Sur Facebook

Rechercher sur le site

Au cinema casino

A voir cette semaine
 >  Voir les infos sur le film, et la programmation du mois

L'agenda tretsois

›› Suite de l'agenda tretsois












  • Le Journal tretsois
  • Presse


Toutes les petites informations, de la vie du Sport à Trets avec les résultats, les affiches, les évènements, pour être encore plus informé sur ce qu'il se passe à Trets et de manière plus rapide... Si vous avez des infos, des résultats, photos à communiquer, si vous êtes au courant de quelque chose qui se déroule ou va se dérouler à Trets, envoyez dès maintenant un mail ou poster un message sur le forum, l'info sera rapidement mise en ligne ici... Merci à vous ! RSS TRETS AU COEUR DE LA PROVENCE 

Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




=> Liste de toutes les actualités


Début mars 2019, les anciens combattants faisaient le point sur leur association lors de leur assemblée générale, récit par LA PROVENCE du 12 mars 2019






Le samedi 3 aout denrier le public était venu nombreux assister à un spectacle aérien et drole sur les façades du château avec Vol éphémère (Reportage à voir ici), interprété et proposé par la compagnie "Les têtes bêches". Retour sur les coulisses de ce spectacle par LA PROVENCE du mardi 13 aout qui avait consacré une page entière sur cet évènement et ses préparatifs







La tretsoise AURELIE BRIHMAT a terminé son tour de France HANDIDREAM le 31 aout dernier après 5mois de voyage. Elle le raconte au quotidien LA PROVENCE dans cette interview du 8 septembre 2019


Et sur FRANCE3 Occitanie dans une émission de la matinale "Ensemble c'est Mieux" du mardi 10 septembre 2019 pour parler du Tour de France des centres de rééducation à cheval et actions de l'association Handidream.






Zoom sur la commune de SAINT MAXIMIN via le quotidien VAR MATIN du lundi 12aout 2019



Voir cette publication sur Instagram

Saint Maximin la Ste Baume

Une publication partagée par Trets au coeur de la Provence (@tretsaucoeur) le



Voir cette publication sur Instagram

Saint Maximin

Une publication partagée par Nicolas Dobra (@nicolasdobra) le









Fin juillet, les élus ont reçu place de la mairie le tretsois BASTIEN TERRANOVA, cycliste qui évolue dans le club cycliste de PEYNIER : Team Europ’Energie, qui a décroché le titre de Champion de France Ufolep en remportant la compétition du 13 juillet dernier à Beaumont-de-Lomagne dans le Gers dans la catégorie 30-39 ans.
Récit par LA PROVENCE du 28 juillet 2019...







Les vendanges ont démarré cette semaine à Trets et ses alentours avec une récolte qui se fait principalement de nuit . Après un été en partie caniculaire et relativement sec comme s'annonce la récolte 2019 ? Le quotidien LA PROVENCE a interrogé OLIVIER SUMMEIRE président de l'association des vignerons Ste Victoire

LA PROVENCE : La vigne a vécu une année difficile sous des températures exceptionnellement hautes. Sainte-Victoire n'y a pas échappé. La récolte peut-elle en pâtir ?
Olivier Sumeire : Ce qui est étonnant, c'est que nous avons vécu une saison en tout point contraire à celle de l'an dernier qui a été très pluvieuse. Il nous a fallu faire face aux maladies, à des pousses d'herbe importantes... Cette année, nous n'avons eu quasiment aucune pluie et les températures ont été particulièrement hautes : j'ai relevé au mois de juin, en plein après-midi à Puyloubier, 46ºC. Mais la vigne est solide et résiste si ce type d'événement reste occasionnel. Cette année nous avons une vigne et un raisin sains, nous aurons donc une belle qualité... Seul bémol, la quantité qui sera moindre.


Êtes-vous inquiets après l'annonce faite de la baisse de consommation de rosé ?
Olivier Sumeire : Nous avons été confrontés à deux années de petites récoltes alors que nous étions en plein emballement commercial. Face à la rareté du produit, les prix grimpent vite. Il n'est pas illogique que le consommateur, dans ces conditions, réagisse. Je ne suis pas inquiet non plus dans le sens ou dans toute phase de croissance il y a des palliers à passer, et on peut dire que nous venons d'en atteindre un. A l'export nous restons stable et gagnons quelques destinations. Hier, des amis rentrants du Pérou m'ont dit qu'ils ont vu du rosé Sainte-Victoire, c'est encourageant ! Quant aux annonces du président américain, je dirais que je suis plutôt heureux d'entendre que le rosé de Provence pèse à ce point dans les échanges commerciaux internationaux. Pour l'heure nous n'avons aucune information tangible. Bien sûr que nous suivons cela, mais que peut un vigneron à cet échelon ?


