanille, miel-lavande, dont la composition s’avère très nourrissante.


Le petit plus chez Regagnas
En plus de son activité commerciale, Maria Gennen propose des ateliers créations d’initiation.

Pour les débutants :
La saponification
Caractéristiques et choix des ingrédients
Pratique
Création

Pour les confirmés :
Exploration de différentes techniques d’obtention de savons bi ou multicolores :
In the pot
Multicouches
Funnel
Marbrage au cintre
Marbrage en surface
etc…

Alors, tenté-es ? Si tel est le cas, où si vous êtes simplement curieux, vous pourrez retrouver les produits de la marque ici
Bonne découverte !

HORAIRES : du lundi au vendredi de 9h00-12h00 à 14h00-18h00
Adresse : 13 Avenue Mirabeau; 13530 Trets
06 79 22 00 22 / 09 50 86 45 39


Par Aure Nugoli, publié sur justfocus.fr






Hier matin lundi 2 octobre 2017, les habitants ont découvert de nouveaux tags injurieux sur des murs de propriétés situés avenue de Grisole et sur l'école Jean moulin, visant la mairie, dans le même style que ceux écrits en juillet dernier sur le batiment des services techniques.
Voici l'article de LA PROVENCE paru ce mardi 3 octobre avec la réaction du maire.









Article publié dans LA PROVENCE du vendredi 29 septembre 2017 sur la tentative de suicide d'un facteur de la plateforme de courrier de Trets








Le quotidien LA PROVENCE dans son supplément immobilier du 23 février 2017 a consacré un article à la situation immobilière de notre commune.






Dans son édition du vendredi 22 septembre 2017, le quotidien LA PROVENCE est revenu sur l'histoire du château des remparts et son avenir, à l'occasion des journées du patrimoine. Voici l'article :









Lors des journées du Patrimoine 2017 (reportage à voir ici) la municipalité a inauguré les nouveaux panneaux patrimoniaux disposés en centre ancien pour informer les visiteurs sur le passé de nos monuments. Le quotidien LA PROVENCE du 21 septembre 2017 est revenu sur cette inauguration






Comme tous les ans à la même époque depuis 28ans se tiendra ce week end des 9, 10 et septembre 2017 le grand salon des écrivains en Provence, à Fuveau. La cité fuvelaine vous donne donc rendez vous avec son 28e traditionnel grand Salon Littéraire. Un salon organisé par l’association " Les Ecrivains en Provence " qui a un succès régional et reçoit à chaque édition un monde fou venu rencontrer des écrivains réputés mais aussi de grandes célébrités .

Niveau célébrités "peoples" à peine trois étaient annoncées cette année avec l'ancien patron de l'OM Papé Diouf, le comédien chanteur Bernard Menez et le journaliste Claude Sérillon. Au final il n'y en aura qu'une seule puisque Pape Diouf et Claude Sérillon ont annulé leurs venues !

Ils seront plus de 100 auteurs en littérature générale, BD, jeunesse et ados à être présents prêts à dialoguer avec leurs lecteurs et dédicacer leurs ouvrages dans un salon qui aura cette année pour thème HAITI où plusieurs écrivains de ce pays seront aussi présents.

Un week end où se déroulera également en parallèle la traditionnelle Foire de la St Michel qui réunira de très nombreux exposants. Hélas Fuveau a comme Trets et son salon de la gastronomie changé sa date cette année (une semaine plus tard), et du coup au lieu que l'un garde son week end classique, les deux gros évènements du canton se retrouvent encore en concurrence.

Le Parrain du Salon : MARCUS MALTE





REPORTAGE PAR LE QUOTIDIEN LA PROVENCE DU DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 2017





LE SALON DES ECRIVAINS DE PROVENCE ET LA FOIRE EN PHOTOS : DIAPORAMA par DIVINE COMEDIE (55)
Salon des écrivains et foire de Fuveau 10Sept2017






Ce dimanche 10 septembre 2017 s'est tenu le 7e salon de la gastronomie en centre ville qui a rencontré une fois encore un très beau succès. Le quotidien LA PROVENCE était aussi présent voici l'article paru lundi 11 septembre 2017.
=> REPORTAGE COMPLET DU SITE A VOIR ICI









=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...