L'appellation Sainte-Victoire produit majoritairement du rosé. Est-ce que ces évolutions du marché peuvent influer sur cette production ?
Olivier Sumeire : Il ne faut pas lâcher le rouge et le blanc, très demandés par les locaux. Mais on ne peut pas abandonner notre cheval de bataille : le rosé. En prenant la présidence de l'association je tablais sur une production de 50 000 hecto, nous sommes à plus de 30 000. Il faut du temps pour construire une marque, qui plus est en fédérant des hommes, dans une petite vallée."
LA PROVENCE 31 AOUT 2019 A. BI







Nouvelle intrusion dans une école de Trets, après l'école ST JEAN la semaine dernière qui avait eu de nombreux dégats, une nouvelle a eu lieu mardi soir, 6 aout rapporte le quotidien LA PROVENCE !!! Mais la fin est différente

Après une rude journée ponctuée de cambriolages plus ou moins aboutis sur la commune de Trets, un jeune homme âgé de 27 ans s'est introduit dans l'école élémentaire Victor-Hugo, mardi soir, où, trouvant un canapé assez confortable à son goût, il s'est assoupi jusqu'au lendemain matin. Ce sont des agents des services techniques de la commune qui l'ont découvert et prévenu les gendarmes. Déjà condamné à dix reprises, le jeune homme, sans emploi, faute de papiers en règle, a été incarcéré dans l'attente de son procès devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence, renvoyé au 28 août.

LA PROVENCE 9 Aout 2019


Les suites de l'affaire
Le 6aoùt dernier, Mohammed s'est rendu coupable de plusieurs vols dans des véhicules après en avoir brisé les vitres et a été retrouvé en train de dormir dans l'école communale où il s'était introduit. Ce qui en droit s'appelle une intrusion non autorisée dans l'enceinte d'un établissement scolaire dans le but d'en troubler la tranquillité. Le jeune homme a déjà dix condamnations à soit actif pour vols, conduite sans permis, etc, et il sortait de prison une quinzaine de jours auparavant. "je suis passé devant un véhicule, j'ai vu l'ordinateur, j'ai cassé les vitres... Je savais pas ce que je faisais". "C'est désespérant, commente la présidente. Il y en a qui s'en sortent très bien en détention, pour d'autres, c'est la colonie de vacances, on retrouve ses copains". Le prévenu a été placé dans des foyers par ses parents, il s'avère qu'à sa sortie de prison, il s'est retrouvé avec un permis de séjour périmé, et bien des difficultés à se réinsérer. Son passage à Trets n'aura pas aidé. Le voilà avec une nouvelle condamnation à dix mois d'emprisonnement.
LA PROVENCE 1er Septembre 2019








Second match de la saison pour l'US TRETS ce dimanche 1 septembre 2019 en coupe de France. Après avoirlaminé leur adversaire 12/0 la semaine dernière les tretsois ont eu plus de mal face à FELIX PIAT puisqu'ils ont perdu 1/0. Résumé par LA PROVENCE du 2 septembre
/ 2 Commentaires






Ce Samedi 31 aout 2019 s'est tenu la 9e édition du salon de la gastronomie à Trets, retour sur l'évènement vu par la presse, avec cet article du quotidien LA PROVENCE du 1er septembre 2019






Le 18 aout dernier on célébrait les 30ans de la disparition de Magid Chabbi et Gérard Dimartino décédé en combattant l'incendie de la décharge de Kirbon (voir dossier). Le quotidien LA PROVENCE a profité du reportage sur cette cérémonie pour interroger deux pompiers de l'époque qui reviennent sur ce mois atroce d'aout 1989.







Rians Au cœur du village, les riverains font face, depuis plusieurs semaines, à une invasion de puces. Un problème lié à la négligence d’un voisin. La mairie et la préfecture ont dû intervenir

À deux pas du centre de Rians (nord-ouest du Var), les bidons d’insecticide s’accumulent, aux côtés de pulvérisateurs.Des barrières de fortune sont dressées devant les maisons. Malgré la chaleur, personne ne s’aventure dehors. La cause? Une invasion de puces. Un calvaire qui dure depuis plus d’un mois pour une dizaine de résidents. « Ce sont des démangeaisons permanentes et une vraie psychose qui s’installe », peste une riveraine.

Chez elle, tout est barricadé. De sorte qu’elle ne rentre dans son domicile qu’après avoir quitté ses chaussures et nettoyé ses vêtements. Par crainte de contaminer son intérieur.
Des chiens à l’origine de l’infestation
Tout est parti d’une maison voisine, dans laquelle un locataire résidait avec ses deux chiens. Après avoir d’abord été incommodés par des odeurs, pour le moins désagréables, les riverains se sont plaints auprès des autorités.

Les animaux ont ainsi été enlevés à leur maître au mois de juin dernier. Négligés, ils étaient atteints de leishmaniose (maladie parasitaire). De là, a commencé l’invasion de puces. « Nous avons été infestés, dans la rue, les jardins et les maisons. En marchant, nous voyons les puces sauter à l’œil nu. Dès que l’on traversait la rue, nos jambes en étaient “clafies”. Les piqûres ont commencé, avec des plaques qui apparaissaient. Les chats du quartier ont été contaminés, les enfants en avaient dans les cheveux », confie la voisine, tout en se grattant, presque machinalement.

Désemparés, les habitants du quartier se sont adressés à la mairie. « Ils sont rapidement venus constater les faits, avant de commencer les pulvérisations », poursuit-elle. « Vers le 20 juillet dernier, nous avons été avisés par des riverains de la présence de puces sur le domaine public. Nous sommes intervenus dans la rue, mais pour traiter correctement, nous devions connaître la source », confirme Yves Mancer, maire de Rians. Après avoir avisé le locataire, un homme présenté comme ayant des « problèmes personnels et d’hygiène », la municipalité s’est rapprochée des propriétaires. « Il y a un processus à respecter pour faire les choses dans l’ordre afin que cela ne se retourne pas contre nous », détaille l’édile.

En vacances en Espagne, les propriétaires ne semblent cependant pas pressés d’agir. Quant au locataire, il a finalement quitté les lieux. Reste que le problème perdure et les puces prolifèrent. « Nous sommes intervenus avec les services techniques, mais c’était une simple rustine, si on peut dire. Nous avons fait appel à des professionnels, sans pouvoir toutefois agir à l’intérieur ».
Pour cela, il faut pouvoir pénétrer dans la maison infestée. Le maire a alors saisi le préfet ainsi que l’agence régionale de santé (ARS), début août. Rapidement, la préfecture a publié un arrêté avec « mise en demeure de faire cesser un danger ponctuel imminent pour la santé publique ».

De son côté, L’ARS « recommande de faire action », explique Yves Mancer. Toujours en vacances et injoignables, les propriétaires n’ont, de leur côté, entrepris aucune mesure. La mairie est finalement parvenue à récupérer les clés du logement. Des constats ont ainsi été faits. Et une intervention par une société de désinfection était prévue.
Malheureusement, l’état d’insalubrité des lieux a posé problème. Le sol, jonché de poubelles et d’excréments nécessite l’intervention d’une entreprise de nettoyage spécialisée. « Je ne peux pas me permettre d’exposer le personnel municipal. Et les sociétés spécialisées ne sont pas disponibles avant septembre », regrette le maire.

Un traitement a tout de même été effectué. La maison a ensuite été confinée, en attendant un traitement de fond d’ici quelques semaines. « C’est la première fois que je dois gérer un cas comme celui-là. Nous avons essayé de faire les choses dans les règles et d’agir étape par étape, afin de protéger la salubrité de nos administrés », conclut Yves Mancer.
En attendant, les riverains demeurent inquiets attendant d’enfin pouvoir reprendre une vie tranquille.

Fabrice Michelier VAR MATIN 20 AOUT 2019






Pas de trève estivale pour le Corbeau tagueur tretsois, qui est repassé à l'action pour une 13e grosse série à Trets dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 aout 2019 avec de nombreuses inscriptions comme à chaque fois sur le batiment des services techniques mais aussi nouveauté sur le batiment Sport et musique. Ils ont été recouverts de peinture dans la journée. Sa dernière série remontait au mardi 4 juin 2019.
Dans la matinée ce mercredi 28 aout, la CGT organisait un rassemblement sur le marché et distribuait un tract sur la situation des employés municipaux (à lire sur leur groupe fb) appelant à une grève du personnel mardi 24 septembre 2019
Article de LA PROVENCE de ce jeudi 29 aout 2019.










=> Liste de toutes les actualités
Vie tretsoise Agenda Municipalité Association Education Festivités Culture Médiathèque Patrimoine Travaux Economie Urbanisme Séniors Faits divers Revue de Presse Magazine Municipal Souvenirs Cinéma Télévision Interview Nature Viticulture Météo Neige Reportage Compte-Rendu Photos Vidéos Aux alentours Montagne Ste Victoire Election Polémiques Portrait Pré-MUNICIPALES 2014 Politique Le site spécial : MUNICIPALES 2014 Dossier DEPARTEMENTALES 2015 Caroline dans Koh Lanta 18

SPORT RESULTATS Foot Futsall Gym Hand Basket Muaythai Vélo Danse Judo Volley Tennis Badminton SIHVA Club ALPHA




SOMMAIRE

L'agenda de la commune Toutes les autres brèves à lire...